09/06/2016. FR. Nevado Del Ruiz , San Miguel , Piton de la Fournaise , Pacaya , Fuego.

Home / blog georges Vitton / 09/06/2016. FR. Nevado Del Ruiz , San Miguel , Piton de la Fournaise , Pacaya , Fuego.

09/06/2016. FR. Nevado Del Ruiz , San Miguel , Piton de la Fournaise , Pacaya , Fuego.

09/06/2016.

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Objet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Le niveau d’activité se poursuit au niveau :

Niveau  d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO rapporte que:

Au cours de la dernière semaine , l’activité sismique du volcan  Nevado del Ruiz a présenté des évènements liés principalement à la fracturation de la roche à l’intérieur du volcan. Les tremblements de terre sont situés principalement dans les sources sismogènes distales du Nord, Sud-Ouest, du Sud et du Nord et dans une moindre mesure, dans la partie proximale de l’Ouest, du Nord et du Sud-Est par rapport au cratère Arenas et dans le cratère lui-même. Les profondeurs des tremblements de terre se situaient entre 1,0 et 9,4 kilomètres. Le plus grand événement sismique de la semaine a été de 2,5 ML (Magnitude locale) enregistré  le 3 Juin à 00h49 (heure locale), situé à 2,4 km au Nord-Est du cratère Arenas, à une profondeur de 3,52 km.

nevado

 

L’activité sismique associée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques , caractérisée par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et à long terme (VLP), ainsi que des épisodes de tremor volcanique continus ,  de faible niveau d’énergie , ont également été enregistrés , avec des impulsions de tremor présentant des niveaux d’énergie variables. Certains de ces signaux sont associés à des émissions de gaz et de cendres. Ces événements ont été localisés principalement dans le secteur sud-est du volcan  et près du cratère Arenas. L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux élevés d ‘énergie et des émissions de cendres dans l’atmosphère ne sont pas exclus, qui peuvent être dispersés selon les conditions de vent en vigueur dans la région.

La déformation volcanique, mesurée à partir d’ inclinomètres électroniques, de systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et d’ images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan, respectivement, continue d’enregistrer des changements.

nevado


Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur et de gaz de l’eau, y compris du dioxyde de soufre (SO2) qui se distingue, comme il a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et sur l’imagerie par satellite.
Dans le suivi des images satellite fournies par le portail Mirova il a été identifié un niveau d’anomalie thermique de faible énergie près du cratère Arenas, le 5 Juin  , ceci pendant la semaine. La persistance de ces anomalies confirme l’instabilité du volcan Nevado del Ruiz et a confirmé que le processus volcanique continue d’évoluer.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1800 m , mesurée à partir du sommet du volcan, le 31 mai. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré une direction prédominante vers le Sud-Ouest du volcan.

Source : SGC

 

 

San Miguel ( Chaparrastique) , El Salvador :

13,434 ° N, 88,269 ° W
Altitude 2130 m

Le SNET a rapporté qu’entre 13h04 et 14h30 le 31 Mai , les signaux sismiques du San Miguel ont augmenté, indiquant la fracturation des roches en profondeur avec des émissions possibles de gaz et de cendres. Bien que les nuages aient partiellement couvert le volcan, la webcam a enregistré quelques impulsions d’émissions de gaz. La sismicité a diminué le lendemain.

 

Rapport spécial n ° 3
Le volcan Chaparrastique présente une diminution significative de ses vibrations sismiques

Date et heure de publication: 08/06/2016 10:30:00

Depuis 10h00 le lundi 6 Juin, les valeurs de l’énergie du tremor sismique du volcan Chaparrastique ont commencé une tendance à la baisse, et sont restées fluctuantes entre 55 et 58 unités RSAM. Dans les 24 dernières heures les vibrations sismiques ont fluctué entre 44 et 64 unités RSAM à l’heure en moyenne, avec une moyenne de 57 unités, le seuil maximal de comportement RSAM normal est de 150 unités .

Figure 1. Comportement du tremor sismique du volcan à partir de Janvier 2016 jusqu’à maintenant.

