14/04/2017. FR. Poas , Kambalny , Guallatiri , Etna .

Home / blog georges Vitton / 14/04/2017. FR. Poas , Kambalny , Guallatiri , Etna .

14/04/2017. FR. Poas , Kambalny , Guallatiri , Etna .

14/04/2017.

 

Poas , Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Poas du 13 Avril  2017, mis à jour à 21:15 h .

L’activité sismique, l’inflation du sol et les changements sur le dôme et dans le lac acide du volcan Poas ont commencé à montrer des modifications d’abord dans sismicité , vers la mi-Février 2017, avec une augmentation du nombre de séismes volcaniques basse fréquence (LP). A la fin  Mars 2017, les tremblements de terre sont à des fréquences plus basses on voit une augmentation de la quantité de gaz qui sont expulsés à travers les évents et lac. Le flux de SO2 est passé de 20 tonnes par jour à la fin de Mars 2017 pour plus de 1000 tonnes par jour aujourd’hui 13 Avril 2017. Ce flux élevé est similaire à celle mesurée en Février 1982, qui avait donné une valeur de 800 tonnes de SO2 par jour , la température dans le dôme était de 870 degrés Celsius. En outre , les gaz montrent une augmentation du caractère magmatiques (rapports molaires entre le dioxyde de soufre et dioxyde de  carbone ,SO2/ CO2 , qui a atteint des valeurs de mesure les plus élevées à partir de 2016, et correspond à une composition purement magmatique ). Au cours des deux dernières semaines, le niveau du lac a augmenté en dépit du manque de pluie dans les deux dernières semaines,  sa température a augmenté rapidement de 35 ° C à 64 ° C , ainsi que son acidité et la concentration d’éléments chimiques provenant de l’hydrolyse des  gaz magmatiques et la dissolution de la roche. Les mesures géodésiques par le biais de l’instrumentation GNSS montrent un gonflage du volcan pendant 2017, allant jusqu’à 1 cm de distance verticale et 3 mm horizontalement. Tous ces paramètres indiquent qu’entre Février et Mars un corps magmatique a réussi à remonter à une profondeur qui permet la décompression de dégazage et ainsi de provoquer des changements dans le stress et la rupture en profondeur des roches . Une augmentation du nombre de tremblements de terre volcano-tectoniques (VT) a également été signalée  à partir de la mi-Mars.

Éruptions du 12 et 13 avril 2017.
L’ éruption du 12 Avril 2017 à 18:30 , entre le dôme et le lac d’acide du volcan Poas a été dirigée principalement vers l’ouest  du cratère selon les impacts  que les volcanologues de l’  OVSICORI-UNA  ont trouvé le 13 Avril sur le bord du cratère (Figure 1A). De nombreux cratères d’impact ont été produits par la chute de fragments de roches  ancienne et froide ,  de taille d’environ 0,5 m3 à 350 m de la nouvelle fumerolle qui est apparue le 7 Avril  . Le matériau rocheux recueilli se compose d’env. 95% de matériau modifié chimiquement et des sédiments lacustres et le matériau restant est vésiculé de type scorie  et éventuellement de   verre frais (figure 1B). Les scories sont très semblables à la matière émise lors de l’éruption phréatomagmatique du Poas  de 1953-1955, et la plupart correspondent probablement à la couche précédente arraché par la libération soudaine des gaz et de l’eau. La présence de verre frais sera confirmé  dans les prochains jours au Laboratoire de pétrologie de l’OVSICORI-A. Le matériau observé indique que sur l’éruption du 12 Avril, la composante  phréatique est dominante, sinon exclusive. Les sismographe ont enregistré une durée de 40 minutes pour cette période et pendant celle ci , des fissures se sont ouvertes dans le secteur extérieur  Sud-Est du dôme (figure 2) .

