12/03/2016. FR. Fuego , Momotombo, Ubinas , Shishaldin.

Home / Alaska / 12/03/2016. FR. Fuego , Momotombo, Ubinas , Shishaldin.

12/03/2016. FR. Fuego , Momotombo, Ubinas , Shishaldin.

12/03/2016.

 

Fuego, Guatemala :

Selon le département d’analyse , de la recherche et de géophysiques des services de l’Institut national de sismologie, volcanologie, météorologie et d’hydrologie -INSIVUMEH-, le volcan Fuego enregistre des changements dans le modèle observé de ses explosions éruptives et de ses colonnes de cendres , s’élevant jusqu’à 4400 mètres au-dessus du niveau de la mer, selon le bulletin d’information spécial volcanologie BEVFO de # 042-2016.

fuego

Les explosions générées par le volcan Fuego sont modérées à fortes, générant des colonnes de cendres se déplaçant dans une direction Est par rapport au volcan. Des sons de dégazage et des grondements modérés à forts , des ondes de choc sont audibles et ressentis à plus de 10 kilomètres, résultant du modèle éruptif du volcan.
Le corps scientifique du système de coordination nationale pour la prévention des catastrophes-Conred, dans le bulletin spécial indique que cette activité fait partie du comportement éruptif du volcan Fuego, considéré comme le début d’une autre phase , pendant laquelle, ces prochains jours, peuvent être générées des éruptions semblables à celles enregistrées précédemment.

Il y a aussi la possibilité que dans les prochains jours puisse apparaître des coulées de lave et même des écoulements pyroclastiques descendant du volcan dans les canyons Las Lajas, Trinité et Barranca Honda, cette activité s’étendant vers la côte Sud.

Le Secrétariat exécutif de la CONRED, à travers l’Unité pour la prévention des risques volcaniques, a informé les autorités des départements de Escuintla, Sacatepequez et Chimaltenango sur les modification de la configuration éruptive que l’INSIVUMEH  enregistre sur le volcan Fuego pour le suivi et les actions correspondantes.

 

Afficher l'image d'origine

La population vivant dans les régions voisines se doit d’être attentive aux dirigeants et aux autorités communautaires sur  l’information à savoir, éviter les rumeurs et éviter de risquer sa vie. Si des chutes de fines particules de cendre se produisent, il est nécessaire de couvrir et protéger les contenants alimentaires et les réservoirs où l’eau est stockée pour la consommation humaine, afin d’ éviter la contamination. La population générale est invitée à se tenir au courant des informations que les autorités publient dans les médias.

A la Direction générale de l’aviation civile -DGAC-, il est conseillé de prendre des précautions avec la navigation aérienne , à cause des cendres qui sont dispersées à une distance approximative de 12 kilomètres en direction Est. Et également noter qu’en raison de l’évolution constante de la direction du vent la colonne de cendres peut changer de direction.

Source : Conred.

Photos : Twitter, Space.com.

 

Momotombo, Nicaragua :

Nouvelle explosion sur le volcan Momotombo.

11 mars 2016. Une nouvelle explosion a été enregistré sur le volcan Momotombo, situé  dans le département de León, a rapporté vendredi   11 Mars l’Institut nicaraguayen des études territoriales (INETER) .
L’explosion a eu lieu à 01h09 le vendredi, selon l’INETER, la surveillance en temps réel à enregistré l’expulsion de gaz , de cendre,  et de matériaux incandescentx en provenance du volcan.

 

momotombo

Le Réseau Sismologique du Nicaragua a signalé que l’explosion a produit un séisme de magnitude 1,9 à 1,5 kilomètres de profondeur.
Le porte-parole du Gouvernement du Nicaragua, Rosario Murillo, a déclaré jeudi Mars 10, que le Momotombo continue d’enregistrer des explosionsen plus de l’activité sismique sur le lac Xolotlán à Managua.
Les autorités maintiennent  également leur attention sur les volcans Telica, Cerro Negro et Masaya, qui ont enregistré une activité volcanique.

