15/03/2016. FR. Nyiragongo , Popocatepetl , Karangetang , Klyuchevskoy .

Home / blog georges Vitton / 15/03/2016. FR. Nyiragongo , Popocatepetl , Karangetang , Klyuchevskoy .

15/03/2016. FR. Nyiragongo , Popocatepetl , Karangetang , Klyuchevskoy .

15/03/2016.

 

 

Nyiragongo , République Démocratique du Congo.

Suite au rapport préliminaire de l’Observatoire de Goma, un article de Volcanodiscovery.

Volcan Nyiragongo (RD Congo): une fracture ouvre un nouveau conduit à l’intérieur du cratère – précurseur possible à une éruption de flanc?

8 mars 2016. Certains événements très inhabituels et alarmants ont eu lieu sur le volcan récemment: Un nouvel évent éruptif s’est ouvert à l’extrémité nord de la terrasse inférieure du cratère, en dehors du lac de lave actif (qui s’était mis en place depuis 2002) et juste sous les murs verticaux du cratère .
Selon un rapport préliminaire de l’Observatoire volcanologique de Goma (GVO) qui a visité le volcan pendant la période du 1 au 2 Mars, le nouvel évent est en train de former un second lac de lave. Les images de la visite du personnel du GVO montrent un cône de projections en éruption et des coulées de lave fraîches sur le fond du cratère.

 

nyiragongo

Le GVO a signalé que, depuis la fin  Février, l’activité du volcan a été plus intense que d’habitude. En particulier, à partir de 4 heures le 29 Février, les habitants locaux ont commencé à entendre des rumeurs fréquentes provenant du volcan presque à chaque minute.

Probablement, ceux-ci ont été provoquées par l’ouverture le nouveau dyke (fracture servant de voie pour le nouveau magma) et les éboulements associés à l’intérieur du cratère (l’évent est directement situé près des bords presque verticaux). Il est important de noter que le rapport du GVO mentionne  que l’emplacement du nouvel  évent  est sur la zone de fracture axée vers l’Est, qui relie l’évent du sommet du Nyiragongo avec l’éminent cône de flanc Baruta au Nord-Est de l’édifice principal, près du village de Kibumba.

Cette zone de rift (avec la zone de rift Sud se prolongeant vers la ville de Goma) est l’un des endroits les plus exposés pour les dangereuses éruptions de flanc du volcan.

Lorsque celles-ci se produisent, l’édifice du volcan est fracturé latéralement, ce qui permet la vidange du magma vers l’extérieur. Ces éruptions se sont produites à des intervalles de quelques décennies  . Elles drainent généralement de très gros volumes de lave très fluide, et donc, ces coulées sont exceptionnellement rapide  . Les résultats des deux dernières de ces éruptions en 1977 et 2002 ont été catastrophiques: elles ont tué plus de 1000 personnes, ravagé des douzaines de villages et une grande partie de la ville de Goma a été détruite (en 2002).

Que ces développements actuels soient précurseurs d’une nouvelle éruption de flancs du Nyiragongo est difficile à dire, mais l’apparition du nouvel  évent  indique qu’un mouvement d’extension a eu lieu sur cette zone de fracture, ce qui est certainement alarmant .

Source : Volcanodiscovery .

Photo : Alessandro Ronzoni, Bradley Ambrose/Caters news agency

 

Popocatepetl , Mexique :

14 mars 11h00 (1700 GMT 14 Mars)

Au cours des dernières 24 heures, par le biais des enregistrements sismiques du système de surveillance du volcan Popocatepetl  , 114  exhalaisons de faible intensité , neuf explosions dont cinq hier à 10h07, 12h40, 13h18, 20h00 et 21h01 ,et quatre aujourd’hui à 02h10, 03h42  , 07h30 et 09h 42 ont été identifiées. Avec le système de contrôle visuel, on a observé que les vents ont dispersé les émissions vers le Nord-Est. En outre, il a été enregistré 324 minutes de  tremor harmonique de faible amplitude .

 

popocatepetl

La nuit , une incandescence au dessus du cratère a augmenté lors de certaines des exhalaisons observées.
Depuis ce matin, et jusqu’au moment de ce rapport , une légère émission de vapeur d’eau et de gaz est présente , qui s’élève préférentiellement vers le Nord.

