31/12/2016. FR . Bogoslof , Ebeko , Nevado Del Ruiz .

Home / Alaska / 31/12/2016. FR . Bogoslof , Ebeko , Nevado Del Ruiz .

31/12/2016. FR . Bogoslof , Ebeko , Nevado Del Ruiz .

31/12/2016.

 

Bogoslof , Iles Aleoutiennes , Alaska :

53 ° 55’38 « N 168 ° 2’4 » O,
Sommet Altitude 492 pi (150 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVERTISSEMENT
Code couleur de l’aviation: ROUGE

L’activité éruptive à Bogoslof se poursuit. Hier soir à 23:45 AKST (08:45 déc 30 UTC), une autre explosion s’est produite qui a duré environ 30 minutes et a produit un nuage qui est monté à 20,000 ft asl et a dérivé vers le Nord-Est comme vu dans des images satellites. L’événement de la nuit dernière a été détecté pour la première fois par des stations sismiques sur l’île Umnak voisine, et a également été vu dans les capteurs infrarouges plus lointains. Cet événement n’a pas produit d’éclairs volcaniques. Ce matin, l’activité sismique de bas niveau du volcan a été détectée brièvement de 04h25 à environ 05h00 AKST. L’événement explosif de la nuit dernière a été précédé par jusqu’à quatre heures et demie d’activité sismique élevée du Bogoslof, fournissant quelques indications qu’une éruption explosive était imminente. D’autres explosions au cours de la séquence éruptive ont commencé plus soudainement avec une augmentation subtile ou aucune augmentation précédente de la sismicité.

AVO Image

L’événement de la nuit dernière a été la quatrième explosion au cours de la dernière semaine et la huitième explosion de ce type que l’AVO ait détectée depuis le 16 décembre. Les explosions se sont produites tous les 1 à 3 jours. Compte tenu de ce modèle, la probabilité d’une autre explosion le lendemain reste élevée et le code de couleur de l’aviation reste à ROUGE et le niveau d’alerte volcanique à AVERTISSEMENT.

Le Bogoslof n’est pas surveillé par un réseau géophysique local, ce qui limite notre capacité à prévoir et suivre de près l’activité à ce volcan. L’AVO utilise des capteurs sismiques et infrasons (capteurs d’ondes) sur les îles Umnak et Unalaska pour surveiller l’activité. De plus, nous utilisons des images satellites et des informations du Réseau mondial de localisation de la foudre pour identifier les éclairs volcaniques; Des coups de foudre dans le panache éruptif ont été détectés pendant la séquence éruptive actuelle.

AVO Image

L’île de Bogoslof est la plus grande d’une grappe de petites îles de faible altitude constituant le sommet émergent d’un grand stratovolcan sous-marin. Le point le plus élevé au-dessus du niveau de la mer avant cette éruption était d’environ 100 m (300 pi). Cependant, le volcan est fréquemment altéré par les éruptions et l’érosion des vagues et a subi des changements dramatiques dans le temps historique. Les deux principales îles actuellement au-dessus du niveau de la mer sont Fire Island et Bogoslof Island, situées à environ 98 km au Nord-Ouest d’Unalaska / Dutch Harbor, à 123 km au Nord-Est de Nikolski et à 149 km au Nord-Est de Akutan. Le volcan est situé légèrement au Nord (derrière) le principal front volcanique aléoutien. Le volcan Bogoslof se trouve dans le refuge marin de la USFWS et est un habitat pour les oiseaux  lions de mer.

AVO Image

Au moins 8 éruptions historiques ont été documentées sur le Bogoslof. La plus récente, avant 2016, a eu lieu du 6 au 24 juillet 1992 et a produit des émissions épisodiques de vapeur et de cendres, y compris un nuage de cendres jusqu’à 26 000 ft (8 km) le 20 juillet, suivi le lendemain par l’extrusion d’un nouveau dôme de lave de 150 m (500 pi) par 275 m (900 pi)   à l’extrémité Nord de l’île. Les éruptions antérieures du volcan ont duré des semaines à des mois et ont occasionnellement produit des chutes de cendre sur Unalaska. Les éruptions du volcan sont souvent caractérisées par de multiples événements explosifs, produisant des cendres comme nous l’avons vu en 2016, ainsi que la croissance de dômes de lave.

