01/08/2016. FR. Reventador , Fuego , Chikurachki , Katla .

Home / blog georges Vitton / 01/08/2016. FR. Reventador , Fuego , Chikurachki , Katla .

01/08/2016. FR. Reventador , Fuego , Chikurachki , Katla .

01/08/2016.

 

Reventador , Equateur :

Des roches incandescentes sont émises par le Volcan Reventador .

31 juillet 2016. L’Institut de géophysique (IG) de l’Ecole Nationale Polytechnique a rapporté que le dimanche 31 Juillet 2016, au cours de la matinée, il a été observé que des roches incandescentes sont tombées à environ 1000 mètres au-dessous du cratère du volcan Reventador.
L’Institut de Géophysique a déclaré que le volcan reste « avec une activité éruptive élevé» .
Sur la sismicité, l’IG a déclaré que sur 12 heures , il y avait  eu « 59 explosions (EXP), 6 épisodes de tremor harmonique (TRA), 4 épisodes de tremor d’ émission (TRE), 45 événements longue période (LP ) et 5 événements tectoniques sur le volcan (VT) « .

reventador

Le volcan Reventador , 3.560 mètres de haut, est  à environ 90 kilomètres à l’Est de Quito et a été actif depuis 2002, lorsqu’il a émis une énorme colonne de cendres, portée par le vent, jusqu’à la capitale.
Bien que la zone où le volcan Reventador est situé, ne soit pas très peuplée, elle est traversée par une route reliant la région andine avec la région Nord de l’Amazonie, ainsi que deux pipelines qui transportent du pétrole brut à partir des champs d’extraction amazonien vers les ports d’embarquement dans le Pacifique.

 

Source : EL COMERCIO

 

Fuego , Guatemala :

http://www.insivumeh.gob.gt:8060/FG3_SHZ_GI_01.2016073112.gif?v=1470032531

 

 

Après environ 44 heures, le douzième paroxysme du volcan Fuego  se termine.
Comme le montre le graphique d ‘activité RSAM , à partir de 21h00 , (Heure locale) le 29 juillet , celle ci est restée constante, montrant des explosions mineures générant des panaches de cendres qui ne dépassent pas 4.500 mètres (14,763 pieds).

 

 


Comme un vestige de cette éruption , deux coulées de lave ont été observées vers les canyons Las Lajas et Santa Teresa avec une longueur approximative de 1,500 mètres qui devraient disparaître complètement dans les prochaines heures.

 fuego (eduardo-perez-mont
Les chutes de cendres qui , pendant l’évolution de l’éruption , se sont dispersées sur le flanc Ouest du volcan , affectant considérablement les communautés dans cette direction , persistent dans l’environnement, mais devraient disparaître entièrement dans les prochaines heures.

Source : Insivumeh

Photo : Eduardo Pérez Montepeque

 

 

Chikurachki , Iles Kouriles , Russie :

Une éruption explosive du volcan Chikurachki a eu lieu le 27 Juillet , des panaches de cendres se sont élevés jusqu’à 4 / 5 km   et se sont étendus à environ 176 km au Nord-Est du volcan. De faibles chutes de cendres ont été enregistrées à Severo-Kourilsk (île Paramushir). Aucune anomalie ou panache de cendres n’a été observé  depuis le 27 Juillet  . Le volcan Chikurachki n’ est pas surveillé  avec des instruments sismiques. Le KVERT assure le suivi par satellite et reçoit des observations visuelles occasionnelles. Le KVERT continue de surveiller le volcan Chikurachki .

Le Chikurachki , le plus haut volcan sur l’île Paramushir dans le nord des iles Kuriles, est en fait un relativement petit cône construit sur un  édifice volcanique du Pléistocène  . Des dépôts oxydés de scories basaltiques à andesitiques couvrent la partie supérieure du jeune cône et lui donnent une couleur rouge distinctive. Des éruptions basaltiques pliniennes fréquentes ont eu lieu au cours de l’Holocène. Les coulées de lave du  Chikurachki , ( 1781 m de haut ) ont atteint la mer et forment des caps sur la côte Nord-Ouest. Plusieurs coulées de lave jeunes émergent aussi de dessous la couverture de scories sur le flanc Est.

