02/12/2016. FR. Ticsani , Sabancaya , Kilauea , Yellowstone , Cerro Hudson .

Home / blog georges Vitton / 02/12/2016. FR. Ticsani , Sabancaya , Kilauea , Yellowstone , Cerro Hudson .

02/12/2016. FR. Ticsani , Sabancaya , Kilauea , Yellowstone , Cerro Hudson .

02/12/2016.

 

Ticsani , Perou :

Activité du volcan Ticsani
Mise à jour de l’activité principale observée entre les 15 et 30 Novembre .

Le volcan Ticsani, situé à 8 km à l’Est de la ville de Calacoa (Moquegua), est un stratovolcan dont la principale caractéristique est d’avoir présenté de très grandes avalanches. Aujourd’hui, une éventuelle éruption du volcan Ticsani est un potentiel danger pour les villages environnants comme Calacoa (8 km du cratère  ), Carumas (11 km) .

L’Observatoire Volcanologique du Sud (OVS) de l’Institut de géophysique du Pérou (IGP) a suivi l’activité sismique et le comportement du volcan Ticsani  à travers un réseau télémétrique local récemment installé, qui fonctionne depuis Août 2015.

ticsani

Vigilance sismo- volcanique:
Les évènements de type fracturation de roches (VT) près du Ticsani (moins de 6 km du cratère) ont enregistré un pic le 24 Novembre sous la forme d’essaim sismique (188 événements). Le taux moyen observé pour cette période était de 24 VT / jour, semblable à la période précédente. 
Les évènements de type Volcano-Tectonic  Distals (EDV) ont montré une légère augmentation avec une moyenne de 6 VTD / jour (4 VTD / jour de la période précédente) . Leur présence est sporadique et de faible énergie (moins de 1 MJ). 
En ce qui concerne les événements de type Tremor, un léger taux d’augmentation , à 2.6 min / jour est observé; cependant, ce ne sont pas des événements très énergiques (moins de 1 MJ). les événements de type hybride, d’autre part, se produisent de temps en temps. Au cours de cette période, deux événements ont été observés avec de faibles niveaux d’énergie.

ticsani

Localisation des événements.
Pendant cette période, la répartition spatiale des tremblements de terre est principalement concentrée près du volcan Ticsani (groupe G1), atteignant 9,5 km de profondeur. Les tremblements de terre situés dans ce groupe sont principalement l’essaim du 24 Novembre. Il est également possible de voir un autre groupe (G2) près du Ticsani. Le tremblement de terre le plus frappant dans cette période a été enregistré le 23 Novembre à 20h56 HL (heure locale), de magnitude 3,2 ML. Cet événement a été situé à côté du dôme récent .

Surveillance par satellite.
Anomalies de SO2: Le système satellitaire « EOS Aura » GSDM-NASA (http://so2.gsfc.nasa.gov/)  a enregistré de faibles valeurs de densité de gaz de SO2 dans cette période.
Anomalies thermiques: Le système Mirova (de www.mirovaweb.it) n’a pas détecté d’anomalies thermiques sur le volcan Ticsani  (VPR = 0 Mega Watts).

Source : IGP

 

Sabancaya , Perou :

Le Comité scientifique et technique pour la gestion du risque volcanique de la région d’Arequipa, composé de l’Observatoire Volcanologique  IGP Sud (OVS-IGP) et de l’Observatoire Volcanologique INGEMMET (OVI), partage le Rapport quotidien sur l’activité du volcan Sabancaya , jeudi 1er Décembre  2016.

RAPPORT journalier DE SUIVI DU VOLCAN Sabancaya
RDSAB-10-2016 / OVI-OVS – 1 Décembre 2016.

NIVEAU D’ALERTE: JAUNE

sabancaya

L’Observatoire Volcanologique du Sud IGP (OVS-IGP) et l’Observatoire Volcanologique INGEMMET (OVI),  institutions qui font partie du Comité scientifique et technique pour la gestion du risque volcanique de la région d’Arequipa, rapportent, après analyse de l’ activité du volcan Sabancaya aujourd’hui:

-En général, l’activité sismique volcanique du volcan Sabancaya reste constante. En effet, aujourd’hui il n’y a eu que la variation d ‘énergie totale des explosions (= 648 MJ hier, aujourd’hui = 358 MJ). Le nombre d’explosions était de 46.
-Les
colonnes éruptives de gaz et de cendres se sont élevées à 4500 m au-dessus du cratère. Ces colonnes gris clair se sont dispersées vers le Sud-Sud-Est, dans un rayon maximum de 40 km, affectant les villages situés dans la région.
-Le flux de gaz de SO2 volcanique était 1547 TN / jour (30/11/2016). Une production plus élevée de SO2 implique une plus grande probabilité d’occurrence de pluies acides.
-L’inflation
millimétrique du flanc Sud-Est  du volcan se poursuit , avec une augmentation de 3 mm (30/11/2016).
-Il
est prévu une augmentation de l’activité dans les prochains jours.

