01 Octobre 2016. FR. Katla , Turrialba , Ruapehu , Colima .

Home / blog georges Vitton / 01 Octobre 2016. FR. Katla , Turrialba , Ruapehu , Colima .

01 Octobre 2016. FR. Katla , Turrialba , Ruapehu , Colima .

01 Octobre 2016.

 

Katla , Islande :

L’activité sismique sous le volcan Katla, au Sud de l’Islande, se poursuit. Pas moins de 200 secousses y ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures, rapporte Vísir. Trois tremblements de terre de magnitude de plus de M 3 ont frappé le volcan la nuit, le plus grand à 04h41, de magnitude M3,7. Il a été précédé  par un autre de magnitude M3.1 une minute plus tôt. Le troisième mesurait M 3.2 à 02h43. Tous les trois étaient peu profonds. Sigurdís Björg Jonasdottir, spécialiste des risques naturels au Met Office islandais, a indiqué que l’activité sismique a été constante pendant toute la nuit.

katla

« Cela a été très animé sous le Katla du jour au lendemain, mais les tremblements sont tous peu profonds, et il n’y a pas eu d’activité d’  éruption ou d’activité d’inondation éruptive glaciaire. Donc ceux d’entre nous qui sont sur l’affaire sont relativement calme, même si la situation n’a effectivement pas changé depuis hier « , a déclaré Sigurdís.

Le volcan Katla est situé sous la calotte glaciaire du glacier Mýrdalsjökull. Sa dernière éruption date de 1918, mais il est, en moyenne, entré en éruption deux fois par siècle.

Haute sismicité, mais aucun signe de tremor sismique.

30 septembre 2016. Près de 200 tremblements de terre se sont produits sous le Katla ce dernier jour. Trois d’entre eux ont été enregistrés à plus de M3 au cours de la nuit, le plus grand  a eu lieu à 04h41 et mesuré à M3,7 en magnitude. Les rapports soumis aux services météorologiques indiquent que le plus grand tremblement de terre a eu lieu à Langadal.

katla.

Tous ces événements sont peu profonds. L’activité sismique a continué pendant la nuit avec une activité accrue juste après minuit et a augmenté entre 4 heures 30 et 5h00 avec une activité majeure.
Selon le Met Office, il n’y a toujours pas de tremor sismique enregistré  et aucun signe du glacier. Le Met continuera à suivre la situation et examinera toutes les alertes, après s’être réuni aujourd’hui.

Le niveau d’ Avertissement Jaune a été émis pour le volcan Katla  par le Met Office islandais, après plus de 200 tremblements de terre dans les dernières 72 heures, dont trois de M3 après 24:00 aujourd’hui. Une éruption n’a pas encore été confirmée.

Source : icelandreview , Visir.

 

Turrialba , Costa Rica :

Le volcan Turrialba émet des cendres pour la quatrième journée consécutive .

29 septembre 2016. Le volcan Turrialba a continué à émettre des cendres et des gaz jeudi , ce que le volcanologue du Réseau sismologique national (RSN) de l’Université du Costa Rica , Mauricio Mora a appelé l’un des plus longs événements éruptifs de cette année.

L’émission de  cendres du Turrialba, situé à environ 50 kilomètres (30 miles) au Nord-Est de la capitale San José, dans la province de Cartago, a commencé peu après midi, le lundi. Une colonne de cendres et de gaz s’est formée qui a varié en hauteur de 500 mètres à 2000 mètres (1640 pieds à 6560 pieds) au-dessus du cratère.
L’éruptions du Turrialba la semaine dernière a provoqué la fermeture de l’aéroport international Juan Santamaría à Alajuela, à l’extérieur de San José,  pendant près de 24 heures. L’aéroport est resté ouvert cette semaine, bien que certains vols aient été retardés jeudi matin. L’Institut national de météorologie a indiqué que le vent transporte actuellement les cendres principalement vers les régions du Nord de la vallée centrale.


Jeudi, le RSN a reçu des rapports de chutes de cendres persistantes sur les communautés des régions du Nord de Cartago, San José, Heredia et les provinces d’ Alajuela. L’observatoire sismologique du Costa Rica (OVSICORI) a également noté que certaines personnes signalent des chutes de cendres dans divers secteurs de la province des Caraïbes de Limón, principalement sur Guápiles.

En plus des chutes de cendres , les gens ont dit qu’ils sentaient une odeur de soufre  à l’Est de la capitale, à Coronado,  Moravie, Tibás, Zapote, Curridabat et Montes de Oca, et aussi dans Cartago et la province d’Heredia  .
Mora  a déclaré qu’une augmentation de la taille du cratère principal du Turrialba, à la fois en profondeur et en largeur, est la raison de la grande quantité de matériaux étant expulsé par le Turrialba ces derniers jours. « Cela fait partie de l’évolution normale d’un cycle éruptif   » a t-il dit.
Les instruments du volcan ont également enregistré l’émission de matières incandescentes qui sortent du cratère et qui tombent sur les zones proches du cratère. En dépit des rumeurs  , les experts ont dit que les matériaux ne peuvent pas atteindre les zones peuplées de la vallée centrale. Le volcanologue Guillermo Alvarado a déclaré qu’il est possible que le Turrialba continue d’émettre des cendres pendant une longue période de temps, tout comme le volcan Irazú l’a fait entre 1963 et 1965.

turrialba

Retards de vols.

