28/09/2016. FR. Piton de la Fournaise , Rinjani , Fuego , Turrialba .

Home / blog georges Vitton / 28/09/2016. FR. Piton de la Fournaise , Rinjani , Fuego , Turrialba .

28/09/2016. FR. Piton de la Fournaise , Rinjani , Fuego , Turrialba .

28/09/2016.

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Sismicité

Depuis la fin de l’éruption le 18 Septembre 2016 et jusqu’au 25 Septembre (19:00 heure locale), l’OVPF a enregistré au total :

  • 70 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à -2 km sous la surface) sous les cratères sommitaux.

Déformation

Suite à la légère déflation (dégonflement) observée au cours de l’éruption, une inflation (gonflement) de l’édifice volcanique est observée depuis le 18 Septembre, signifiant la mise en pression et l’accumulation de magma en profondeur. Les taux d’élongation sommitale (environ 1mm/jour) est comparable aux taux observés lors des phases d’inflation de 2015 et 2016.

piton

Géochimie des gaz

Depuis deux jours, la station de mesure géochimique située au sommet du volcan enregistre une hausse des concentrations en H2S et SO2 dans les fumerolles sommitales.

Source : OVPF

Photo : Fabrice Conques

Rinjani , Indonésie :

Résultats de l’évaluation des données d’observation visuelle et instrumentale du Gunung Rinjani, West Nusa Tenggara jusqu’au 27 Septembre 2016 , étant donné l’éruption explosive qui a eu lieu sur une petite échelle et qui a généré une colonne de cendres du Pic Barujari à 14h45 pm.

I. introduction …/… :


D
éveloppement historique du niveau d ‘activité volcanique:
Le 25 Octobre, 2015 13:00 pm,  les niveaux d’activité du G. Rinjani sont relevés de niveau I (normal) au niveau II (Alerte / Waspada). Ceci est basé sur une activité accrue sous la forme d’une éruption de cendres
Le 19 Janvier 2016 17:00 les niveaux d’activité du G. Rinjani sont abaissés du niveau II (Alerte / Waspada) au niveau I (normal). Ceci basé  sur la réduction de l’activité sismique et de l’activité de surface observée visuellement.

rinjani

 II. Observations

2.1 visuel

En Juillet 2016: Généralement ensoleillé / couvert,  vent modéré venant de l’Ouest ou de l’Est, température de l’air 11 à 34˚ C. Le volcan semble clair / dans le brouillard.
En date du 1er Août, 2016 23:40 par le satellite Himawari : observation de l’éruption du cratère G. Barujari à l’intérieur de la caldeira du Rinjani  . La colonne de cendres de l’éruption se déplace au Sud.
En Septembre 2016: Généralement ensoleillé / couvert, vent modéré venant de l’Ouest ou de l’Est, température de l’air 13 à 34˚ C. Le volcan semble clair / dans le brouillard.

Rinjani 1 (270916)

 2.2 Instrumental

En Juillet 2016: Enregistrement de 35 évènements de type tremors avec une amplitude maximale de 1 à 7 mm et de longueur comprise entre 15 et 260 secondes, 34 événements de type tremblement de terre basse fréquence (LF), 18 événements de type tremblements de terre volcaniques  (VA), 8 événements de type séisme tectonique local (TL) et 54 événements de type séisme tectonique lointain (TJ).
En Août 2016: Enregistrement de 69 évènements de type tremors avec une amplitude maximale de 1 à 8 mm et  de longueur comprise entre 10 et 120 secondes, 56 événements de type tremblement de terre basse fréquence (LF), 8 événements de type tremblements de terre volcaniques  (VA), 12 événements de type tremblement de terre volcanique faible (VB) , 13 tremblements de terre de type tectonique local  (TL) et 51 événements de type tremblements de terre tectonique lointain (TJ).
 
En Septembre 2016 , jusqu’au 26: Enregistrement de 34 évènements de type tremors avec une amplitude maximale de 2 à 5 mm et  de longueur comprise entre 15 et 110 secondes, 51 événements de type tremblement de terre basse fréquence (LF), 45 événements de type tremblement de terre  volcaniques  (VA), 9 événements de type tremblement de terre volcanique peu profonds (VB), 5 tremblements de terre de type tectonique local  (TL) et 44 événements de type tremblements de terre tectonique lointain (TJ).

III. évaluation

Le niveau de sismicité du Rinjani avant l’éruption généralement ne montre  pas une augmentation significative.
Visuellement, le cratère du Barujari semble pas émettre de gaz ou toute autre activité de surface qui indiquerait une anomalie avant l’éruption.
Jusqu’à présent, il est encore possible, comme indiqué que l’éruption continue, à voir les tremors d’émission enregistrés  avec une amplitude maximale de 2 à 5 mm et une longueur de 15 à 110 secondes.

