23/09/2016. FR. Turrialba , Nevado Del Ruiz , Klyuchevskoy , Sheveluch .

Home / blog georges Vitton / 23/09/2016. FR. Turrialba , Nevado Del Ruiz , Klyuchevskoy , Sheveluch .

23/09/2016. FR. Turrialba , Nevado Del Ruiz , Klyuchevskoy , Sheveluch .

23/09/2016.

 

Turrialba, Costa Rica :

Rapport d’activité du volcan Turrialba:
22 Septembre 2016, 09h00, heure locale

Depuis 9h le 21 Septembre 2016 , les émissions intermittente de cendres , de gaz et de vapeur provenant du cratère actif du volcan Turrialba persistent.
Pendant ce temps, le volcan Turrialba a eu environ 20 petits épisodes éruptifs . L’éruption de 03h20 le 22 atteint 2000 mètres au-dessus du cratère. Les autres ont varié entre 300 et 700 mètres de haut à partir du sommet du cratère actif.

tungurahua

 

La dernière éruption de 03h20 a eu un signal de tremor continu d’environ trois heures et trente minutes . Après , il a été enregistré une diminution de l’amplitude du signal . La direction du vent au moment de l’éruption de 3h 20 était vers l’Ouest  . Il a été rapporté une odeur de soufre et des chutes de cendres dans divers secteurs de la vallée centrale.
Au moment de ce rapport, la direction du vent au sommet du volcan est au Nord-Ouest.

L’ OVSICORI-A publiera un rapport dès que l’activité le nécessitera.

Source : Ovsicori

Photos : Rocio Morales Vega.

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 13 au 19 Septembre 2016

Le niveau d’activité se poursuit au niveau:

Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Géologique Colombien rapporte que:

Au cours de la dernière semaine, différents paramètres de surveillance, montrent que le volcan Nevado del Ruiz reste instable.

Nevado-del-Ruiz

L’activité sismique liée à la fracturation des roches dans l’édifice volcanique a montré un comportement similaire, tant en nombre de tremblements de terre et d ‘énergie sismique libérés par rapport à la semaine précédente  . Cette sismicité a été localisé principalement dans le secteur Sud-Ouest et dans une moindre mesure dans les secteurs Nord-Ouest, Nord-Est, Est, Sud-Est du cratère Arenas. Les profondeurs des tremblements de terre se situaient entre 1,3 et 7,0 kilomètres. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 2,4 ML (Magnitude locale), ce qui correspond au tremblement de terre enregistré le 13 Septembre à 15h23 (heure locale) à 3,1 km de profondeur et situé dans le secteur Sud-Ouest par rapport au cratère Arenas. Il est à noter qu’au cours de cette dernière semaine, plusieurs épisodes d’ événements de type drumbeat se sont produits , enregistrés le 17 Septembre. En général, ces événements ont été caractérisés comme étant de courte durée et de faible niveau d’énergie. Ce type de sismicité est liée aux processus de croissance de dômes (1)  à la surface

[1] dôme de lave: un monticule de lave (roche en fusion) visqueuse est mis en place sous le conduit d’émission d’un volcan. Le taux  de croissance des dômes peut varier de quelques heures à quelques jours, des années, voire des centaines d’années, et leur volumes peuvent atteindre des dizaines de mètres à plusieurs kilomètres cubes

L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques a été caractérisée par l’apparition de tremblements de terre de type longue période (LP) et à très longue période (VLP), d’ impulsions de tremors et de multiples tremblements de terre de fluide avec différents niveaux d’énergie. Il se détache une légère augmentation de l’enregistrement sismique (LP), des impulsions de tremors avec différents niveaux d’énergie et des épisodes de tremors volcaniques continus, ces derniers continuent à avoir des niveaux d’énergie faibles . Quant à l’emplacement de cette sismicité, elle était principalement dans le cratère Arenas et dans des secteurs à proximité. L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux d’énergie plus élevés, certains de ces signaux sismiques étant associés à des émissions de gaz et de cendres dans l’atmosphère, dont la dispersion dépend des conditions de vent en vigueur dans la région n’est pas exclu , comme il a été confirmé à partir d’images capturées par les caméras installées dans la région du volcan et par des rapports d’officiels du Parc  National Naturel de los Nevados (PNNN) et du Service géologique de Colombie (CGT)  .

Ces processus d’émission de cendres peuvent se produire sur plusieurs jours et parfois plusieurs fois par jour sans impliquer un rapport individuel pour chaque épisode.

nevado del ruiz

 

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan, respectivement, continue d’enregistrer des changements.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur et de gaz de l’eau, y compris du dioxyde de soufre (SO2)  , comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et sur l’imagerie par satellite. Dans le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, une anomalie thermique de faible énergie  (1MW) le 16 Septembre,  a été enregistrée.

