07/12/2016. FR. Copahue , Turrialba , Pacaya , Popocatepetl .

Home / blog georges Vitton / 07/12/2016. FR. Copahue , Turrialba , Pacaya , Popocatepetl .

07/12/2016. FR. Copahue , Turrialba , Pacaya , Popocatepetl .

07/12/2016.

 

Copahue , Chili :

Le niveau d’activité du volcan est au niveau :
NIVEAU JAUNE :  changements dans le comportement de l’ activité volcanique . Temps pour une éruption: semaines / mois.

Durant cette période , cinq cents sept (507) événements sismiques, dont quatre-vingt deux (82) étaient classifiés comme volcano-tectoniques (VT) associés à des processus de fracturation de roches ont été enregistrés.  De même, trois cent soixante (360)   événements associés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique , identifiés comme événements de type longue période (LP) et soixante cinq événements de type très longue période ont été enregistrés.

copahue

En regard de la sismicité de type LP , les magnitudes locales M furent inférieures ou égales à 3,1 . l’évènement de plus grande énergie ( 28 Novembre)a été localisé sur le flanc Nord-Nord-Ouest, à 3 km du cratère El Agrio, avec une profondeur de 1,4 km.

En relation avec les évènements de type LP , ceus ci ont présenté une valeur de déplacement réduit   (DRc) inférieure à 1,6 cm2, tandis que les évènements VLP  ont présenté une valeur de déplacement réduit   (DRc) inférieure à 6cm2 . Ces événements ont été localisés autour du cratère actif.
Au cours de cette période, un signal de tremor constant et de faible amplitude, principalement associée à la sortie de gaz, ainsi qu’a  des  émissions sporadiques de matériaux particulaires (cendres) depuis le cratère El Agrio, qui a présenté les valeurs de DRc oscillantes autour de 1 cm2. Les fréquences dominantes étant concentrées dans une largeur de bande comprise entre 1,2 et 2,1 HZ

A partir des données obtenues à partir de trois (3) stations GNSS, qui mesurent la déformation de la surface du volcan, il a été noté que les composantes horizontales et verticales n’ont pas montré  de variations significatives. La ligne de contrôle  maintien  la tendance observée depuis le mois d’Août avec des magnitudes faibles, proches de 0,3 cm /  mois.

copahue

L’émission de dioxyde de soufre (S02) enregistré sur le volcan Copahue par l’équipe DOAS (Spectrométrie par absorption optique différentielle)  , station Mellizas, installée à 5 km à l’Est-Nord-Est (ENE) du cratère actif présente une valeur moyenne de 479 ± 297 t /j et une valeur maximale de 969 / j  enregistrée le 27 Novembre. Le débit moyen est considéré comme modéré pour  ce volcan.
Les caméras IP installées à proximité du volcan ont enregistré un dégazage constant du cratère actif (El Agrio), caractérisé pour présenter la plupart du temps, une coloration grisâtre, montrant la présence de matière particulaire. Il a été possible d’observer une incandescence nocturne et une activité strombolienne limitée au cratère actif.

Des vidéos du cratère actif, tournées par des étrangers au SERNAGEOMIN ont montré une faible activité strombolienne projetant des bombes balistiques confinées dans le cratère.


Aucune anomalie n’a été signalé dans les émissions de dioxyde de soufre (S02) dans  l’atmosphère dans la zone du volcan, selon les enregistrements obtenus par le groupe de surveillance de l’ozone (OMI)  (http: //so2.gsfc.nasa .gov /) et  NESDIS (http://satepsanone.nesdis.noaa.gov).

