11/03/2016. FR. Fuego , Tungurahua , Rincón de la Vieja , Chimborazo .

Home / blog georges Vitton / 11/03/2016. FR. Fuego , Tungurahua , Rincón de la Vieja , Chimborazo .

11/03/2016. FR. Fuego , Tungurahua , Rincón de la Vieja , Chimborazo .

11/03/2016.

 

 

Fuego, Guatemala :

14,473 ° N, 90.88 ° W
Altitude 3763 m

Le volcan Fuego maintient sa phase éruptive qui a débuté à 19:30 h le mardi 9 Février. Des explosions modérées et fortes ont été observées dans les premières heures de cette journée et des chutes de fines particules de cendre ont été rapportées à Chimaltenango , Antigua Guatemala, Alotenango et Ciudad Vieja. Avec la dispersion des cendres en raison de la direction des vents , il est possible d’enregistrer des chutes de particules fines dans la ville de Guatemala.
Selon le bulletin volcanologique spécial  BEVFO N ° 26-2016 de l’Institut national de sismologie, volcanologie, météorologie et d’hydrologie -INSIVUMEH-, les explosions ont généré une forte incandescence jusqu’à 400 mètres au-dessus du cratère et une colonne de cendres d’ une hauteur d’environ 5000 mètres au-dessus du niveau de la mer, se déplaçant vers le Nord et le Nord-Est , sur une distance de 25 à 30 kilomètres.

fuego

 L’éruption a produit des coulées de lave dans la direction des canyons Trinidad, Las Lajas et Santa Teresa, atteignant des longueurs comprises entre 1200 et 2000  mètres. Des avalanches depuis le contour du cratère descendent dans les canyons  Trinidad et Las Lajas. Les grondements et explosions génèrent des ondes de choc et provoquent des vibrations des toits et des fenêtres à de plus de 25 kilomètres du volcan.
Selon le bulletin de l’organe scientifique du Sistema de la Coordinadora Nacional para la Reducción de Desastres –CONRED-, l’éruption du volcan Fuego peut générer des coulées pyroclastiques , nuées ardentes , descendant du volcan par des canyons Las Lajas et El Jute et  d’autres canyons autour du volcan.

Le Secrétariat exécutif de la CONRED par l’Unidad de Prevención de Volcanes, maintient la communication et le suivi avec les autorités locales, municipales et départementales, sur les changements supplémentaires que pourrait présenter le volcan. Recommandant à la population vivant dans les régions avoisinantes d’ éviter les rumeurs, de couvrir la nourriture et les réservoirs d’eau, et d’évacuer lorsque les autorités le jugent nécessaire.
A la Direction générale de l’aviation civile -DGAC-, il est recommandé de prendre des précautions avec la navigation aérienne , à cause du panache de cendres se déplaçant dans une direction Nord-Est sur une distance de 30 kilomètres et qui peut être s’étendre en fonction de l’évolution de l’éruption. 

 

fuego
L’INSIVUMEH a noté que le quatrième épisode d ‘activité effusive du Fuego pour 2016 avait commencé le 29 Février et avait duré environ 48 heures. Au début de l’épisode, des panaches de cendres ont atteint jusqu’à 1,3 km d’altitude et ont dérivé de 15 km vers le Sud et le Sud-Ouest, avec des fontaines de lave qui se sont élevés de 100-150 m au-dessus du cratère. Dans un rapport spécial le 2 Mars, l’INSIVUMEH a noté que les explosions avaient persisté même si la sismicité avait diminué. Des explosions, détectées jusqu’à 25 km, des panaches de cendres qui se sont élevés de 2,3 km au-dessus du cratère et qui ont dérivé de 40 km vers l’Ouest et le Nord-Ouest ont été enregistrées. Des cendres sont tombées à Sangre de Cristo, Morelia, Panimaché I et II, et Yepocapa. Un flux de lave de 3 km de long s’est avancée dans le ravin Honda. Plus tard ce jour-là, à 19h30, l’INSIVUMEH a déclaré que l’épisode effusif avait pris fin.  Mais des explosions faibles ont généré des panaches de cendres qui se sont élevés de 750 m et ont dérivé de 10 km vers l’Ouest-Nord-Ouest. Pendant les 3 et 5 /6 Mars , les explosions ont continué, produisant des panaches de cendres qui se sont élevés de 550 m et ont dérivé de 8 à 10 km vers l‘Ouest, le Sud-Ouest et le Sud-Est.

Source : Conred, GVP.

Photos : Raul Arambula Mendoza,  Jean Michel Labbé.

 

 

Tungurahua , Equateur :

RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ DU VOLCAN.

L’activité du volcan est modérée à élevée.
Dans l’après-midi , quelques coulées pyroclastiques et des émissions ont été observées jusqu’à 3 km de haut. La nuit, des avalanches de blocs incandescents ont été observées jusqu’à 1,5 km au-dessous du sommet.
En ce moment , le volcan est couvert.
Hier et aujourd’hui, jusqu’au moment de ce bulletin , la direction du vent était principalement vers le Sud-Est, donc des chutes de cendres dans Pillate, El Manzano  Cotaló et  Macas ont été rapportés.


