04/01/2017. FR. Bogoslof , Fuego , Nevado Del Ruiz , Sabancaya .

Home / Alaska / 04/01/2017. FR. Bogoslof , Fuego , Nevado Del Ruiz , Sabancaya .

04/01/2017. FR. Bogoslof , Fuego , Nevado Del Ruiz , Sabancaya .

04/01/2017.

 

Bogoslof , Iles Aleoutiennes , Alaska :

Code couleur actuel: ROUGE
Code couleur précédent: ORANGE
Source: Alaska Volcano Observatory
Localisation Volcan : N 53 deg 55 min W 168 deg 2 min
Région: Aléoutiennes
Altitude du sommet: 150 m (492 pi)

bogoslof

Résumé de l’activité volcanique:
Les données sismiques des îles voisines ont détecté un signal volcanique sur le volcan Bogoslof à partir de 21:18 AKST aujourd’hui (6:18 UTC Jan 4) durée ~ 5 minutes et une série de coups de foudre a été identifiée par le World Wide Lightning Location Network. Un nuage d’éruption de 33 000 pieds a été détecté dans les données satellitaires. L’AVO augmente donc le code de couleur de l’aviation pour le Bogoslof au niveau d’alerte rouge et le niveau d’alerte volcanique à Avertissement.

Hauteur des nuages volcaniques: Jusqu’à 33.000 asl
Autres informations sur les nuages volcaniques: déplacement vers le Nord

Source : AVO

 

Fuego , Guatemala :

SPECIAL BULLETIN Volcanologique
Guatemala-Ville 3 Janvier, 2017, 16:45 (Heure locale)
ACTIVITÉ ACCRUE du
VOLCAN FUEGO  .

Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie:  stratovolcan composite.
Localisation géographique: 14 ° 28’54˝ Latitude N; 90 ° 52’54˝ longitude W.
Hauteur: 3,763msnm.

fuego

Aujourd’hui matin, il y a eu une augmentation dans le schéma éruptif du volcan Fuego, qui est resté sous surveillance constante. Actuellement , selon les rapports de l’OVFGO , il se présente une moyenne d’explosions de 4 à 6 par heure, de caractère modérées , générant une colonne de cendres d’environ 4,900 mètres (16,076 pieds) qui est dispersée entre 12 et 15 kilomètres du cratère en direction Ouest et Sud-Ouest, ainsi que des avalanches modérées sur le contour du cratère.
Produits de l’activité explosive , il a été rapporté des chutes de cendres dans les communautés de Panimaché I et II, Morelia, Hagia Sophia, Villa Palo Verde, Sangre de Cristo, San Pedro Yepocapa et éventuellement d’autres à une plus grande distance dans cette direction.
Selon les observations de l’activité sismique , l’énergie des explosions a considérablement diminué, mais il ne faut pas exclure la possibilité qu’une augmentation soit à nouveau présente dans les heures ou les jours à venir.

Source : Insivumeh

Photo : Sergio Emilio Montufar Codoner

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 27 Décembre 2016 au 2 Janvier 2017
Objet: Bulletin Niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz.

Le niveau d’activité continue: au niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Géologique Colombien rapporte que:

Les différents paramètres de surveillance, montrent que le volcan Nevado del Ruiz reste instable. Au cours de la dernière semaine, la prédominance de la sismicité liée à la dynamique des fluides dans les conduits de la structure volcanique a été caractérisée par l’apparition de tremblements de terre avec différents niveaux d’énergie de type longue période (LP) et à très longue période ( VLP), plusieurs impulsions de tremor et des tremblements de terre de type de fluide. Ce type de sismicité était principalement situé dans le cratère Arenas et le secteur Sud-Est du volcan . Certains de ces signaux sismiques ont été associés à l’émission de gaz et de cendres dans l’atmosphère, comme l’ont confirmé les caméras installées dans la région du volcan et les rapports des responsables du Parc National Naturel de Los Nevados (Pnnn) . L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux d’énergie plus élevés qui peuvent être associés à l’émission de gaz et de cendres n’est pas exclu. Il est important de se rappeler que les processus d’émission de cendres peuvent se produire sur plusieurs jours et parfois plusieurs fois par jour, sans impliquer de rapport individuel pour chaque épisode.