Source : IGP

Photo : Archive

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » O,
Altitude du sommet : 4091 pi (1247 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: ATTENTION
Code couleur de l’aviation actuel : ORANGE

Résumé de l’activité:
L’ éruption  continue  au sommet du volcan  Kilauea et sur la zone de Rift Est. L’épisode de coulée de lave 61g  , dans la zone de Rift Est continue à entrer dans l’océan à Kamokuna, avec l’alimentation d’une petite évasion sur le Pali inférieur , le long de son chemin. En outre, le 21 novembre une nouvelle coulée depuis l’évent de l’épisode 61g a été active au cours de la dernière journée, progressant lentement vers l’Est, et a été rejoint par une nouvelle coulée depuis l’évent de l’épisode 61g tôt ce matin. Aucun de ces écoulements de lave ne représente une menace pour les communautés voisines actuellement. Le lac de lave au sommet du Kilauea continue son brassage et ses éclaboussures, avec de petites fluctuations de niveau. L’activité sismique se poursuit à un faible taux et  une inclinaison déflationniste a commencé au sommet hier soir.

kilauea

Observations du Sommet:
Les tiltmetres du Sommet ont enregistré le début d’ une inclinaison déflationniste vers 22 h la nuit dernière (11/30), marquant ainsi le début d’un nouveau cycle inflation / déflation (DI). L’activité sismique se poursuit à un faible taux. Le niveau du lac de lave au sommet et l’amplitude du tremor sismique du sommet continue à fluctuer selon les éclaboussures . Cependant, il y a eu une chute globale de plusieurs mètres (yards) associée à la déflation en cours du sommet. La profondeur à la surface du lac de lave a été mesurée ce matin à 13,5 m (~ 44 ft) au-dessous du plancher du cratère Halema’uma’u. C’est encore un niveau élevé, et la surface du lac a été facilement visible ce matin depuis le musée  Jaggar . Au cours de la semaine écoulée, le taux moyen quotidien d’émission de dioxyde de soufre au sommet a varié entre 2 300 et 6 600 tonnes métriques / jour.

kilauea

Le lac de lave du sommet du Kilauea , dans le cratère Halema’uma’u a environ 255 m de long (de gauche à droite dans l’image) et de 195 m (~ 640 ft) de large. De ce point de vue, le magma monte dans le lac près de son bord Nord (en haut à gauche) et circule vers le Sud, où il coule tout le long de la marge Sud du lac. Le bord du cratère Halema’uma’u se trouve au bord droit de la photo, et le point de vue visiteur fermé surplombant est caché sous la fumée en haut à droite.

Observations sur Pu’u’O’o :
Les vues webcam montrent la lueur persistante des sources incandescentes à l’intérieur du cratère du Pu’u’O’o et d’un évent près de sa bordure Nord-Est. Le taux d’émission de dioxyde de soufre provenant de tous les évents de la zone de Rift Est était d’environ 340 tonnes métriques / jour lors de la dernière mesure le 30 novembre. La séismicité se poursuit à des niveaux faibles.

Observations des coulées :
Le 21 Novembre la nouvelle coulée depuis l’évent de l’épisode 61g sur le flanc est du Pu’u’O’o reste active, sur la base des vues webcam. Vers 4 heures ce matin, une nouvelle évasion a commencé à partir de l’évent de l’épisode 61g  , en envoyant plus de lave vers l’Est. Cette nouvelle évasion était toujours active au lever du soleil, après avoir avancé de quelques centaines de mètres dans la pente. La lave continue également à « emprunter » la branche principale (originale) de l’écoulement de l’épisode 61g et entre dans l’océan à Kamokuna, où l’activité a été concentrée sur le côté Est du delta. La vigueur du panache a augmenté et s’est estompée au cours de la journée d’hier, devenant parfois très vaporeuse . Une évasion près de la base du pali Pūlama, à l’intérieur de l’entrée dans l’océan, reste également active.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori , HVO

 

Yellowstone , Etats-Unis :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » O,
Altitude du sommet : 9203 pi (2805 m)
Niveau d’alerte volcanique actuel: NORMAL
Code couleur de l’aviation: VERT

Sismicité
En novembre 2016, les stations sismographiques de l’Université de l’Utah, responsables de l’exploitation et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, signalent que 142 séismes ont été localisés dans la région du parc national de Yellowstone (PNY). Les événements les plus importants ont été deux micro-tremblements de grandeur M2.9. Le premier s’est produit  le 24 novembre, à 10h47 PM MST, situé à 6 miles au Sud-Ouest de West Thumb, WY, le deuxième le 26 Novembre, à 07h53 MST situé 7 miles au Nord-Ouest du lac , YNP.

