02/02/2017. FR. Piton de la Fournaise , Cotopaxi , Turrialba , Bogoslof .

Home / Alaska / 02/02/2017. FR. Piton de la Fournaise , Cotopaxi , Turrialba , Bogoslof .

02/02/2017. FR. Piton de la Fournaise , Cotopaxi , Turrialba , Bogoslof .

02/02/2017.

 

Piton de la Fournaise, La Réunion:

L’éruption débutée hier soir (31/01/2017) à 19h40 heure locale se poursuit. Après avoir diminué d’un facteur 2 lors des premières heures de l’éruption, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) se maintien à un niveau moyen et présente des fluctuations. En surface cela se traduit par des fluctuations dans la hauteur des fontaines de lave passant d’une vingtaine de mètres de haut à une cinquante de mètres de haut (Figure 1).

Figure 1 : Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 7h00 (1h UTC) le 31 Janvier et 17h00 (13h UTC) le 1er Février sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)
 Les fortes déformations qui ont accompagné la migration du magma vers la surface dans la journée du 31 Janvier ont stoppé à l’ouverture des fissures éruptives.

Aucune sismicité n’a été enregistrée au cours de la journée.
Les débits de surface estimés à partir des données satellites, via les plateformes HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand) et MIROVA (Université de Turin) ont fluctués au cours de la journée (en accord avec les fluctuations de RSAM enregistrées sur les stations sismologiques de l’OVPF), avec des valeurs comprises entre 3 m3/s et 7 m3/s.

Les relevés de ce matin réalisés par l’observatoire au sol et lors d’un survol ULM ont permis de tracer plus précisément la localisation de l’évent éruptif et des coulées de lave (Figure 2).

Figure 2 : Tracé des coulées de lave au 01/02/2017, 8h30 heure locale. (©OVPF/IPGP)

Source : Ovpf

Photo : Ludovic Laï-Yu

Cotopaxi, Equateur :

Faible activité interne et externe.

résumé
Au cours des dernières semaines, il y a eu une faible activité extérieure sur le volcan Cotopaxi, qui se caractérise principalement par l’émission de colonnes de gaz. Aucun des paramètres de surveillance (sismicité, déformation, SO2) n’a montré une anomalie au cours des dernières semaines. Toutefois, il est possible que de petites explosions phréatiques affectent la zone près du cratère.

Informe Especial Cotopaxi N. 1 - 2017

Figure 1. Emission de gaz du Cotopaxi, ~ 600 m au-dessus du cratère dirigée vers le Nord-Ouest (S. Santamaria, IGEPN, 22/01/2017).

Observations visuelles:
Au cours des dernières semaines, les conditions d’observation visuelles ont été variables, passant de jours complètement nuageux à jours complètement clairs. L’activité de surface a été caractérisée par une faible énergie des émissions de gaz au niveau du cratère, atteignant parfois jusqu’à 1 km.

Informe Especial Cotopaxi N. 1 - 2017

Figure 2. Emission de gaz du Cotopaxi, ~ 600 m au-dessus du cratère dirigée vers l’Ouest (Maison Sincholagua, IGEPN, 22/01/2017).

Informe Especial Cotopaxi N. 1 - 2017

Figure 3. L’activité de surface du Cotopaxi  jusqu’à 22.01.2017. Les valeurs négatives correspondent à des jours où il n’y avait pas d’observation par mauvais temps. M snc: mètres au-dessus du cratère (F. Vásconez, IGEPN).

Sismicité
Au cours des dernières semaines, l’activité sismique du volcan Cotopaxi  n’a montré aucun changement majeur par rapport aux mois précédents, avec moins de 15 événements / jour. Les événements sont principalement des tremblements de terre longue période (LP), des  mouvements de fluides associés à quelques événements volcano-tectoniques (VT) associés à la fracturation (Fig. 4).

