20/12/2016. FR. Copahue , Nevado De Chillan , Colima , Sabancaya .

Home / blog georges Vitton / 20/12/2016. FR. Copahue , Nevado De Chillan , Colima , Sabancaya .

20/12/2016. FR. Copahue , Nevado De Chillan , Colima , Sabancaya .

20/12/2016.

 

Copahue , Chili :

Le niveau d’activité du volcan est:
NIVEAU JAUNE : changements dans le comportement de l’activité volcanique – temps probable pour une éruption : semaines / mois.

Au cours de cette période , 834  événements sismiques, dont quatorze (14) ont été classés comme volcano-tectoniques (VT) associés à des processus de fracturation de roches ont été enregistrés . De même, trois cent soixante et onze (371) événements associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, identifiés comme des tremblements de terre longue période (LP) ont été enregistrés, dont quarante-neuf (49)  identifiés comme des tremblements de terre à très longue période (VLP ).

Copahue - 18.12.2016 / 20h30 - webcam Sernageomin

En ce qui concerne l’activité sismique de type VT, les magnitudes locales (ML) ont été inférieures ou égales à M1,8. L’événement de plus grande énergie  (3 Décembre  ) était situé  sur le flanc Ouest-Nord-Ouest (ONO) , à 7 km du Cratère EL Agrio , avec une profondeur de 1,3 km.
En ce qui concerne les événements de type LP, ils avaient une valeur de déplacement réduit (RDC) inférieure à 1,9 cm2, tandis que les événements de type VLP avaient une valeur de déplacement réduit (RDC) de moins de 4 cm2. Ces événements ont été localisés autour du cratère El Agrio .

Durant la période considérée , il a été enregistré un signal de tremor constant, de basse magnitude , associé principalement à la sortie des gaz et à l’émission de matériel particulaire ( cendres) depuis le cratère El Agrio. Ce signal présentait une valeur de déplacement réduit ( DRC) oscillant autour de 1,3cm2. Les fréquences dominantes se concentrant dans une bande comprise entre 1,2 et 2,1 hz.

copahue

A partir des données obtenues de trois (3)stations GNSS qui mesurent la déformation de la surface du volcan, on a observé sur les composantes horizontales et verticales des lignes traversant le volcan ,  des variations mineures de très faible amplitude, à proximité et non supérieure à un taux de -0.3 cm / mois.
L’émission de dioxyde de soufre (S02) enregistré sur le volcan Copahue par l’équipe DOAS (Spectrométrie par absorption optique différentielle) , station Mellizas , installée à 5 km à l’Est-Nord-Est (ENE) du cratère actif présente une valeur moyenne de 1071 ± 358 t/jour et une valeur maximale de 3082 t/jour , enregistré le 12 Décembre. Le débit moyen est considéré comme modéré pour  ce volcan.

Les caméras IP installées à proximité du volcan ont enregistré un dégazage constant  du cratère actif (El Agrio), caractérisé en présentant la plupart du temps, une coloration grisatre, montrant la présence de la matière particulaire.
Aucune anomalie n’a été signalé dans les émissions de dioxyde de soufre (S02) à l’atmosphère dans le  secteur du volcan, selon les données obtenues par l’OMI , SulfurDioxideGroup (http://so2.gsfc.nasa.gov/ ) et NESDIS  (http://satepsanone.nesdis.noaa.gov).

copahue

Des alertes thermiques ont été signalées sur le volcan pendant la première quinzaine, la plupart le 14 Décembre  , avec une puissance radiative volcanique (VPR) de 9 MW, ce qui est considéré comme faible selon les données publiées par  Mirova , sur son site Web (http://www.mirovaweb.it/) , système de détection qui indique des changements majeurs dans la température de la surface de la terre .

Sur la base des données et des tendances enregistrées durant les mois antérieurs , l’activité continue avec une dominante d’activité superficielle de type strombolien, confinée à l’intérieur du cratère El Agrio , en relation avec la remontée lente d’un faible volume de matériel magmatique et/ou son dégazage dans un système volcanique ouvert, en interaction avec le système hydrothermal . Il en résulte que ce type d’activité peut continuer sur une large période de temps , de manière oscillante, , sans écarter des augmentations ponctuelles d’activité, associées à de petites explosions phréatiques et/ou une activité strombolienne dans la zone adjacente au cratère . Par conséquent , est considéré comme zone à haut risque la zone contenue dans un  rayon de 1,5 km autour du cratère El Agrio et il est donc recommandé de restreindre l’accès à cette zone . Le niveau d’alerte  technique  reste au  NIVEAU JAUNE.

Source : Sernageomin

photos : sernageomin

 

Nevados De Chillan , Chili :

Le niveau d’activité du complexe volcanique est au niveau :

Niveau d’activité Jaune , Changements dans le comportement de l’activité volcanique .

