06/08/2016. FR. Planchon-Peteroa , Copahue , Mauna Loa , Kilauea , Klyuchevskoy .

Home / blog georges Vitton / 06/08/2016. FR. Planchon-Peteroa , Copahue , Mauna Loa , Kilauea , Klyuchevskoy .

06/08/2016. FR. Planchon-Peteroa , Copahue , Mauna Loa , Kilauea , Klyuchevskoy .

06/08/2016.

 

Planchon-Peteroa , Chili :

 Complexe volcanique Planchon-Peteroa (18 à 31 Juillet).
Le niveau d’activité du complexe est au niveau : JAUNE : changements dans le comportement de l’activité volcanique -Temps pour une éruption probable: semaines / mois.

Durant la période considérée, deux mille deux cent soixante cinq tremblements de terre (2265) volcano-tectoniques (VT),  processus liés à la fracturation de matériau rigide avec des magnitudes locales inférieures ou égales (ML) à M 2.1, principalement localisés  sous le volcan à des profondeurs comprises entre 4 et 8 Km ont été enregistrés .
Le plus grand de ces événements était situé à 6,3 km en direction Nord-Nord-Ouest (NNO) du cratère principal à une profondeur de 2 km.
Deux mille six cent soixante-sept (2667) tremblements de terre longue période (LP) associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, avec des valeurs de déplacement réduit  (RDC)  inférieures à 16cm2 , ont été classés .

Les images de la caméra IP, ont montré la présence de petites fumerolles au cours du mois, atteignant des hauteurs maximales de moins de 100 mètres au dessus du cratère principal,  maintien d’un comportement considéré comme normal par rapport à ces derniers mois.

Selon les données obtenues par deux (2) inclinomètres électroniques (IE) sur les mesure de déformation, on peut observer une légère inclinaison vers le Nord , située au Nord du cratère principal du volcan, avec l’accumulation au cours de la seconde moitié du mois d’une inclinaison ne dépassant pas 10μrad. Les mesures ne montrent pas de variations significatives liées à l’activité du volcan.

Aucune anomalie dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère du champ volcanique n’ont été signalées, selon les données obtenues par l’instrument de surveillance de l’ozone.

Planchón-Peteroa

Aucune alerte thermique n’a été signalée dans la zone associée avec le volcan selon les données publiées par le MODVOLC (Resolution Imaging Moderate Spectroradiometer) MODIS sur son site Web (http://modis.higp.hawaii.edu/) et Mirova (Moyen InfraRed Observation de l’activité volcanique) sur son site Internet (http://www.mirovaweb.it/),  deux  systèmes de surveillance indiquant des changements majeurs dans la température de la surface de la terre.

Il n’y a aucun rapport des autorités locales ou des communautés au sujet d’anomalies perçues dans la zone volcanique.

planchon -peteroa

L’activité sismique enregistrée dans la période considérée,  qui s’est répandue plus largement sur le volcan  a montré une tendance à être plus superficielle, bien que l’énergie reste faible dans le système volcanique. Ceci peut-être lié  à la hausse d’ un corps magmatique apparemment de faible volume, ce qui n’a pas affecté le système hydrothermal permettant la survenance d’une activité de surface et / ou de petites explosions confinées dans le cratère.
Par conséquent, l’alerte volcanique reste au NIVEAU JAUNE et la zone d’exclusion de la population de 1 km autour du cratère actif est proposée.

Source : Sernageomin

Photos : Volcanes de Chile

 

Copahue , Chili :

Le niveau d’activité du volcan est au niveau : Niveau jaune : changements dans le comportement de l’activité volcanique – date probable pour une éruption  : semaines/mois.

