06/09/2016. FR. Nevados De Chillan , Copahue , Popocatepetl , Volcans de Californie .

Home / blog georges Vitton / 06/09/2016. FR. Nevados De Chillan , Copahue , Popocatepetl , Volcans de Californie .

06/09/2016. FR. Nevados De Chillan , Copahue , Popocatepetl , Volcans de Californie .

06/09/2016.

 

Nevados De Chillan , Chili :

Le Service National de géologie  et des mines (Semageomin) publie les informations obtenues par le biais des équipes de surveillance du Réseau national , analysées et traitées par l’observatoire volcanologique des Andes du Sud,  centre d’interprétation des données de surveillance du Semageomin:

  Complexe volcanique de Nevados de Chillan :
Niveau d’Activité : JAUNE: changements dans le comportement de l’activité volcanique .

864  événements sismiques, dont cinquante-neuf (59) étaient liés à des processus de fracturation de matériau rigide, appelés séismes volcano-tectoniques (VT) , avec une amplitude maximale locale (ML) de M2 ont été enregistrés . Trois ont été associés à un évènement situé à 3,6 km à l’Est-Sud-Est  (ESE) du cratère actif à une profondeur de 2,8 kilomètres  . En outre, huit cent cinq (805) tremblements de terre liés à la dynamique des fluides au sein de l’édifice volcanique, appelés événements longue période (LP) ont été enregistrés. Le séisme LP de plus grande importance à atteint une magnitude locale de M 2.3 , avec un déplacement réduit (RDC) de 28,9 cm
Selon les données obtenues par les quatre (4)  stations GNSS et les deux (2)  inclinomètres notant la déformation du complexe volcanique, des variations de faible amplitude des composantes horizontales et verticales , qui ne dépasse pas 0,12 cm  / mois ont été observés .Les  lignes de contrôle GNSS traversant le complexe n’ont pas montré de taux de déformation supérieur à 0,25 cm / mois. En outre, les données des inclinomètres liées à l’évolution de la déformation interne du volcan  ont montré des seulement des variations de faible amplitude.

nevados de chillan

 

L’émission de dioxyde de soufre (S02) enregistrée sur le complexe volcanique Nevados de Chillan par l’équipe DOAS (Spectrométrie différentiel par absorption optique) Station Chillan, située à 3 km à l’Est-Nord-Est (ENE) du cratère actif, a présenté une valeur moyenne de 208 ± 153 t/jour de débit moyen, ce qui est considéré comme faible pour ce volcan.
Pendant les jours où les conditions météorologiques ont permis l’enregistrement d’images obtenues par le réseau de caméras installées dans la zone , il a été montré  une faible activité de surface pulsatile de façon sporadique , caractérisé principalement par l’émission d’un panache blanchâtre associé à de la vapeur d’eau qui ne dépasse pas 400 m au-dessus du cratère.

Aucune anomalie dans les émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère dans la zone du champ volcanique n’ont été signalées, selon les données obtenues par le  Groupe OMI (http: //so2.gsfc .nasa.gov /) et NESDIS (national Environmental satellite, données et informations , http://satepsanone.nesdis.noaa.gov).
Aucune alerte thermiques n’a été signalée dans la zone associée avec le volcan selon les données publiées par le MODVOLC ( Moderate Resolution Imaging  spectroradiometer) MODIS sur son site Web (http://modis.higp.hawaii.edu/) et Mirova (Moyen InfraRed Observation de l’activité volcanique) sur son site Internet (http://www.mirovaweb.it/), les deux systèmes de surveillance qui indiquent des changements significatifs dans la température de la surface de la terre.

nevados de chillan

En fonction des paramètres de surveillance, il en résulte que l’activité continue dans le cadre d’une interaction entre le système hydrothermique de surface avec l’éventuelle ascension lente d’un volume faible de magma en processus de dégazage  . Bien que le processus ait diminué en intensité et est caractérisé  par une faible énergie, le caractère pulsatile continu  permet  l’apparition de nouvelles explosions phréatiques et / ou  éruptions phréatomagmatiques des cratères actuellement actifs .. Par conséquent le niveau d’alerte volcanique reste en JAUNE . Il est considéré comme une zone à haut risque dans l’état  la zone à moins de 3 km autour des cratères actifs et il est recommandé donc de limiter l’accès dans cette zone.

Source : Sernageomin.

Photos : Volcanes de Chiles  .

