19/05/2016. FR. Etna , Kilauea , Telica , Momotombo , Masaya , San Cristobal , Sabancaya .

Home / blog georges Vitton / 19/05/2016. FR. Etna , Kilauea , Telica , Momotombo , Masaya , San Cristobal , Sabancaya .

19/05/2016. FR. Etna , Kilauea , Telica , Momotombo , Masaya , San Cristobal , Sabancaya .

19/05/2016.

 

 Etna , Sicile :

Mise à jour INGV ETNA, le 18 mai 2016, à 13:45 UTC

Dans la soirée du 17 mai 2016 était en cours une activité strombolienne intense dans le cratère Nord-Est (NEC) de l’Etna, avec le lancement de bombes incandescentes au-delà des bords du cratère et impact des matériaux pyroclastiques sur les côtés du cône. Dans la matinée d’aujourd’hui, le 18 mai, cette activité a également été accompagnée par émission de panache de cendres volcanique vers l’Est-Sud-Est  , qui se sont dispersées dans l’atmosphère  .

 

Il a également été observé des matériaux incandescents faibles depuis l’évent du 25 Novembre 2015 sur le haut du flanc Est  du Nouveau cratère du Sud-Est (NCSE). L’amplitude du tremor volcanique est restée élevée, en gardant les valeurs obtenues dans la soirée de la précédente journée. En fin de matinée, un inclinomètre posté à Punta Lucia, à près de 3000 m au-dessus du niveau de la mer et à environ 1 km au Nord-Ouest du NEC, a enregistré une inflation rapide (gonflement) du sommet.

etna

Peu de temps après 12:50 heure locale le 18 mai 2016, les systèmes de surveillance visibles et thermiques de l’INGV-OE ont enregistré le début d’une activité éruptive dans la Voragine (VOR), qui, en quelques minutes , a pris le caractère de fontaine de lave pulsantes . Dans le même temps , l’activité strombolienne du NEC a diminué , passant à des émissions de cendres sombre  , puis a cessé. L’image  à gauche montre une image capturée par la caméra thermique à Bronte (EBT), environ 45 minutes après le début de l’activité de la  Voragine . Avec l’apparition de l’activité paroxysmale, il y a eu une augmentation soudaine de l’amplitude du tremor volcanique, dont la source s’est déplacée du NEC à la Voragine . De la Voragine , il s’est élevé un panache de cendres courbé par le vent de l’Est-Sud-Est, atteignant une hauteur de 3000-3500 m au-dessus du sommet du mont Etna. Dans l’après-midi a commencé un débordement de lave sur le bord occidental de la dépression cratérique Voragine-Bocca Nuova, alimentant une  petite coulée de lave dirigée vers l’Ouest et  limitée à la zone du sommet.

Au moment de la publication de cette mise à jour , l’activité de fontaine de lave continue sur la Voragine. L’activité éruptive est constamment surveillé par le biais des systèmes de surveillance visuelle, sismique , thermique et de déformation du sol.

etna

Ce matin , le tremor est toujours très haut, et les enregistrements sismiques en temps réel montrent que l’activité à repris , après une petite pause hier soir. Le temps est couvert sur l’Etna, ce qui fait qu’on ne voit rien , hélas .

Les photos de cette nuit sur les réseaux sociaux montrent une coulée de lave importante qui descend vers la Valle Del Bove…

Dès que l’INGV publiera une mise à jour, vous serez informés. ( NDLR)

Source : INGV.

Vidéo : Turi Caggegi

Photos : Dario Lo Scavo, Gra.M , Francesco Butano

 

 

Kilauea , Hawai :

9 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Sommet Altitude 4091 ft (1247 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: Attention
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
L’activité éruptive continue au sommet du volcan Kilauea et sur la Rift Zone Est. La sismicité et les taux de déformation  sur le volcan ont été stables au cours de la dernière journée. Le lac de lave au sommet est assez élevé pour  voir les éclaboussures depuis le musée Jaggar .L’ activité des coulées de lave dispersées a continué sur le champ d’écoulement du 27  Juin , à environ 5,8 km (3,6 mi) au Nord-Est de Pu’u’O’o. Ces flux ne représentent actuellement aucune menace pour les communautés avoisinantes.

kilauea

Le petit étang de lave dans la partie Ouest du cratère Pu’u’O’o était à un niveau plus élevé aujourd’hui par rapport aux visites précédentes, et plus proche du bord de la fosse. Une perturbation dans l’étang créé des éclaboussures et l’agitation a augmenté au cours de notre période d’observation. Pour l’échelle, l’étang est d’environ 25 mètres (80 pieds) de diamètre.