Informe Especial Cotopaxi N. 1 - 2017

Figure 4. Nombre quotidien d’événements volcaniques du Cotopaxi jusqu’à 23.01.2017 (IGEPN).

Déformation
Les résultats de l’inclinomètre du volcan Cotopaxi , station de Refugio , montrent un motif de déformation presque plat au cours des 5 derniers mois (Fig. 5). Les autres instruments montrent également une déformation du volcan.

Informe Especial Cotopaxi N. 1 - 2017

Figure 5. Déformation enregistrée par la station de l’inclinomètre du volcan Cotopaxi , Refugio (M. Yepez, IGEPN).

Les émissions de SO2
Les émissions de SO2 sont restées en dessous de 600 tonnes / jour au cours des dernières semaines, avec une légère augmentation progressive du nombre de mesures valides (Fig. 6 ). Les valeurs obtenues sont légèrement au-dessus du niveau de la base pré-éruptive, définie en mai 2015  . Aucune anomalie n’a été observée dans les images satellites de l’Aura / OMI et Suomi NPP / OMPS (Fig. 7) .

Informe Especial Cotopaxi N. 1 - 2017

 

 

Figure 6. Nombre de mesures valides (A) et les valeurs maximales (B) de SO2 (dioxyde de soufre) jusqu’au 22 Janvier 2017.

Interprétation:
Les données de surveillance obtenues jusqu’au 23 Janvier 2017 n’indiquent pas de changement majeur dans le comportement du volcan sur les dernières semaines. Le point culminant regardait les émissions de gaz, qui sont évidentes par temps clair ces deux dernières semaines. Cependant, jusqu’à présent, il n’y a aucune augmentation du flux de SO2, contrairement à ce qui a été observé avant l’éruption de 2015. Il est important de noter que, même dans les conditions actuelles, le volcan pourrait avoir de petites explosions phréatiques qui pourraient être observées affectant la zone  à proximité du cratère . L’ IGEPN est très attentif à tout changement dans les conditions présentées par le volcan.

Source :Instituto Geofísico Escuela Politécnica Nacional

Turrialba , Costa Rica :

Rapport de l’activité du volcan turrialba :
1 février 2017 , 11:00 h du matin.


Depuis vendredi dernier, les stations sismiques enregistrent un tremor discontinu et avec une amplitude variable. Ce signal indique qu’il y a des mouvements de fluides volcaniques pressurisés sous le bâtiment volcanique. Sur les webcams, on constate un dégazage consistant à faible teneur en aérosol. La direction du vent est dirigée vers le sud-Ouest. On ne rapporte pas de chute de cendres ni d’odeur de soufre.

Source :Observatoire Volcanologique et sismologique du Costa Ricav, Université nationale

Bogoslof , Iles Aleoutiennes, Alaska :

Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Précédent Code couleur de l’aviation: ROUGE

Émis le: mercredi 1 février 2017, 11h06 AKST
Source: Alaska Volcano Observatory
Numéro d’avis: 2017 / A84
Localisation: N 53 deg 55 min W 168 deg 2 min
Altitude: 492 pi (150 m)
Région: Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique: Aucune nouvelle émission volcanique n’a été détectée sur le volcan Bogoslof depuis l’activité qui a commencé à 5:20 UTC, le 31 janvier (20:20 AKST, 30 janvier). Aucune activité détectable n’a été observée dans les données récentes sur les données de séismes, d’ infrasons ou d’ éclairs. L’AVO réduit le code de couleur Aviation à ORANGE et le niveau d’alerte à ATTENTION. Des vents violents dans la région sont observés sur les stations sismiques et infrasonores, ce qui rend difficile la détection de signaux plus petits du Bogoslof. Des explosions significatives avec production de cendres pourraient se produire à tout moment, sans signes précurseurs détectables. Une activité de faible niveau en dessous de notre limite de détection est possible et peut présenter un danger dans le voisinage immédiat de l’île.

Source : AVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search