 

Copahue , Chili :

Le Service National de géologie  et des mines (Semageomin) publie les informations obtenues par le biais des équipes de surveillance du Réseau national , analysées et traitées par l’observatoire volcanologique des Andes du Sud,  centre d’interprétation des données de surveillance du Semageomin:

Durant cette période , 879 évènements sismiques parmi lesquels 75 ont été classés comme volcano-tectoniques (VT) associés à un processus de fracturation de matériaux rigides . De même , il a été enregistré 566 évènements associés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique, identifiés comme évènements de longue période (LP) et 238 comme  évènements de très longue période ( VLP) . Il est noté la persistance de la sismicité de type VLP par rapport aux mois antérieurs .

copahue

En ce qui concerne la sismicité de type VT, leur magnitude locale (ML) était inférieure ou égale à M 2. L’événement d’énergie la plus élevée a été situé sur le flanc Nord- Nord -Ouest (NNO) , à 5,7 km du cratère El Agrio avec une profondeur de 1 , 7 km.
En ce qui concerne les événements associés à la dynamique des fluides, LP, leur valeurs de déplacements réduits (RDC) étaient inférieures à 8,5 cm2, tandis que les événements VLP présentaient des valeurs de déplacements réduits (RDC) de moins de 28 cm2, de tels événements étaient situés autour du cratère actif.

Au cours de la période considérée, il y a eu un signal de tremor constant, principalement associée à la sortie de gaz ainsi qu’a des émissions sporadiques de particules (cendres) du cratère El Agrio, qui ont enregistré des valeurs de déplacements réduits (RDC) oscillant autour de   7 cm2. Les fréquences dominantes sont concentrées dans une largeur de bande allant de 1,2 à 2,0 Hz.
A partir des données obtenues à partir de trois (3)  stations GNSS qui mesurent la déformation de la surface du volcan, on a observé que les composantes horizontales et verticales n’ont montré aucun changement d’une ampleur considérable. À son tour, la ligne de contrôle qui permet de surveiller le volcan ne montre pas de variations significatives attribuables à des changements dans la dynamique interne du volcan, se montrant stable au cours de cette dernière période.

copahue

L’émission de dioxyde de soufre (S02) enregistrée sur le volcan Copahue par l’équipe DOAS (Spectrométrie différentielle Absorption optique) Station Triplets, installée à 5 km à l’Est-Nord-Est (ENE) du cratère actif, a présenté une valeur moyenne de 1629 ± 1209 t / j et une valeur maximale de 3561 t /j  noté le 31 Août. Une augmentation de la composante magmatique dans le dégagement de gaz est observée.Le débit moyen est considéré comme modéré pour  ce volcan.
– Les caméras IP installées près du volcan ont enregistré un dégazage constant du cratère actif El Agrio , caractérisé  la plupart du temps par une couleur grisâtre, montrant la présence de matière particulaire. Il était parfois possible de voir une coloration plus blanche, ce qui indique la présence de vapeur d’eau dans le système. Faits saillants : il a été possible d’observer des lueurs nocturnes pendant la plupart des jours rapportés avec l’apparition spéciale pendant la période du 21 au 31 (avec des pics les 27 et 28),d’une activité strombolienne limitée à la zone entourant le cratère actif  .
– Aucune anomalie dans les émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère n’ont été signalées, selon les données obtenues par le le groupe Dioxyde de soufre  (http OMI groupe: // so2. gsfc.nasa.gov/) et NESDIS (national Environmental satellite, données, information  http://satepsanone.nesdis.noaa.gov).

Une alerte thermique a été signalée sur l’édifice volcanique pendant la quinzaine, le 28 Août , elle avait une  puissance radiative (VPR) de 4 MW, valeur considérée faible, selon les données publiées par le Middle InfraRed , Observation de l’activité volcanique (Mirova) sur son site Internet (http://www.mirovaweb.it/), qui est un système de détection de points chauds .

copahue

Selon les indicateurs de suivi décrits, il en résulte que l’activité au cours de cette période a été dominée par le système magmatique avec l’ascension possible et le dégazage de corps de magma de faible volume dans un contexte de conduit ouvert, qui, apparemment, a perturbé le système hydrothermal , un fait mis en évidence par la faible énergie du signal de tremor lié à l’activité strombolienne et aux haute fréquence des tremblements de terre VLP. Cette activité peut se poursuivre pendant une longue période d’une manière oscillante, sans exclure des augmentations spécifiques d ‘activité associées à de petites explosions phréatiques et / ou une activité strombolienne faible dans le cratère .  Par conséquent,  limiter l’accès à la zone proximale dans un rayon de 1,5 km autour du cratère El Agrio est recommandé et par conséquent le niveau d’alerte technique reste au niveau JAUNE .

Source : Sernageomin.