 

Observations du Sommet :
Le lac de lave dans l’évent Overlook du cratère Halema’uma’u   est resté actif, avec le niveau de lave mesuré à 24 m (79 pi) au-dessous du plancher du cratère Halema’uma’u hier après-midi , assez haut pour voir les éclaboussures depuis le musée Jaggar  . Les inclinomètres du sommet ont mesuré une inflation lente au cours de la dernière journée. Les fluctuations du Tremor associées aux  éclaboussures du lac de lave ont continué. Les émissions de dioxyde de soufre de l’évent du sommet ont varié de 2000 à 7000 t / j pendant les deux semaines. Les données provenant des réseaux GPS et interférométrie radar par satellite (InSAR) montrent la poursuite de l’inflation à long terme du sommet et des réservoirs de magma de la Rift Zone Sud-Ouest supérieure .

Observations sur Pu’u’O’o :
Les
images de la webcam montrent les lueurs persistantes des spatter cônes dans le cratère et des puits de lumière dans le tube de lave sur le flanc Nord-Est du cône. L’inclinomètre sur le cône a noté l’enregistrement d’inclinaison inflationniste au cours des cinq derniers jours. L’activité sismique reste faible à Pu’u’O’o. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 300 tonnes / jour lors de la dernière mesure le 02 mai.

kilauea

Observations de la coulée du 27 Juin :
Les
images  webcam montrent la continué de l’activité des flux de surface sur le champ d’écoulement , sous la forme de petites évasions dispersées au Nord-Est de Pu’u’O’o , là où elles se sont produites au cours des derniers mois. La cartographie du survol de la semaine dernière indique que les évasions les plus éloignées étaient à environ 5,8 km (3,6 mi) au nord-est de Pu’u’O’o. Les flux ne menacent pas actuellement les communautés avoisinantes.

Source : HVO

 

Telica , Momotombo , Masaya , San Cristobal , Nicaragua :

Volcan Telica:
Le volcan
Telica  continue de montrer une haute micro-sismicité et de faibles émissions de gaz volcaniques. Aujourd’hui ( le 16/05) , à 08h37 , a été enregistré  un tremblement de terre entre le Telica et le Cerro Negro , d’une magnitude de M 1,6 degrés  .
L’amplitude sismique en temps réel est à des valeurs modérées , près de 80 unités.

Momotombo

Volcan Momotombo: ( ci dessus le 16 Avril)
Samedi et Dimanche, le volcan Momotombo a présenté des périodes de micro-sismicité un peu élevées. À ce stade, elle reste à un faible niveau avec une faible émission de gaz volcaniques.
L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) est à des valeurs faibles , moins de 70 unités.

Volcan Masaya :
A 23h17 hier et 3:21 am aujourd’hui ( le 16/05 ) des tremblements de terre de magnitude M2,1 et M1,0 degrés ont été enregistrés.
Le premier a eu lieu dans la caldeira du volcan Masaya et le second au Nord-Ouest de la caldeira.

masaya
Ces tremblements de terre ont des caractéristiques qui ont été induites par des mouvements de magma sous la caldeira du Masaya.
Un tremor volcanique de basse valeur est enregistré et l’ amplitude sismique en temps réel reste autour de 300 unités.
Le lac de lave continue sa forte circulation, et l’émission de gaz volcaniques est modérée.

Volcan San Cristobal :
À 23h48, le samedi un tremblement de terre sous le volcan San Cristobal, qui par sa faible ampleur ne pouvait pas être situé,  a été enregistré. Ce tremblement de terre est liée aux mouvements de magma se produisant sous le volcan.
L’ émission de gaz volcanique est faible et l’amplitude sismique en temps réel est à des valeurs faibles, inférieure  à 40 unités.

Source : Ineter

Photo : Martin Rietze .

 

Sabancaya , Perou :

En général l’activité du volcan  Sabancaya est faible. L’enregistrement des événements sismiques volcaniques montre des moyennes liées aux évènements de type LP (15 LP/ jour) et de Tremor (19 TRE / jour). Les événements volcano-tectoniques ont montré une activité accrue sur le foyer sismique situé à 9 km au Sud-Est de la ville de Maca. Cependant, les  tremblements de terre de type VT proximaux ont été enregistrés avec parcimonie sur le Sabancaya.

Sabancaya

Les événements de type VTPS (Volcano-Tectonique proximal), situés à moins de 6 km du cratère, ont diminué en moyenne, enregistrant 2 VTPS / jour. Deux événements de magnitude 2,6 ML et 2,7 ML enregistrés entre le 10 et le 14 mai, se détachent respectivement.
Les gaz magmatiques expulsés par le Sabancaya ont été sporadiques, tandis que l’émission de vapeur d’eau reste constante et prédominante. La hauteur au cours de cette période n’a pas changé par rapport au rapport précédent, variant entre 400 mètres et 800 mètres au-dessus du cratère.
La surveillance par satellite de la densité de SO2 et des anomalies thermiques Mirova n’ont pas détecté d’anomalies significatives dans cette période

Source : IGEPN

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search