Copahue

  • Durant cette période, il y a eut trois cent cinquante-neuf (359) événements sismiques, dans lesquels quinze 15 ont été classés comme volcano-tectoniques (VT), associée à un processus de fracturation de matériau rigide .De même, il y a eu cent vingt – sept (127) événements liés à la dynamique des fluides à l’intérieur de l’édifice volcanique (dénommés séismes longue période , LP) et  deux cent dix-sept (217) tremblements de terre de très longue période  (VLP). Il se distingue une augmentation brusque de la sismicité LP par rapport aux mois précédents.
  • Au sujet de la sismicité VT, la magnitude locale (ML) a été inférieure ou égale à M1,7.L’événement de plus grande énergie était situé sur le flanc Nord-Est (NE) , à 14 km du cratère EL Agrio avec une profondeur de 8 km.
  • En ce qui concerne les événements liés à la dynamique des fluides, événements LP, ils ont montré des magnitude locale (ML) inférieures à M1,0 et des valeurs de déplacement réduit (RDC) inférieure à 1,2 cm2, alors que les événements VLP ont montré des valeurs de déplacement réduit (RDC) de 36,7 cm2  , ces événements sont trouvaient autour du cratère actif.
  • Au cours de la période de ce rapport , il a été noté un signal de tremor constant, oscillant , principalement associé à la sortie des gaz et aux émissions sporadiques de particules de cendres du cratère El Agrio, avec des valeurs de RDC de 0,5 cm2 pendant toute la période. Les fréquences dominantes étaient concentrés dans une bande passante comprise entre 1,2 et 2,0 Hz.
  • D’après les données provenant des trois 3 stations GNSS, qui mesurent la déformation de surface du volcan, il a été noté que les composantes horizontale et verticales présentent des variations de faible amplitude. Actuellement , les lignes de controle qui traversent le volcan, ne présentent pas de variations importantes attribuables à la dynamique interne du volcan, montrant sa stabilité durant cette dernière période.
  • Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) enregistrées sur le volcan Copahue par les stationsDOAS (spectroscopie d’absorption optique différentielle)  , installées à 5 km à l’Est – Nord-Est (ENE) du cratère actif, ont présenté une moyenne de 808 ± 343 t /j et une valeur maximale de 1658 t /j enregistrée le 20 juillet. Le débit moyen est considéré comme modéré pour ce volcan.
  • Les caméras IP installées à proximité du volcan ont enregistré un dégazage constant  du cratère actif (El Agrio), caractérisé la plus grande partie du temps par une coloration grise, ce qui démontre la présence de particules de cendres .Il a été parfois possible d’observer des colorations plus blanches, ce qui indique la dominance de la vapeur d’eau dans le système. De même, il a été possible d’observer une lueur nocturne pendant quelques jours.

Aucune anomalies signalées dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans le secteur de l’édifice volcanique, selon les données obtenues par l’OMI  (The Ozone Monitoring Instrument) groupe dioxyde de soufre (http://so2.gsfc.nasa.gov/) et le NESDIS (National Environmental Satellite, Data, and Information Service, (http://satepsanone.nesdis.noaa.gov).)

Des alertes thermiques dans la zone associée à l’édifice volcanique pendant le mois ont été notées, la plus grande d’entre elles a eu lieu le 26 Juillet, avec une puissance radiative volcanique (VPR) de 3 MW, considérée comme une valeur faible, selon les données publiées par le système MÍROVÁ sur son site web (http://www.mirovaweb.it/), qui est un système de détection d’anomalie thermique basé sur les données MODIS .

copahue

D’après les indicateurs de surveillance décrits, on peut déduire qu’une activité liée au dégazage d’un système magmatique de faible volume à des niveaux peu profonds en interaction avec le système hydrothermal de surface, dans une phase de faible activité , dans le cadre d’un processus d’équilibre précaire, continue.Cette activité peut continuer pendant une longue période en oscillant de cette façon, sans exclure des augmentations d’activité spécifique exprimée en petites explosions phréatiques ou , dans les environs du cratère , d’une activité strombolienne faible.En conséquence, nous recommandons la restriction de l’accès à la zone proximale dans un rayon de 1,5 km autour du cratère El Agrio et est donc maintenu le niveau d’alerte technique à jaune.

Source : Servicio Nacional de Geología y Minería (Sernageomin) , Réseau national de surveillance volcanique (RNVV) Observatoire volcanologique de los Andes de la South (OVDAS)

 

Mauna Loa , Hawai :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Altitude Sommet :13681 ft (4170 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: CONSULTATIF
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

mauna loa

Sommaire de l’activité: Les taux de déformation et de sismicité du Mauna Loa restent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Le Mauna Loa est pas en éruption. Durant la dernière semaine, les tremblements de terre sous le Mauna Loa ont eu lieu principalement dans le Sud de la caldeira et dans la Rift Zone Sud-Ouest supérieure à des profondeurs de moins de 5 km (3 mi). Les taux de sismicité sur le Mauna Loa ont été globalement à peu près les même cette semaine par rapport à la précédente mise à jour, mais restent élevés par rapport au taux de base à long terme.  Les mesures Global Positioning System (GPS) continuent de montrer une déformation liée à l’inflation d’un réservoir de magma sous le sommet et la partie supérieure de la Rift Zone Sud-Ouest, avec une inflation qui se produit principalement dans la partie Sud-Ouest du complexe de stockage de magma.

