21/08/2016. FR . White Island , Santiaguito , Planchon-Peteroa , Pavlof .

Home / Alaska / 21/08/2016. FR . White Island , Santiaguito , Planchon-Peteroa , Pavlof .

21/08/2016. FR . White Island , Santiaguito , Planchon-Peteroa , Pavlof .

21/08/2016.

 

White Island , Nouvelle Zelande :

Remplacement de la « cible » de la caméra Web , installée à White Island:

En Septembre 2014, une «cible» a été créé sur le dessus de Donald Mound sur White Island qui était assez grande pour être vue dans les images de la caméra Web. Cela a donné à l’équipe GeoNet des volcans un point de référence sur les images de la caméra Web et de ceci , nous avons pu suivre les variations du niveau d’eau dans le lac de cratère. Nous avons été en mesure de suivre plus de 5 mètres de changements de niveau d’eau avant qu’elle ne soit détruite par les éruptions du 27 Avril 2016  .

Target.JPG

Cette semaine, nous avons établi une nouvelle cible sur le bord du cratère, afin que nous puissions commencer à suivre les changements de niveau d’eau dans le nouveau lac, qui est en train de se former sur le fond du cratère. Le  Crater Lake , sur White Island a eu toute une histoire de changement depuis le premier lac majeur qui commencé à se former en 2003. De la mi-2003 jusqu’au début de 2006, le niveau de l’eau a augmenté d’environ 26 mètres, montant à moins de 2 mètres avant de déborder. Le lac ensuite est redescendu à environ 23 mètres plus bas au milieu de 2007. Pendant ce temps, le lac se réchauffait, il s’est pratiquement évaporé. Il s’est rempli de nouveau à environ 7 mètres au-dessous du débordement au début de 2009 et il y est resté jusqu’au réchauffage qui a commencé à la fin de 2010. Le lac s’est de nouveau évaporé  . De petites éruptions ont suivi en Août et Octobre 2013.

white island

Le lac a commencé à se reformer en Novembre 2013. De Décembre 2013 à Mai 2014, le lac a augmenté d’environ 3 mètres, puis est resté inchangé jusqu’en Juin 2015. Ensuite, le niveau de l’eau a augmenté encore de 2 mètres  avant de nouveau de s’ évaporer en Mars 2016, descendant jusqu’à 2 mètres avant l’ éruption du 27 Avril . Les conditions sont maintenant assez stable pour nous pour recommencer à surveiller à nouveau le niveau de l’eau par les images de la caméra Web. La température de Crater Lake est maintenant de 60 ° C et le niveau à environ 31 m au-dessous du niveau de débordement de l’eau.

Source : Geonet .

 

Santiaguito , Guatemala :

L’Observatoire du volcan Santiaguito rapporte qu’à 05h58 (Heure locale) une nouvelle forte explosion, vulcanienne, accompagnée de coulées pyroclastiques et de retombées a été générée. L’explosion a émis une épaisse colonne de cendre grise.
La colonne de cendres épaisse a atteint une altitude d’environ 4.500 mètres (14,764 pieds), et s’est déplacée principalement vers l’Ouest et le Sud-Ouest . Il a été estimé qu’elle pourrait se déplacer sur plus de 40 kilomètres, avec des chutes de cendres sur les fermes et les villages de San Marcos et Loma Linda Palajunoj , ayant le potentiel pour atteindre Coatepeque et se déplacer plus loin au cours des heures.
Cette activité explosive du volcan Santiaguito continuera de générer ces événements, il faut donc prendre les précautions nécessaires et éviter de rester près de la zone volcanique. Prendre également des précautions car les cendres provoquent des problèmes de santé et  la contamination de l’eau potable.

http://www.insivumeh.gob.gt/geofisica/vulcanologia/Santiaguito.jpg

Par conséquent, L’ INSIVUMEH recommande:
A la CONRED,
De maintenir la vigilance nécessaire pour cette activité et prendre les mêmes précautions, principalement pour l’air à proximité du complexe volcanique, et pour les chutes de cendres qui peuvent contaminer l’eau et causer des problèmes de santé.
A la Direction générale de l’aviation civile,
De prendre des précautions avec le trafic aérien car les cendres se déplacent vers l’Ouest et le Sud-Ouest , sur plus de 40 kilomètres, avec une hauteur au-dessus du niveau de la mer de 4500m (14,764pies). 

