23/07/2016. Fr. Nevados De chillan , Copahue , Bagana , Bromo .

Home / Bagana / 23/07/2016. Fr. Nevados De chillan , Copahue , Bagana , Bromo .

23/07/2016. Fr. Nevados De chillan , Copahue , Bagana , Bromo .

23/07/2016.

 

Nevados de Chillan , Chili :

Complexe volcanique de Nevados de Chillan (1 à 15 Juillet).
Le niveau d’activité du complexe volcanique est au niveau :
NIVEAU JAUNE :Changements dans le comportement de l’activité volcanique – temps probable pour une éruption : semaines / mois.

Sept cent soixante-six (766)  événements sismiques, dont vingt-neuf (29) étaient liés à des processus de fracturation de roches ont été enregistrés, appelés tremblements de terre volcano-tectoniques  (VT) avec une magnitude locale (ML) maximale de M 1, 5. Le plus grand événement a été situé à 1,9 km au Nord-Nord-Ouest du cratère actif , à une profondeur de 4,7 km. En outre, sept cent trente-sept (737) tremblements de terre en relation avec la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, appelés événements longue période (LP) ont été enregistrés. Le tremblement de terre LP de plus grande magnitude était de M 2,5 avec un déplacement réduit ( RDC) de 82 cm2. Il se détache plusieurs tremblement de terre de type LP  avec des grandeurs (ML) supérieure ou égale à M 2,0 qui se trouvaient dans la zone des cratères actifs avec des profondeurs comprises entre 4 et 5 km, sans effet sur l’activité de surface.

nevados de chillan

Selon les données fournies par quatre (4) stations GNSS qui surveillent la déformation de surface du complexe volcanique, des variations de faible ampleur ont été observées dans les composantes horizontales et verticales , les taux calculés de déplacement ne dépassent pas 0,15 cm / mois et 0,2 cm / mois, respectivement. À leur tour, les lignes de contrôle qui traversent le complexe ont montré un taux de déformation de moins de 0,2 cm /  mois. D’autre part, les données des deux (2) inclinomètres installés autour du volcan, ne montrent pas de tendances en relation avec la déformation interne du volcan  , seules des variations de faible magnitude sont observées.

Les images obtenues par le réseau de cameras  installées dans la région, ont montré une faible activité pulsatile de surface, caractérisée principalement par une émission de fumerolles blanchâtres associées à une forte teneur en vapeur d’eau. Il n’a pas été observé de lueur ou d’explosions nocturnes au cours de cette quinzaine.

Les émissions de dioxyde de soufre (S02) enregistrées sur le volcan Nevados de Chillan  par l’équipe DOAS de la station Chillan, située à 3 km à l’Est-Nord-Est du cratère actif, ont enregistré une valeur moyenne de 996 ± 641 t/j. En raison de la nature pulsatile de la dégasification, les données montrent une forte variabilité et des intermittences à l’enregistrement. Cependant, on observe une augmentation de la quantité de mesures valides obtenues au cours de la première quinzaine, avec lesquelles il est conclu que l’augmentation des émissions de dioxyde de soufre par rapport au mois précédent est enregistrée.

nevados de chillan

– Les images publiées par le Groupe Soufre Dioxyde  (Instrument de surveillance de l’ozone , http://so2.gsfc.nasa.gov/) et NESDIS (National Environmental Satellite, données et informations , OMI groupe , http: // satepsanone .nesdis.noaa.gov) n’ont pas signalé d’ anomalies dans les émissions de dioxyde de soufre .
– Le rayonnement thermique publié par le MODVOLC MODIS sur son site Web (http://modis.higp.hawaii.edu/) et Mirova (Moyen lnfraRed , Observation de l’activité volcanique) sur son site Internet (http: / /www.mirovaweb.it/) , systèmes de surveillance qui indiquent des changements significatifs dans la température de surface,  n’a signalé aucune alerte thermique dans la région du complexe volcanique .

