23/12/2016. FR. Bogoslof, Piton de la Fournaise , Gamalama , Mauna Loa.

Home / Alaska / 23/12/2016. FR. Bogoslof, Piton de la Fournaise , Gamalama , Mauna Loa.

23/12/2016. FR. Bogoslof, Piton de la Fournaise , Gamalama , Mauna Loa.

23/12/2016.

 

Bogoslof , Iles Aleoutiennes, Alaska :

Avis d’activité volcanique AVO / USGS

Niveau d’alerte volcanique actuel: WATCH
Précédent Niveau d’alerte volcanique: WARNING

Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Précédent Code couleur de l’aviation : RED

Publié: Mercredi, 21 décembre 2016, 23h18 AKST
Source: Alaska Volcano Observatory
Localisation: N 53 deg 55 min W 168 deg 2 min
Altitude: 492 pi (150 m)
Région: Aléoutiennes

bogoslof

Résumé de l’activité volcanique:
L’éruption explosive qui a commencé à environ 01:10 UTC 12/22 (16:10 AKST aujourd’hui) a été de courte durée et a produit un nuage de cendres s’élevant à 35000 ft asl qui a dérivé vers le Nord. Les données sismiques enregistrées sur les réseaux insulaires voisins indiquent que l’éruption a duré environ 30 minutes, après quoi la sismicité a rapidement diminué et reste faible. Aucune activité récente n’a été observée dans les images satellitaires ou les données infrason. Sur la base de ces informations, le code de couleur de l’aviation est abaissé à ORANGE et le niveau d’alerte à Attention.

L’AVO n’a pas d’équipement de surveillance volcanique au sol sur le volcan Bogoslof. Nous surveillerons les images satellitaires et les données provenant d’instruments sismiques et infrasonores distants pour déterminer les signes d’une activité explosive importante.

AVO Image

Analyse du changement du littoral et de l’emplacement de l’évent à partir de l’éruption du volcan Bogoslof. L’image de base a été recueillie le 19 mars 2015 et l’analyse a été effectuée sur des données à partir du 22 décembre 2016 après la grande éruption explosive du 21 décembre 2016. Notez que l’emplacement de l’évent pour l’éruption était sous l’eau ou près du rivage sur la partie NE de l’île Bogoslof. Les dépôts sont des portions agrandies de l’île et sont interprétés comme étant constitués de cendres volcaniques à grains grossiers et de blocs de lave.

53 ° 55’38 « N 168 ° 2’4 » O,
Sommet Altitude 492 pi (150 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: WATCH
Couleur de l’aviation actuelle: ORANGE

AVO ImageAprès environ 25 heures de quiescence relative, une autre éruption de courte durée a eu lieu sur le Bogoslof hier en fin d’après-midi, produisant un grand nuage d’éruption qui s’élevait à 35 000 ft asl, qui s’est rapidement  déplacé vers le Nord-Est sur la mer de Béring. L’éruption a commencé autour de 16:10 AKST , le 21 déc 2016 (01:10 UTC, 22 déc 2016) avec une sismicité visible sur les stations situées sur les îles voisines qui a duré ~ 30 minutes. L’éruption a également été détectée sur plusieurs réseaux  infrasons voisins. Les observateurs de Dutch Harbor ont signalé avoir vu le nuage au fur et à mesure qu’il se développait. L’AVO a élevé le code couleur de l’aviation à ROUGE et le niveau d’alerte du volcan à AVERTISSEMENT à 16:32 AKST le 21 décembre (02:32 UTC 22 déc.). Après l’éruption, la séismicité a soudainement diminué à des niveaux bas et est restée ainsi pendant la soirée. À 23:18 AKST (08:18 UTC 22 déc.) l’AVO a abaissé le code couleur / niveau d’alerte à ORANGE / WATCH.

De récentes images satellites montrent que cette éruption a radicalement changé l’île de Bogoslof et qu’une nouvelle petite île s’est formée juste au large de l’extrémité Nord-Est de l’île principale. L’ancienne rive et une grande partie du côté Nord-Est de l’île Bogoslof adjacent à cette île ont été en grande partie enlevés, et des dépôts de matériaux se sont posés sur le côté Ouest de l’île. La zone excavée de l’ancienne rive Nord-Est est probablement l’évent de cette éruption récente, qui semble être juste au-dessous du niveau de la mer.

La sismicité a été relativement faible dans les premières heures du matin du 22 Décembre jusqu’à 01:20 AKST (10:20 UTC) avec l’apparition soudaine de tremblements qui ont continué jusqu’à 07:40 AKST (16:40 UTC). Bien qu’il s’agisse probablement d’une activité éruptive, aucune trace d’émission de cendres n’a été observée dans les images satellitaires. La sismicité était faible jusqu’à ce qu’une brusque augmentation du tremor , modérée , ait débuté vers 11:04 AKST (21:04 UTC). Cette activité a commencé à décliner dans la dernière heure. Aucune émission de cendres ni températures de surface élevées ne sont évidentes dans les images satellites.