 

Les responsables du parc national du volcan Poas et les populations ont signalé la chute de  sédiments fins et une odeur de soufre autour du cratère , au Sud-Ouest dans Fraijanes, et au Nord-Ouest dans Bajos del Toro en raison de l’éruption du 12 Avril. Un écoulement d ‘eau, de boues et de roche  est descendu dans le Río Desagüe   a également été rapporté. Ce flux a crée une augmentation du débit de la rivière d’environ 2 mètres  . Le fleuve Agrio et la Quebrada Gata ont également transporté une partie du matériau éruptif . Heureusement , ces  flux n’ont généré aucune affectations des structures de franchissement (ponts), et des routes   (information Geol. Blas Enriquez de la Commission nationale de secours).
Le 13 Avril , à 15:46 pm  , 2 fortes éruptions phréatiques dans le lac  ont été enregistrées. Ces éruptions ont émis de grands fragments de roche, sédiments et de l’eau du lac ainsi qu’une grande quantité de vapeur d’eau et de gaz depuis le lac de cratère. Des fragments de roches et de sédiments ont détruit la webcam de l’ OVSICORI au nord. L’apparition de cette  éruption est la preuve d’une forte interaction d’un corps magmatique avec le  système hydrothermal de surface   .
Le volcan se maintient avec un tremor  sismique constant  d’ amplitude variable  , des tremblements de terre volcaniques basse fréquence (LP) et un dégazage intense .

 

Source : Ovsicori

 

Kambalny, Kamchatka :

51,31 N, 156,88 E;
Altitude 7072 pi (2156 m)
Code  couleur de l’aviation :t ORANGE

 

L’activité du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 19 700-26 200 pi (6-8 km) a.s.l. pourraient se produire à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux et les avions à faible altitude .

 

Activité gaz-vapeur du volcan Kambalny le 12 avril 2017. Vue du sud.

Une activité modérée du volcan se poursuit. Selon les données des observateurs du South Kamchatka Sanctuary, les explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 7 km a.s.l. le 09 avril. Les données satellitaires du KVERT ont montré que les panaches de cendres dérivaient du volcan sur environ 50 km au Nord-Est le 09 avril et sur environ 170 km au Sud-Est le 10 avril.

Source : Kvert

Photo : A. Sokorenko. IVS FEB RAS

 

Guallatiri , Chili :

 

Rapport spécial d’activité volcanique ( REAV) , Région de Arica et Parinacota. 13 avril 2017, 18h45 (heure locale).

Le Service National de géologie et de l’exploitation minière (SERNAGEOMIN) décrit les informations suivantes obtenues par l’équipement de surveillance du Réseau national de surveillance des volcans , traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud, , centre d’interprétation des données du SERNAGEOMIN:

Jeudi 13 Avril, 2017 à 6:01 heure locale (09:01 GMT), les stations de surveillance installées près du volcan Guallatiri, ont enregistré un (1) tremblement de terre associé à la fracturation de la roche (volcano – tectonique). L‘événement était situé à 11.2 km au Sud-Ouest (SW) du cratère principal.

L’emplacement a été obtenu comme suit:
TEMPS D’ORIGINE: 06:01 hl (GMT -3)
LATITUDE: 18 ° 27 ’22 .80 « Sud
LONGITUDE: 69 ° 11 ’23 .40 « Ouest
PROFONDEUR: 2,4 km
LOCAL MAGNITUDE: 3.0 (ML)

OBSERVATIONS:
Au moment de la publication de ce rapport, il y a eu cinq (5) tremblements de terre et répliques ultérieures de moindre ampleur. Il n’y a aucune information des autorités ou des communautés, sur la perception de ces évènements dans les régions voisines.
Le niveau d’alerte volcanique technique reste au niveau vert.
Le SERNAGEOMIN continue la surveillance en ligne et fera rapport en temps utile sur tout changement dans l’activité volcanique dans la région.

Source : Sernageomin

 

Etna , Sicile :

Nouvel épisode éruptif (largement effusif) à la base sud du cratère sud-est de l’Etna.

Depuis hier soir, on observe une nouvelle hausse de la sismicité et du tremor éruptif.

 

 

Pas de communiqué de l’INGV à l’heure actuelle.

Photo : La Fenice

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search