TECHNIQUE ET OBSERVATIONS ANNEXE
Sismicité:
De 11h00 (TL) hier jusqu’à 11h00 (TL) aujourd’hui, 29 épisodes de tremor d’émission (TREM) d’une durée de quelques minutes à quelques heures, 39 explosions (EXP) , 467 événements longue période (LP) ont été enregistrés.
Observations des émissions et des cendres.
Au cours de l’après-midi hier, le volcan est resté partiellement couvert. Des écoulements pyroclastiques associés avec des explosions au cours de l’après-midi, dans certains cas, descendirent les flancs Ouest et Nord-Ouest jusqu’ à 1000m au-dessous du niveau du cratère ont été générés . Des colonnes d’émission  jusqu’à 3 km d’altitude, avec une forte charge en cendres , ainsi que des blocs incandescents qui ont roulé sur les flancs lors des explosions ont également été observés.
Durant la nuit , une incandescence a été observée dans le cratère et des bloc sont descendus jusqu’à 1500 m en dessous du niveau du cratère.
Aujourd’hui, le volcan est resté nuageux.
Des chutes de cendres ont été signalées pendant la nuit et ce matin dans les secteurs de Pillate, El Manzano , Cotaló et à Macas.

Bulletin du 10 Mars :

Sismicité:
Depuis 11h00 (TL) hier jusqu’à 11h00 (TL) aujourd’hui, 16 épisodes de tremblements d’émission (TREM), 10 explosions (EXP), 321 événements longue période (LP) et 2 événements volcano-tectoniques (VT) ont été enregistrés.

 

Afficher l'image d'origine

 


Observations  des émissions et des cendres.
Dans l’après-midi d’hier, avec l’explosion de 15h10 TL, une émission de vapeur a été observée , avec une charge modérée de cendres jusqu’à 2.000 mètres au-dessus du cratère qui s’est dirigée vers l’Ouest et le Sud-Ouest.
Dans la nuit , les caméras ont enregistré des émissions de gaz et de cendres, il a été observé des jets de blocs incandescents jusqu’ à 300 m   en dessous du niveau du cratère, une petite coulée pyroclastique est descendue d’environ 1500 mètres dans le ravin Achupashal Nord  .
Ce matin , jusqu’au moment de ce rapport ,  le secteur du volcan est couvert

Source : IGEPN.

Photos : Rubén Espinoza , Luis Astudillo C. / Andes.

 

Rincón de la Vieja , Costa Rica :

Le volcan Rincon de la Vieja est devenu actif jeudi matin. Une haute colonne de cendres provenant du cratère principal a été signalée.
La dernière fois que le volcan est entré en éruption était en Septembre dernier, quand il a présenté une augmentation de son activité éruptive.
Les autorités  , par l’Observatoire Volcanologique et Sismologique du Costa Rica de (OVSICORI), ont confirmé que le Rincon de la Vieja , volcan situé dans la province de Guanacaste , continue  d’augmenter son activité, preuve en est l’éruption qui a eu lieu hier vers 14h00.
Selon les experts  , depuis le début de 2015, le volcan est entré dans une nouvelle phase, qui est caractérisée par une activité phréatique constante.

Vecinos de la zona tomaron algunas fotografías de la erupción.


 La température du lac de cratère ultra-acide a augmenté . Les dépôts sur les bords du cratère ont également augmentés , provoquant de petits lahars qui sont descendus dans les rivières du Nord du volcan.
L’augmentation de l’activité en fin d’année dernière a continué pendant les premiers mois de 2016, avec des éruptions sporadiques qui laissent des dépôts de cendres et de boues condensées sur les bords du cratère.
Mais ce n’est qu’ hier après-midi et ce matin que les habitants et les responsables de l’ OVSICORI ont pu confirmer deux éruptions majeures. Il est recommandé aux villageois de ne pas approcher le cratère afin d’éviter toute situation dangereuse .

Source : diarioextra.com

 

Chimborazo, Equateur :

Lahar sur les pentes du volcan Chimborazo .


10 MARS 2016. Un grand fracas a été entendu au sommet du volcan Chimborazo, situé dans les Andes, en Equateur, dans les premières heures du jeudi 10 Mars 2016. Quelques minutes plus tard, un lahar est descendu par le flanc Sud-Ouest du volcan.


Les matériaux, qui ont également entraîné d’énormes rochers, ont atteint le chemin de fer, dans une section de la route touristique ‘Train Ice’. De ce fait, les visites seront suspendues jusqu’à la fin du nettoyage. Le lahar a débordé le ruisseau de quatre mètres en contournant la communauté de Sainte-Lucie Chuquiago, mais couvrant complètement la route et isolant les habitants de quatre communautés.
« Cela ressemblait à un bruit d’hélicoptère, comme la première fois ou cela était arrivé, c’était dû à un dégel de la glace. Nous supposons que les glaciers ont cassé et donc des morceaux de glace sont tombés», a déclaré Manuel Paca, l’un des résidents du secteur.

Volcán Chimborazo, "El Taita Chimborazo".jpg

Le secrétariat technique de la gestion des risques a fait un tour pour déterminer l’étendue du dégel. Préliminairement il n’y a pas eu de dommages aux maisons et aux récoltes .
La gestion des risques a ordonné également la mobilisation des machines du Guano Gouvernement Cantonal pour le nettoyage des voies routières et ferroviaires. Ce serait le plus grand lahar, depuis que la glace a commencé à décliner en Novembre 2015.

Source :  EL COMERCIO

Photos : El Comercio, wikipedia.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search