Une alerte thermique a été enregistrée sur le volcan  pendant la deuxième moitié du mois de Novembre , avec une puissance radiative  (VPR) de 19 MW, ce qui est considéré comme modéré , selon les enregistrements publiées par le Middle InfraRed Observation   sur son site Web (http://www.mirovaweb.it/). 

copahue


L’activité continue dominée par l’apparition d’une activité de surface de type strombolienne  faible , restreinte à l’intérieur du cratère El Agrío, liée à la remontée lente d’un faible volume de matière magmatiques dans un système ouvert volcanique, en interaction avec un système hydrothermal peu profond. Cette activité entraîne  certaines émissions de gaz et de particules à la surface et une incandescence nocturne. Il est souligné que ce type d’activité peut se poursuivre pendant une longue période  , sans exclure des augmentations spécifiques liées aux petites explosions phréatiques et / ou activité strombolienne faible dans les zones entourant le cratère en activité. Par conséquent, la zone à haut risque proximale à celle contenue dans un rayon de 1,5 km autour du cratère El Agrio et par conséquent il est recommandé de restreindre l’accès à ce secteur . Le niveau d’alerte technique reste au niveau JAUNE .

Source : Sernageomin

Photos : Archives

 

Turrialba , Costa Rica .

Rapport d’activité du volcan Turrialba:
6 décembre 2016

Après cinq jours d’aucune activité éruptive, le volcan Turrialba rentre dans une phase passive d ‘éruption de cendres, de gaz et d’aérosols. L’activité éruptive a commencé à 7 heures , accompagnée d’un tremor faible, presque impossibles à distinguer du bruit de fond pour augmenter vers 11h30. Dès ce moment, le tremor est devenu variable et est parvenu à atteindre une grande amplitude. Bien que les émissions de cendres soient faible, le tremor continue, donc des chutes de cendres sont prévues durant la nuit.

turrialba

La colonne de gaz et de cendres ne dépasse pas 500 mètres au-dessus du sommet du volcan. Les vents ont soufflé vers l’Ouest-Sud-Ouest le matin, le midi vers l’Ouest et au Nord-Ouest dans l’après-midi, ce qui pourrait affecter les populations de la vallée centrale et le parc national Braulio Carrillo.

Rapports de chutes de cendres. San José: centre, Tibás, Guadalupe, Coronado, Montes de Oca, San Francisco de Dos Rios; Carthage: Tres-Rios;
Rapports d’odeur de soufre. San José: Tibas, Guadalupe, Curridabat, Coronado, Alajuelita.

Source : Ovsicori

 

Pacaya , Guatemala :


Type d’activité: strombolienne.
Morphologie: stratovolcan composite
Localisation géographique: 14 ° 22’50˝ Latitude N; 90 ° 36’00˝ Longitude W.
Hauteur: 2,552msnm.
conditions météo: Claires
Vent: 10 kmh
Précipitations: 0.0 mm.

pacaya

Activité:
Maintient d’une activité fumerolienne de dégazage blanche et bleue , à une hauteur modérée d’environ 3.300 mètres (10.825 pieds) qui est dispersée vers le Nord . La station sismique PCG montre le tremor interne qui est le produit de la remontée du magma et des gaz à la surface. Aucun sons d’explosions ou d’émission ne sont  entendus.

Source : Insivumeh

Photo :  yekvoyage.blogspot.fr

 

Popocatepetl , Mexique :

6 décembre 11:05 h (17:05 GMT le 6 décembre)

Au cours des dernières 24 heures, par le biais des enregistrements sismiques du système de surveillance du volcan Popocatepetl , 20 heures de tremor harmonique de faible à moyenne amplitude ont été identifiées. Ce tremor a été enregistré par paquets avec des durées allant d’une minute à une heure et demie. En outre huit exhalaisons de faible intensité accompagnées de vapeur et de gaz  et une petite explosion à 21h51  hier ont été identifiées  .

popo

Toute la nuit une incandescence pouvait être vue au-dessus du cratère .

Au moment de ce rapport une légère mais continue émission de vapeur et de gaz qui est parfois bleuâtre est observée. Les autres paramètres de surveillance restent inchangés.

Le CENAPRED demande de ne pas approcher le volcan et en particulier le cratère.

Le Semaphore d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred

Photo :  C Garciaferro

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search