24/10/2016. FR. Bulusan , Ticsani , Bromo , San Cristobal .

Home / blog georges Vitton / 24/10/2016. FR. Bulusan , Ticsani , Bromo , San Cristobal .

24/10/2016. FR. Bulusan , Ticsani , Bromo , San Cristobal .

24/10/2016.

 

Bulusan , Philippines :

 Bulletin d’activité du volcan Bulusan , publié le 24 Octobre 2016 , 08:00

Le volcan Bulusan a généré deux (2) éruptions phréatiques hier. Les événements ont été enregistrés en tant que deux tremblements de terre  de type explosion, la première se produisant à 15h31 et la seconde environ 8 minutes plus tard à 15h39. Les éruptions ont duré un total de 15 minutes en fonction du dossier sismique. La première éruption provient du cratère sommital et a produit une colonne de cendres grisâtres , blanc sale , à 2,5 kilomètres de haut qui a ensuite dérivé vers l’Ouest-Sud-Ouest. Cela a généré de petites coulées pyroclastiques qui sont descendues sur les pentes jusqu’à environ 2 kilomètres du sommet. Des traces de cendres ont été trouvées dans les villages de Gabao, Bulawan, Gulang-Gulang, Monbon, Cogon et Tinampo et dans la ville d’Irosin, tandis que 0,5 millimètre d’épaisseur des cendres ont été mesurées dans les villages de Bolos, Irosin et  Caladgao, la municipalité de Juban.

bulusan

La cendre plus épaisse (1 millimètre) est tombée dans les villages de Puting Sapa, Juban. La deuxième éruption était beaucoup plus petite, provenant de l’évent du Sud-Est et a produit une colonne de cendres grisâtres , blanc sale , à   500 mètres au-dessus de l’évent. Des sons de grondements ont été entendus dans Gulang-Gulang, Tinampo, Monbon, Mapaso et dans la ville d’Irosin , tandis que des grondements accompagnés par des odeurs de soufre ont été ressentis dans Aniog et Putting Sapa, Juban. En outre, le réseau de surveillance sismique du Bulusan a enregistré un total de trente-trois (33) tremblements de terre volcaniques au cours des dernières 24 heures, dont la plupart ont eu lieu avant les éruptions. Une augmentation notable des émissions de dioxyde de soufre (SO2) , à 578 tonnes / jour a été mesurée hier matin avant les éruptions. Les données de nivellement précises obtenues sur la période du 17 au 23 Octobre  2016 ont indiqué des changements inflationnistes de l’édifice par rapport à Août 2016. L’inflation a également été enregistrée par des mesures GPS continues au 30 Septembre 2016, indiquant une pressurisation sous l’édifice volcanique.

bulusan

Le niveau d’alerte 1 (anormal ) demeure en vigueur sur le volcan Bulusan . Cela indique que des processus hydrothermaux sont en cours sous le volcan qui peuvent conduire à des éruptions de vapeur mécanique ou phréatiques. Les collectivités locales rappellent au public  que l’entrée dans le rayon de 4 kilomètres de la Danger Zone Permanente (PDZ) est strictement interdite et que la vigilance dans la Zone de Danger Prolongée (EDZ) doit être exercée en raison de l’augmentation des possibilités d’éruptions phréatiques soudaines et dangereuses .

Source : Phivolcs.

Photos : Philippines Star , Archive, ( Juin 2016)

 

Ticsani , Perou :

Surveillance volcanique et sismique :

La sismicité de type VT, liée à la fracturation des roches (moins de 6 km du cratère), montre une légère augmentation , observant en moyenne un taux de 20 VT / jour  , supérieure à la période précédente (12 VT / jour).
De même, les évènements volcano-tectonique distaux (EDV)  sont observés en légère augmentation, montrant un taux de sismicité de 20 EDV / jour (8 EDV / jour durant la période précédente). Dans la chronologie de ces événements , il est mis en évidence la présence d’un essaim de séismes distaux , le 11 Octobre . Ce jour là , il a été enregistré jusqu’à 104 événements.
Les événements de type tremor observés sont basse énergie. Au cours de cette période, ils ont parfois été observés. Le 6 Octobre il a été enregistrés jusqu’à 10 minutes de ce type d’événement  . D’autre part, le type  d’événement hybride , de faible  énergie a été enregistré  le 9 Octobre.