 

Popocatepetl , Mexique :

5 septembre 11:00 h (5 septembre 16h00 GMT)

Durant les dernières 24 heures , les enregistrements sismiques du système de surveillance du volcan Popocatépetl ont noté 95 exhalation avec des émissions de vapeur et de gaz  , 7 événements volcano-tectoniques de magnitude maximale M 2.1. En outre, il a été enregistré 30 minutes de tremors harmoniques de faible amplitude et aujourd’hui il a été comptabilisé une explosion à 00h27  . Bien que les conditions de nuages ne permettent pas d’observer le volcan  , une émission continue de vapeur et de gaz,   a été observée que les vents dispersent vers l’ouest.

popo


Le 30 Août, avec le soutien de la marine mexicaine, a été réalisée un survol du volcan . Il a été confirmé que les explosions qui ont eu lieu les 27 et 28 Août ont détruit le dôme 69, construit depuis le 1er Août. Actuellement, il y a un cratère interne qui a un diamètre estimé de 300 mètres et une profondeur de 30 mètres. En outre , un dégazage intense qui est principalement émis par le fond du cratère et les murs a été observé.
Pendant la nuit, on a observé une incandescence sur le volcan .

Au moment de ce rapport, les conditions nuageuses ne permettent pas d’observer le volcan en continu .

Le CENAPRED souligne que les gens ne doivent pas aller à proximité du volcan, en particulier près du cratère, en raison du danger causé par les chutes de projectiles .

Ce type d’activité est inclus dans les scénarios Volcanic Traffic Light Yellow Phase 2.

Source : Cenapred

Photo : E. Tochimani

 

Volcans de Californie , Etats-Unis :

Volcans : actuel Niveau d’alerte:  NORMAL
Aviation : actuel Code couleur:  GREEN

Mise à jour d’activité: Tous les volcans surveillés par le CALVO en utilisant des télémesures, des réseaux de capteurs en temps réel présentent des niveaux normaux de fond de sismicité et de déformation. Les volcans surveillés comprennent Mount Shasta, Medicine Lake Volcano, Clear Lake Volcanic Field, Lassen Volcanic Center, Long Valley Volcanic Region, Coso Volcanic Field, Ubehebe Craters, and Salton Buttes.

ubehebe craters

Ubehebe Craters

Observations du 1 Août 2016 (0000h PST) jusqu’au 31 Août 2016 (2359h PDT):

Mt Shasta: Aucun tremblements de terre inférieurs ou au-dessus de M1.0 n’ont été détectés.
Medicine Lake: Deux tremblements de terre inférieurs ou au-dessus de M1.0 ont été détectés, avec le plus grand enregistré M1.71 .
Lassen Volcanic Center: Un tremblement de terre au-dessus M1.0 a été détecté  (M1.70).
Clear Lake Volcanic Champ: Un tremblement de terre au-dessus M1.0 a été détecté  (M1.47). [Note: Le haut niveau typique de sismicité a été observé dans Geysers steam field situé à la bordure Ouest du CLVF. Le plus grand événement était de M2.96].
Long Valley Volcanic Region: Dans Long Valley Caldera, 56 tremblements de terre de M1.0 ou plus ont été détectés, avec le plus grand événement enregistré à M3.53. Beaucoup de ces événements se sont produits au cours d’ essaims de tremblements de terre mineurs sur la période du 10 au 15 Août 2016 et le 21 Août  2016 , à environ 4 et 8 km, respectivement, au Sud-Est de la ville de Mammoth Lakes. Trois tremblements de terre  au-dessus M1.0 ont été détectés dans la région de Mono Craters, avec le plus grand enregistré à M1.37  . Un tremblement de terre au-dessus de M1.0 (M1.09) a été détecté  dans Mammoth Mountain. [Note: Le haut niveau typique de sismicité a été observé  au Sud de la caldeira dans la chaine de la Sierra Nevada. Le plus grand événement enregistré à M3.49].
Ubehebe Craters : Aucun tremblements de terre  inférieurs ou au-dessus de M1.0 n’ont été détectés.
Salton Buttes: Onze tremblements de terre de M1.0 ou plus ont été détectés. Le plus grand enregistré à M1.83.
Coso Volcanic Field : Le haut niveau typique de sismicité a été observé , avec 5 tremblements de terre de M1.0 ou plus. Le plus grand enregistré à M2.78  .

L’ US Geological Survey continuera à suivre de près ces volcans et publiera des mises à jour supplémentaires et des changements dans le niveau d’alerte au besoin. 

Source : CALVO

Photo : marlimillerphoto.com

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search