19/01/2017 . FR . Turrialba , Ebeko , Bogoslof , Mauna Loa .

Home / Alaska / 19/01/2017 . FR . Turrialba , Ebeko , Bogoslof , Mauna Loa .

19/01/2017 . FR . Turrialba , Ebeko , Bogoslof , Mauna Loa .

19/01/2017.

 

Turrialba , Costa Rica :

Rapport de l’activité du volcan Turrialba
18 janvier 2017

L’activité volcanique du volcan Turrialba a considérablement baissé, le tremor enregistré dans les stations sismiques situées dans la région a également diminué en ampleur et il n’y a que de petites incrémentations de courte durée, qui ont pu être accompagnées de petites explosions de cendre qui ne dépassent pas les 300 m au dessus du cratère.
Pendant la journée, on a pu observer, par l’intermédiaire de nos webcams, de courtes émanations de cendres.

L’image contient peut-être : 1 personne, montagne, ciel, plein air et nature
La nuit du 17 janvier, on a observé une incandescence dans le cratère du volcan Turrialba. Ce matériau incandescent est du matériel chaud, et ne veut pas dire que c’est du matériel fondu ou que c’est  » la lave qui arrive à la surface ». Ce matériel se reflète dans la colonne de vapeurs qui sort constamment du cratère et forme l’ incandescence que nous observons.
Tout au long de la journée le vent selon les informations des stations IMM et le modèle de calcul de dispersion aermod du laboratoire de chimie de l’atmosphère (Laqat-une) de l’école de chimie, gardaient une direction Ouest – Nord-Ouest.
Rapport de chute de cendre légère : Trois Rivières et Sapote.

Source : Ovsicori

Photo : Archive

 

Ebeko , Île de Paramushir , Russie :


50,686 ° N, 156,014 ° E
Altitude 1103 m


Code couleur de l’aviation: VERT

L’activité du volcan a considérablement diminué. Seule une émission de gaz-vapeur du volcan était observée à partir du 12 janvier. Les données satellites du KVERT ont montré que le volcan était calme ces dernières semaines. le KVERT continue de surveiller le volcan , et abaisse son code couleur de l’aviation à VERT.

Une activité gaz-vapeur modérée du volcan se poursuit. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Le 16 janvier, le KVERT avait indiqué que l’activité de l’ Ebeko avait diminué; Les images satellites ont montré des conditions silencieuses ces dernières semaines, et seules des émissions de vapeur et de gaz ont été observées le 12 janvier. Le code de couleur de l’aviation avait été abaissé à Jaune (le deuxième niveau le plus bas sur une échelle de quatre couleurs).

 

Source : Kvert , GVP

Photo : T. Kotenko, IVS FEB RAS

 

Bogoslof , Iles Aleoutiennes , Alaska :

Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Précédent Volcano Alert Level: ATTENTION
Code couleur de l’aviation: ROUGE
Précédent Code couleur de l’aviation : ORANGE

Émis le: mercredi 18 janvier 2017, 13h59 AKST
Source: Alaska Volcano Observatory
Numéro d’avis: 2017 / A35
Localisation: N 53 deg 55 min W 168 deg 2 min
Altitude: 492 pi (150 m)
Région: Aléoutiennes

Résumé de l’activité volcanique: Éruption explosive du Bogoslof confirmée, à partir de 13:20 AKST (22:20 UTC). Le nuage de cendres est au moins aussi haut que 31 000 ft asl comme noté dans les rapports de pilotes. Le nuage volcanique observé dans les images satellites se déplace généralement vers le Nord-Est.

Nous augmentons le code de couleur de l’aviation à ROUGE et le niveau d’alerte à AVERTISSEMENT.

Après une augmentation d’environ 20 minutes d’activité sismique, le Bogoslof a éclaté cet après-midi vers 13:20 AKST (22:20 UTC). Les pilotes ont rapporté que le nuage atteignait une hauteur supérieure à 31 000 pieds au-dessus de la mer et que les vents dominants l’entraînaient vers le Nord-Est sur la mer de Béring. Cette éruption a également produit des coups de foudre, et des signaux infrasons détectés par des capteurs à Sand Point et Dillingham.

Une image satellite de 13:26 AKST (22:26 UTC), juste après cet événement, a montré un nuage de cendre sombre juste au Nord-Est du Bogoslof. Ce nuage est plus foncé et probablement plus riche en cendres que d’autres que nous avons vu dans la séquence éruptive qui a commencé à la mi-décembre 2016. Cette image suggère également la présence de matière très chaude (lave) à la surface immédiatement environnante de l’évent – la première observation de ce genre pendant cette séquence d’éruption.

A la suite de l’éruption explosive initiale, un deuxième nuage volcanique de bas niveau est visible dans les images satellites vers 14:00 AKST (23:00 UTC), ce qui correspond vraisemblablement à une augmentation du tremor qui a eu lieu à 13: 40-13: 55 AKST (22: 40-22: 55 UTC). Cet événement a également été détecté sur les capteurs infrarouges lointains, mais n’a pas produit d’éclairs. La séismicité est restée élevée jusqu’à 15:45 AKST (00:45 19 janvier UTC), mais aucun nuage d’éruption supplémentaire n’a été observé.

Le code de couleur de l’aviation reste à ROUGE et le niveau d’alerte reste à AVERTISSEMENT.

L’AVO n’a pas d’équipement de surveillance volcanique au sol sur le volcan Bogoslof. Nous continuons à surveiller les images satellitaires, les données provenant d’instruments sismiques et infrasonores distants et les informations du Réseau mondial de localisation de la foudre pour des indications d’activité significative.

Observations récentes:
[Hauteur de nuage volcanique] au moins 31 000 ft asl

Source : AVO

Photo : Schneider, Dave , Leary, Dan.

 

Mauna Loa , Hawai :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » O,
Altitude du sommet 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Code couleur de l’aviation: YELLOW

Résumé de l’activité:
Le Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de séismicité n’ont pas changé de façon significative au cours de la dernière semaine et se sont maintenus légèrement au-dessus des niveaux de fond à long terme.
Au cours de la semaine écoulée, des tremblements de terre de petite magnitude se sont poursuivis, principalement sous la zone supérieure du Rift Sud-Ouest et la caldeira de Moku’aweoweo à des profondeurs inférieures à 5 km.

Les mesures du Système mondial de positionnement (GPS) continuent de montrer une déformation liée à l’inflation d’un réservoir de magma sous le sommet et la zone supérieure du Rift Sud-Ouest, bien que les taux semblent avoir ralenti au cours du mois écoulé.
Les mesures effectuées à partir d’un site de fumerolle surveillé en continu dans la caldeira du sommet ont montré des températures relativement stables   et aucun changement significatif dans les concentrations de dioxyde de soufre ou de dioxyde de carbone dans les émissions de gaz volcaniques.

Source : HVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search