22/04/2017. FR. Fuego , Nevados de Chillan , Popocatepetl , Poas .

Home / blog georges Vitton / 22/04/2017. FR. Fuego , Nevados de Chillan , Popocatepetl , Poas .

22/04/2017. FR. Fuego , Nevados de Chillan , Popocatepetl , Poas .

22/04/2017.

 

Fuego , Guatemala :

Activité accrue du volcan FUEGO.

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: latitude 14° 28’54˝ N; 90° 52’54˝ longitude W.
Altitude: 3,763msnm.

Le volcan Fuego au cours des dernières heures a montré une augmentation d’énergie de ses explosions, comme on l’observe dans l’enregistrement sismique obtenu par la station GR3. L’observatoire du volcan signale une moyenne de 5 à 7 explosions par heure, qui ont des caractéristiques faible à modéré, elles génèrent des colonnes de cendres atteignant une hauteur d’environ 4,600 à 4,900 m (15,092 à 16,076 pieds) et se déplacent sur plus de 20 kilomètres vers le Nord-Est et l’Est. Des impulsions incandescentes à une hauteur de 150-300 mètres au-dessus du cratère, génèrent des chutes de matériaux volcaniques de différentes tailles,  atteignant des  distances plus grandes que 200 m   et des avalanches faible à modérée sur le contour  du cratère.


Des explosions sont accompagnés de grondements faibles et modérés, qui présentent des  ondes de choc faibles à modérées, causant des vibrations des toits des maisons près du volcan. Il est rapporté des sons similaires à des locomotive de train  avec des intervalles de 10 minutes  .
Selon les observations de l’activité sismique , l ‘ énergie des explosions continue, avec la possibilité que dans les prochaines heures des coulées de lave soient générés et qu’une nouvelle phase éruptive de type strombolienne se développe.

Source : Insivumeh

Photo : Rosendo Morales .

 

Nevados de Chillan, Chili :


Au cours de cette période , 1613 événements sismiques, dont cinquante-cinq (55) ont été classés comme  événements volcano-tectoniques (VT) ,   processus liés à la fracturation d’un matériau rigide, avec une magnitude locale maximale (ML)   de M 2.3 ont été enregistrés. Le séisme de plus haute énergie a été localisé à  2,9 km à l’Ouest (0) du cratère actif , à une profondeur de 1,6 km. De même ont été enregistrés  1558  tremblements de terre associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, dont 1450  ont été considérés comme des événements de longue période (LP) avec une valeur de décalage réduite (RDC) maximale de 76,2 cm2 . Il a été , en outre ,  enregistré  cent un (101)  secousse sismique de type tremor , avec des valeurs maximales de déplacement réduit  de 12,2 cm2 et des fréquences dominantes comprises entre 1 et 3 Hz. Il a également été enregistré sept ( 7) événements longue période appelés de type tornillos (tO), en rapport avec les mouvements de fluides magmatiques et / ou hydrothermaux dans des conduits volcaniques avec des  caractéristiques hautes d’ impédances  élevées dont les manifestations les plus énergiques ont atteint des valeurs de décalage réduis de 8,4 cm2.

Du   1 au 12 Avril il y a eu un total de cinquante-six (56) explosions intermittentes , marquant donc une nouvelle phase explosive du complexe volcanique.
Les images obtenues par les caméras installées à proximité du complexe volcanique ont montré des explosions autour des cratères actuellement actifs, avec des hauteurs maximales de 3000 m

Selon les données obtenues à partir de quatre stations  GNSS qui  mesurent la déformation superficielle du volcan , les changements observés ont une tendance inférieure à 0,3 cm / deplacements mois. Les longueurs des lignes de commande qui traversent les cratères actifs montrent des variations inférieures à 0,4 cm / mois, ce qui suggère qu’il n’y a pas de changements significatifs du volcan actif. Les données fournies par deux inclinomètres électroniques laissent aussi supposer aucun  processus d’inflation important 

Aucune émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’air dans le  secteur du volcan n’ont été signalées, selon les données publiées par l’instrument de surveillance de l’ozone (OMI) Groupe de dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et par le service national de données et d’information par satellite de l’environnement (NESDIS) (http://satepsanoine.nesdis.noaa.gov).
– Aucune alerte thermique n’a signalée  dans la région du volcan  en fonction des données traitées par les moyen d’observation infrarouge de l’activité volcanique (Mirova) (http://www.mirovaweb.it/) et  MODVOLC  (http://modis.higp.hawaii.edu/).