Capturées par la webcam installée sur la colline El Pacayal, les images météorologiques montrent la couverture nuageuse qui empêche d’observer le cratère.
Les données montrent que le système interne du volcan est revenu  à une nouvelle étape de relaxation. Toutefois, le comportement de l’activité volcanique qu’a montré le Chaparrastique ci-dessus indique que ces périodes de relaxation sont habituellement suivies par des changements drastiques qui , dans certaines occasions, ont fini avec des émissions faibles de cendres ou des périodes de fort  dégazage, ceci étant le comportement typique d’ un volcan actif.

chaparrastique

Le MARN poursuit sa surveillance améliorée, maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et les observateurs locaux.
Le
MARN invite les journalistes et les personnes à ne pas approcher le sommet du volcan, en raison du degré de danger que cela présente.

 Source : GVP , Marn.

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Bulletin d’activité du mercredi 8 juin 2016

Sismicité
Depuis la fin de l’éruption l’OVPF a enregistré au total :
22 séismes volcano-tectoniques sommitaux (dont 1 le 1er juin, 3 le 6 juin et 3 le 7 juin) ;
3 séismes profonds sous la Fournaise (entre -10 et -15 km) ;
11 séismes locaux (Sous l’île) ;
6 téléséismes (mondiaux ressentis par les appareils sur l’île) ;
200 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et sur la coulée d’Août 2015).

Déformation
L’inflation se poursuit à un taux toujours élevé (plus de 2 cm d’éloignement mesuré à la base du cône terminal depuis la fin de l’éruption) ce qui est équivalent aux taux ayant précédé l’éruption d’août 2015.
Une source de pression a été modélisée à ~1.5km sous le sommet.

piton

Géochimie des gaz

A l’aide de son réseau de capteurs l’OVPF a enregistré :

au sommet – station MultiGaS : pas de variation remarquable, les espèces soufrées restent en concentration globalement faible, les augmentations sont ponctuelles,
depuis le bord de l’Enclos – réseau de stations NOVAC: le flux de SO2 au dessous du seuil de détection,
dans la plaine des Sables – mesures CO2_sol par dispositif portable : les dernières mesures de ce matin au Gite montrent une nouvelle augmentation,
depuis les Plaines – stations CO2_sol : du 1er au 3 juin a été enregistré une importante augmentation à la Plaine des Palmistes,

piton
Niveau d’alerte : Vigilance

Synthèse et Conclusion :
La sismicité est faible
La déformation est importante
Les flux de CO2 du sol sont importants
Pour mémoire, pour les trois dernières éruptions (juillet 2015, aout 2015 et mai 2016) le retour de la sismicité ne s’est fait que très tardivement (maximum 2 semaines) par rapport aux autres indicateurs.

Source : OVPF

Photos : Ipr

 

Pacaya , Fuego , Guatemala :

Volcan Pacaya :
Type d’activité: Strombolienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14°22’50 »  Latitude N; 90°36’00 »  Longitude W.
Altitude: 2,552msnm.
Conditions atmosphériques: Partiellement nuageuses
Précipitations  : 7.8mm.

 Pacaya

Activité:
Des expulsions de couleur bleues et de faibles fumerolles blanches  sont observées. Produit de dégazage, ce panache est de faible hauteur et se déplace vers le Nord-Est.
La station sismique PCG a rapporté un tremor interne associé à un dégazage et l’augmentation des explosions faibles.
Pendant les heures du soir, il a été possible d’observer un faible lueur.
Aucune retombées ou sons de grondement sont rapportés.

Volcan Fuego:
Type d’activité: Vulcanienne
Morphologie: Stratovolcan composite
Localisation géographique: 14°28’54 » Latitude N; 90°52’54 » Longitude W.
Altitude: 3,763msnm.
Conditions atmosphériques: claires
Vent: Nord-Est ,  3km / h
Précipitations : 5.7mm.

Activité:

Maintient de fumerolles de dégazage blanches à une hauteur d’environ 4100 mètres (13,451 pieds) se propageant vers l’Ouest et le Sud-Ouest
Il a été enregistré  1 à 2 explosions modérées par heure, avec une colonne grise d’ une hauteur comprise entre 4.400 à 4.800 mètres (14,435 à 15,748 pieds) ,se déplaçant de 10 kilomètres au Sud-Ouest, à l’Ouest, au Nord-Ouest et Nord-Est.
Ces explosions ont généré des grondements faibles et des chutes de cendres dans les zones de Morelia, Hagia Sophia, Panimaché I et II, et les zones du flanc Nord-Est.

Source : Insivumeh

Photo : Rolfcosar, National Geographic

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search