Chikurachki

 

Le groupe Tatarinov , six centres volcaniques , est situé immédiatement au Sud du Chikurachki, et le groupe de cône de cendre Lomonosov, source d’une coulée de lave datant de Holocène, qui a atteint la selle entre elle et la crête Fuss  , à l’Ouest, se trouve à l’extrémité Sud de l’axe Nord-Sud du complexe Chikurachki-Tatarinov. Contrairement à la fréquente activité du volcan Chikurachki  , les volcans Tatarinov sont largement modifiés par l’érosion et ont une structure plus complexe. La tephro – chronologie témoigne d’une seule éruption dans le temps historique du Tatarinov, bien que son cône Sud contienne un cratère de incrusté de fumerolles de soufre qui étaient actives le long du bord d’un lac de cratère jusqu’en 1959.

Source : Kvert , Gvp.

Photo : L. Kotenko, IVS FEB RAS , Yaka Skorjanc .

Katla , Islande :

Sur l’activité micro-sismique sous le Mýrdalsjökull .

29 juillet 2016. Le résumé qui suit par l’Office météorologique islandais résume une augmentation récente de l’activité de tremblements de terre sur le volcan Katla , couvert de glace . L’intérêt des médias pour les volcans d’Islande est restée élevée depuis l’éruption de l’ Eyjafjallajökull en 2010, d’où ce résumé qui est conçu comme une déclaration de surveillance officielle.

Activité Micro-sismique :

Depuis la mi-Juin, l’activité sismique au sein de la caldeira du volcan Katla , recouvert de glace , a augmenté au-dessus des niveaux de fond. Plus de 100 séismes peu profonds localisés ont été détectés dans la caldeira du Katla depuis le 1er Juin 2016, soit près de quatre fois la moyenne mensuelle par rapport aux années précédentes. Les tremblements de terre ont eu lieu principalement par rafales allant de quelques minutes à quelques heures, souvent avec 20 événements ou plus. Les deux plus grands tremblements de terre depuis le début des troubles sont survenus le 26 Juillet à 03h42 et 03h50 UTC, respectivement, avec une magnitude de M 3.2.

katla-glacier-damage-july-2011

Ces augmentations d’été en sismicité sont communs sur le Katla et l’activité en cours dans la caldeira est similaire à l’agitation d’été observée en 2012 et 2014. Souvent, cette sismicité accrue est produite en association avec le drainage des eaux de fonte de plusieurs « chaudrons de  glace » connus, formé en raison de l’activité hydrothermale , comme observé presque chaque année. Depuis la fin de Juin 2016, il y a eu trois petites inondations dans la rivière Múlakvísl, une sortie dans Mýrdalsjökull, en plus d’une inondation du glacier Entujökull. À l’heure actuelle, le niveau d’eau et la conductivité électrique , mesurée au pont sur la Múlakvísl , montre  une augmentationu de drainage des eaux de fonte géothermique du Mýrdalsjökull – la calotte glaciaire recouvrant le Katla. Nous avons reçu plusieurs rapports tout au long de l’été sur une odeur de sulfure d’hydrogène dans les rivières glaciaires autour du Myrdalsjökull.


L’un des nombreux « chaudrons de  glace » du Mýrdalsjökull, qui sont géothermiquement formés. Certains sont alignés au-dessus du bord oriental de la caldeira du Katla, qui se cache sous la calotte glaciaire. Au centre de la caldeira, la glace a  plus de 500 m d’épaisseur. La fonte de l’eau à la surface du glacier, recueillie dans ce « bol » , donne cette couleur bleue, mais qui est sans rapport avec l’activité décrite dans cet article.

Autour du Katla,  nous ne détectons aucun des signes d’augmentation de la déformation du sol ou des éclats de tremor sismique, qui sont les deux signaux qui pourraient indiquer un mouvement de magma. Nous continuons à suivre de près le Katla et émettrons des mises à jour sur le site Web de l’OMI si la situation s’intensifie. Notre évaluation est que le volcan est dans une période de troubles , mais ne montre pas de signes d’éruption imminente, bien que nous ne pouvons pas exclure, une soudaine escalade de la sismicité dans le cadre d’une inondation dangereuse.

Source :   Verdurstofa, OMI.

Photo : modernsurvivalblog , © Reynir Ragnarsson.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search