11/03/2017. FR. Kilauea , Fuego , Nevado Del Huilà , Sabancaya .

Home / blog georges Vitton / 11/03/2017. FR. Kilauea , Fuego , Nevado Del Huilà , Sabancaya .

11/03/2017. FR. Kilauea , Fuego , Nevado Del Huilà , Sabancaya .

11/03/2017.

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » O,
Altitude Sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kīlauea continue son éruption à son sommet et sur l’évent Pu’u’Ō’ō dans la zone de Rift Est. L’épisode de coulée 61g  du Pu’u’Ō’ō  entre dans l’océan à Kamokuna et alimente des flux de surface sur et au-dessus du Pali. Ces coulées de lave ne représentent pas une menace pour les communautés  . La tendance inflationniste du sommet qui a commencé il y a deux jours s’est arrêtée hier en début de soirée. Le niveau du lac de lave s’est élevé de 4 m (13 pi) au cours de la journée passée et est à environ 23 m (75 pi) au-dessous du bord du cratère Overlook  ce matin. La sismicité du Kīlauea n’a pas changé de façon significative au cours de la journée passée.

Observations du Sommet:
Les Tiltmeters du sommet du Kīlauea ont enregistré une inclinaison inflationniste hier jusqu’au début de soirée, puis aucun changement dans l’inclinaison jusqu’à ce matin. Le lac de lave a été mesuré ce matin à environ 23 m (75 pi) sous le cratère Overlook.  Le tremor du sommet  continue de fluctuer en réponse aux variations des projections du lac de lave. Les taux moyens d’émissions quotidiennes de dioxyde de soufre du sommet se situaient entre 6 600 et 1 900 tonnes métriques / jour au cours de la dernière semaine de février, date la plus récente où les conditions ont permis de les mesurer. La sismicité dans la zone de Rift Est supérieure est revenue à des niveaux typiques au cours des derniers jours, avec juste quelques petits tremblements de terre.

 

Observations sur Pu’u’Ō’ō :
Les images webcam sur les dernières 24 heures montrent la lueur persistante à sources incandescentes à long terme sur Pu’u’Ō’ō, y compris la fosse sur le côté occidental du cratère qui tient un petit étang de lave. Il n’y a pas eu de changement significatif de la sismicité de la zone de Rift Est au cours des dernières 24 heures. Le tiltmeter à Pu’u’Ō’ō a enregistré une petite inclinaison inflationniste pendant la journée passée. Le taux d’émission de dioxyde de soufre provenant de tous les évents de la Rift Zone était d’environ 250 tonnes métriques / jour lors de la dernière mesure le 22 février 2017.

Observations des coulées :
L’épisode 61g est toujours actif et entre dans l’océan à Kamokuna. Les vues webcam indiquent de  petites évasions continues sur et au-dessus du pali. Aucun de ces courants ne constitue une menace pour les communautés  .

Source : HVO

Photos : Bruce Omori .

 

 

Fuego , Guatemala :

 

http://www.insivumeh.gob.gt:8060/FG3_SHZ_GI_01.2017031012.gif?v=1489218099

 

 

Le volcan Fuego au cours des dernières heures a montré une augmentation de l’énergie des explosions, comme observé dans l’enregistrement sismique obtenu par la station FG3. L’observatoire du volcan signale une moyenne de 6  explosions par heure, dont 4 sont de caractère modéré et 2 fortes . Celles ci  génèrent des panaches de cendres qui atteignent une hauteur d’environ 4.800 à 6.500 mètres (15.748 à 21,325 pieds) et se déplace dans deux directions: la première à plus de 10 kilomètres vers l’Ouest et le Sud-Ouest,  la seconde sur 5 kilomètres vers l’est.

 


Produits de l’activité explosive , des chutes de cendres ont été rapporté dans les communautés de Panimaché I et II, Morelia, Hagia Sophia, Villa Palo Verde, Sangre de Cristo, San Pedro Yepocapa et éventuellement d’autres à une plus grande distance dans cette direction. Des chutes de matériaux volcaniques de différentes tailles sont rapportées, qui atteignent des distances supérieures à 300 mètres du cratère.


Selon les observations de l’activité sismiques , l’énergie  des explosions se maintient, avec la possibilité que, dans les prochaines heures une nouvelle phase éruptive de type strombolienne se développe.

Source : Insivumeh.

Photo : Eduardo Montepeque

 

Nevado Del Huilà , Colombie :

Sujet: Bulletin d’ activité volcanique hebdomadaire du volcan Nevado del Huila

Le niveau d’activité du volcan continue:
Au niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Analyse et évaluation des informations obtenues par le réseau de surveillance du volcan Nevado del Huila, au cours de la semaine entre le 1 et le 7 Mars 2017, le Service Géologique Colombien – Observatoire Volcanologique et Sismologique de Popayan rapporte :

Au cours de la période évaluée , 306 événements sismiques, dont 183 étaient liés à des processus de fracturation de roche (type VT) et 123 avec la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques ont été enregistrés . De ceux-ci, 119  ont été classés comme des événements longue période (de type LP) et quatre (4) sous forme d’impulsions de Tremor volcanique de faible niveau d’énergie (type TR).

Dans les images obtenues au cours de la semaine à travers les webcams de Tafxnú, Maravillas, Caloto et La Palma  , le dégazage du système  volcanique a été observé . La colonne de gaz observée a été caractérisée comme blanche et était dirigée de manière préférentielle vers l’Ouest de l’édifice volcanique.
Les capteurs pour la surveillance de la déformation du sol, des champs magnétiques et des ondes infrasonores, sont restés inchangés.
Par conséquent, il est conclu que, pendant la période d’évaluation du volcan , celui ci a continué à montrer un comportement stable.
Le  Service Géologique Colombien continue a être attentif et rapportera en temps opportun sur les changements qui peuvent survenir.

 

Source : Sernageomin

 

Sabancaya , Perou :

L’activité volcanique explosive est restée semblable à la semaine précédente. On continue d’enregistrer une activité sismique importante associée au mouvement et / ou à la remontée de magma (séismes hybrides, longue période), ce qui se reflète dans la survenue des explosions (44 explosions par jour en moyenne, avec un maximum de DRC de 65 cm2).
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint ~ 3000 mètres au-dessus du cratère, puis se sont étalées sur 40 km vers le Sud et le Nord-Ouest.


La déformation n’a pas montré de changement significatif pertinent. Les variations minimales enregistrées se situent dans la marge d’erreur des équipements.
Le flux de gaz volcanique (SO2) a atteint un maximum de 6000 tonnes / jour le 28 Février.
3 anomalies thermiques ont été détectées  , avec des valeurs comprises entre 3 MW et 17 MW de PRV ( puissance rayonnée volcanique ).

En général, l’activité volcanique reste similaire à la semaine dernière.

Source : IGP

Photo : Archive Ingemmet

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search