Les paramètres ci-dessus suggèrent   l’activité d’un corps magmatiques qui est apparemment remonté vers la surface, générant  un processus de plus grande interaction avec le système hydrothermique de surface, entraînant une succession d’explosions. Par conséquent, au stade actuel, l’apparition de nouvelles explosions de taille similaire, voire supérieures à celles enregistrées est possible. Par conséquent, l’alerte volcanique technique reste au niveau:
NIVEAU JAUNE:   changements dans le comportement de l’activité volcanique – temps probable pour une éruption: semaines / mois.

Source : Sernageomin

Photos : Sernageomin

 

Popocatepetl , Mexique :

21 avril 11h30 (16H30 GMT avril 21)

Au cours des 24 dernières heures, en utilisant les enregistrements sismiques du système de surveillance du volcan  Popocatepetl, 77 exhalaisons de faible intensité, accompagnées de vapeur d’eau , de gaz et de faibles quantités de cendres,  ont été identifiées.
En outre, trois explosions ont été enregistrées hier à 15:58 h et 21:02 h et à 03:18 h aujourd’hui, ces explosions ont été sans visibilité au moment de l’événement. En outre, à 00:36 h aujourd’hui , un tremblement de terre volcano – tectonique de magnitude  préliminaire de M1,2 a été enregistré.

Au cours de la nuit et tôt le matin, une lueur au-dessus du cratère  a été observée.
Au moment de ce rapport, le volcan est observé avec une légère émission de  gaz volcaniques en direction du Sud-Ouest .
Le CENAPRED demande de ne pas approcher du volcan et en particulier du cratère .
Le sémaphore  volcanique d’alerte du volcan Popocatepetl se trouve à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred .

Photo : Fabian GR

 

Poas , Costa Rica :

Rapport d’activité volcanique du  21 Avril, 2017, mise à jour à 11:00h.

Avec la webcam de l’OVSICORI  , il a été observé depuis l’après-midi d’hier un panache très riche en  vapeur d’eau avec une activité éruptive de basse énergie générant  des  cendres  et la chute de pyroclastes et balistiques incandescents   autour (<100 m) de la nouvelle bouche. Cette activité forme un cône pyroclastique autour du foyer de dégazage  et d’activité éruptive (le site de l’ancien dôme, voir figure ci-dessous).

Aucun texte alternatif disponible.

De petites explosions ont commencé avant 19 heures hier,augmentant vers 7 heures du matin aujourd’hui et se poursuivant à ce jour avec des émission pyroclastiques et des cendres , avec un fort dégazage. Au début de cette activité, le tremor était modéré , puis a été porté à des amplitudes les plus élevées entre 7h et 8h. Le tremor est un peu plus faible actuellement. Le flux de gaz est passé de 1000 T / jour le 13 Avril à 2500 T / j hier, le dégazage d’aujourd’hui est visuellement plus fort  qu’hier (voir figure ci-dessous). L’inflation linéaire continue  et a atteint un maximum de 8 mm en horizontal et 15 mm en inflation verticale au cours des 3 derniers mois.

 

L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air et nature

Le vent a soufflé vers le Sud-Est au cours de la matinée et ce matin.

Une forte odeur de soufre a été rapportée dans Poasito, Cabuyal,   Sabana Redonda et San Isidro de Alajuela

Des chutes de cendres ont été rapportées à Sabana Redonda .

Source : Ovsicori

Photos : Ovsicori , Emmanuel Herrera .

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search