11/06/2016. FR. Bulusan , Tungurahua , Ibu .

Home / blog georges Vitton / 11/06/2016. FR. Bulusan , Tungurahua , Ibu .

11/06/2016. FR. Bulusan , Tungurahua , Ibu .

11/06/2016.

 

Bulusan , Philippines :

Bulletin d’activité du volcan Bulusan ,10 Juin 2016 08:00

La surveillance sismique du volcan Bulusan a enregistré cent treize (113) tremblements de terre volcaniques au cours des dernières 24 heures. Une faible émission de panaches de vapeur blanche qui montaient jusqu’à 100 mètres et ont dérivé vers le sud-ouest ont été observées. Les résultats précis de l’enquête de nivellement du 27 Avril au 5 mai 2016 ont indiqué de légères modifications déflationnistes de l’édifice par rapport à Février 2016. Toutefois, les mesures de déformation du sol en continu par les données GPS à compter du 2 Juin 2016 indiquent une légère inflation de l’édifice depuis mai 2016.

Bulletin d’activité du volcan Bulusan , 10 Juin 2016 12:20

Le volcan Bulusan   (12,7667 ° N, 124,0500 ° E) a généré une explosion à vapeur à 11h35 aujourd’hui ( hier) . L’événement a duré environ 5 minutes en fonction de l’enregistrement sismique et a produit un panache de cendres grisâtres d’environ 2,0 kilomètres de haut  qui a dérivé vers le nord-ouest.

Bulletin d’activité du volcan Bulusan , 11 Juin 2016 08:00

À 11:35 hier, une éruption de vapeur s’est produite à l’Ouest-Nord-Ouest de la fissure volcanique du sommet du volcan Bulusan, qui a généré un panache de cendres grisâtres , estimé de 2,0 km de haut  , qui a dérivé vers le Nord-Ouest. L’éruption a été enregistrée comme un tremblement de terre de type explosion qui a duré environ cinq (5) minutes et a été accompagné par des grondements qui  auraient été entendus à Puting Sapa, Rangas , Añog de Juban , Mabini et Inlagadian de Casiguran. Des chutes de fines cendres sont tombées sur les barangays de Añog, Juban et Mabini, Casiguran. Des traces de cendres volcaniques ont été observées dans Casiguran (Brgys. Casay, Casiguran proper, Escuala, Inlagadian, San Antonio, San Juan) et Juban (Brgys. Aroroy, Juban proper, Puting Sapa, Rangas).

Dans les dernières 24 heures, le réseau de surveillance sismique du Bulusan a enregistré un total de cinq (5) tremblements de terre volcaniques, y compris le tremblement de terre de type explosion d’hier. De faibles à modérées émissions de panaches de vapeur blanche qui montent jusqu’à 150 mètres et ont dérivé vers le Nord-Ouest ont été observés. 

Le niveau d’alerte 1 (anormal ) demeure en vigueur sur le volcan Bulusan . Cela indique que des processus hydrothermaux sont en cours sous le volcan qui peuvent conduire à des éruptions de vapeur. Les unités gouvernementales locales rappellent au public que l’entrée dans les 4 kilomètres de rayon de la Permanent Danger Zone (PDZ) est strictement interdite en raison de la possibilité d’éruptions de vapeur  ou phréatiques , soudaines et dangereuses.

Source : Phivolcs

 

Tungurahua , Equateur :

Mise à jour de l’activité du volcan et analyse de sa possibilité de réactivation a moyen terme (semaines à quelques mois)

Résumé.
La volcan Tungurahua a maintenu une activité de surface faible depuis sa dernière éruption (26 / 02 au 15 / 03/2016). L’activité sismique et le dégazage sont restés à des niveaux de base, à l’exception d’un petit essaim d’événements sismiques longue période   (LP) qui a eu lieu entre le 1er et le 20 mai , associé à des mouvements de fluides. Cependant, les observations de déformation montrent une intrusion magmatique depuis la fin de la dernière éruption.

tungurahua

Au cours des 8 dernières années, le volcan Tungurahua a montré à maintes reprises ces périodes de calme et de réactivation  apparente après avoir présenté des signes clairs prémonitoires à court terme (heures à quelques jours) dans seulement 20% du temps. Sur la base de cela et le temps de repos qu’a eu le volcan jusqu’à présent (79 jours), on estime que la réactivation du  Tungurahua à moyen terme (semaines à mois) est probable et deux scénarios éruptifs potentiels sont définis:

1) une réactivation progressive, de style strombolienne, avec chute de cendres principalement ,correspondant au scénario le plus probable;

2) une reprise rapide du style Vulcanienne, avec une grande colonne éruptive et des coulées pyroclastiques.

Sismicité :
Ces derniers mois, après la dernière éruption, une faible activité sismique en général (Fig. 1) est observée, enregistrant quotidiennement moins de 2 séismes de type volcano-tectoniques (VT)  , aucune explosion ou tremor d’émission . Entre le 1er et le 20 mai 2016, un petit essaim de séismes de type longue période (LP) a été enregistré. Ces essaims sont fréquents dans les périodes de quiescence et sont associés à des mouvements de fluides au sein du volcan.

