23/04/2017. FR. Poas , Mauna Loa , Kilauea , Copahue .

Home / blog georges Vitton / 23/04/2017. FR. Poas , Mauna Loa , Kilauea , Copahue .

23/04/2017. FR. Poas , Mauna Loa , Kilauea , Copahue .

23/04/2017.

 

Poas , Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Poas , 22 avril 2017, mise à jour de 10h30.

Le Poas ,  au cours des 24 dernières heures , a montré un fort dégazage avec un panache chargé de gaz, d’ aérosols et de cendres, cette activité étant associée à une amplitude de tremor volcanique variable de faible à modérée , avec en addition des éruptions phréatiques qui se produisent constamment accompagnées d’éjections et de chutes de matériaux pyroclastiques (roches très chaudes) qui tombent près du cratère. Au petit matin du 21 Avril  il était enregistré un tremor continu , d’amplitude modérée, qui vers 10h50 à même  diminué  pendant environ 3 ½ heures, puis  à nouveau  augmenter en amplitude et se maintenir quasi constant .

L’image contient peut-être : nuage, ciel, plein air et nature

Une éruption était enregistrée vers 18 heures avec une colonne s’élevant de 200  au-dessus du cratère . De 7:00 à 20h45 il a été enregistré un signal sismique montrant des événements  discrets , très suivis ,  qui sont différents du tremor observé dans les premières heures de la matinée et une partie de l’après-midi du 21 Avril. Le tremor a commencé à décliner à 21h00 hier et depuis 02h00 le volcan Poas montre une baisse du tremor , montrant de faible amplitude . Des évènements sismiques  de type VT , sporadiques , sont également enregistrés. Le 22 Avril  , le  volcan Poas est plus calmes avec une nouvelle bouche incandescente dans le cratère actif. Un panache de cendres plus riche dans les premières heures de la journée qui se dirige vers le Sud-Ouest est observé . Selon les rapports des gardes du parc  et la population autour du volcan il y a de grands bruits et des grondements émis qui s’entendent et se ressentent à 3 km de la station de garde forestier du parc et aussi depuis Bajos del Toro . L’amplitude du signal a légèrement augmenté, depuis 06h00 et reste égal jusqu’au moment de la présentation de ce rapport.

Il est officiellement rapporté par la Croix-Rouge de  Grecia des chutes de cendres  dans les zones de San Miguel, Carbonal, Cajon, San Francisco, San Roque et San Juan Norte de Poas.

Source : Ovsicori

 

Mauna Loa , Hawaï :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Sommet :  13681 pi (4170 m)
Niveau actuel d’alerte du volcan : AVIS
Code couleur actuel de l’aviation: JAUNE

Résumé de l’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité restent supérieurs aux niveaux de fond à long terme.

Observations:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption.. Au cours de la dernière semaine, des tremblements de terre à petite échelle ont été enregistrés principalement sous le flanc Ouest supérieur du volcan, avec une profondeur maximale de 5 à 13 km (3-8 mi). Les mesures GPS continuent de montrer des déformations liées à l’inflation d’un réservoir de magma sous le sommet et la zone supérieure du Rift Sud-Ouest. Aucun changement significatif dans les émissions de gaz volcaniques n’a été mesuré.

Source : HVO

 

Kilauea , Hawaï :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet : 4091 ft (1247 m)
Niveau actuel d’alerte du volcan: ATTENTION
Code actuel de couleur de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan  Kīlauea continue son éruption à son sommet et sur le Pu’u’Ō’ō sur la zone de Rift Est. L’épisode de coulée de lave 61g continue d’entrer dans l’océan à Kamokuna, où un petit delta de lave a augmenté depuis la fin mars. Les flux de surface restent actifs au-dessus du Pali près du Pu’u’Ō’ō. Ces flux ne constituent pas une menace pour les communautés voisines. Au sommet, le niveau du lac lava n’a pas changé sensiblement depuis hier; il est encore à environ 21 m (70 pieds) sous le sol du cratère Halema’uma’u ce matin.

