20/05/2016. FR. Etna , Nevado Del Ruiz , Turrialba , Reventador .

Home / blog georges Vitton / 20/05/2016. FR. Etna , Nevado Del Ruiz , Turrialba , Reventador .

20/05/2016. FR. Etna , Nevado Del Ruiz , Turrialba , Reventador .

20/05/2016.

 

Etna, Sicile :

Mise à jour INGV ETNA  , 19 mai 2016, 11:00 UTC

Au cours de l’après-midi du 18 mai 2016, l’activité de fontaine de lave du cratère de la Voragine  de l’Etna est passé à une activité strombolienne modeste, qui a continué à alimenter le débordement de lave vers l’Ouest jusqu’à la fin de soirée (voir première image à gauche, enregistrée par la caméra thermique de Bronte , EBT). Une deuxième coulée de lave, qui a été émise par un évent effusif situé près du plus bas  des deux petits cônes formés au cours de l’activité subterminale de Juillet-Août 2014, à la base Est  du cratère du Nord-Est (NEC), qui s’est élargie dans la partie Nord de la Valle del Bove dans la direction de Monte Simone. Cette coulée de lave est restée active jusqu’aux premières heures du matin d’aujourd’hui, le 19 mai 2016 (voir la deuxième image de gauche, enregistrée par la caméra haute définition de Monte Cagliato, EMCH), bien que son front le plus avancé semblait stagner après minuit. Peu avant minuit, il y a eu une nouvelle augmentation de l’amplitude du tremor volcanique , et l’ inclinomètre installé à Punta Lucia, à environ 1 km au Nord-Ouest du NEC, a enregistré une nouvelle l’inflation de la zone du sommet du volcan.

etna

Dans la matinée, l’amplitude du tremor volcanique a montré une forte augmentation, et presque simultanément des détonations fortes et  en continu ont été entendues dans les zones peuplées à l’Est et au Sud du volcan. Un nuage d’éruption dense a été soufflé par le vent fort vers l’Est à une altitude d’un peu plus de 1 km au-dessus du sommet de l’Etna (voir la troisième image à gauche, photographiée du village de Tremesteri Etneo, sur le flanc sud de l’Etna). Des chutes de cendres  et de lapilli sont tombées sur le flanc Est du volcan, dans un secteur étroit immédiatement adjacent au Nord de la zone affectée par les chutes de tephra de la veille. L’observation de l’activité a été difficile en raison des conditions météorologiques plutôt mauvaises.

etna

 

Les données instrumentales – principalement l’emplacement de la source de tremor volcanique et l’origine des signaux infrasons – indiquent qu’un nouvel épisode paroxystique était en cours à la Voragine (VOR). Cela a été confirmé quelques heures plus tard, quand les images transmises par la caméra de surveillance thermique EBT (Bronte) a révélé un nouveau débordement de lave vers l’Ouest, et l’alimentation d’une coulée de lave qui est descendue au-dessus de la lave de la soirée précédente. L’activité éruptive continuait à 09:00 heure locale, bien que l’amplitude du tremor volcanique diminuait. Au moment de cette mise à jour  , les conditions météorologiques défavorables empêchent l’observation de l’activité en cours au sommet de l’Etna.

L’activité éruptive est contrôlée en permanence par les systèmes de vidéo , des caméras thermiques, stations sismiques et de déformation du sol.

Cette nuit , l’Etna nous a donné une pause et est resté silencieux , le tremor est redescendu un peu et la visibilité semble s’être améliorée par rapport à hier. A suivre.

Source : INGV, Boris Behncke.

Photos : Turi Caggegi , Francesco Tomarchio.

