11/12/2016. FR. Sheveluch , Turrialba , Villarica .

Home / blog georges Vitton / 11/12/2016. FR. Sheveluch , Turrialba , Villarica .

11/12/2016. FR. Sheveluch , Turrialba , Villarica .

11/12/2016.

 

Sheveluch , Kamchatka :

Le volcan du Kamtchatka émet des cendres à 36 000 pieds au-dessus du niveau de la mer .


10 DECEMBRE 2016. Le volcan Sheveluch, qui est le volcan le plus au nord du territoire du Kamtchatka, a émis des cendres à 11 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, a indiqué la branche Kamchatka du ministère russe des Urgences. Une énorme émission de cendres provenant du volcan Sheveluch a été enregistrée le matin du 10 décembre, selon le ministère.

sheveluch

« La hauteur du panache de cendres s’élevait à 11 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. La hauteur du volcan est de 3 200 mètres », indique le communiqué du samedi. Selon les autorités locales d’urgence, il n’y a pas de villages sur le chemin du panache de cendres et aucun résidant du Kamtchatka n’a été touché par l’incident. Une alerte aérienne orange a été émise pour le volcan, qui est l’un des plus grands du Kamtchatka.

Source :  SPUTNIK NEWS

Photo: IVS FEB RAS/Y. Demyanchuck

 

Turrialba , Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Turrialba:
10 décembre 2016

Le volcan Turrialba montre un tremor continu de faible amplitude mais variable. Ce tremor est associé à un débit constant de gaz et d’aérosols, et il augmente parfois pendant un court intervalle de temps produisant la sortie de cendres conjointement avec les gaz et les aérosols. Toutefois, l’ émission, quand il a été possible de l’observer, ne s’est pas élevée au-delà de 300 mètres au-dessus du sommet du volcan.

turrialba


Le vent a soufflé vers le Sud-Ouest et le Sud, de sorte que les cendres affectent les zones entourant le volcan et la vallée centrale.
Il n’y a pas de rapports de résidents de la vallée centrale concernant des chutes de cendres ou des odeurs de soufre dans leurs localités.

Source : Ovsicori

Photo : Archive Ovsicori

 

Villarica , Chili :

NIVEAU d’activité VERT:  Volcan actif , Comportement Stable – Pas de risque immédiat –  temps probable pour une éruption : mois / années.

il a été enregistré un total de 3741 évènements parmi lesquels 3598 ont été classés comme évènements de longue période , en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique , avec des valeurs de déplacement réduits ( DRc) de moins de 13 cm2. Il a été également classé 143 évènements de type volcano-tectoniques (VT) associés à la fracturation de roches . L’évènement de plus grande énergie présentait une magnitude locale de M 3,1 et a été localisé à 9,7 km , à l’Est-Sud-Est du cratère actif et à une profondeur de 6,9 km.

 villarica

L’énergie du tremor volcanique (TR), signal sismique associé à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan présentait des valeurs de déplacements réduit (RDc) moyenne de 3,2 cm2, ce qui est considéré comme faible, tandis que les fréquences dominantes ont été comprises entre 1,0 et 2,1 Hz et environ 4-5 Hz, la première valeur enregistrée étant la plus persistante au cours du mois.

Pendant cette période, il y a eu une augmentation progressive légère dans l’énergie du tremor de fond  associé à un paramètre de déplacement réduit . Cette augmentation peut être liée à l’augmentation de l’activité volcano-tectonique située dans un foyer caractéristique situé à l’ Est-Nord-Est  (ENE) du volcan.
Les capteurs infrasons installé à 4 km du cratère du volcan, ont rapporté des explosions mineures associées à l’activité de surface du lac de lave logé à l’intérieur du cratère principal. La valeur maximale calculée était de 8 pascals , mais la moyenne est d’environ 2,4 pascals réduits.
Les images enregistrées avec des caméras IP installées à proximité du volcan, lorsque les conditions météorologiques ont permis d’observer la zone supérieure du volcan , les jours de nébulosité claires ou basses, ont montré un dégazage de couleur à dominante blanche, avec des hauteurs de  colonne de moins de 400 m et une incandescence .

villarica


Selon les données obtenues à partir de trois (3) stations GNSS qui surveillent la déformation du volcan, des variations légèrement supérieur à la période précédente dans les composantes verticales ont été observées, atteignant 1,1 cm / mois, le calcul des déplacements horizontaux des points de contrôle montre moins un taux de 0,7 cm   / mois, considérée comme faible. Cela montre également que la longueur de la ligne de contrôle traversant le volcan est stable. D’autre part, les données fournies par deux (2) inclinomètres montrent des variations mineures qui pourraient être liées à des effets météorologiques.

Les données obtenues par l’équipe de mesure d’absorption d’optique par spectroscopie différentielle (DOAS) Station Los Nevados et Tralco installées à 10 km à l’Est-Nord-Est (ENE) et 6 km à l’Est-Sud-Est (ESE) du cratère actif, respectivement, ont enregistré une valeur moyenne dans l’émission de dioxyde de soufre (S02) de 231 ± 53 tonnes / jour avec une valeur maximale de 713 ± 35 tonnes / jour rapporté le 19 Novembre. Par conséquent, cela montre que les débits restent dans les niveaux de référence.
Aucune anomalie n’a été signalé dans les émissions de dioxyde de soufre (S02) dans le  secteur du volcan, selon des informations rapportées par l’OMI ( Instrument de surveillance de l’ozone) sur son site Internet http://so2.gsfc.nasa.gov / et NESDIS  (http://satepsanone.nesdis.noaa.gov.)
Des alertes thermiques ont été signalées dans la région du volcan , la plus grande de celles-ci a eu lieu le 11 Novembre avec une puissance radiative VOLCANIC (VPR) de 30 MW, qui est considéré comme modéré , selon les données publiées par le Middle InfraRed Observation de Activité volcanique (Mirova) sur son site Internet (http://www.mirovaweb.it/) .

villarica

Durant le mois , les paramètres de surveillance du volcan Villarica ont montré une légère augmentation de l’activité volcano-tectonique , conjointement aux paramètres de déplacements réduits du tremor de fond. Par ailleurs , l’activité sismique reste sur ses niveaux de base . Quand à l’activité sismique superficielle enregistrée, elle est en majorité associée avec la dynamique d’un lac de lave fluctuant, dans un système volcanique de type conduit ouvert, avec des phénomènes d’impulsion de dégazage de faible potentiel et la survenue d’explosions sporadiques de faible intensité , concentrées à l’intérieur des conduits volcaniques , avec le risque de remontée et de chutes de matériel magmatique  dans la zone adjacente au cratère principal .

Pour ceci, le niveau d’alerte se maintien au niveau Vert , avec le maintien d’une zone d’exclusion de 500 m autour du cratère.

Source : Sernageomin

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search