Le CENAPRED demande de ne pas approcher le volcan et en particulier le cratère, à cause du danger de chute de  fragments balistiques.
Le  Sémaphore d’alerte volcanique du volcan  Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred .

Photo : Karel Del Angel

 

Karangetang , Indonesie :

ÉVALUATION

Durant la période de Février au 13 Mars 2016  ,le G. Karangetang a montré visuellement l’incandescence de son dôme de lave , à une  hauteur entre 10 et 25 mètres. Du cratère principal , une fumée blanche / bleuâtre,  mince , s’est modérément élevée d’environ 25-150 m . Il ne s’est pas produit de flux d’avalanches  .

La sismicité est dominée par les tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB), des évènements tectoniques sismiques éloignés (TJ), des tremblement de terre volcanique. Beaucoup ont tendance à diminuer, par rapport à la période de Décembre  2015 à Janvier 2016 . La croissance du dôme de lave est toujours en cours, qui se caractérise  encore par des enregistrement de tremblement de terre et des phases de tremor  , avec une amplitude maximale de 0,5 mm. Par conséquent,des éruptions de lave peuvent se produire dans les jours à venir.

 

karangetang

D’après le graphique d ‘énergie des tremblements de terre volcaniques et des spectres d’amplitude sismique depuis le début de Février jusqu’au 13 Mars  2016 ce modèle semble stable, mais était encore à une valeur supérieure à la normale.

Le Satellite MODIS, n’a pas observé de point chaud depuis le 8 Mars  2016 indiquant que l’arrivée de magma à la surface n’est pas trop importante.

CONCLUSION

Les résultats de l’analyse et l’évaluation des données visuelles et instrumentales jusqu’au 13 Mars 2016 montrent une diminution du niveau d’activité. Donc le niveau d’activité volcanique du mont Karangetang  est ramené du NIVEAU III (Siaga) au NIVEAU II (Waspada) , ceci le 14 Mars  2016 à 15:00 pm.
La surveillance intensive est maintenue afin d’évaluer l’ activité  du G. Karangetang et est coordonnée avec le gouvernement local (régions BPBD)  .
Le 
niveau d’activité sera réévalué  s’il y a un changement dans l’activité volcanique et adapté  au niveau de la menace.

Source : VSI

Photo : Iyan Mulyana, 2007

 

Klyuchevskoy, Kamchatka :

 
56.06 N, 160,64 E;
Altitude : 15580 ft (4750 m)
Code couleur Aviation :JAUNE


L’ activité modérée du volcan continue. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.
Une activité gazvapeur forte du volcan se poursuit. Les données satellitaires du KVERT ont montré une faible anomalie thermique sur le volcan les 05 et 08 Mars; le volcan était calme ou obscurci par des nuages dans les autres jours de la semaine.

klyuchevskoy

Le Klyuchevskoy (également orthographié Kliuchevskoi) est le plus haut volcan actif du Kamchatka. Depuis son origine il y a environ 6000 ans, le beau , symétrique, de 4835 m de haut,  stratovolcan basaltique a produit des  éruptions explosives et effusives fréquentes de volumes modérés  sans grandes périodes d’inactivité. Il s’élève au-dessus d’une selle au Nord-Est du volcan Kamen  et se trouve au Sud-Est du large massif de l’Ouchkovski. Plus de 100 éruptions de flanc ont eu lieu au cours des dernières 3000 années, avec pour la la plupart des cratères et des cônes latéraux qui se trouvent le long des fissures radiales entre les flancs Nord-Est et  Sud-Est du volcan conique , entre 500 m et 3600 m d’altitude. La morphologie du cratère au sommet , de 700 m de large a souvent été modifié  par des éruptions historiques, qui ont été enregistrées depuis la fin du 17e siècle. Les éruptions historiques proviennent principalement du cratère au sommet, mais ont également inclus de nombreuses grandes éruptions explosives et effusives depuis les cratères de flanc.

Sources : Kvert , Gvp.

Photo : Yu. Demyanchuk. IVS FEB RAS, KVERT

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search