 

 

Nevado Del Ruiz , Colombie :

Bulletin d’activité hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz, du 10 mai au 16 mai 2016

Le niveau d’activité se poursuit au niveau:
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO rapporte que:

Au cours de la dernière semaine l’ activité sismique du volcan Nevado del Ruiz s’est présentée principalement associée à la fracturation des roches au sein de l’édifice volcanique, montrant une légère diminution en nombre et en énergie libérée par rapport à la semaine précédente  . Les tremblements de terre sont situés principalement dans les zones sismogènes Nord proximale , Nord distales  et du Nord-Est par rapport au cratère Arenas , dans son voisinage , et dans le cratère lui même. A une  moindre mesure, il a été enregistré une activité dans les secteurs du Sud,  du Sud-Est et de l’ouest de la structure volcanique.

nevado

La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine correspondait au tremblement de terre enregistré le 13 mai à 16h21 (heure locale) avec une magnitude de 1,0 ML (de magnitude locale) à une profondeur de 4,14 km. Il était situé à 2,1 km au Nord-Est du cratère Arenas. Au cours de la semaine , un épisode sismicité de type « Drumbeat », de basse  énergie et de courte durée, le 13 mai , de 11:47 à 11:54 (heure locale) a été enregistré.L’activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques caractérisés par l’apparition de tremblements de terre longue période (LP) et à très longue période (VLP), ainsi que des épisodes de tremor volcanique continu  de faible niveau d’énergie , ont également été enregistrés . Des impulsions de tremor avec des niveaux d’énergie différents ont été notés , certains de ces signes ont été associés à des émissions de gaz et de cendres. Ces événements ont été localisés principalement dans secteur Sud-Est du volcan et près du cratère Arenas. L’enregistrement de nouveaux signaux sismiques de ce type avec des niveaux élevés d ‘énergie et des émissions de cendres dans l’atmosphère ne sont pas exclus.

nevado

La déformation volcanique, mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, des systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) et des images satellites pour suivre les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan (respectivement), continue à enregistrer des changements .
Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz  , y compris du dioxyde de soufre (SO2)  , comme cela a été estimé par les stations permanentes SCANDOAS installées dans la région du volcan et par l’imagerie par satellite.

Sur le suivi des images satellite fournies par le site Mirova, des anomalies thermiques ont été identifiées au cours de la semaine, dans les environs du cratère Arenas  , le 11 et le 12 mai, avec une valeur maximale de 5 MW. La persistance de ces anomalies confirme l’instabilité du volcan Nevado del Ruiz et a confirmé que le processus volcanique continue d’évoluer.
La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur maximale de 1700 m , mesurée à partir du sommet du volcan, le 12 mai. La direction de la dispersion de la colonne était en ligne avec le régime des vents dominants dans la région, qui, au cours de la semaine ont montré la direction prédominante vers l’Ouest , le Nord-Ouest et, occasionnellement, vers le Sud-Ouest du volcan.

Source : SGC.

 

Turrialba , Costa Rica :

10,025 ° N, 83,767 ° W
Altitude 3340 m

L’OVSICORI-UNA a rapporté qu’une explosion du Turrialba à 11h40 le 16 mai a généré des émissions de gaz et de cendres, bien que la hauteur du panache n’ait pas été déterminée en raison du brouillard. Les modèles de vent ont suggéré que le panache de cendres s’est élevé de 3 km au-dessus du cratère et a dérivé vers l’Ouest-Nord-Ouest et le  Valle Central. Des fonctionnaires présents sur les fermes à 2,5 km vers l’ Ouest-Nord-Ouest ont rapporté des chutes de cendres abondantes. Le tremor soutenu  avec une amplitude importante et très variable a continué à être enregistré. Le 17 mai , des émissions de gaz et de vapeur, par intermittence, mais contenant souvent des cendres, ont été enregistrées par la webcam. Tout au long du jour , l’amplitude volcanique du tremor a considérablement diminué, bien que de nombreux tremblements de terre ont continué à être enregistrés. Les émissions de cendres ont progressivement pris fin. Vers  18h00, le réseau sismique a commencé à enregistrer un grand nombre de tremblement de terre de très longue période, et à environ 22h00 , des tremblements volcaniques avec une amplitude significative ont été détectés. La sismicité est resté élevée le lendemain matin

turrialba

Mise à jour CNE Turrialba 2h40 pm

Selon l’ OVSICORI-A, le volcan Turrialba montre un changement radical dans le modèle du tremor sismique volcanique, a été maintenant enregistré un tremor harmonique continu à partir de 13h00
Le tremor harmonique reflète le mouvement des fluides (gaz-liquide ou même magma). Malgré le changement de la nature des tremblements, les émissions de gaz  , de vapeur et de cendres se maintiennent à une hauteur relativement faible , ne dépassant pas 200-300 mètres au-dessus du sommet.
La dispersion se fait vers le Sud-Ouest. Jusqu’à présent, l’endroit le plus éloigné où provienne les rapports de chutes de cendres est de San Gerardo de Irazu.
En outre, le CNE a établi une restriction de périmètre de 5 km autour du cratère du volcan Turrialba, par mesure de précaution.

