07/06/2016. Fr . Bromo , Mauna Loa , Ruapehu , Pavlof .

Home / Alaska / 07/06/2016. Fr . Bromo , Mauna Loa , Ruapehu , Pavlof .

07/06/2016. Fr . Bromo , Mauna Loa , Ruapehu , Pavlof .

07/06/2016.

 

Bromo , Indonesie :

Plein feu sur le Bromo , au travers des nouvelles que nous rapporte notre ami Oystein Lund Andersen , présent sur place .

La dernière phase éruptive du Bromo a débuté en Décembre 2015. L’activité éruptive était au commencement dominée par l’éjection de cendres et de lapili. À la fin de Janvier et Février l’activité s’est accrue et de plus grandes explosions étaient présentes, parfois accompagnée par l’éjection de lave-bombes / blocs,  des éruptions fortes , des sons de grondement et des ondes de choc. Dans cette période, il y a eu aussi des jours où une forte lueur dans le cratère lueur était visible la nuit.

Bromo

L’activité éruptive a eu une courte période de repos entre la fin de Février jusqu’à la fin de Mars. Pendant cette période, l’activité a été dominée par le dégazage mais sans émissions de cendres   / éruptions.
Le Bureau d’Enquête Volcanologique Indonésien  (PVMBG) a noté une augmentation de l’activité sismique dans la première semaine d’Avril, qui a été suivie par une nouvelle activité éruptive. Des émissions de cendres et des lueurs dans le cratère ont été observées. La  production de cendres a été inférieure à celle de  Février / Mars. Des éruptions fortes , des sons de grondement étaient également présent, mais inférieurs aux niveaux de janvier / février.
Au cours de la deuxième semaine d’Avril, l’activité a diminué à nouveau et seulement de faible panaches de dégazage modéré  ont été observés  jusqu’à la première semaine de mai.
La dernière semaine de mai, l’activité a augmenté à nouveau, et l’activité éruptive similaire à l’activité observée en Avril a repris .

Note: La phase éruptive est toujours en cours.

Bromo


3 au 5  Juin

Mon 31ème voyage vers le Bromo. Je ne me lasse jamais de voyager là-bas, surtout quand il y a une activité éruptive.

À l’arrivée ,  le 3 Juin  , le Bromo était entré en éruption avec une colonne constante de cendres, qui a atteint des altitudes comprises entre 200-500m, et ont dérivé vers l’Ouest de la ville de Malang. Tard dans la soirée l’éruption a cessé et le volcan a été vu seulement émettant de la vapeur , le  matin / midi du 4 Juin. Au cours de cette période de calme une période de dégazage a commencé, et a émis un nuage de gaz de soufre qui pouvait être facilement reconnu par le nez à plusieurs kilomètres du volcan.

Bromo

Dans l’après-midi du 4, le volcan avait de nouveau recommencé son activité. Au cours d’une visite dans la région du cratère dans l’après-midi, le volcan était entré en éruption de cendres, mais le bruit de déplacement / éjection de roches ont également été bien entendues à partir du bord du cratère. Certaines roches ont également été vues éjectées du cratère , à 20-30m au-dessus , sans toutefois seulement atteindre  le bord du cratère. Le matin du 5 Juin le volcan était calme à nouveau, et seul un petit panache de dégazage pouvait être vu, qui même parfois a disparu et le volcan était totalement calme.

Source et photos : Oystein Lund Andersen :

L’intégralité des splendides photos d’Oystein  ici :

http://www.oysteinlundandersen.com/bromo-and-the-tengger-caldera/bromo-volcano-3-5th-june-2016/

 

Mauna Loa , Hawai :

19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29 » W,
Altitude Sommet : 13681 ft (4170 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: CONSULTATIF
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

6 juin 2016. Un essaim soudain de tremblements de terre sur la faille du Mauna Loa a attiré l’attention des scientifiques de l’Observatoire du volcan hawaïen USGS la semaine dernière. Le petit essaim de tremblement de terre a eu lieu sous le flanc Ouest du  Mauna Loa , du  28 mai au  31 mai . L’USGS a indiqué que la plupart des tremblements de terre se sont produits à des profondeurs comprises entre 3 à 5 miles sous la surface. Le plus grand tremblement de terre était d’une magnitude de M 2,8.
«Cette activité fait partie de la gamme attendue des comportements pour le Mauna Loa et ne représente pas un changement significatif», a écrit l’USGS dans une mise à jour le 2 Juin  . « Les taux de sismicité ont depuis diminué, mais sont néanmoins élevés, au-dessus du niveau de fond à long terme. »

Horizontal velocities of ground motion on Mauna Loa from 2004-2005 measured with GPS.