Source : HVO

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet  : 4091 ft (1247 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: Attention
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
L’éruption  continue au sommet du volcan Kilauea et sur la Rift Zone Est. La coulée de lave 61G continue de couler dans la mer à   Kamokuna et a dispersé des poussées actives sur la plaine côtière. Le flux représente aucune menace pour les communautés avoisinantes. Le lac de lave du cratère Halema’uma’u  continue d’être actif avec une hauteur actuelle à 40 m (131 pi) au-dessous du bord du cratère Overlook. Les taux de sismicité et de déformation  restent à des niveaux de fond tout au long du volcan.

kilauea

 Observations du Sommet :
Le lac de lave dans l’évent Overlook du cratère Halema’uma’u  continue d’être actif, avec une hauteur actuelle à 40 m (131 pi) sous le bord du cratère. Les inclinomètres au sommet du Kilauea ont changé l’enregistrement déflationniste en inclinaison inflationniste vers 16h00 TVH hier. La tendance générale au cours des dernières semaines a été légèrement inflationniste. Les taux de sismicité continuent d’être normaux, avec des fluctuations de tremor associées aux éclaboussures du lac de lave . Le taux  d’émission de dioxyde de soufre moyen quotidien du sommet  variait de 4.000 à 6.000 tonnes / jour la semaine dernière.

kilauea

Observations sur Pu’u’O’o :
Les
images de la webcam au cours des dernières 24 heures montrent les lueur persistante des sources incandescentes dans le cratère, n’indiquant aucun changement significatif. La sismicité et l’inclinaison n’ ont également montré aucun changement significatif . Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 300 tonnes / jour, mesuré  le 3 Août.

kilauea

Observations des coulées :
La coulée de lave 61G, s’étendant au Sud-Est de Pu’u’O’o sur le flanc Sud du Kilauea reste active. Des évasions éparses se produisent principalement sur la plaine côtière e la lave continue à couler dans l’océan à Kamokuna. La longueur de la côte comprenant l’entrée active a varié entre 150 m (492 pi) et 240 m (787 pi) la dernière semaine et toute la région présente un danger important pour les visiteurs .

kilauea

Une forte prudence est recommandée aux visiteurs venant voir la nouvelle entrée (emplacement où la lave rencontre la mer) dans l’océan du flux 61G. Il existe des risques significatifs supplémentaires en plus de marcher sur des surfaces inégales et instables autour de falaises extrêmement raides , la mer. Être trop près d’une entrée de l’océan vous expose à des débris volants créé par l’interaction explosive entre la lave et l’eau. En outre, la nouvelle terre créé est instable car elle est construite sur des fragments de lave non consolidés et du sable. Ce matériau peu résistant peut facilement être érodé  par les vagues et glisser dans la mer. Enfin, l’interaction de la lave avec l’océan crée un panache acide chargé de particules volcaniques fines qui peuvent irriter la peau, les yeux et les poumons.

Source : HVO

Photos : David Ford , Bruce OMORI

 

 

Klyuchevskoy , Kamchatka :

56.06 N, 160,64 E;
Altitude :15580 ft (4750 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

klyuchevskoy

L’éruption explosive et l’épanchement du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 26,240-32,800 pieds (8-10 km) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter des avions internationaux volant à basse altitude.

L’éruption explosive et épanchement du volcan se poursuit: il y a des éclats de bombes volcaniques à 200-300 m au-dessus du cratère du sommet et jusqu’à 50 m au-dessus du cône de scories dans la goulotte Apakhonchich  , ainsi qu’ une forte activité gaz-vapeur de deux centres volcaniques avec des émission de différentes quantités de cendres.

klyuchevskoy

L’épanchement des coulées de lave le long de la goulotte Apakhonchich  sur le flanc Sud-Est du volcan continue. Selon les données satellite du KVERT, une grande anomalie thermique lumineuse a été observée à la surface du volcan toute la semaine, des panaches de cendre ont dérivé sur environ 200 km vers le Nord-Est, l’Est et le Nord-Ouest du volcan le 31 Juillet , le 01 et les 03-04 Août .

Source : Kvert

Photos : I.Borisov / Yu.Demyanchuk

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search