03/09/2016. FR. Piton de la Fournaise , Ollague , Santiaguito , Cerro Machin .

Home / blog georges Vitton / 03/09/2016. FR. Piton de la Fournaise , Ollague , Santiaguito , Cerro Machin .

03/09/2016. FR. Piton de la Fournaise , Ollague , Santiaguito , Cerro Machin .

03/09/2016.

 

Piton de la Fournaise, La Réunion :

 

 

SismicitéSuite à l’augmentation du nombre de séismes volcano-tectoniques observée sous les cratères sommitaux entre la mi-Juillet et la fin Juillet, la sismicité est revenue à un niveau relativement bas en Août. Au cours du mois d’Août 2016, l’OVPF a enregistré au total :

  • 19 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux;
  • 19 séismes locaux (sous l’île) ;
  • 449 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, au niveau du rempart de l’Enclos Fouqué et sur la coulée d’Août-Octobre 2015).

Figure 1 : Bilan de la sismicité volcano-tectonique superficielle au Piton de la Fournaise du 1er Juillet au 31 Août 2016. (©OVPF/IPGP)

DéformationL’inflation du cône terminal enregistrée entre la mi et la fin juillet a cessé début Août. Une très légère déflation de l’ordre de 2mm est même observée.

Figure 2 : Illustration de la déformation au cours des six derniers mois (l’éruption du 26-27 Mai 2016 est représentée en jaune). Est ici représentée une ligne de base (distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu d’est en ouest (en noir les données brutes, en bleu les données lissées sur une semaine). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan. (©OVPF/IPGP)

Niveau d’alerte : vigilance

 

Source : OVPF

 

Photo : Guichard .

 

Ollague , Chili :

Rapport spécial d’activité volcanique (REAV)
Région Antofagasta. 1  septembre 2016 23: 30 heures (heure locale).


Le Service national  de géologie et des mines (SERNAGEOMIN) décrit les informations suivantes obtenues par les équipes de surveillance du Réseau national de surveillance des volcans, traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud, centre d’interprétation des données du SERNAGEOMIN:
Jeudi 1 septembre 2016 , les stations de surveillance installées près du volcan Ollague, ont enregistré un essaim de séismes volcano tectoniques (associés à la fracturation des roches), enregistré entre 20h54 heure locale (23h54 GMT) et 22h45 heure locale (1h45 GMT), avec un total de 130 événements.
L’événement de plus grande énergie avait une magnitude locale de M2,5 et était situé à 2,5 km au Nord-Nord-Ouest (NNW) du cratère principal.

Afficher l'image d'origine


La localisation obtenue était la suivante:
TEMPS D’ORIGINE: 20: 54 hl (GMT -3)
LATITUDE: 21 ° 16 ’57’ ‘Sud  , Longitude: 68 ° 11 ‘ ’01’ Ouest
PROFONDEUR: 3km
MAGNITUDE LOCALE: 2.5 (ML)

OBSERVATIONS:
Au moment de la publication du présent rapport, on continue  d’enregistrer des événements , plus faible en énergie que décrit ci-dessus.
Le
niveau d’alerte volcanique technique reste à Vert.
Le SERNAGEOMIN continue la surveillance en ligne et rapportera en temps opportun sur les changements de l’activité volcanique dans la région.

Afficher l'image d'origine

Le Volcán Ollagüe, également connu sous le nom Oyahué, est un stratovolcan andésitique massif avec un dôme de lave  dacitique au sommet . Un grand dépôt de débris d’avalanche datant du Pléistocène s’ étend  vers l’Ouest sépare le Salar de San Martín du Salar de Ollagüe. Trois jeunes coulées de lave silicique marquent des éruptions tardives post-effondrement, mais montrent des signes de glaciation et sont considérées comme pré-datées de la dernière avancée glaciaire, il y a environ 11.000 années (Freeley et al., 1993). Un cône de scories d’apparence jeune sur le flanc Ouest -Sud-Ouest inférieur, La Poruñita, a d’abord été considéré comme datant de l’Holocène  (González-Ferrán, 1995), cependant Wörner et al. (2000) plus tard ont obtenu grâce à la datation Potassium-Argon , des dates de 420.000 à 680.000 années. Des mines de soufre actives sur les flancs Ouest et Sud  sont accessibles par une route qui monte à environ 5500 m d’altitude. Aucune éruption  historique  n’a été enregistrée; l’activité a été limitée à des périodes d’activité d’intense fumerolles, et un panache de vapeur persistant  émane d’une fumerolle sur le côté Sud de la coupole du sommet.

 

Source : Sernageomin, GVP.

 

Photos : M Lagisquet , D Fernandes.

 

Santiaguito , Guatemala :

Conditions météo: Partiellement nuageux
Vent: Est 5 kmh
Précipitations: 34 mm.

Activité:
On note un dégazage abondant depuis le cratère du Dôme Caliente  .
Après une période de calme, une explosion vulcanienne à de nouveau été enregistrée, forte , à 23 heures, générant une colonne de cendre abondante qui s’est déplacée  vers l’Ouest et le Sud-Ouest , sur une distance de 100 kilomètres. Ce matin, ont été observées quelques explosions modérées avec des émissions de cendres vers l’Ouest – sud – Ouest , sur une distance de 30 kilomètres. On note des rapports de chute de cendres dans les villages et hameaux de ce flanc.

santiaguito


il est donc recommandé de ne pas rester autour du complexe de dômes .
Les pluies se sont intensifiées dans la région volcanique du Santiaguito, générant des lahars modérés  par la rivière Nima 1. Ce phénomène sera répété dans les prochains jours en raison de la quantité de matière déposées dans les canyons autour du Santiaguito, il est donc nécessaire de prendre des précautions  .

 

Source : Invivumeh

 

Cerro Machin , Colombie :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan  Cerro Machin .

Le niveau d’activité se poursuit:
Au niveau d’activité jaune (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Cerro Machin, le Service Geologique Colombien  rapporte que:

Cerro MACHIN

Au cours de la dernière semaine , le volcan Cerro Machin a enregistré de faibles niveaux d’activité sismique, montrant une diminution significative par rapport à la semaine précédente  . Cette sismicité a été associée à la fracturation des roches dans la structure volcanique. Les événements sismiques étaient situés dans la partie Ouest de la coupole principale et au Sud-Ouest de l’édifice volcanique , à des profondeurs variant entre 3,2 et 12,7 km. Le tremblement de terre de plus grande ampleur a été enregistré le 28 Août à 00:45 (heure locale), d’une magnitude de 0,4 ML (Magnitude locale), et a été situé au Sud-Ouest, à 7.9 km de la structure volcanique et à une profondeur de 12,7 km.

Le Service Geologique Colombien suit de près l’évolution du phénomène volcanique et continuera de faire rapport en temps opportun sur les changements qui peuvent survenir.

Source : SGC
Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search