Observations du Sommet :
Les tiltmetres au sommet du Kīlauea ont enregistré très peu de changement de tendance au cours du dernier jour. Le niveau du lac de lave n’a pas beaucoup changé car il a été mesuré à environ 21 m (70 pieds) sous le sol du cratère Halema’uma’u hier matin. Il n’y a pas eu de changement dans les niveaux de sismicité au sommet. L’amplitude du tremor a continué à fluctuer avec la vigueur des éclaboussures du lac de lave. Les taux d’émission de dioxyde de soufre du sommet  sont restés élevés.

Observations sur Pu’u’Ō’ō :
Les images de la webcam au cours des dernières 24 heures ont montré la lueur persistante à des sources incandescentes dans le cratère du Pu’u’Ō’ō et d’un petit étang de lave sur le côté Ouest du cratère. La sismicité était stable au cours des dernières 24 heures. Un tiltmetre sur le cône du Pu’u’Ō’ō a enregistré une légère inclinaison déflationniste au cours du dernier jour. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tout  les évents de la zone Rift Est est resté élevé mais significativement inférieur au taux d’émission cumulé.

Observations des coulées de lave:
L’épisode 61g  était encore actif, entrant dans l’océan et construisant lentement un delta de lave à Kamokuna. Aucun flux de surface actif n’a été observé sur les vues de webcam sur la plaine côtière  hier, mais les écoulements de surface sont restés actifs sur la partie supérieure du champ d’écoulement 61g au-dessus du Pali, ce qui ne constitue pas une menace pour les communautés voisines à ce moment-ci.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori , David Ford.

 

Copahue , Chili :

Au cours de cette période de trente   événements sismiques, tous classés comme volcano – tectonique (VT) associés à des procédés de fracturation de roches ont été enregistrés  . L’amplitude du signal de tremor continu a diminué au niveau du bruit de fond.
En ce qui concerne l’activité sismique de type VT, les magnitudes locales (ML) sont inférieures ou égales à M1,3. L’événement d’énergie la plus élevée était situé à l’Est-Nord-Est  (ENE) , à 10,8 km du cratère El Agrio avec une profondeur de 4,8 km.
A partir des données obtenues depuis quatre (4) stations GNSS qui mesurent la déformation de la surface du volcan, les déplacements observés étaient de faible magnitude , le taux le plus élevé ne dépassant pas 0,3 cm / mois dans les composantes horizontales et 0,4 cm / mois dans la verticale. À leur tour, les lignes de commande qui traversent le cratère étaient également stables.


Les émissions de dioxyde de soufre (S02) enregistrées par  l’équipement de spectrométrie par absorption différentielle (DOAS) de la station Mellizas, située à 5 km à l’est-nord-est (ENE) du cratère actif, avait une valeur moyenne pour la période de 731 ± 554 t/ jour et un maximum quotidien de 1952 t / jour, rapporté sur les émissions du 05 Avril. Les émissions de S02  sont à des niveaux de base pour ce volcan.
Les caméras IP installées près du volcan ont montré un  constant dégazage depuis le cratère actif (El Agrio), principalement à prédominance blanchâtre ,associé  au système hydrothermal, avec en plus une incandescence sporadique pendant la nuit. La plus importante colonne a été enregistrée le 08  Avril, avec une hauteur d’environ 580 m.
Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère dans le  secteur du volcan n’ont été signalées, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) Groupe de dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et  NESDIS , (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée au volcan selon les données traitées par infrarouge sur le site  Mirova  (http://www.mirovaweb.it/) et  MODVOLC  (http://modis.higp.hawaii.edu/). 

Les paramètres de surveillance indiquent une diminution de l’activité volcanique à son niveau de base, en gardant seulement une activité en rapport avec le système hydrothermal  excité par la chaleur d’un corps de magma sous-jacent en refroidissement  . Ce niveau n’a jamais été vu depuis avant l’éruption de Décembre 2012. Il est considéré que le système volcanique est en équilibre, donc le niveau d’alerte technique est changé:
NIVEAU VERT: Volcan actif avec un comportement stable – Il n’y a pas de risque immédiat -Temps possible pour une éruption : mois / années.
Note: Il est recommandé d’appliquer des restrictions préventives sur l’accès  d’une zone proche du cratère avec un rayon de 500 mètres, en tenant compte de l’activité de fumerolles qui persiste.

Source : Sernageomin

Photos : Archives

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search