Bien que les paramètres de surveillance aient montré une tendance à l’équilibre, les enregistrements de tremblements de terre LP de plus grande profondeur et d’ampleur , ainsi que l’ augmentation des émissions de dioxyde de soufre au cours de la dernière quinzaine, suggèrent une plus grande dynamique dans le système magmatique. Cette faible énergie pourrait encore affecter le système hydrothermal de surface permettant l’apparition de nouvelles explosions phréatiques et / ou éruptions phréatos-magmatiques des cratères actuellement actifs. Par conséquent, l’alerte volcanique reste au   NIVEAU jaune . Une zone considérée comme à haut risque dans l’état actuel inclus un périmètre  de 2 km autour des cratères actifs. Par conséquent, il est recommandé de limiter l’accès à cette zone.

Source : Sernageomin

 

Copahue , Chili :

Le niveau d’activité du volcan est au niveau :
NIVEAU JAUNE :Changements dans le comportement de l’activité volcanique – temps probable pour une éruption : semaines / mois.

Un total de six mille vingt-huit (6028) événements sismiques, dont vingt-six (26) ont été classés comme volcano-tectoniques (VT) associés à des procédés de fracturation de roches ont été enregistrés. De même, en ce qui concerne les événements associés à la dynamique des fluide sous le volcan, il  a été enregistré cinq mille neuf cent neuf (5909) tremblements de terre longue période (LP) et quatre-vingt treize (93) tremblements de terre très longue période (VLP).
En ce qui concerne la sismicité de type VT, les magnitudes locales (ML) étaient inférieures ou égales à M1,6. L’événement le plus  énergétique à été localisé sur le flanc Nord-Ouest (NW)  à 5.1 km du Crater El Agrio avec une profondeur de 1,2 km

copahue

En relation avec les événements liés à la dynamique des fluides, les événements locaux LP avaient des magnitudes (ML) inférieures à 1,2 et un déplacement  réduit ( RDC) de  3,0 cm2 tandis que les événements VLP avaient un déplacement  réduit ( RDC) inférieur à 24,7 cm2 et une amplitude (ML) inférieure à 1,1 , tous situés autour du cratère.
Au cours du mois, il a été enregistré un tremor constant, qui a été en baisse d’amplitude dans les derniers jours et qui est associé principalement à la sortie de matière particulaire (gaz et cendres) à partir du cratère El Agrio. Il a été noté des valeurs RDC fluctuantes
généralement inférieures à 4 cm2, valeurs considérées comme faible pour ce volcan. Les fréquences dominantes  sont concentrées dans une bande passante comprise entre 0,5 et 2,0 Hz.

Les émissions de dioxyde de soufre (S02) enregistrées sur l’équipement  DOAS , dans la station Triplets  , installée à 5 km au Sud-Est du cratère actif, présentent une valeur moyenne de 1,639 ± 1,548 t/j et d’une valeur maximale de 8345 t / j  , noté le 06 Juillet. Cette valeur est considérée comme élevée pour ce volcan et pourrait être associée à une nouvelle intrusion de magma.
Pendant les jours où les conditions météorologiques ont permis l’observation du volcan, les caméras IP installées à proximité ont enregistré un dégazage constant  du cratère actif  El Agrio ,  présentant la majeure partie du temps une coloration grisâtre  , mettant en évidence la présence de particules . Une incandescence pendant toute la période a été enregistrée avec des augmentations spécifiques  associées aux exhalaisons de gaz à haute température, et de petites explosions phréatiques .
Le 3 Juillet , un survol du volcan avec le soutien de l’ONEMI observe que le cône  pyroclastique observé le mois précédent avait une plus grande dimension que celle observée précédemment, atteignant une hauteur de 40 m et un diamètre d’ environ 50 m. De même, des éjections de  matériaux pyroclastiques incandescent, avec des trajectoires balistiques atteignant des hauteurs supérieures à 50 m au-dessus du centre d’émission sont notées. La température des gaz émis varie entre 500 et 900 ° autour du cône.

