13/12/2016 FR. Sabancaya , St Helens , Bezymianny , Turrialba .

Home / Bezymianny / 13/12/2016 FR. Sabancaya , St Helens , Bezymianny , Turrialba .

13/12/2016 FR. Sabancaya , St Helens , Bezymianny , Turrialba .

13/12/2016.

 

Sabancaya , Perou

La sismicité de type hybride, associée à la remontée du magma, a diminué de 50% par rapport à la semaine précédente.
Les événements qui indiquent de nouvelles alimentations en magma restent rares. 328 explosions ont été enregistrées, chiffre similaire au précédent rapport. L’énergie sismique des explosions a diminué.
• Les colonnes éruptives de gaz et de cendres ont atteint les 3500 mètres au-dessus du bord du cratère , se diffusant approximativement dans un plus grand rayon de 40 km en direction du Nord-Est, de l’ Est , du Sud-Est et du Sud du volcan.
• Celui ci continuer de montrer des signes de déformation sur le flanc Sud-Est  .
• Le flux de SO2 s’est maintenu  entre 1317 et 2634 tonnes / jour. Par conséquent, le processus de dégazage du Sabancaya continue .

 sabancaya

Recommandations :

Rester informé en permanence par les rapports publiés conjointement par l’OVI et OVS.
• Ne pas approcher le volcan dans un rayon de 10 km.
Si des chutes de cendres se produisent: se couvrir le nez et la bouche avec un chiffon humide ou un masque.
• Nettoyez vos yeux et refroidir la gorge avec de l’eau pure.
• Évitez de porter des lentilles de contact.
• Gardez les fenêtres des logement fermées  .
• Mettre en œuvre les mesures de prévention et d’atténuation d ‘activité accrue.

Source : IGP

Photo : Benjamin Bernard

 

St Helens , Etats – Unis :

Le mont St. Helens s’agite 120 fois en une semaine alors que le volcan se recharge, selon les scientifiques.

12 DÉCEMBRE 2016. Les tremblements minuscules, 1 à 2 milles sous la surface du volcan, n’indiquent pas quand la prochaine éruption va avoir lieu.
En moins d’une semaine, quatre essaims de plus de 120 séismes ont secoué le mont St. Helens à la fin de novembre. Bien qu’ils soient trop petits pour être ressentis même par quelqu’un debout directement sur leurs épicentres, les scientifiques disent qu’ils révèlent que le volcan est probablement en train de se recharger.

st helens

«Chacun de ces petits tremblements de terre est un indice et un rappel que nous marchons vers une prochaine éruption , un jour», a déclaré Weston Thelen, un sismologue de l’Observatoire des  Cascades à Vancouver. Cependant, «il n’y a rien dans cette petite séismicité modeste, et aucune depuis 2008, c’est un très bon indicateur  » .
Ces tremblements de terre se sont produits entre 1 et 2 milles sous la surface et la plupart ont été enregistrés à des magnitudes de M 0.3 ou moins. Le plus important était d’une magnitude de M0,5. Alors que ces séismes sont trop petits pour la perception humaine, les scientifiques peuvent les étudier grâce aux sismomètres sensibles stationnés autour de la montagne.

Alors que le magma pénètre dans le système du volcan et est stocké, les scientifiques pensent qu’il libère des gaz et des fluides qui se déplacent dans des fissures, en les pressurisant et en les lubrifiant, et en provoquant de petits tremblements de terre.
«Nous savons que le Mont Saint-Hélène se recharge lentement. Nous ne pouvons pas le voir, mais nous pensons qu’il se gonfle subtilement « , a déclaré Liz Westby, géologue de l’Observatoire des  Cascades.

Afficher l'image d'origine

En effet, les scientifiques de l’USGS n’ont pas détecté de gaz anormaux ou une augmentation de l’inflation du sol depuis les tremblement de terre. « Le St. Helens est un volcan qui se comporte bien, autant que nous pouvons le dire, » dit Thelen dit. Westby a déclaré que les chercheurs ont déjà vu ces sortes d’essaims sismiques.
Des épisodes sismiques similaires se sont produits pendant les périodes de recharge entre 1986 et l’éruption de 2004. De petits groupes de tremblements de terre ont repris peu de temps après l’éruption terminée en 2008 et ont continué périodiquement. Plus récemment, des tremblements de terre en essaims ont été détectés de mars à mai de cette année.

 

st helens

Les scientifiques ne savent pas exactement comment la « plomberie » du volcan est disposée, mais les petits grappes de tremblement de terre leur donnent une image un peu plus claire de ce qui se passe sous la surface. En mesurant comment la vitesse des ondes sismiques changent à mesure qu’elles se déplacent à travers la terre, les chercheurs peuvent mieux comprendre les densités de roche et où sont situées les chambres magmatiques.

«Ces tremblements ne se produisent pas très souvent, nous devons vraiment exploiter ceux que nous obtenons », a déclaré Westby. «Cela nous donne une meilleure compréhension de ce qui se passe et nous dit où nous devons faire plus de recherche.

Source :  SEATTLE TIMES

Photos : Usgs , C Grandpey , mountsthelens.com .

 

Bezymianny , Kamchatka :

Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE
Précédent code couleur Aviation : Jaune
Localisation du volcan : N 55 deg 58 min E 160 deg 35 min
Altitude du sommet: 2882 m (9452,96 pi)

Bezymianny

Selon les données du KBGS RAS, l’activité sismique du volcan a commencé à augmenter à partir du 18 novembre 2016. Les données satellitaires du KVERT ont montré une augmentation de la température de l’anomalie thermique à partir du 05 décembre 2016. Aujourd’hui, la température de l’anomalie thermique croît de façon significative. Probablement qu’une extrusion de blocs de lave au sommet du dôme se produit, qui prépare une forte éruption explosive du volcan.

L’activité du volcan augmente graduellement. Des explosions de cendres puissantes atteignant 49 200 pi (15 km) a.s.l. pourraient se produire à tout moment pendant cette journée ou les prochains jours. L’activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et les avions volant à basse altitude.

Bezymianny

Le volcan Bezymianny est l’un des volcans les plus actifs du monde. En 1955, pour la première fois dans l’histoire, le Bezymianny a commencé une éruption qui , après six mois , a produit une éruption catastrophique avec le volume total de produits éruptifs de 3 km3. Le dôme de lave a commencé à se développer dans la caldeira de l’explosion immédiatement après la catastrophe et continue à croitre maintenant. 44  éruptions explosives de type Vulcanien du Bezymianny se sont produites entre 1965 et 2012. La dernière éruption explosive du volcan Bezymianny s’est produite le 01 septembre 2012.

Source : Kvert

Photos : Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT,  A. Sokorenko, IVS FEB RAS

 

Turrialba , Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Turrialba
12 décembre 2016.

En ce qui concerne les deux jours précédents l’enregistrement sismique reste similaire , montrant un tremor continu de faible amplitude . Dans la matinée, il a été possible d’ observer l’activité du volcan qui était accompagnée par l’émission de gaz, d’aérosols et de cendre , produites de façon faible et intermittente, l’altitude du panache n’a pas dépassé 200 m au dessus du sommet du volcan. Pendant l’après-midi, les conditions nuageuses  ont entravé la visibilité.

Turrialba


La direction du vent dominant est au Nord-Ouest et à l’Ouest selon la station météorologique IMN située sur le volcan Turrialba.
Aucune chutes de cendres dans la vallée centrale ou dans les zones entourant le volcan Turrialba n’ont été signalées.

Source : Ovsicori

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search