Les agences scientifiques-techniques et le CNE maintiennent une surveillance constante de l’activité volcanique. ainsi que la coordination avec le Comité d’urgence municipal de Turrialba (CME).

L’activité du Volcan Turrialba, situé à environ 50 kilomètres à l’est de la capitale, San José, a considérablement augmenté le jeudi avec des émanations constantes de cendres et au moins trois grosses explosions.
Selon l’Université du Réseau national sismologique du Costa Rica (RSN), la première explosion a eu lieu à 14h05 et a formé un panache de gaz et de cendres qui a atteint près de 1 km de haut.
La seconde, et la plus longue  , a eu lieu à 15h46 et a duré trois minutes. Quelques minutes plus tard, à 16h09, une troisième explosion a été enregistrée.

 Turrialba

La colonne de gaz et de cendres à environ 16h20 s’est élevée à plus de 500 mètres au-dessus du cratère  et le vent à ce moment-là a dispersé les cendres du volcan, principalement vers le Sud-Ouest .
Des chutes de cendres ont été rapportées à San José et dans la province d’Heredia.

Le volcan Turrialba a vu son activité s’accroitre après l’explosions de la fin Avril, avec  certaines explosions qui se sont étendues pendant plusieurs heures. L’ Observatoire de l’Université nationale de Volcanologique et Sismologique  du Costa Rica (OVSICORI) a signalé que des micro-tremblements et des éruptions de cendres du volcan ont été constants depuis l’éruption enregistrée à 22h07 mercredi.
Mercredi, la Commission nationale d’urgence (CNE) a établi une zone d’accès restreint de 5 km autour du volcan. L’entrée du Parc national du Volcan Turrialba  a été fermé à tous les visiteurs depuis 2014.
Dans un rapport, le géologue du CNE Blas Sánchez dit que les cendres et d’autres matériaux venant des explosions sont visibles dans différentes fermes situées à l’Ouest du volcan. Il a également signalé que les cendres s’accumulent dans différents cours d’eau à proximité.

Source : GVP , CNE, Tico Times .

 

Reventador , Equateur :


Mercredi, 18 mai 2016
RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ DU VOLCAN

Le volcan s’est maintenu avec une activité élevée.
Dans l’après-midi hier et plus tôt aujourd’hui ont été observé des émissions de blocs incandescents vers les flancs Sud et Sud-Est, jusqu’à 1000 mètres au-dessous du cratère. En outre, il a pu observé des émissions de gaz et de cendres vers l’Ouest, qui ont atteint 1500 m.
En plus,  ont été  généré des flux pyroclastiques  jusqu’à 1500 m au-dessous du bord du cratère sur le flanc Sud-Est.
TECHNIQUE ET OBSERVATIONS ANNEXE
Sismicité:
Depuis 11h00 (TL) hier jusqu’à 11h00 (TL) aujourd’hui, 22 explosions (EXP), 23 événements longue période (LP), 2 épisodes de tremor d’émission (TRE), et 1 épisode de tremblement harmonique (TRA) ont été enregistrés .

reventador


Observations  des émissions et des cendres:
Dans l’après-midi hier, on a observé des émissions de gaz et de cendres vers le Nord-Ouest, ainsi que des émissions de blocs incandescents vers les flancs Sud et Sud-Est, jusqu’à 1000 mètres au-dessous du cratère.  Dans les heures du matin, une coulée pyroclastique est descendue de 1500 mètres au-dessous du cratère sur le flanc Sud – Est . En ce moment, le secteur du volcan est trouble.
Pluies et lahars:
Il n’y a pas eu de pluies dans le secteur du volcan.


INFORMATIONS GÉNÉRALES
Ce rapport sur une base quotidienne sera publiée à 12h00 (TL) . Dans le cas d’une augmentation ou d’un changement dans le comportement du volcan, il sera émis immédiatement un rapport spécial.

Source : IGEPN

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search