28/07/2016. FR. Chikurachki , Katla , Nevado del Ruiz , Mauna Loa , Kilauea.

Home / blog georges Vitton / 28/07/2016. FR. Chikurachki , Katla , Nevado del Ruiz , Mauna Loa , Kilauea.

28/07/2016. FR. Chikurachki , Katla , Nevado del Ruiz , Mauna Loa , Kilauea.

28/07/2016.

 

 Chikurachki , Nord Kouriles, Russie :


Aviation : actuel Code couleur: ORANGE
Précédent Code Couleur de l’aviation  : vert
Localisation géographique: N 50 ° 19 min , E 155 ° 27 min
Région: Northern Kuriles, Russie
Altitude Sommet : 5956.48 ft (1816 m)

chikurachki

Résumé de l’activité: Selon les données du Tokyo VAAC, l’éruption du volcan Chikurachki a commencé. Les données satellitaires du KVERT montrent un panache de cendres qui s’élève jusqu’à 4-5 km   et se prolonge sur environ 100 km vers le Nord-Est du volcan.
Des explosions de cendres jusqu’à 19,700-26,240 pieds (6-8 km)  pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

Le Chikurachki , le plus haut volcan sur l’île Paramushir dans le nord des iles Kuriles, est en fait un relativement petit cône construit sur un  édifice volcanique du Pléistocène  . Des dépôts oxydés de scories basaltiques à andesitiques couvrent la partie supérieure du jeune cône et lui donnent une couleur rouge distinctive. Des éruptions basaltiques pliniennes fréquentes ont eu lieu au cours de l’Holocène. Les coulées de lave du  Chikurachki , ( 1781 m de haut ) ont atteint la mer et forment des caps sur la côte Nord-Ouest. Plusieurs coulées de lave jeunes émergent aussi de dessous la couverture de scories sur le flanc Est.

Chikurachki-2003---L.Kotenko-KVERT_e.jpg

Le groupe Tatarinov , six centres volcaniques , est situé immédiatement au Sud du Chikurachki, et le groupe de cône de cendre Lomonosov, source d’une coulée de lave datant de Holocène, qui a atteint la selle entre elle et la crête Fuss  , à l’Ouest, se trouve à l’extrémité Sud de l’axe Nord-Sud du complexe Chikurachki-Tatarinov. Contrairement à la fréquente activité du volcan Chikurachki  , les volcans Tatarinov sont largement modifiés par l’érosion et ont une structure plus complexe. La tephro – chronologie témoigne d’une seule éruption dans le temps historique du Tatarinov, bien que son cône Sud contienne un cratère de incrusté de fumerolles de soufre qui étaient actives le long du bord d’un lac de cratère jusqu’en 1959.

Source : Kvert , GVP.

Photo : M. Karasev, L Kotenko.

 

Katla , Islande :

Quand va il entrer en éruption ? Le volcan Katla en Islande gronde.

26 JUILLET 2016. Deux séismes de magnitude M 3,2 se sont produits dans la caldeira du volcan Katla , sous le glacier Mýrdalsjökull autour de 04h00 ce matin. Dix petits tremblements de terre ont suivi. Le Katla est l’un des plus grands volcans d’Islande, et avec vingt éruptions documentées depuis l’an 930, Katla reste sur des volcans les plus actifs du pays.

Afficher l'image d'origine

Le glacier Mýrdalsjökull  .

Les scientifiques de l’Université d’Islande , Institut des Sciences de la Terre (IES) et le Met Office islandais ont suivi l’activité du Katla ces derniers temps, mais de petites inondations glaciaires , dans les rivières , ont été observées au cours des dernières semaines dans la rivière Múlakvísl qui coule sous la calotte glaciaire. Ces inondations sont causées par des points chauds géothermiques du Katla sous le glacier Mýrdalsjökull  .
« Cela semble être un événement annuel, mais nous avons encore des raisons de suivre de près la situation», explique le Dr Páll Einarsson, géophysicien à l’IES.
«La dernière grande éruption du Katla a eu lieu en 1918, mais en attendant, il y a eu trois événements qui indiquent une activité volcanique sous le glacier. Tout d’abord en 1995, puis en 1999 et plus récemment en 2011, quand une crue glaciaire dans la rivière Múlakvísl a englouti un pont sur la route principale, « explique le Dr Einarsson.
« Tous ces incidents partagent certaines similitudes, il y avait des tremblements de terre, grondements, et des inondations glaciaires. Il y a des signes qui suggèrent que de petites éruptions volcaniques ont eu lieu sous le glacier, mais ils ne sont pas assez grands pour briser la calotte glaciaire. La calotte est assez épaisse et seulement une grande éruption parviendra  à briser  la surface. « 

Fimmvörðuháls

Katla n’est pas en retard, mais toujours imprévisible .

Katla n’est pas entré en éruption depuis un certain temps et certains habitants croient que le volcan est en retard depuis longtemps. Le Dr. Einarsson souligne que les volcans ne sont généralement pas en éruption à un certain intervalle et parler de Katla qui est en retard est trompeur.
« Katla semblait être assez prévisible pour les trois cents dernières années, mais est entré en éruption deux fois par siècle, typiquement dans les années 20 et 60, » explique le Dr Einarsson. Le volcan est entré en éruption en 1625, 1660, 1721, 1755, 1823, 1860 et 1918. « Cette prévisibilité perçue a conduit les gens à attendre une grande éruption vers 1960, mais nous sommes toujours en attente  . Les volcans sont imprévisibles « , ajoute-il.

Quelle gravité pour une éruption de Katla ?