Source : AVO.

Photos : AVO ,  Nye, C. J.

Carte : Burton, Bill; Schneider, Dave

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du jeudi 22 décembre 2016

Depuis quelques jours nous enregistrons un léger changement dans l’activité du Piton de la Fournaise avec:

– la reprise de l’inflation au niveau de la zone sommitale à des taux comparables à ceux enregistrés avant les éruptions de 2015 et après les éruptions de 2016 ;
– une légère sismicité sommitale (2-3 événements par jour) accompagnée par quelques séismes profonds;
– des concentrations élevées en CO2 dans le sol au niveau du gîte du volcan.

piton

Ceci montre que des apports profonds de magma sont toujours présents et que la phase de « Vigilance » reste toujours de mise.

Néanmoins, comme cela a été observé plusieurs fois cette année, de telles phases de reprise d’inflation et de sismicité peuvent s’arrêter très vite et ne pas aboutir à une éruption à moyen terme.

Source : OVPF

Photo : Fabrice Conques

 

Gamalama , Indonesie :

ÉVALUATION

Les éruption du  Gamalama ont généralement un modèle dans lequel une série de séisme tectonique est suivie par une montée des séismes volcaniques comme cela a eu lieu en Décembre 2014 et Juillet 2015. En outre, c’est également le type d’éruption qui n’est pas précédé par une activité tectonique, comme cela est arrivé le 8 Septembre 2015, avec une « impulsion magmatique subite « , caractérisée par l’intensité de l’éruption qui est relativement faible et n’est pas précédée par une augmentation des tremblements de terre et de la tectonique locale volcanique, trait commun des  éruptions de Décembre 2014 et Juillet 2015. Apparemment, l’éruption qui a eu lieu le 3 Août  2016 a été incluse dans le second type (impulsion soudaine magmatique).

Gamalama 4 (201216)
Les résultats de la surveillance depuis le 3 Août jusqu’à Novembre 2016 a été généralement dominée  par la sismicité et des rafales de tremblement de terre tectoniques. Des séismes volcaniques (VA et Tremor) ont été enregistrés avec une quantité insignifiante.
Une augmentation des tremblements volcaniques (VA et VB) étaient significatives du 10 au 12 Décembre  2016. Le graphique d’amplitude sismique montre les fluctuations et  l’augmentation à la fin de la période, mais cela n’a pas été suivi  par une éruption ou des changements visuels. 
Des évènements de
Tremor harmoniques se sont produit en augmentation les 18 et 19 Décembre 2016, qui auraient été associés à l’augmentation du volume de magma (gaz, liquide) sur une surface peu profonde après l’augmentation des tremblements de terre volcaniques des 10-12 Décembre 2016.

Gamalama


Il est nécessaire de
regarder l’émergence de séismes tectoniques locaux . Les tremblements de terre de ce type peuvent être associés à la migration du magma à partir de la profondeur  ce qui augmente le stress / pression sur les failles (défauts) autour du volcan et peuvent être suivi par des tremblements de terre et des éruptions volcaniques  . Un exemple : l’éruption de Décembre 2014.

CONCLUSION

Basé sur l’analyse des données instrumentales et les dangers potentiels tels que décrits ci-dessus jusqu’au 20 Décembre 2016 , le niveau d’activité du Gamalama est toujours en alerte Waspada (niveau II).
Si une augmentation  plus importante dans la sismicité , accompagnée par des changements visuels survient , le niveau d’activité du G. Gamalama peut être relevé  en fonction du niveau d’activité et de menaces. Jusqu’à présent, l’activité du G. Gamalama continue d’être suivie et évaluée de manière intensive afin de prévoir tôt s’il y a un changement d’activité.

Source : VSI

 

Mauna Loa , Hawai :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » O,
Altitude du sommet : 13681 pi (4170 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: AVIS
Couleur de l’aviation: Jaune

Résumé de l’activité:
Le volcan Mauna Loa n’est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité persistent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Le Mauna Loa a été calme au cours de la dernière semaine. Au cours de la dernière semaine, seulement 10 séismes ont été localisés, tous inférieurs à la magnitude 1,5, principalement dans le haut du Rift Sud-Ouest et sous la caldeira de Moku’aweoweo à des profondeurs inférieures à 5 km.
Les mesures du système de positionnement global (GPS) continuent de montrer une déformation liée à l’inflation d’un réservoir de magma sous le sommet et la zone supérieure de la faille du Sud-Ouest.

mauna loa

Les mesures effectuées à partir d’un site de fumerolles surveillé en continu dans la caldeira du sommet n’ont montré aucun changement significatif dans les températures des fumerolles et aucun changement significatif dans les concentrations de dioxyde de soufre volcanique ou de dioxyde de carbone.

Source : HVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search