IV.Danger potentiels :

L’histoire de l’activité éruptive du G. Rinjani est caractérisée par des éruptions explosives et effusives avec des activités du cône du G. Barujari   situé au centre de la caldeira du Rinjani .
Dans l’histoire de ses activités, l’éruption du mont Rinjani montre un danger potentiel sous la forme de retombées de cendres et de flux pyroclastiques. La zone potentiellement menacée par les retombées pyroclastiques et de cendres est située à l’intérieur de la caldeira, les cendres  peuvent également se propager autour du mont Rinjani en fonction de la direction du vent.
La menace de danger n’est pas directement située dans la zone Nord du mont Rinjani , mais particulièrement dans les bassins versants de la  Kokok  Putih, dans la zone d’ouverture du cratère. A l’intérieur de la caldeira  une éruption peut provoquer une augmentation du niveau d’eau du lac Segara Anak, qui a en outre le potentiel de causer des crues éclair  sur la rivière  Kokok  Putih.

rinjani

V. Conclusion

Sur la base de l’analyse  visuelle et instrumentale ainsi que compte tenu de la menace potentielle de danger, depuis le 27 Septembre 2016 à 15:00 pm le niveau d’activité du G. Rinjani est relevé du niveau I (normal) au niveau II (Alerte / Waspada).
Une surveillance intensive est en cours pour évaluer le niveau d’activité du G. Rinjani.

Source : VSI

 

Fuego , Guatemala :

Durant les dernières heures , l’activité sismique de la station FG3, a enregistré une augmentation de puissance, ouvrant la voie à une nouvelle phase éruptive. L’Observatoire du volcan Fuego, a rapporté des explosions modérées à fortes accompagnées de panaches de cendres atteignant une hauteur de 4800 mètres (15,748 pieds) se déplaçant sur plus de 15 kilomètres vers l’Ouest et le Sud-Ouest ainsi que des sons faibles et modérés similaires à des locomotives de train.

fuego


Une source incandescente d’ une hauteur de 150 à 200 mètres au-dessus du cratère, alimente une coulée de lave vers le Canyon Las Lajas   sur une longueur de 1.500 mètres et entraine des avalanches faibles à modérées sur le contour du cratère.
Cette éruption peut augmenter en énergie dans les prochaines heures, avec la probabilité de descente d’ écoulements pyroclastiques par les grands canyons et causer des chutes de cendres sur les villages des flancs Ouest et Sud-Ouest du volcan.

fuego

Par conséquent, l’ INSIVUMEH recommande:
A la CONRED: de prendre les précautions qu’il juge nécessaires en raison de l’activité accrue du volcan Fuego.
A la Direction générale de l’aviation civile: Nous recommandons de prendre des précautions avec la circulation aérienne, parce que la colonne de cendres a atteint une hauteur de 4800 mètres (15,748 pieds) et se déplace sur plus de 15 kilomètres vers l’Ouest et le Sud-Ouest .
Aux guides touristiques et touristes: de ne pas monter au cratère, car il présente des explosions qui peuvent générer des chute de projectiles à plus de 2 kilomètres du cratère.

Source : Insivumeh

 

 

Turrialba , Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Turrialba:
27 Septembre 2016, mise à jour à 16h50 heure locale

Le volcan Turrialba entame ses 27 heures d’éruption continue. De 12h42 le 26 Septembre à 14h50, le 27 Septembre 2016 il s’est maintenu essentiellement en éruption continue avec passivement des éructations de cendres et de gaz à travers le cratère Ouest.

turrialba
Entre 13h30 et 14h50 un panache est observé, tendant à être plus vigoureux et  atteindre entre 500 et 1000 mètres au-dessus du cratère (3940-5400 m.s.n.m.). Il est important de noter qu’un changement est observé dans la direction du panache qui est actuellement principalement vers l’Ouest-Nord-Ouest selon ce qui est vu à travers la webcam de l’OVSICORI  qui a réussi à être restaurée ce matin et selon les données météorologiques de l’IMN (Institut national de météorologie) et le modèle de calcul de la dispersion de gaz et de cendres (AERMOD Chemistry Laboratory for Atmospheric LAQAT).  Par conséquent, il est prévu la dispersion éventuelle de gaz et de cendres vers l’Ouest-Nord-Ouest du volcan et dans la vallée centrale.

 

 

Pendant la journée, il a été signalé une odeur de soufre et des chutes de cendres dans  San Jose: Moravia, Tibás, La Uruca, Guadalupe, La Sabana, Pavas, Granadilla Sabanilla Zapote, Goicoechea, le canton central: San Pedro Montes de Oca, Desamparados, Santa Ana, Escazú;   Heredia : San Isidro de Heredia et d’autres parties de la vallée centrale.

Les stations de surveillance de gaz volcaniques et d’ aérosols de l’OVSICORI-A ,situées sur le campus de l’Université nationale de Heredia ont détecté une augmentation au cours de cet après-midi de la concentration de particules fines acides en suspension dans l’air atmosphérique connues sous forme de particules fines P10 (égale ou inférieure à 10 microns) et P2,5 (égale ou inférieure à 2,5 microns).

L’ OVSICORI-A émettra un rapport chaque fois qu’il y aura des changements importants dans l’activité du volcan.

Source : Ovsicori

Photos : Ovsicori

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search