Des chutes de cendres persistantes jusqu’à présent cette semaine n’ont pas impliqué la fermeture des aéroports comme la semaine dernière. Certaines compagnies aériennes, cependant, ont décidé de retarder les vols afin d’attendre une amélioration des conditions météorologiques. Aeris Holding Costa Rica, la société qui exploite l’aéroport international Juan Santamaría (SJO), le plus grand terminal international du pays, a déclaré jeudi que l’aéroport fonctionne normalement. La porte-parole d’AERIS  , Silvia Chávez a déclaré que deux compagnies aériennes, Copa et Delta, ont choisi de retarder des vols jeudi matin .

Source :  TICO TIMES

 

Ruapehu , Nouvelle Zelande .

Mt Ruapehu Crater Lake: panaches de vapeur à cause du réchauffement du lac.

BULLETIN d’alerte volcanique : RUA – 2016/09
10h50 Vendredi 30 Septembre 2016

Niveau d’alerte volcanique : niveau 1 (pas de changement)
Code Couleur Aviation : Vert (pas de changement)

 

Ce matin, des panaches de vapeur ont été visibles au-dessus de Crater Lake , sur le Mt Ruapehu. La température du lac est maintenant à 37 ºC , dans le cadre d’un épisode de chauffage qui a commencé environ les 2/3 Septembre 2016. Aucune activité sismique ou acoustique n’a été enregistrée ce matin, indiquant que le panache de vapeur ait été généré par l’activité dans le lac. Le niveau d’alerte volcanique pour le Mt Ruapehu reste au niveau 1 (agitation volcanique mineure) et le Code Couleur Aviation reste également inchangé , à Vert.

ruapehu

Le cratère actif du Mont Ruapehu est occupé par le Crater Lake. Ce lac de cratère affiche des températures comprises typiquement entre environ 15 et 40 ° C et ses phases peuvent durer entre environ 9 et 20 mois. Le lac a refroidi à un minimum de 12 ° C à la mi-Août, puis est resté à 13-14 ° C jusqu’au début de Septembre quand il a commencé à chauffer à nouveau. Sur la base de l’expérience passée, si le lac continue de se réchauffer, des panaches de vapeur plus occasionnels peuvent être attendus. Ceci est souvent contrôlé  par les conditions atmosphériques sur la montagne.

Il n’y a pas eu de tremblements de terre volcaniques locaux ou de changements dans les niveaux du tremor volcanique, ce matin, sur les instruments GeoNet du Ruapehu. Les volcanologues du GNS science continuent de suivre de près le Ruapehu à travers le projet GeoNet.

Source : Geonet

 

Colima , Mexico :

Le volcan Colima entre en éruption au Mexique, des communautés locales évacuées.

30 septembre 2016. Le volcan Colima , au Mexique est entré en éruption vendredi, émettant un grand panache de cendres et une épaisse fumée noire dans le ciel , provoquant l’évacuation de deux villages voisins.

Le volcan est situé dans l’Ouest du Mexique entre les Etats de Colima et Jalisco et est l’un des plus actifs du pays.

 

colima

Le volcan de Colima, peu avant l’aube aujourd’hui. Le bruit et l’effet typique de turbine se fait entendre. Photo prise de la communauté de Yerbabuena , à  Comala.

Luis Felipe Puente, chef des services d’urgence nationaux, a déclaré à Reuters que quelque 350 villageois vivant dans l’ombre du volcan dans les villes de La Yerbabuena et La Becerrera ont été évacués vers un abri à proximité.

Un périmètre d’exclusion de 7.5 km a été mis en place du coté Jalisco et de 12 kms du coté Colima.
Un survol du volcan a été effectué avant l’éruption.
Les spécialiste de l’Unité d’Etat de la protection civile ont effectué un survol d’observation du volcan Colima » destiné à surveiller et analyser l’évolution d’un nouveau dôme dans le cratère du volcan , qui a commencé à se mettre en place lundi 26 et qui a couvert le cratère. Également au cours de la nuit du mercredi 28,  a commencé à se former une nouvelle coulée de lave sur le flanc Sud , atteignant une longueur d’environ 300 mètres.

colima

Il est à noter que les exhalaisons, l’activité effusive et les petites coulées pyroclastiques qui sont générées constituent un danger pour la population et les activités menées dans la zone supérieure du volcan pour lequel l’État de Colima a étendu une zone d’exclusion à 12 kilomètres du cratère. Pour Jalisco nous maintenons le périmètre à une distance de 7,5 kilomètres du cratère.

La protection civile de Jalisco a continué la vigilance et la surveillance constante de l’activité volcanique 24 h/ 24 par l’Observatoire Volcanologique situé dans le parc national du Nevado de Colima, de même, les fonctionnaires restent en vigilance constante dans le village de Juan Barragan et les communautés environnantes situées sur les pentes du volcan.
Source :  REUTERS , Uepcbj.

Photo : Hernando Rivera

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search