La sismicité de novembre comprend deux essaims.
1) L’essaim le plus actif de 63 tremblements de terre s’est produit du 23 au 26 novembre, à 6 miles au Sud-Ouest de West Thumb, WY. Le tremblement de terre le plus important dans cet essaim était la magnitude M 2,9 du 24 novembre, détaillé  ci-dessus.

2) Un plus petit essaim de 14 tremblements de terre s’est produit du 1 au 2 novembre près de West Yellowstone, MT. Le plus grand événement de cet essaim (magnitude 1.3) s’est produit le 2 novembre, à 14h48 PM (MDT), à neuf milles au Nord-Est de Yellowstone Ouest, MT.
L’activité des tremblement de terre de Yellowstone en novembre est à des niveaux normaux de fond.

Castle Geyser

Déformation au sol

L’élévation centrée près du bassin Norris Geyser, qui a débuté au début de 2016, se poursuit à un rythme de ~ 5 cm / an. Au cours de cet intervalle, la station GPS NRWY s’est élevée d’environ 4,5 cm et déplacée d’environ 2,5 cm vers le Sud-Sud-Est. Les stations GPS de la Caldeira continuent d’enregistrer un affaissement lent à un rythme d’environ 1,5 à 2 cm / an.

Les schémas de déformation actuels à Yellowstone restent conformes aux normes historiques.

Un exemple de données GPS peut être trouvé à http://www.unavco.org/instrumentation/networks/status/pbo/data/WLWY (cliquez sur Static Plots / Time Series)

L’Observatoire du volcan de Yellowstone (YVO) fournit un suivi à long terme de l’activité volcanique et sismique dans la région du parc national de Yellowstone. Yellowstone est le site de la plus grande et la plus diversifiée collection de caractéristiques thermales naturelles dans le monde et le premier parc national. YVO est l’un des cinq USGS Volcano Observatories qui surveillent les volcans aux États-Unis pour la science et la sécurité publique.

Source : YVO

Photo : bentwoodinn.com

 

Cerro Hudson, Chili :

volcan Hudson (1 au 30 Novembre). Le niveau d’activité du volcan est modifié :
NIVEAU JAUNE:  changements dans le comportement de l’activité volcanique – temps probable pour une éruption: semaines / mois.

Soixante-dix (70) événements sismiques, dont soixante-trois (63) ont été classés comme volcano-tectoniques (VT), associés à des procédés de fracturation de matériau rigide, présentant une magnitude égale ou inférieure à M 3  ont été enregistrés. L’événement le plus énergétique était situé à 3,7 km à l’Ouest-Nord-Ouest (ONO) du centre de la caldeira , à une profondeur de 4,8 km. De même, un  (1) tremblement de terre hybride (HB) associé à un procédé combinant fracturation de matériau rigide et dynamique des fluides à l’intérieur des conduits volcaniques, a été enregistré , avec une magnitude locale (ML) = 3 6, une valeur de déplacement réduit  (RDC) égale à 2930 cm2 . Il a été situé à 5,9 km à l’Ouest-Nord-Ouest (ONO) du centre de la caldeira , à une profondeur de 4,8 km  . En outre, cinq (5) tremblements de terre longue période (LP), associés au transport des fluides dans le système volcanique, de magnitude locale (ML) d’ un maximum égal à M0,9 et d’une valeur de déplacement réduit  (RDC) au plus égal à 12 , ont été enregistrés. En outre, un événement sismique de type tremor (TR), de  1,5 Hz de fréquence dominante et de déplacement réduit  (RDC) égal  à 9,7 cm2 a été enregistré .

Cerro Hudson

– Aucune anomalie dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère  à côté du champ volcanique n’ont été signalées, selon les données obtenues par l’OMI ( Instrument de surveillance de l’ozone) .
– Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée avec le volcan selon les données publiées par le MODVOLC (Moderate Resolution Imaging spectroradiomètre) .

Bien que le taux d’apparition de la sismicité associée avec le système volcanique soit resté similaire aux niveaux des périodes antérieures, l’ampleur en énergie des événements  a progressivement augmenté ces derniers mois. En outre, les événements enregistrés au cours des dernières semaines sont en relation avec la source sismique qui était active pendant la crise volcanique de 2011. Alors que la dynamique interne du système volcanique varie et que l’ampleur de la sismicité est au-dessus de son niveau base , le niveau d’alerte technique est changé en  NIVEAU JAUNE .

Source : Sernageomin

Photo : Aysen Regional Government

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search