01/12/2016. FR. Popocatepetl , Turrialba , Nevado Del Ruiz , Chirinkotan.

Home / blog georges Vitton / 01/12/2016. FR. Popocatepetl , Turrialba , Nevado Del Ruiz , Chirinkotan.

01/12/2016. FR. Popocatepetl , Turrialba , Nevado Del Ruiz , Chirinkotan.

01/12/2016.

 

Popocatepetl , Mexique :

30 novembre 06:00 h (30 Novembre 12H00 GMT)

L’événement qui a commencé hier à 20h47 s’est achevé  aujourd’hui à 04h 30 . Cet épisode a été caractérisé par l’émission d’une colonne constante de vapeur, de gaz, de cendres et de fragments de lave. La colonne a atteint une hauteur maximale de 1,5 km en direction du Nord-Est.

 

Les fragments incandescents émis du cratère ont atteint une distance de 800 mètres sur le versant Nord-Est.  À l’heure actuelle, seulement quelques chutes de cendres sont rapportées dans les villes de San Nicolas de los Ranchos à Puebla et San Pablo del Monte et Xicohtzinco à Tlaxcala.

Le Semaphore d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

 

30 novembre 11:10 h (17:10 GMT Novembre 30)

Au cours des dernières 24 heures,  le réseau de surveillance du volcan Popocatepetl a enregistré 29 exhalaisons de faible intensité  . Il a été identifié  en outre 293 minutes de tremor harmonique.

popocatepetl

De 20h47 heures hier et jusqu’à 04h35  aujourd’hui , une émission constante de vapeur d’eau, de gaz, de cendres et de fragments de lave a été enregistrée. La colonne a atteint une hauteur moyenne de 1,5 km , dirigée principalement vers le Nord-Est. Des fragments de lave retombant à une distance de 1 km du cratère sur la pente Nord  ont été observés.

Cette émission est restée constante pendant 8 heures, le nuage de cendres généré a atteint la côte du Golfe du Mexique, avec l’enregistrement de chutes de cendres dans les municipalités de San Nicolas de los Ranchos, Cholula, Puebla, San Andrés Calpan, Huejotzingo, San Martin Texmelucan, dans l’état de Puebla , et à San Pablo del Monte dans l’état de Tlaxcala.

L’image suivante montre l’étendue du nuage de cendres. Cette image est obtenue par le National Environmental Satellite, données du service d’information de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) du gouvernement des États-Unis d’Amérique .

http://www.cenapred.gob.mx/popo/2016/nov/p1130164.jpg

Au moment de ce rapport , des émissions continues de vapeur , de gaz avec des quantités mineures de cendres persistent , se déplaçant vers le Nord-Nord-Est .

Source : Cenapred

Photos : Cenapred , Luis Garcia

 

 

Turrialba , Costa Rica :

30 novembre 2016. 21:30 heure locale.

Après le séisme de 18h25  , heure locale , de 5,5 degrés, on a enregistré plus de 100 répliques, la plus grande avec une magnitude de 4.3 degrés, la plupart de ces répliques n’ont été ressenties que par les habitants des zones proches de l’épicentre.

L’origine de ces tremblements de terre est une faille locale, localisée au milieu des volcans Irazú et Turrialba. Rappelons-nous que ces failles locales , situées dans la vallée centrale, ont la capacité de produire des séismes jusqu’à 6 degrés.
Dans les enregistrements des stations sismiques , il est noté qu’avec les heures qui passent , la quantité ainsi que l’ampleur des répliques diminue.
L’Ovsicori  reste toujours vigilant.

RAPPORT D’ACTIVITÉ  du volcan  TURRIALBA , 30 novembre 2016

Pendant cette journée, l’activité du volcan Turrialba a continué son dégazage dans le cratère; dans ce laps de temps était émis un panache de couleur blanche pour la sortie de la vapeur, même si parfois le panache prenait une légère couleur grisâtre.
La sismicité du volcan se maintient toujours à un niveau minimum d’activité où seul un signal de bruit de fond et parfois un tremor de faible  intensité sont observés.

La direction des vents est restée vers le Sud-Ouest et dans la vallée centrale a varié du Nord-Ouest au Sud-Ouest; la hauteur du panache de gaz  ne dépasse pas 500 mètres.

