26/06/2016. FR. Turrialba , Fuego , Chaparrastique ( San Miguel) .

Home / blog georges Vitton / 26/06/2016. FR. Turrialba , Fuego , Chaparrastique ( San Miguel) .

26/06/2016. FR. Turrialba , Fuego , Chaparrastique ( San Miguel) .

26/06/2016.

 

Turrialba , Costa Rica :

Reprise d’activité du Turrialba : le déroulé des évènements .

24/06 , 21:46 . Dans ces heures de la nuit le tremor volcanique du volcan Turrialba augmente d’amplitude accompagné d’émanation de cendre qui se maintiennent  . Les vents soufflent vers le sud-Ouest en ce moment, selon les données de la station météorologique  au sommet du volcan.

turrialba

25/06, 05:20 . Depuis hier à 20:05 h et jusqu’à cette heure le volcan Turrialba a enregistré 8 éruptions : hier à 20h05 , 21h37, 22h53 et aujourd’hui à 00h26 , 01h28, 02h26 , 03h10 et 04h20. Celles ci ont une phase initiale intense qui dure en moyenne environ entre 10 et 15 minutes. Seulement les éruptions de 20h05 et 21h37 d’hier ainsi que celle de 04h20 d’aujourd’hui ont pu être observées à travers la caméra thermique de la RSN au sommet, les autres , en raison des conditions de nébulosité n’ ont , la plupart du temps pas pu être observées . À cette heure-ci, les vents soufflent vers le nord-Ouest d’après la station météorologique du sommet.

25/06 , 09:10 . Volcan Turrialba : depuis hier, le 24 juin à 20:05 h et jusqu’à cette heure, il y a eu 10 épisodes éruptifs . le dernier s’est maintenu  jusqu’à cette heure. Ces processus s’accompagnent de tremors (enregistrés par les sismomètres de la RSN) dont l’ampleur augmente jusqu’à un maximum, se maintient pendant un certain temps et puis décline lentement. Les amplitudes de ces tremors associés à des émanations de cendres sont mineures , à des amplitudes égales à celles enregistrées les premiers jours de juin et de mai 2016. En raison des conditions de mauvais temps sur le volcan, seulement trois de ces processus ont pu être observés par la Caméra thermique de la RSN au sommet du volcan (20h05, 21h37  hier et  aujourd’hui à 4h20).   Il est à noter que des parties de la colonne éruptive se projettent vers le cratère central en de petits courants de densité. Sur la base de ce qui est observé , les éruptions présentent une phase d’émanation de cendres intense qui dure environ 10 à 15 minutes. À cette heure-ci, les vents soufflent vers le sud-Ouest d’après la station météorologique du sommet.

25/06, 18h33 . L’éruption qui a commencé à 16h51  , l’après-midi d’aujourd’hui, 25 juin s’est prolongée jusqu’à 17h15  . Ensuite à 17h45  , on a enregistré une autre éruption avec une durée de 25 minutes environ.

Source : Dr. Maurice M. Mora.

 

Fuego , Guatemala :

L’éruption du volcan Fuego continue , 24 heures après avoir commencé, maintenant toujours une source incandescente de 500 mètres au-dessus du cratère, formant une colonne de cendres de 4800 mètres d’altitude (15,748pies) , se déplaçant vers le Sud-Ouest et l’Ouest du complexe volcanique, sur une distance de 20 kilomètres.

L’activité générée par l’explosion est accompagnée par des coulées de lave dans les ravins El Jute, Las Lajas, avec des longueurs de 2000 , ainsi qu’avec des avalanches constantes de blocs dans le Canyon Taniluya .
Ces explosions génèrent des grondements modérées avec des ondes de choc sensibles à 5 kilomètres du cratère.
Des chutes de cendres continues tombent sur San Pedro Yepocapa , Sangre de Cristo, Morelia, Panimache, Santa Sofía  et d’autres dans cette zone.

fuego


La station FG3 sismique enregistre l’éruption, le graphique de RSAM qui y est attaché  maintient toujours la probabilité de générer des flux pyroclastiques dans  tout les canyons autour du volcan.
Par conséquent, l’ INSIVUMEH recommande:
A la CONRED:
Maintenir la vigilance jugée nécessaire et continuer en attendant l’évolution de l’activité.
A la Direction générale de l’aviation civile,
Maintenir des précautions avec la circulation du trafic aérien, car il y a des cendres à une hauteur d’environ 4,800msnm. (15,748pies) vers l’Ouest Sud-Ouest sur une distance de 20 kilomètres , pouvant s’étendre à une plus grande distance.

Source : Insivumeh

Photos : Sofía Letona.

 

Chaparrastique  ( San Miguel) , El Salvador :

Le volcan Chaparrastique  poursuit son fort dégazage.

Les image à 10:42 , ce jour avec la webcam du MARN, montre que persiste un fort dégazage du cratère mélangé avec des nuages. On observe que le panache de gaz est transporté vers le Sud-Ouest du cône par le vent dominant dans la région .
L’analyse des données obtenues à partir des flux de gaz émis par le volcan reflète un débit moyen qui dépasse 1.500 tonnes / jour de dioxyde de soufre. Suggérant l’existence en profondeur d’un corps magmatique chaud en mouvement , dans le processus  de dégazage.

chaparrastique

Au cours des 24 dernières heures, la vibration sismique du volcan, enregistrée par la station sismique VSM  , située à 1.700 mètres au-dessus niveau de la mer sur le flanc Nord du volcan, a fluctué entre 154 et 190 unités RSAM à l’heure , avec une moyenne de 175 unités , qui dépasse le seuil acceptable de 150 unités RSAM. Cependant, une tendance à la diminution progressive  est observée , qui suggère une  décompression du système volcanique.

Les gaz émanant du cratère du volcan sont transportés par la direction du vent, de sorte que les communautés vivant dans la région peuvent percevoir une odeur de soufre. En réponse, l’utilisation de masques ou de tissus humides est recommandée lorsqu’il est remarqué une odeur de soufre . Il faut alors essayer de quitter la zone  .
Le dégazage du volcan continue de façon intense, il est donc recommandé de ne pas être dans la partie supérieure du cône volcanique en raison du danger de matières expulsées par une explosion soudaine ainsi qu’à cause des dommages aux voies respiratoires dus aux gaz magmatiques étant émis par le volcan.


12

Image thermique du panache de gaz enregistré à partir de Caserío Las Cruces, à 2,5 km au Nord-Ouest du cratère.

 

Le MARN poursuit sa surveillance  améliorée , maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et les observateurs locaux.
Le Ministère invite les journalistes et les personnes à ne pas approcher le haut du volcan en raison du degré de danger qu’il présente.

 

Source : Marn.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search