Source : Insivumeh

 

Planchon-Peteroa , Chili :

Le Service national de géologie et des mines (Semageomin) décrit les informations suivantes obtenues par les équipes de surveillance du Réseau national de surveillance des volcans, traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud, centre d’interprétation de données du Semageomin:

Complexe volcanique Planchon-Peteroa :
Le niveau d’activité du complexe est au niveau:
 NIVEAU JAUNE :   changements dans le comportement de l’activité volcanique , temps probable pour une éruption: semaines / mois.

Planchon Peteroa

Durant la période évaluée , il a été enregistré 2583 évènements en relation avec des processus de fracturation de roches ( dénommés volcano-tectoniques), avec une magnitude locale maximale de  M 2,2 ,  localisés sous l’édifice volcanique , à des profondeurs comprises entre 2 et 8 km. La majorité de ces évènements a été localisée à 1 km à l’Est-Sud-Est du cratère principal , à une profondeur de 5 km. En plus , 1599 évènements associés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique ( dénommés évènements longue période LP) , ont été enregistrés , présentant des valeurs de déplacement réduits de 93 cm2 , localisés dans le cratère principal , à des profondeurs de moins de 5 km.

Les images de la caméra IP ont montré la présence de petites fumerolles de faible énergie au cours du mois, qui n’ont pas dépassé 100 m de hauteur, à partir du cratère principal.
En utilisant les données fournies par deux (2) inclinomètres électroniques, mesurant la déformation de la surface du volcan, on peut observer des variations de direction assez compatibles avec l’activité sismique récente du complexe, mais d’une ampleur moindre, ce qui ne permet pas de déduire qu’il existe une relation directe entre la déformation mesurée de la surface , avec une activité interne du volcan.

 

planchon -peteroa

Aucune anomalie dans les émissions de dioxyde de soufre (S02) dans l’atmosphère n’a été signalée, selon les données obtenues par le   Groupe OMI (http: //so2.gsfc .nasa.gov /) et NESDIS (national Environmental satellite) (http://satepsanone.nesdis.noaa.gov).

Aucune alerte thermiques n’a été signalée dans la zone associée avec le volcan selon les données publiées par le MODVOLC   MODIS sur son site Web (http://modis.higp.hawaii.edu/) et Mirova  sur son site Internet (http://www.mirovaweb.it/),  deux systèmes de surveillance qui indiquent des changements significatifs dans la température de la surface de la terre.

Il n’y a aucun rapport des autorités locales ou des communautés au sujet d’ anomalies perçues dans la zone volcanique.
Les paramètres de surveillance restent au-dessus des taux de base indiquant un processus dynamique dans le système volcanique en profondeur sans atteindre , ni même affecter le système superficiel. Par conséquent le niveau d’alerte volcanique reste au NIVEAU JAUNE.

Source : Service National de Géologie et des Mines (SERNAGEOMIN)

 

Pavlof , Alaska :

55 ° 25’2 « N 161 ° 53’37 » W,
Altitude Sommet : 8261 ft (2518 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: CONSULTATIF
Code couleur de l’aviation actuel: JAUNE

pavlof

Les troubles de bas niveau se poursuivent sur le volcan Pavlof  . Des températures de surface élevées persistantes ont été détectées sous la couverture nuageuse dans les données satellite au cours des dernières 24 heures. Le volcan est obscurci par le temps nuageux sur les images de la caméra web. Le niveau de l’activité sismique est resté  faible.

Bien que l’activité soit actuellement à des niveaux faibles, le degré d’agitation peut changer rapidement et il reste possible que des émissions de cendres et de vapeur  recommencent avec peu ou pas d’avertissement. L’AVO surveille de près le volcan.

Source : AVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search