Source :  LA PRENSA

Photo : Agustín Cuadras

 

Ubinas, Perou :

Melquiades Alvarez, un observateur de la municipalité du district d’ Ubinas, a identifié durant  sa récente visite sur le massif , la présence d’un petit lac à la base du cratère Ubinas, qui a été formé à la suite de pluies récentes dans toute la zone autour de ce volcan .

Ce phénomène a été publié sur le compte personnel Facebook de M. Alvarez, qui est un collaborateur régulier de l’OVS dans divers travaux sur le terrain que l observatoire réalise sur le volcan.


« C’ est la première fois depuis le début du processus éruptif actuel de l’Ubinas en Septembre 2013, que l’accumulation d’eau en grande quantité est observée à la base du cratère. Ce petit lagon est le résultat des pluies constantes et de la neige qui sont tombées dans cette zone au cours des dernières semaines « , a déclaré le Dr Orlando Macedo, directeur de l’OVS.

Il convient de noter que le volcan Ubinas maintient des niveaux modérés d ‘activité sismique associés à une légère accumulation de pression à l’intérieur de ce massif, une situation qui , pour l’OVS n’ exclus pas l’apparition d’exhalaisons et / ou d’ explosions futures de faible à moyenne grandeur.

 

Source : IGP

 

Shishaldin, Alaska :

 

AVO / USGS  Avis d’activité volcanique.


Volcan : actuel Niveau d’alerte: NORMAL
Volcan : Précédent Niveau d’alerte: CONSULTATIF
Aviation : actuel Code couleur: GREEN
Précédent Code Couleur de l’aviation: JAUNE
Publié: Le jeudi 10 Mars, 2016, 13h30
Source: Alaska Volcano Observatory
Numéro d’avis: 2016 / A1
Localisation : N 54 ° 45 min W 163 deg 58 min
Altitude: 9373 pieds (2857 m)
Région: Aléoutiennes , Alaska .

 

shishaldin

 

Résumé de l’activité volcanique : Il y a eu une diminution régulière de l’activité thermique détectée sur le Shishaldin au cours des derniers mois. Aucune activité anormale n’a été observée sur plusieurs images satellite claires du Shishaldin . Des températures de surface modérément élevées ont été détectées le 13 janvier . Aucune onde  de choc associée à un dégazage explosif de faible niveau n’a  été détectée dans les données infrasons depuis le 7 février  . Un tremor  sismique de faible amplitude compatible avec un système ouvert, un dégazage continu relevé dans les données sismiques sont considérés comme dans les limites de l’activité de fond pour le Shishaldin. L’AVO a donc déclassé le statut du volcan Shishaldin . Son code couleur aviation passe du jaune au vert et le niveau d’alerte volcanique passe de consultatif à NORMAL. L’AVO continuera de surveiller les données satellite, sismiques et infrasons du Shishaldin dans le cadre des opérations de surveillance de routine.

 

http://www.photovolcanica.com/VolcanoInfo/Shishaldin/IMG_3787.jpg

 

Remarques: Le volcan Shishaldin  , situé près du centre de l’île Unimak dans les îles Aléoutiennes, est un cône symétrique spectaculaire avec un diamètre de base d’environ 16 km (10 mi). Un cratère sommital en forme d’entonnoir de 200 m de large (660 pieds)   émet généralement un panache de vapeur et de petites quantités occasionnelles de cendres. Le Shishaldin est l’un des volcans les plus actifs de l’arc volcanique des Aléoutiennes, avec au moins 54 épisodes de troubles, y compris plus de 24 éruptions confirmées depuis 1775. La plupart des éruptions sont relativement faibles, bien que l’événement d’AvrilMai 1999 ait généré une colonne de cendres qui a atteint 45.000 ft au dessus du niveau de la mer.

Source : AVO/USGS.

Photos : Photovolcanica.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search