nevado-del-ruiz

Quant à l’activité sismique liée à la fracturation de la roche volcanique sous l’édifice, le volcan Nevado del Ruiz a montré une diminution du nombre de tremblements de terre et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente  . Cette sismicité a été localisée principalement dans les secteurs Sud-Ouest, Nord-Est,  Nord, le cratère Arenas  et les sources environnantes, et dans une moindre mesure dans le secteur Sud-Est du volcan . Les profondeurs des tremblements de terre se situaient entre 1,39 et 6,40 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,3 ML (Magnitude locale), correspondant à un tremblement de terre enregistré le 2 Janvier à 19:18 (heure locale) à 2,65 km de profondeur, situé au sud du cratère Arenas  .

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour déterminer les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan, continue d’enregistrer au cours des derniers mois, une inflation et des impulsions intermittentes inflation /  déflation éventuellement liées à l’émission de gaz et de cendres.

nevado del ruiz

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz, dont du dioxyde de soufre (SO2) , comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations  SCANDOAS installées dans la zone d ‘analyse du volcan et les images satellite. Dans les informations de suivi fourni par le portail Mirova , une anomalie thermique de faible énergie associée au cratère Arenas  , qui a été enregistrée le 29 Décembre avec 15 Mw , a été identifiée.

La colonne de gaz, de vapeur et parfois de cendres , a atteint une hauteur maximale de 1200 m mesurée au sommet du volcan, le 02 Janvier 2017. La direction de la dispersion de la colonne était en conformité avec le régime des vents dominants dans la région , qui, au cours de la semaine ont fluctués entre le Sud-Ouest et le Nord-Ouest.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité Amarillo.

Source : Ingeominas

Photos : Archives

 

Sabancaya , Perou :

Le Comité scientifique et technique a recommandé de porter le niveau d’alerte éruption à l’orange pour le Sabancaya.

La déclaration officielle suggère d’éviter l’approche du volcan dans un rayon inférieur à 12 km à cause de la forte augmentation du nombre d’explosions.
Le Comité scientifique et technique pour la gestion du risque volcanique de la région d’Arequipa, composé de l’ Observatoire Volcanologique   INGEMMET (OVI) et de l’Observatoire Volcanologique IGP Sud (OVS-IGP) ont publié une nouvelle déclaration officielle sur l’activité éruptive du Sabancaya. Ce rapport recommande de relever le niveau d’alerte du jaune à l’orange, et éviter de s’approcher du volcan à moins de 12 km en raison de l’augmentation soutenue des différents paramètres observés dans la surveillance volcanique entre le 8 Novembre et le 26 Décembre  .

Le Comité souligne une augmentation progressive de l’activité du Sabancaya qui se reflète dans le nombre d’explosions par jour (52 événements) et les valeurs des paramètres de déplacements réduits (DR) (711 cm2 par jour en moyenne).
Ils notent également que tous les jours 14 séismes sont enregistrés , de type hybride, indiquant l’apparition de nouveaux volumes de magma vers la surface.
Dans cette ligne, le système de satellites MIROVA a détecté diverses anomalies thermiques consécutivement sur le Sabancaya, avec des valeurs comprises entre 1 MW (mégawatts) et 17 MW. Le dernier de ces documents a eu lieu le 24 Décembre à 21:55 heure locale, montrant la présence d’un corps chaud près de la surface.

sabancaya


En ce qui concerne les émissions de cendres, le Comité note qui a été observé des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 4500 mètres au-dessus du cratère, qui se sont dispersées sur plus de 40 km. Différents villages de la vallée du Colca ont été touchés, tels que Maca, Achoma, Yanque et Chivay; Cependant, au cours des dernières semaines, les vents ont apporté des cendres à l’Ouest et au Nord-Ouest du Sabancaya , touchant aussi les districts de Huambo, Cabanaconde, Pinchollo, Lari, Tapay et Madrigal.
Le Comité suggère que le gouvernement et les institutions locales mettent en œuvre des plans d’urgence  et soient constamment tenus informés par le biais des rapports de suivi publiés par l’OVI et OVS-IGP.

Source : OVI et OVS-IGP

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search