Il a été enregistré durant cette période 1318 évènements sismiques parmi lesquels 100 étaient en relation avec des processus de fracturation de roches, dénommés volcano-tectoniques (VT), avec une magnitude locale maximale ( ML) de 2,2 , associée à un évènement localisé à 2,2 km à l’Est -Nord- Est du cratère actif , avec une profondeur de 4,3 km. De même , il a été  enregistré 1218 évènements dénommés longue période ( LP) en relation avec la dynamique des fluides sous l’édifice volcanique . L’évènement de plus grande amplitude a été enregistré le 13 Décembre à 4h06 heure locale , avec une magnitude de M2,9 et une valeur de déplacement réduit de 258 cm.

nevados de chillan

Pendant cette période, ont a continué d’enregistrer des explosions associées principalement avec des événements de fluide (LP et tremors – TR). L’évènement le plus  énergétique a eu lieu le 10 Décembre à 13h04 (heure locale), avec une valeur de déplacement réduit (RDC) de 117 cm2.
Selon les données obtenues par cinq (5) stations GNSS et deux inclinomètres   (2) qui contrôlent la déformation du complexe volcanique, les tendances observées ci-dessus se maintiennent, avec des taux de déplacement horizontal ne dépassant pas 0,2 cm / mois. En outre, les lignes de contrôle GNSS traversant le complexe volcanique n’ont montré aucune variation dans les tendances présentées depuis Avril 2016, avec un taux de déplacement calculé pour cette période de 0,15 cm / mois. D’autre part, les données fournies par deux inclinomètres n’indiquent aucune variation  liée à l’activité du volcan.

Les équipements  DOAS (Spectrométrie par absorption optique différentielle ) Station  de Chilian, située à 3 km à l’Est-Nord-Est (ENE) du cratère actif, n’ont pas enregistré de données  ce mois ci.
Aucune anomalie n’a été signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère dans le  secteur du volcan, selon les données obtenues par l’instrument de surveillance de l’ozone  OMI  ,
Groupe du dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/) et NESDIS  (http://satepsanone.nesdis.noaa.gov).

nevados de chillan

Il a été rapporté une alerte thermique dans la zone du volcan avec une puissance radiative volcanique (VPR) de 2 MW, ce qui est considéré comme faible selon les données publiées par  Mirova , sur son site Web (http://www.mirovaweb.it/) , système de détection qui indique des changements majeurs dans la température de la surface de la terre .

Dans les derniers jours , il a été enregistré des explosions sporadiques en provenant de la zone des cratères formés en 2016, ce qui indique que le complexe volcanique continue avec un comportement instable. l’activité se maintien toutefois dans les marges qu’elle a affiché les mois précédents.
Dans ce contexte , il existe la possibilité que de nouvelles phase explosives de type phréatiques et/ou phréato magmatiques se produisent, depuis l’emplacement des cratères actifs , ceci avec une plus grande intensité .
Pour tout ceci, le niveau d’activité JAUNE est maintenu , et est considéré comme zone à haut risque la zone contenue dans un  rayon de 3 km autour des cratère actifs . Il est donc recommandé de restreindre l’accès à cette zone .
Source : Sernageomin

Colima , Mexique :

Le volcan Colima explose trois fois en une journée .

18 DÉCEMBRE 2016. Le volcan Colima au Mexique , a envoyé trois éruptions en quelques heures, émettant des cendres et de la vapeur à plus d’un mille dans l’air.
Le bureau de la défense civile de cet état occidental de Jalisco indique que les trois éruptions ont eu lieu dimanche matin. Les plus grandes colonnes de cendres atteignaient 1,25 milles (2 kilomètres) de hauteur, et la plus petite avait juste  un mille de haut.

colima

Les images ont montré une grande explosion autour de 9 p.m. samedi soir (dimanche 0200 GMT) avec de la lave incandescente, de la fumée et des cendres sortant du volcan devant un ciel étoilé, la nuit.
Une explosion plus tôt avait envoyé un grand panache de cendres et de fumée à environ 2 000 mètres (4 921 pieds) dans les airs autour de 4 p.m. (2200 GMT).

Aussi connu sous le nom de Fuego de Colima , le volcan de 12 533 pieds (3 820 mètres) est situé à 430 milles (690 kilomètres) à l’Ouest de la ville de Mexico.
Ce volcan  a augmenté en activité depuis octobre. Les éruptions couvrent environ 10 jours d’exhalations périodiques de ce volcan qui est l’un des plus actifs du Mexique.

Source :   GLOBAL NEWS

Photo : Hernando Rivera

 

Sabancaya , Perou :

La sismicité a montré une légère baisse au cours des derniers jours. Les événements de type hybrides (HIB) ont chuté , passant de 14 à 6 tremblements de terre par jour par rapport aux premiers jours de Décembre. La sismicité longue période (LP), associée aux mouvement des fluides (gaz, vapeur d’eau, magma) continue de prédominer.
366 explosions ont été enregistrées.
Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint jusqu’à environ 3500 mètres au-dessus du sommet du volcan, se diffusant dans un  grand rayon de 35 km en direction Nord-Est , Est , Sud-Est et Sud du volcan.
Il y a eu une légère diminution dans les courbes de déformation.
Le flux de gaz volcanique (SO2) enregistre  un maximum de 3400 tonnes / jour.

sabancaya

Recommandations :

Rester informé en permanence par les rapports publiés conjointement par l’OVI et OVS.
Ne vous approchez pas à moins de 10 km du volcan .
Si des chutes de cendres se produisent : se couvrir le nez et la bouche avec un chiffon humide ou un masque .
S’essuyer les yeux et se refroidir la gorge avec de l’eau pure.
Évitez de porter des lentilles de contact.
Gardez les fenêtres des logements fermées  .
 Mettre en œuvre les mesures de prévention et l’atténuation de l’activité  .

Source : IGP

Photos : Thorsten Böckel

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search