06/03/2017. FR. Sabancaya , Kanlaon , Kilauea , Soufrière Hills .

Home / blog georges Vitton / 06/03/2017. FR. Sabancaya , Kanlaon , Kilauea , Soufrière Hills .

06/03/2017. FR. Sabancaya , Kanlaon , Kilauea , Soufrière Hills .

06/03/2017.

 

Sabancaya , Perou :

Il y a eu une moyenne de 19 explosions par jour, avec des valeurs maximales de déplacement réduit (DR :  déplacement réduit  /  : zone qui a été déplacé par le tremblement de terre de la source) de 77 cm2 . Au 13 Février on observe une augmentation des tremblements de terre de type hybride, ce qui pourrait indiquer une hausse modérée du magma.
• Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint environ 2800 mètres au-dessus du bord du cratère, puis se sont dispersées sur plus de 40 kilomètres en direction Nord, Nord-Ouest, Sud du volcan.


La tendance de déformation ne montre pas de changements significatifs.
Le flux de gaz volcanique (SO2) a atteint un maximum de 1211 tonnes / jour le 16 Février.
 3 anomalies thermiques ont été détectées   , avec des valeurs comprises entre 1 MW et 6 MW de PRV (  puissance rayonnée volcanique).

En général, l’activité a légèrement augmenté depuis la semaine dernière.

Source : IGP

 

Kanlaon , Philippines :

BULLETIN d’activité  du volcan  KANLAON 06 mars 2017 08:00 A.M.

Le réseau de surveillance sismique du volcan Kanlaon a enregistré trois (3) séismes volcaniques au cours des 24 dernières heures. Aucune émission de vapeur n’a été observée pendant les périodes où le cratère du sommet était visible. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont été mesurées à une moyenne de 1 tonne par jour le 25 février 2017. Les données de déformation au sol par mesures GPS continues au 27 janvier 2017 n’ont révélé aucun changement significatif de l’édifice du Kanlaon depuis août 2016.

Le niveau d’alerte niveau 1 reste en vigueur sur le volcan Kanlaon, ce qui signifie qu’il est actuellement dans un état de troubles probablement entraîné par des processus hydrothermiques qui pourraient générer des éruptions de vapeur ou phréatique. Il est rappelé aux autorités locales et au public que l’entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) de 4 kilomètres est strictement interdite en raison des possibilités supplémentaires d’éruptions soudaines et dangereuses de vapeur ou de  cendres.

Source : Phivolcs

 

Kilauea , Hawai :

5 MARS 2017. Une rafale de tremblements de terre a secoué la zone du volcan Kilauea dimanche matin. L’Observatoire des volcans d’Hawaï de l’USGS, qui mesure et suit les tremblements de terre, rapporte que 31 tremblements de terre ont été enregistrés sur une période de 42 minutes ce dimanche. L’activité a débuté juste avant 6 heures du matin le 5 mars. L’essaim est situé à environ 5 milles au sud du village du volcan dans le parc national de volcans d’Hawaï (points rouges dans la carte d’USGS ).

Aucun texte alternatif disponible.

Le séisme le plus fort a été mesuré à une magnitude de M3,9. La plupart des autres ont été mesurés entre M1,7 et M3,5.

Le site Web de l’USGS  a reçu plus de 30 rapports dans un délai d’une heure après le plus grand tremblement de terre qui a eu lieu à 6h13.  « Avec cette intensité, des dommages aux bâtiments ou aux structures ne sont pas attendus. »

« Les tremblements de terre ont été concentrés à environ 5-6 km au Sud-Est du sommet du Kīlauea dans une zone située entre les cratères Hi’iaka et Ko’oko’olau sur la Chaîne des Cratères », a rapporté l’ USGS HVO dans un communiqué de presse plus tard. « La séquence a consisté en 31 tremblements de terre sur une période d’environ 42 minutes. Les huit événements les plus importants ont des magnitudes allant de M1,7 à M3,9 et des profondeurs d’environ 2 à 4 km sous la surface.

Les scientifiques affirment que «la taille et l’emplacement de la séquence du séisme de ce matin suggèrent une source qui pourrait être liée au système de stockage du magma sous pression sous la zone du sommet du Kīlauea.» Selon Tina Neal, Scientifique en chef du HVO, l’essaim n’a causé aucun changements importants dans les éruptions en cours sur le volcan Kīlauea. Aucun changement de déformation ou de fissuration de la surface du sol n’a été observé dans la zone.

Source : Big Island Video News

Photo : HVO

 

Soufrière Hills, Montserrat :

Rapport hebdomadaire du MVO pour la période du 24 février au 3 mars 2017
L’activité au volcan des Soufrières reste faible.

Le réseau sismique a enregistré cinq chutes de roches et un tremblement de terre volcano-tectonique cette semaine.
Aucune mesure du flux de SO2 n’est possible depuis le 7 novembre 2016.

Les écoulements pyroclastiques peuvent se produire à tout moment sans avertissement de n’importe quel côté du volcan, y compris Gages d’où ils peuvent descendre rapidement à Plymouth. Les pistes à travers la vallée de Belham peuvent être détruites ou fortement modifiées par des inondations ou des lahars, et la prudence devrait  être exercée en traversant la vallée pendant et après la pluie.

Le niveau de danger est 1. Il n’y a pas d’accès public à la zone V, y compris Plymouth.

Cette semaine, le MVO a accueilli M. John McKay, qui a donné un cours de formation de 2 jours sur la façon d’exploiter notre nouvelle station totale. Les stations totales sont des instruments portables capables de calculer des angles ou des distances très précisément (<1 cm). Au MVO, la station totale est utilisée pour mesurer le temps pris par un faisceau laser pour aller de l’instrument à un réflecteur situé sur le volcan, et retour. Les mesures sont prises chaque semaine pour surveiller la déformation près du dôme, en particulier dans les zones où l’installation d’une station GPS serait trop onéreuse, risquée, ou tout simplement impossible. Dans le passé, au cours des différentes phases d’extrusion de lave, la station totale a également été largement utilisée pour surveiller le dôme en croissance.

Source : MVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search