La colonne de gaz, de vapeur et de cendres de temps en temps a atteint une hauteur maximale de 900 m au-dessus du sommet du volcan, le 17 Septembre. La direction de la dispersion de la colonne était en conformité avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine a montré une direction prédominante vers l’Ouest et le Nord-Ouest du volcan, ce qui favorise la dispersion des cendres sur les  populations qui sont dans ces directions par rapport à la structure volcanique.

Source : Ingeominas

 

Klyuchevskoy , Kamchatka :

56.06 N, 160,64 E;
Altitude 15580 ft (4750 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

L’éruption volcanique continue.

La nuit , il y a la lueur des coulées de lave, dont le nombre pour les trois dernières semaines a augmenté à cinq (sur le versant Sud-Est). Une coulée continue sa descente dans une direction Sud-Ouest. De temps en temps il y a des panaches de cendres. A une distance de 14,6 km du volcan (w / v. Apahonchich) des explosions sont entendues régulièrement provenant du cratère.

klyuchevskoy

Trois volcans sur ce panorama , de gauche à droite : Bezymianny, Kamen and Klyuchevskoy.

L’éruption explosive et l’épanchement du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 26,240-33,000 pieds (8-10 km) a.s.l. pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

L’éruption explosive épanchement du volcan se poursuit: il y a des éclats de bombes volcaniques au-dessus du cratère du sommet et au-dessus du cône de scories dans la goulotte Apakhonchich , et une forte activité gaz-vapeur de deux centres volcaniques avec émission de différentes quantités de cendres. L’épanchement de lave qui coule le long de la ravine Apakhonchich , sur le flanc Est du volcan  et sur son flanc Sud-Ouest continue .

klyuchevskoy.

Selon les données du satellite du KVERT, une grande anomalie thermique lumineuse a été observée dans la région du volcan toute la semaine. Les 10, 13 , 15 et 22 septembre, des explosions ont envoyé des cendres à 7 km a.s.l. et des panaches de cendres se sont étendus sur environ 50 km vers le Sud-Est et le Nord-Est du volcan.

Source : Volkstat ru , Kvert.

Photos : Roberto Carlos Lopez

 

Sheveluch , Kamchatka :

56.64 N, 161,32 E;
Altitude : 10768 ft (3283 m),
Altitude du dôme ~ 8200 ft (2500 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

Les 16/18 Septembre sur le Sheveluch sont descendus des flux pyroclastique sur environ 10 km de long.

Ils ont emprunté le lit de la rivière  Baydarnoy , dans sa partie supérieure entière. La température à la surface de l’écoulement est autour de 30 degrés. À une profondeur d’environ 15 cm elle est à 100 degrés. Lors de la reconnaissance , le flux était fortement gazé.

Le 20 septembre (selon A.Bichenko) est descendu un autre flux pyroclastique dans un petit ruisseau dont ils ont fui. L’analyse des échantillons des matériaux produits a été faite par les employés du Kamchatka vulkanostantsii le 21 Septembre. Selon les données sismiques, de la branche Kamchatka du Geophysical Service, les émissions de cendres et les écoulements de l’éruption ont commencé à 19 heures UTC le 18 Septembre 2016

sheveluch

L’éruption explosive-extrusive du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 32.800 pieds (10 km) a.s.l. pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

La croissance du dôme de lave continue (une coulée de lave visqueuse s’épanche sur son flanc Nord  ). Une activité de fumerolles forte, des explosions de cendres, des avalanches chaudes et une incandescence des blocs du dôme  accompagnent ce processus. Il y a eu un événement explosif modéré dans le dôme extrusif le 18 Septembre, ce qui a entraîné l’effondrement des blocs du dôme  et la formation d’écoulements pyroclastiques d’environ 10 km de long.

sheveluch

Les dépôts des écoulements pyroclastiques  ont été observés dans la vallée de la rivière Baydarnaya et dans la partie centrale du versant Sud du volcan. Les données satellitaires du KVERT ont montré une anomalie thermique sur le dôme de lave toute la semaine. En raison de nuages météorologiques denses dans la région du volcan depuis le 18 Septembre, les nuages de cendres et les panaches ne sont pas observés.

Sources : Volkstat / Yu.Demyanchuk

Photos : Volkstat ,  Yu.Demyanchuk ( IVS FEB RAS, KVERT )

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search