L’éruption de Katla en 1918 a produit un énorme nuage de cendres et cinq fois plus de cendres que l’éruption de l’ Eyjafjallajökull en 2010 qui a interrompu le trafic aérien dans l’ Atlantique – Nord  et en Europe. Une telle grande éruption est susceptible de perturber le trafic aérien et provoquer la destruction des biens et des infrastructures locales.
En plus d’un nuage de cendres, les grandes éruptions de Katla sont accompagnés par d’énormes inondations lorsque la neige fondue et l’eau glaciaire, mélangée avec de la boue et des morceaux de glace, éclatent dessous la calotte glaciaire et coulent vers la mer. Durant la dernière grande éruption en 1918, la côte Sud a été prolongée de 5 km par les dépôts d’inondation lahariques.
Le chemin le plus probable d’une telle inondation est au Sud à travers la zone Myrdalssandur , une zone peuplée par la ville Vík dans Mýrdalur.

Afficher l'image d'origine

Le volcan Hekla.


Et puis il y a Hekla.

Katla est pas le seul volcan en Islande que le Dr Einarsson et ses collègues surveillent. Comme nous l’avons rapporté le mois dernier, Hekla dans le sud de l’Islande pourrait entré en éruption à tout moment et les gens sont avisés de ne pas voyager jusqu’au volcan.

Source :   ISLANDE MONITOR.

Photos :   Ulrich Latzenhofer , Tony Warelius.

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.

Le niveau d’activité se poursuit au niveau :
Niveau d’activité Jaune  ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le Service Géologique Colombien rapporte que:

Au cours de la dernière semaine , l’activité du volcan Nevado del Ruiz , enregistrée par rapport à la semaine précédente a légèrement augmenté à la fois dans l’activité sismique associée à la fracturation de la roche à l’intérieur du volcan que dans la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques.

Les tremblements de terre associés à la fracturation de la roche à l’intérieur du volcan, se trouvaient principalement dans les zones  sismogènes du Sud-Sud-Ouest, du Nord – Ouest, Nord distale, et dans une moindre mesure, dans les secteurs proximaux du Nord, Nord-Est et près du cratère Arenas  , à des profondeurs variant entre 0,8 et 8,0 km. Le tremblement de terre de plus grande énergie s’est présenté le 21 Juillet à 01h07 (heure locale) avec une amplitude maximale de 1,9 ML (Magnitude locale), à une profondeur de 2,5 km, et situé dans le secteur sud-Sud-Ouest par rapport au cratère Arenas. Une augmentation a eu lieu le 22 Juillet, qui était située dans le secteur Nord-Ouest par rapport au cratère Arenas à des profondeurs comprises entre 4,7 et 5,1 km. Le tremblement de terre le plus énergétique de cette augmentation a été de 0,5 ML (Magnitude locale).

nevado del ruiz

L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, a été caractérisée par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP), des impulsions de tremors et de multiples tremblements de terre de fluide avec des niveaux d’énergie différents . Certains de ces signaux sismiques ont été associés à des émissions de gaz et de cendres dans l’atmosphère. Une légère augmentation de l’enregistrement des impulsions de tremor avec des niveaux d’énergie différents et une diminution de l’enregistrement des épisodes de tremors volcaniques continus, ces derniers ayant continué à avoir des niveaux d’énergie faibles est mise en évidence. L‘enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux plus élevés d’énergie, pouvant être associés à des émissions de gaz et de cendres dans l’atmosphère, qui peuvent être dispersées en fonction des conditions de vent en vigueur dans la région n’est pas exclu .

nevado del ruiz

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan, respectivement, continue d’enregistrer des changements.
Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur et de gaz de l’eau, y compris du dioxyde de soufre (SO2) qui se distingue, comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et sur l’imagerie par satellite. Dans le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, aucune anomalie thermique n’a été identifiée.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres  a atteint une hauteur maximale de 1900 m au-dessus du sommet du volcan, le 26 Juillet. La direction de la dispersion de la colonne était en conformité avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine a montré une direction prédominante vers le Nord-Ouest du volcan, favorisant la dispersion des cendres sur les populations qui sont dans ces directions .

Source : SGC / Ingeominas

 

Mauna Loa , Kilauea , Hawai :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Altitude Sommet 13681 ft (4170 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: CONSULTATIF
Code couleur de l’aviation : JAUNE

Résumé de l’activité:
Les taux de déformation et de sismicité du Mauna Loa restent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Le Mauna Loa est pas en éruption. La semaine dernière, des tremblements de terre sur le Mauna Loa ont eu lieu sous les flancs Ouest et Nord  du volcan , principalement dans des plage de profondeur de 5 à 11 km (3 – 7 miles)  . En outre, des tremblements de terre se produisent dans la Caldeira Sud et la Rift Zone Sud-Ouest  supérieure à des profondeurs de moins de 5 km (3 mi). Les mesures Global Positioning System (GPS) montrent la déformation liée à l’inflation d’un réservoir de magma sous le sommet et la partie supérieure de la Rift Zone Sud-Ouest, avec une inflation qui se produit principalement dans la partie Sud-Ouest du complexe de stockage de magma.

kilauea

 

Observations de la coulée du Kilauea : La coulée 61G s’étendant au Sud-Est de Pu’u’O’o vers la plaine côtière sur le flanc Sud du Kilauea reste active. La coulée est entrée dans l’océan, à partir de 01h12  hier. Elle mesure actuellement 20 m (66 pi) de large là où elle déborde sur la falaise dans la mer. Un autre lobe étroit de l’écoulement a avancé le long de la marge Ouest du flux principal. Des zones d’incandescence restent visibles dans les vues de la webcam durant la nuit sur le champ d’écoulement de lave actif,  marquant l’emplacement des puits de lumière de tube de lave et des zones de lave actives sur le pali .

Source : HVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search