copahue
Le rayonnement thermique publié par le MODVOLC MODIS sur son site Web (http://modis.higp.hawaii.edu/) et Mirova (Moyen lnfraRed , Observation de l’activité volcanique) sur son site Internet (http: / /www.mirovaweb.it/) , systèmes de surveillance qui indiquent des changements significatifs dans la température de surface, a noté des alertes thermiques associées au volcan pendant la journée du 3 Juillet, avec l’enregistrement d’une valeur maximale de puissance radiative (PRV) de 3 MW, valeur considérée comme faible.

Les indicateurs de suivi indiquent une diminution de l’énergie de l’activité éruptive ces derniers jours, ainsi que la diminution de l’amplitude du signal de tremor associé à cette activité. Cependant, les émissions de dioxyde de soufre et la présence constante d’incandescence impliquent une activité magmatique permanente,  avec la possibilité de nouvelles augmentations d ‘activité qui affectent  les zones du cratère. Par conséquent, la limitation de l’accès à la zone proximale est recommandée , à moins de 2,5 km autour du cratère El Agrio et par conséquent le niveau d’alerte technique reste au  NIVEAU JAUNE .

Source : Sernageomin

 

Bagana , Papouasie- Nouvelle Guinée :

6.137 ° S, 155,196 ° E
Altitude 1855 m

Sur la base des analyses de l’imagerie par satellite et des données de modèle, le Darwin VAAC a rapporté que pendant la période du 17 au 18 juillet, les panaches de cendres du Bagana ont atteint une altitude de 2,4 km (8000 ft)   et ont dérivé sur plus de 90 km vers l’O et le NW.

Le volcan Bagana, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. - via GVP

Le volcan Bagana , occupant une partie du centre de l’île de Bougainville, est l’un des volcans les plus jeunes et les plus actifs de Mélanésie. Ce symétrique cône massif , d’à peu près 1850 m de haut , a été en grande partie construit par une accumulation de coulées de lave andésitique visqueuses. L’ensemble de l’édifice aurait été construit sur environ 300 ans au rythme actuel de la production de lave. L’activité éruptive est fréquente et caractérisée par un épanchement non explosif de lave visqueuse qui maintient un petit dôme de lave dans le cratère du sommet, bien qu’ une activité explosive produisant parfois des écoulements pyroclastiques se produise également. Les coulées de lave forment des lobes en forme de langue  , fraîchement conservées , jusqu’à 50 m d’épaisseur , avec des digues de premier plan qui descendent les flancs du volcan de tous les côtés. Les mesures thermiques par satellite indiquent une éruption continue depuis avant Février 2000 à au moins fin Août 2014.

 

Source: Centre d’avis de cendres volcaniques Darwin (VAAC) , GVP.

 

Bromo , Caldeira du Tengger , Indonesie :

État du niveau d’alerte du volcan Bromo , le 23/07/2016 : Waspada
Une fumée blanche est enregistrée ,  haute de 300m, se déplaçant vers le Nord-Ouest.

 Visuel: Le temps était ensoleillé, vent calme, la température de 9 à 21 ° C , le volcan G.Bromo était clair. Une fumée blanche a été observée mince, de faible à moyenne  pression, épaisse , provenant du cratère, haute de 50 à 400 mètres au dessus du cratère se déplaçant vers le Nord-Ouest.
Sismicité du 22/07/2016:
Tremor : Amplitudes : de 0.5 à 4mm avec une dominante à 1 mm
1 x évènement TJ : Amplitude  : 11 mm , durée : de 20 secondes à 59 secondes

Bromo

 Recommandations du PVMBG:
Les communautés et visiteurs / touristes / randonneurs autour du G.Bromo , suite à l’état d’alerte ,ne sont pas autorisés à entrer dans la zone de rayon 1 km autour du cratère actif du G.Bromo.

Source : PVMBG

Photo : Oystein Lund Andersen

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search