Informe Especial Tungurahua N. 6 - 2016Figure 1. Nombre d’événements volcano-tectoniques ( VT), longue période (LP), d’explosion et de tremor d’émission du Tungurahua jusqu’au 31/05/2016. La zone grise est la dernière éruption du Tungurahua entre le 26/02 et le 15/03/2016. Notez le petit essaim   LP entre le 01 et le 20/05/2016 dans la zone rouge.

Déformation:
L’ inclinomètre de la station Retu (Refugio Tungurahua) situé au nord du cratère montre une tendance inflationniste claire (voir sens de la flèche sur la Fig. 2) à partir de la fin de la dernière éruption à la fois de l’axe radial (~ 600 mrad, microradians) et de l’axe tangentiel (~ 200 mrad). Cette tendance est également observée dans l’axe tangentiel sur l’inclinomètre MNDR (Mandur, bord nord-ouest), mais avec une amplitude beaucoup plus petite (~ 30 mrad), probablement en raison d’une plus grande distance entre l’instrument et la source de pression. Dans les autres stations du réseau Inclinométrie un motif de déformation apparent est observé .

 Informe Especial Tungurahua N. 6 - 2016
Figure 2. Graphique de déformation enregistré par l’ inclinomètres Retu (Refugio Tungurahua) et MNDR (Mandur) jusqu’au 30 mai 2016. La zone grise correspond à la dernière éruption du Tungurahua. Une tendance inflationniste est évidente dans les deux axes de Retu et l’axe tangentiel de MNDR .

Emissions de SO2:
Le changement le plus important est observé dans le dégazage à partir de la fin de la dernière phase éruptive à la fois le débit quotidien maximum de SO2  ,  le nombre de mesures valides  . Les deux indicateurs sont à la base.

Observations visuelles:
Au cours des deux derniers mois, les conditions d’observation visuelles ont été variables. L’activité de surface lorsque le volcan était clair, a été caractérisée par des fumerolles de faible intensité et une absence d’émissions de cendres depuis la fin de la dernière éruption  .

Interprétation:
Au cours des 8 dernières années d’activité du volcan Tungurahua , il y a eu 15 périodes de calme similaires à la période actuelle avec une faible activité sismique, une déformation à tendance inflationniste, et une activité de fumerolles de surface caractérisée par une faible énergie sur plus d’un mois. Généralement, ces périodes de silence ont été suivies par de petites éruptions volcaniques ( Index d’Explosivité  IEV 0-1 dont le principal phénomène est la chute de cendres  ) et parfois par de grandes éruptions (IEV de 2 , flux pyroclastiques). Il est important de noter que la grande majorité (80%) de ces éruptions n’ont eu aucun signe avant-coureurs de reprise à court terme (heures à quelques jours).

tungurahua

La déformation réelle du volcan est la preuve de l’intrusion magmatique (mouvement du magma à partir d’un réservoir plus profond) et a été observée à plusieurs reprises avant les éruptions du Tungurahua. Le faible dégagement de gaz peut indiquer un blocage du canal qui empêche le libre passage des gaz magmatiques. Étant donné que la période actuelle de quiescence a dépassé deux mois (78 jours), il est estimé que la reprise à moyen terme (les prochaines semaines à plusieurs mois) est probable.

Ces paramètres peuvent être modifiés en fonction des changements de l’activité du volcan et l’analyse des données de la surveillance instrumentale et visuelle. L’ IGEPN maintient une vigilance constante dans le centre Terras (Quito) et l’Observatoire du volcan Tungurahua.

Source : IGEPN

Photo : José Luis Espinosa Naranjo.

 

Ibu , Indonesie :

Rapports d’observations , volcan Ibu
Vendredi, 10 Juin, 2016

Visuel:
Temps ensoleillé / pluie, le vent est faible  venant de l’est.
LeMont Ibu est clair ,  brume, une fumée blanche à grise s’élève de 200-600 m au-dessus du sommet, se penchant à l’est.

ibu

Sismicité:
◎ 107 x séisme d’éruption, amplitude: 20-37 mm, durée: 24-78 sec,
◎ 46 rafales de séismes, amplitude: 5-19 mm, durée: 10-40 sec,
◎ 23 x tremblement de terre d’avalanches, amplitude: 6 à 24,5 mm, longueur: 10-54 sec,
◎ 3 x Tremors harmonique  , amplitude: 18-36 mm, longueur: 100-170 sec,
◎ 1 x tremblements de terre volcaniques amplitude: 33,8 mm, sp: 1,5 sec, durée: 7 sec,
◎ 1 x tremblements de terre tectonique fort, amplitude: 36 mm, sp: – sec, durée: 115 sec.

Conclusion:
Le Niveau niveau d’activité  du volcan Ibu est au niveau II (Waspada).

Recommandation:
Les communautés autour du volcan Ibu et les visiteurs / touristes ne se déplacent plus dans un rayon de 2,0 km et la zone dangereuse est de 3,5 km de l’ouverture du cratère dans la partie Nord du cratère actif du volcan Ibu .

Source : Pvmbg

 

 

 

  Plus que 8 jours ….

affiche retrecie

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search