ticsani

Localisation des événements :
La répartition spatiale de l’activité sismique durant cette période montre trois groupes: le premier groupe est concentré  près du volcan Ticsani (G1). Les tremblements de terre sont principalement situés à 5 km de profondeur environ. Un deuxième groupe est situé à une distance de 9 km au Sud-Est du volcan Ticsani  (G2), à environ 10 km de profondeur. Enfin, un troisième et nouveau focus sismique est située à 10 km au Nord-Ouest du Ticsani (G3), légèrement plus profond  que les groupes précédents (12 km).
Les tremblements de terre qui se démarquent dans cette période ont atteint des magnitude de M3,5   et de M3,9  , enregistrés les 11 et 12 Octobre à 7:23 heures et 10:57 heures (heure locale), respectivement, à la fois situés à 10 km au Nord-Ouest du volcan Ticsani dans le troisième nouveau groupe . Il convient de noter que ces tremblements de terre ont été ressentis par les populations voisines (Intensité II).

Surveillance par satellite :
Anomalies de SO2: Le  système satellitaire « EOS Aura » GSDM-NASA (http://so2.gsfc.nasa.gov/)  a  enregistré de faibles valeurs de densité de gaz  SO2 dans cette période.
Anomalies thermiques: Le système Mirova (  www.mirovaweb.it) n’a pas détecté d’anomalies thermiques sur le volcan Ticsani   (VPR = 0 Mega Watts).

Source : IGP.

 

Bromo , Indonesie :

ÉVALUATION

L’activité visuelle du cratère du Bromo , parfois dans le brouillard , couvert , a montré , quand il a été  clairement observé , une fumée blanche , mince , avec parfois des colonnes de fumées passant du gris brunâtre au blanc , avec une pression modérée , qui se sont élevés de 50 à 900 mètres de haut en direction de l’Est , de l’Ouest et du Sud-Ouest , selon les vents dominants .
Les enregistrements de sismicité sont dominés par un Tremor constant avec une amplitude maximale qui a fluctué dans la gamme de 0.5 à 18 mm .
La déformation du Bromo a montré peu d’inflation depuis le 23 Septembre 2016 , juste pour quelques jours, et à la fin Octobre on a noté peu de déformation.
Les flux de gaz SO2 du cratère du Bromo ont montré un peu d’amélioration à la fin de Septembre 2016 avec généralement peu de fluctuation.

Dangers potentiels .

Apparition éventuelle d’éruption phréatique ou magmatique soudaine, avec émission de matériel volcanique sous forme de cendres et de lancer de pierres  incandescentes  à partir du cratère et dans un rayon de 1 km autour du centre de l’éruption.

 

bromo

CONCLUSION .

L’ activité sismique du G. Bromo est dominée par les vibrations  constantes de tremor avec une amplitude maximale qui tend à diminuer.
Les mesures de déformation par inclinomètre EDM et d’inflation par GPS ne montrent aucune déformation significative.
Des éruptions phréatiques et  magmatiques sous forme d’émission de cendres et de matériaux incandescents peuvent se produire jusqu’à un rayon de 1 km.
Sur la base des données d’observation et de l’analyse des données sismiques, visuelles, et du danger potentiel d ‘éruption , le 20 Octobre 2016 à 18:00 pm , le niveau d’activité du G. Bromo est abaissé du niveau III (SIAGA) au niveau II (WASPADA).
Le
niveau d’activité du G. Bromo sera relevé  / abaissé  si une augmentation / diminution de son activité se présente , selon les experts volcaniques du Centre pour la volcanologie et la géologie et l’ atténuation des risques.

Source : VSI

Photo : oysteinlundandersen.com

 

San Cristobal , Nicaragua :

 

Il est rapporté que cet après-midi, le Volcan San Cristóbal a sensiblement augmenté son activité sismique. Plus tard, autour de 17:35 HL a commencé un nouvel épisode de tremors volcaniques (tremblement de terre volcanique associé aux mouvement des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique ,  gaz ou magma sous le volcan ) d’ amplitude modérée qui n’a pas donné lieu à une éruption . Une augmentation de la pression à l’intérieur de l’édifice volcanique  peut conduire à des explosions de gaz et de cendres.

san cristobal

De très bon matin, , il est rapporté que la secousse volcanique constante d’amplitude modérée enregistrée par la station INETER CRIN sous le volcan San Cristobal s’est maintenue, mais n’a pas été généré d’éruptions de cendres  ainsi que des mouvements de  matériaux au sein de l’édifice volcanique comme le montre la pression interne, ce qui rend la possibilité d’explosions  élevée.

Source : Fans del volcan Momotombo

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search