Source : AVO

Photos : Harding, Ann , Seese, John , Burton, Bill; Schneider, Dave

 

Ebeko , Ile Paramushir , Russie :

50,69 N, 156,01 E;
Altitude 3792 pi (1156 m)
Le code de couleur de l’aviation est ORANGE

Une activité vapeur / gaz  modérée avec une certaine quantité de cendres du volcan continue. Des explosions de cendres atteignant 16 400 pi (5 km) a.s.l. pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

ebeko

Une forte activité du volcan a été observée toute la semaine. Selon des données visuelles de Severo-Kurilsk (île de Paramushir,  Kuriles du Nord ), des explosions ont envoyé des cendres jusqu’à 2,5 km a.s.l. Les 24 et 27 décembre. De petits cailloux ont été notés à Severo-Kurilsk les 23 et 26 décembre. Les données satellitaires du KVERT ont montré que le volcan était calme ou obscurci par les nuages.

Le KVERT a signalé que, selon les observateurs à Severo-Kurilsk (île de Paramushir) à environ 7 km à l’Est, des panaches de gaz et de vapeur contenant une petite quantité de cendres montaient de l’Ebeko à une altitude de 1,5 km (4.900 ft) a.s.l. et ont dérivé sur 8 km vers le Nord et le Nord-Est les 17 et 20 décembre. De faibles quantités de cendres sont tombées à Severo-Kurilsk du 18 au 22 décembre. Les panaches de cendres montèrent jusqu’à 2 km (6.600 ft) a.s.l. le 27 décembre. Le code de couleur de l’aviation a été porté à Orange (le deuxième niveau le plus élevé sur une échelle de quatre couleurs).

Source : Kvert , Gvp .

Photo : L. Kotenko, IVS FEB RAS

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 20 Décembre au 26 Décembre, 2016
Le niveau d’activité continue au : niveau d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Géologique Colombien  rapporte que:

Les différents paramètres de surveillance ont montré que le volcan continue à montrer un comportement instable, mettant en évidence une augmentation de l’activité de fluides à l’intérieur des conduits de la structure volcanique. Cette sismicité se caractérise par l’apparition de tremblements de terre avec des niveaux variables d’énergie, de type longue période (LP) et à très longue période (VLP), plusieurs impulsions de tremor et des tremblements de terre multiples de fluide . Ce type de sismicité était principalement situé dans le cratère Arenas et autour du volcan. Certains de ces signaux sismiques ont été associés à l’émission de gaz et de cendres dans l’atmosphère, comme l’ont confirmé   les caméras installées dans la région du volcan et les rapports des responsables du Parc National Naturel de Los Nevados (Pnnn)  . L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux d’énergie plus élevés qui peuvent être associés à l’émission de gaz et de cendres est pas exclu. Il est important de se rappeler que les processus d’émission de cendres peuvent se produire sur plusieurs jours et parfois plusieurs fois par jour, sans impliquer de rapport individuel pour chaque épisode.

nevado del Ruiz

L’activité sismique liée à la fracturation de la roche volcanique sous le volcan  a montré une légère augmentation du nombre de tremblements de terre et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente  . Cette sismicité a été localisé principalement dans le Sud-Ouest, les sources sismogéniques du Nord, le cratère Arenas et ses environs, et dans une moindre mesure dans les secteurs Nord-Est et  Sud-Est du volcan. Les profondeurs des tremblements de terre variaient entre 0,6 km et 7,5 km. L’apparition d’une activité sismique accrue de type fracture a été notée le 24 Décembre (14 heures 00-19 heures 00), les tremblements de terre sont situés dans la région Sud-Ouest du cratère Arenas à des profondeurs comprises entre 2,8 km et 4.2 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine a été de 1,6 ML (Magnitude locale), correspondant à un séisme, le 26 Décembre à 10:32 (heure locale), à 5,5 km de profondeur, situé à 4,8 km au Nord du cratère Arenas   .

nevado-del-ruiz

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour déterminer les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan, continue d’enregistrer au cours des derniers mois,une inflation et des impulsions intermittentes inflation / déflation éventuellement liées aux émissions de gaz et de cendres.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz, dont du dioxyde de soufre (SO2)  , comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations  SCANDOAS installées dans la zone d ‘analyse du volcan et sur l’image satellite. Dans les informations de suivi fourni par le portail Mirova une anomalie thermique a été identifié dans le cratère Arenas , de faible  énergie  , qui a été enregistrée le 26 Décembre avec une valeur de 6 MW.

La colonne de gaz, de vapeur et de cendres de temps en temps a atteint une hauteur maximale de 2000 m mesurés sur le sommet du volcan, le 20 Décembre. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine a fluctué entre l’Ouest, le Sud-Est, le Nord-Ouest et le Nord-Est.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité Amarillo.

Source : SGC

Photos : Archives

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search