Source : Ovsicori

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 22 Novembre au 28 Novembre, 2016

Le niveau d’activité du volcan continue au niveau  d’activité jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Géologique Colombien  rapporte que:

Au cours de la dernière semaine, différents paramètres de surveillance, montrent que le volcan Nevado del Ruiz reste instable. L’activité sismique liée à la fracturation de la roche volcanique sous l’édifice, a montré une diminution du nombre de tremblements de terre et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente  . Cette sismicité a été localisé principalement dans les sources sismogéniques du Nord, du Sud et du Sud-Est distales et , dans une moindre mesure , dans le Nord-Est et le Sud-Ouest du volcan, ainsi que dans le cratère Arenas et ses environs. Les profondeurs des tremblements de terre variant entre 0,3 et 7,4 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine a été de 1,7 ML (Magnitude locale), ce qui correspond au tremblement de terre enregistré le 28 Novembre à 08h48 (heure locale), situé dans le cratère Arenas, à 1,3 km de profondeur. L’apparition d’une augmentation sismique enregistrée le 28 Novembre dans le secteur Sud-Est du cratère Arenas  , avec des profondeurs variant entre 1,3 et à 3,1 km est mis en surbrillance. Les tremblements de terre de plus grande ampleur enregistrée au cours de cette augmentation ont eu lieu à 9h12 et 12h43 (heure locale), avec une magnitude de 1,2 ML ( Magnitude locale), à la fois à une profondeur de 3,0 km.

nevado

La sismicité liée à la dynamique des fluides dans les conduits de la structure volcanique a été caractérisée par l’apparition de tremblements de terre avec différents niveaux d’énergie , de type longue période (LP) et très longue période (VLP), des impulsions de tremors et des tremblements de terre de fluide multiples. En outre, des épisodes de tremors volcaniques continus de faible niveau d’énergie ont été enregistrés. Ce type de sismicité était principalement située dans le cratère Arenas et le secteur Sud-Est du volcan  . Certains de ces signaux sismiques ont été associés à l’émission de gaz et de cendres dans l’atmosphère, comme cela a été confirmé à partir d’images capturées par les caméras installées dans la région du volcan et par les rapports des responsables du Parc National Naturel de Los Nevados (Pnnn) . L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux d’énergie plus élevés qui peuvent être associés à l’émission de gaz et de cendres est pas exclu. Il est important de se rappeler que ces processus d’émission de cendres peuvent se produire sur plusieurs jours et parfois plusieurs fois par jour, sans impliquer de rapport individuel de chaque épisode.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour déterminer les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan, continue d’enregistrer au cours des derniers mois, une inflation et des impulsions intermittentes d’inflation / déflation éventuellement liées aux  émissions de gaz et de cendres.

nevado del ruiz

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz, dont du dioxyde de soufre (SO2) qui se distingue, comme en témoignent les valeurs obtenues par les stations  SCANDOAS installées dans la zone d ‘analyse du volcan et sur l’image satellite. Dans les informations de suivi fourni par le portail Mirova , une anomalie thermique de 5 MW (niveau bas) a été identifiée le 24 Novembre à 01:40 (heure locale).

La colonne de gaz, de vapeur et de cendres de temps en temps a atteint une hauteur maximale de 1700 m  sur le sommet du volcan, le 26 Novembre. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine a fluctué entre Sud-Ouest , le Nord-Ouest et le Sud-Est.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité Amarillo.

Source : SGC

Photos : Archives SGC

 

Chirinkotan , Iles Kouriles , Russie :

48,98 ° N, 153,48 ° E
Altitude 724 m

Le SVERT a signalé que le 29 novembre, un panache de cendres provenant du Chirinkotan était visible dans les images satellites ,  s’élevant à une altitude de 8,8 km (29,000 ft) a.s.l. , et la dérive sur 39 km vers le Nord . Le code couleur de l’aviation a été porté au jaune (sur une échelle de quatre couleurs).

chirinkotan

La petite île de Chirinkotan, de 3 km de large, est située à l’extrémité d’une chaîne volcanique orientée Est-Ouest , qui s’étend sur près de 50 km à l’Ouest de la partie centrale de l’archipel principal des Kuriles. Le Chirinkotan est le sommet émergent d’un volcan qui s’élève à 3000 m depuis le sol du bassin Kuril. Une petite caldeira de 1 km de large, d’environ 300 à 400 m de profondeur, est ouverte vers le Sud-Est. La lave coule d’un cône dans le cratère égueulé et atteint la rive Nord de l’île. Des éruptions historiques ont été enregistrées sur le Chirinkotan depuis le 18ème siècle. Des coulées de lave fraîche sont également descendues sur le flanc Sud-Est du Chirinkotan pendant une éruption dans les années 1880 ,qui a été observée par le commerçant anglais de fourrure le Capitaine Snow.

Source : GVP

Photo : R. Bulgakov, 1990

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search