Cette carte montre les vitesses horizontales mesurées avec GPS de 2004 à 2005, une période de mouvement rapide similaire à 2014-2015. Les flèches représentent la vitesse (proportionnelle à la longueur) et la direction du mouvement dans les deux stations d’enregistrement et de sondage GPS en continu sur le Mauna Loa. Les ellipses aux pointes de flèches fournissent des informations sur l’incertitude associée à la mesure. Le motif résulte de l’inflation d’un réservoir de magma complexe sous la zone du sommet du Mauna Loa.

Le scientifique en charge ,Tina Neal a déclaré lors d’une interview le 3 Juin que l’événement était un rappel que le plus grand volcan du monde est dans une période de troubles.
En outre, les mesures continuent de montrer la déformation liée à l’inflation d’un réservoir de magma sous le sommet du Mauna Loa et la Rift Zone Sud-Ouest supérieure, avec une inflation se produisant récemment principalement dans la partie Sud-Ouest du complexe de stockage de magma.

mauna Loa

Résumé de l’activité:
Le Mauna Loa est pas en éruption. Un petit essaim de tremblement de terre a eu lieu sous le flanc Ouest du Mauna Loa du Samedi 28 mai au mardi 31 mai La plupart des tremblements de terre se sont produits à des profondeurs comprises entre 5-8 km (3-5 mi) sous la surface et le plus grand événement était d’une magnitude de M 2,8 . Cette activité fait partie de la gamme attendue des comportements pour le Mauna Loa et ne représente pas un changement significatif. Les taux de sismicité ont depuis diminué, mais sont néanmoins élevés au-dessus du niveau de fond à long terme. Les mesures  Global Positioning System (GPS)  continuent de montrer la déformation liée à l’inflation d’un réservoir de magma sous le sommet et la partie supérieure de la Rift Zone Sud-Ouest, avec une inflation se produisant récemment principalement dans la partie Sud-Ouest du complexe de stockage de magma.

Source : BIG ISLAND VIDEO NOUVELLES , GVP .

 

Ruapehu , Nouvelle Zelande :

 Niveau d’ Alerte volcanique :  Level 2 (pas de changement)
Code couleur Aviation : jaune (pas de changement)

14h00 Mardi 7 Juin 2016

Le Mt Ruapehu reste dans un état d’agitation volcanique accrue. La température du  Crater Lake au sommet a diminué , passant de 46 ºC à maintenant 32 ºC. Des niveaux modérés de tremors volcaniques continuent. Des mesures de gaz supplémentaires et des échantillons d’eau ont été recueillis la semaine dernière provenant du lac. Le niveau d’alerte volcanique  reste au niveau 2 ( agitation modéré à accrue). Le code couleur de l’aviation est également inchangé, à jaune.

Les récentes visites sur le volcan ont confirmé que l’émission de gaz volcanique (dioxyde de carbone CO2,  sulfure d’hydrogène H2S  et   dioxyde de soufre SO2) reste élevée , au-dessus des niveaux de fond, mais est en déclin. La température du lac a atteint un sommet de 46 ° C le 11 mai, puis le lac a commencé à refroidir, en baisse à 30 ºC  le 2 Juin  . Depuis lors, il a atteint la température actuelle de 32 ºC. Des échantillons d’eau ont été recueillis dans le lac de cratère pour l’analyse chimique.  Les tremors volcaniques de niveaux faibles à modérés  continuent.
Les données disponibles à l’heure actuelle indiquent que  l’activité volcanique se poursuit sur le Mt Ruapehu. Le niveau d’alerte volcanique pour Mt Ruapehu est de niveau 2 (agitation modéré à accrue). Le code couleur de l’aviation est à jaune. Les volcanologues du GNS science continuent de suivre de près le Ruapehu à travers le projet GeoNet.

Source : Geonet.

 

Pavlof , Alaska :

55 ° 25’2 « N 161 ° 53’37 » W,
Altitude Sommet : 8261 ft (2518 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: CONSULTATIF
Code couleur de l’aviation actuel : JAUNE

La sismicité reste faible sur le volcan Pavlof  . Aucune activité n’a été observée dans les images satellite et la caméra web, le temps étant très nuageux.

pavlof

Une vue spectaculaire du Nord-Est de l’éruption du Pavlof pris à 20.000 pieds, par nos amis de la Garde côtière américaine. Lieutenant Commander Nakhshon Almandmoss.

Des pauses dans l’activité de quelques jours ou semaines sont fréquentes au cours des épisodes éruptifs du volcan Pavlof  . Un retour à l’activité éruptive reste possible et pourrait se produire avec peu ou pas d’avertissement. Ainsi, l’AVO continuera à suivre de près le volcan et émettra des informations supplémentaires si nécessaire.

Source : Avo

Photo : Almandmoss, Nahshon

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search