12/08/2016. FR. Kilauea , Nevado Del Huila , Masaya .

Home / blog georges Vitton / 12/08/2016. FR. Kilauea , Nevado Del Huila , Masaya .

12/08/2016. FR. Kilauea , Nevado Del Huila , Masaya .

12/08/2016.

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 ft (1247 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: Attention
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kilauea continue son éruption à son sommet et sur la Rift Zone Est. La coulée de lave 61G continue à couler dans la mer à Kamokuna et produit des poussées dispersés sur la plaine côtière et le pali. Le flux représente aucune menace pour les communautés avoisinantes. Le lac de lave du cratère Halema’uma’u continue d’être actif, avec un niveau actuel à 37,5 m (123 pi) au-dessous du bord de l’évent Overlook.

kilauea

Observations du sommet :
Le lac de lave dans l’évent Overlook du cratère Halema’uma’u  reste actif; sa surface a légèrement baissé à 37,5 m (123 pi) au-dessous du bord du cratère , mesurée ce matin. Une explosion samedi soir, déclenchée par un éboulement, a envoyé une pluie volumineuse et dangereuse de projections chaudes et de débris de roches sur le bord Sud-Est du cratère Halema’uma’u. Cette explosion a produit un tapis continu de matériau volcanique couvrant une large bande de 80 m (260 pieds) de long et de 50 m (165 pi) de largeur autour de l’ancien surplomb de l’Halema’uma’u, une zone maintenant fermée à l’entrée publique. Des explosions supplémentaires et de de nouvelles chutes de pierres restent possibles et peuvent survenir à tout moment, sans avertissement. 

La tendance inflationniste faible d’un *événement de DI au sommet a continué. Les taux de sismicité continuent d’être normaux, avec des fluctuations de tremors associées aux éclaboussures du lac de lave  . Le taux d’émission moyen quotidien de dioxyde de soufre au  sommet variait de 400 à 7500 tonnes / jour la semaine dernière.

kilauea

Observations sur Pu’u’O’o :
Aucun changements significatifs ne sont visibles sur les images de la webcam, avec une lueur persistante continue des sources incandescentes à long terme dans le cratère. Les enregistrements de sismicité et d’inclinaison n’ ont également montré aucun changement significatif  le jour passé . Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 400 tonnes / jour, mesuré le 10 Août.

Observations des coulées :
La coulée de lave 61G, étendant au Sud-Est de Pu’u’O’o sur le flanc Sud de Kilauea, continue d’être active et d’entrer dans la mer à plusieurs endroits près de Kamokuna. Des évasions dispersées continuent principalement sur la partie makai (large) de la plaine côtière et sur le pali    ( falaise ou précipice). Un petit effondrement du delta a eu lieu mardi après-midi, qui a obscurcit le panache pour un court laps de temps.

Une forte prudence est recommandée aux visiteurs venant voir la nouvelle entrée (emplacement où la lave rencontre la mer) dans l’océan du flux 61G. Il existe des risques significatifs supplémentaires en plus de marcher sur des surfaces inégales et instables autour de falaises extrêmement raides , la mer. Être trop près d’une entrée de l’océan vous expose à des débris volants créé par l’interaction explosive entre la lave et l’eau. En outre, la nouvelle terre créé est instable car elle est construite sur des fragments de lave non consolidés et du sable. Ce matériau peu résistant peut facilement être érodé  par les vagues et glisser dans la mer. Enfin, l’interaction de la lave avec l’océan crée un panache acide chargé de particules volcaniques fines qui peuvent irriter la peau, les yeux et les poumons.

kilauea

*événement DI:
« DI » est l’abréviation de « déflation-inflation. » Un événement de DI est une déflation brutale du sommet du Kilauea  qui dure de quelques heures à 2-3 jours, suivie d’une transition brutale vers l’inflation qui annule effectivement la déflation précédente au cours des heures ou des jours qui suivent.
Les événements DI indiquent une diminution et une augmentation subséquente de la pression du magma dans un réservoir situé à environ 1,5 km (1 mi) sous le bord Est du cratère Halema’uma’u  .
Le niveau du lac sommet de lave suit généralement l’inclinaison lors d’événements DI, avec la chute du niveau de lave pendant la phase de déflation et à la hausse au cours de la phase de gonflage.

Source : HVO

Photos : Sean King , David Ford.

 

Nevado Del Huila , Colombie :

Sujet: Bulletin hebdomadaire d’activité volcanique  du volcan Nevado del Huila.
Le niveau d’activité du volcan continue:
Au niveau d’activité Amarillo ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

Analyse et évaluation des informations obtenues par le réseau de surveillance du volcan Nevado Del Huíla, au cours de la semaine entre les 3 et 9 Août  2016, Le service géologique Colombien ,et  l’ Observatoire Volcanologique et géologique de Popayan rapporte que:

Au cours de la période évaluée ,113 événements sismiques ont été enregistrées, dont 55 étaient liés à des processus de fracturation de roche (type VT) et 58 à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques (type LP).

NEVADO DEL HUILA
Sur les images obtenues par les webcams de Tafxnú, Maravillas, Caloto, La Palma et Verdun, le processus de dégazage du système volcanique a été observé . Les gaz de la colonne d’émission observée ont été caractérisés de couleur blanche.

Les capteurs pour les techniques  de contrôle de déformation, des champs magnétiques et les capteurs acoustiques, n’ont enregistré aucun changement  associé  à l’activité volcanique.
Par conséquent, il est conclu que, pendant la période d’évaluation du volcan , celui ci a continué de montrer un comportement stable.
Le Service Geologique Colombien continue d’être attentif et rapportera en temps opportun sur les changements qui peuvent survenir.

Source : SGC

 

Masaya , Nicaragua :


À 12h52,  samedi dernier, un séisme de magnitude M1,5 degrés a été enregistré près du cratère Santiago, sur le volcan Masaya .
Ce tremblement de terre avait les caractéristiques pour  être induit  par un mouvement de magma sous le volcan Masaya, dans le cadre du comportement attendu pour un  volcan actif.
Il n’y avait aucun changement dans les autres paramètres de surveillance de ce volcan.

masaya

Le Masaya est l’un des volcans les plus insolites et les plus actifs du Nicaragua. Il se trouve dans le massif de Las Sierras , datant du Pléistocène , volcan bouclier avec une large, (6 x 11 km)  caldeira avec des murs escarpés jusqu’à 300 m de haut. La caldeira est remplie à son extrémité Nord-Ouest de plus d’une douzaine d’évents qui ont éclaté le long d’un système de fracture circulaire, de 4 km de diamètre. Les volcans jumeaux de Nindirí et Masaya, la source des éruptions historiques, ont été construits à l’extrémité Sud du système de fracture et contiennent de multiples cratères sommitaux, y compris le cratère Santiago actuellement actif. Une grande éruption plinienne de tephras basaltiques a eu lieu sur le Masaya il y a environ 6500 ans. Les coulées de lave historiques couvrent une grande partie du plancher de la caldeira et ont confiné un lac à l’extrémité orientale de la caldeira. Une coulée de lave de l’éruption de 1670 dominait tous le bord Nord de la caldeira  . Le Masaya a souvent été actif depuis l’époque des conquistadors espagnols, quand un lac de lave actif a animé des tentatives pour extraire   « l’or  » en fusion du volcan. Les périodes de longues durées d’ émissions de gaz vigoureuse à intervalles d’environ un quart de siècle causent des risques sanitaires et des dommages aux cultures.

 

Source : Ineter , GVP

Photo : Martin Rietze

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search