07/03/2016. FR. Tungurahua , Momotombo, Masaya , Telica , Alaid , Nevado De Chillan.

Home / Alaid / 07/03/2016. FR. Tungurahua , Momotombo, Masaya , Telica , Alaid , Nevado De Chillan.

07/03/2016. FR. Tungurahua , Momotombo, Masaya , Telica , Alaid , Nevado De Chillan.

07/03/2016.

 

Tungurahua , Equateur :

Bulletin d’activité du volcan  Tungurahua.
Samedi, 5 Mars, 2016


RÉSUMÉ DE L’ACTIVITÉ DU VOLCAN.
L’activité du volcan est modéré.
Des émissions de vapeur et de cendres continues sont enregistrées, avec des hauteurs allant jusqu’à 2000 mètres , se dirigeant vers le Nord et le Nord-Ouest.Une lueur nocturne a été observée dans le cratère, des blocs incandescents sont descendus jusqu’à 1200 mètres en-dessous du sommet. Jusqu’à présent, il a des rapports de chutes de cendres à l’ouest du volcan. Il a été enregistré des pluies qui ont généré des  lahars sur le flanc Ouest .

tungurahua


TECHNIQUE ET OBSERVATIONS ANNEXE
Sismicité:
Depuis 11h00 (TL) hier jusqu’à 11h00 (TL) aujourd’hui, un tremor continu d’émission s’est maintenu (TREM) et 28 explosions (EXP) ont été enregistrées.
Observations des émissions et des cendres:
Hier matin ont été entendus des grondements intenses , les émissions se sont poursuivies , ejectant des nuages de cendres grises jusqu’à 1000 mètres au-dessus du cratère  en direction Nord-Ouest. Des écoulements pyroclastiques qui sont descendus dans le secteur Quebrada Romero jusqu’à 1000 mètres en-dessous du cratère et dans le secteur de la Quebrada de Achupashal jusqu’à 500 mètres au-dessous du cratère ont été enregistrés. Dans l’après-midi , les rugissements étaient plus intenses que le matin, et les émissions se dirigeaient vers le Nord à une hauteur de 2000 mètres au-dessus du cratère.

Afficher l'image d'origine


Pendant la nuit, les grondements se sont intensifiés et l’incandescence a été observée dans le cratère . Les émissions de blocs rougeoyants ont été notés ,jusqu’à 1200 mètres au-dessous du cratère, sur tous les côtés. Le jour a été nuageux, et , au milieu des nuages ​​, une émission de vapeur avec une charge modérée en cendres vers le Nord-Ouest qui a atteint 800 mètres au-dessus du sommet a été observée.
Il a des rapports de chutes de cendres dans les zones de  Juive, Quero, Cusúa et Chacauco.
Pluies et lahars:
Des pluie , dans les heures du matin ont généré  des coulées de boue (lahars) dans les ravins de Achupashal, Juive, Pondoa , Mandur, Pingullo, Rea et Chontapamba ont été enregistrés .
Il est à noter que les coulées de boue qui sont descendues au travers des ravins de Pingullo et Cusúa ont conduit à la fermeture de la route.

INFORMATIONS GÉNÉRALES
Si les pluies sont plus intenses dans le secteur du volcan, elles peuvent remobiliser les dépôts de coulées pyroclastiques et générer des lahars  . Pour cette raison, nous recommandons une extrême prudence lors de la conduite sur les routes et les autoroutes qui traversent les gorges ou ces flux sont descendus et dans les régions qui , dans le passé, ont été touchées par ce genre de phénomène.

 

tungurahua

 

 

Infos du Dimanche 06 Mars :

Sismicité:
De 11h00 (TL) hier jusqu’à 11h00 (TL) aujourd’hui, il persiste un tremor d’émission continu  (TREM) et il a été enregistré 29 explosions (EXP).
Observations des émissions et des cendres :
 Hier après-midi, des émissions de vapeur  continues ont été observées avec une charge modérée de cendres , qui ont atteint une altitude de 2500 m , en  direction Ouest. Ces événements ont également été accompagnés par des grondements.
Pendant la nuit, le volcan était complètement dégagé , et il pourrait être observé l’incandescence dans le cratère, des blocs incandescents qui roulaient sur ses flancs jusqu’à 2000 mètres sous le cratère. A l’aube et ce matin , le volcan était clair , et à 09h30 (TL) , des explosions    ont été enregistrées qui ont généré la vibration du sol et des fenêtres dans les zones proches du volcan. Ces événements ont également été accompagnés de coulées pyroclastiques qui sont descendues à environ 1000m en dessous du niveau du cratère, par les ravines   de Achupashal, Rea, Pondoa, Mandur.
A la fin de ce bulletin  le niveau du cratère du volcan est de nouveau couvert .
Jusqu’à présent, il a des rapports de chutes de cendres bien grises dans les secteurs de Pillate, Bilbao, Choglontús, Pelileo.

 

Source : IGEPN

Photos :  F. Vásconez , José Luis Espinosa Naranjo .

 

Momotombo , Masaya , Telica, Nicaragua.

Bulletin d’activité , 3 mars 2016.


Volcan  Momotombo.
Au cours des dernières 24 heures, il y a eu 53 petites explosions , avec des colonnes de gaz de faible énergie montant à environ 300 mètres au-dessus du cratère.
L’émission de cendres volcaniques provenant des explosions ont duré jusqu’à 6 heures en continu, qui s’est dispersée vers l’ouest et le Sud-Ouest.

momotombo


Il est recommandé à la population en général , de protéger l’approvisionnement en eau pour la consommation humaine et pour les animaux  , ainsi que d’effectuer le nettoyage des toits des maisons qui pourraient être abimés par le poids des cendres.
L’activité micro-sismique  du volcan suggère la poursuite des explosions de gaz et de cendres, il y a même la possibilité d’ explosions un peu plus fortes qui peuvent expulser des corps incandescents sur les flancs du volcan.
L’amplitude sismique en temps réel  (RSAM) est à des valeurs faibles à modérées, entre 30 et 250 unités.

Volcan Telica.
La fréquence des explosions sur le volcan Telica  a également augmenté , il a été enregistré 15 explosions de faible énergie au cours des dernières 24 heures, pour un total de 39 explosions cette année.

 

L’explosion la plus forte a été enregistrée à 09h14 aujourd’hui , qui a lancé une colonne de gaz et de cendres à environ 1.000 mètres au-dessus du cratère. Les cendres se sont dispersées vers l’Ouest et le Sud-Ouest.
L’amplitude sismique en temps réel  (RSAM) varie à des valeurs faibles à modérées , comprises entre 30 et 160 unités.

Volcan Masaya .
L’activité du lac de lave dans le cratère Santiago se maintient, avec une forte coulée de lave dans la bouche située dans la partie Sud-Ouest du cratère.

Le tremor  volcanique reste élevé, et l’amplitude sismique en temps réel  (RSAM) varie à des valeurs modérée à très élevée, entre 500 et 1200 unités.
La possibilité que des explosions se produisent dans le cratère Santiago avec des expulsions de gaz, de cendres et de  roches incandescentes persiste .

Source : Ineter.

Photos :  Otto Mejía , OrgaNica Lucito , JM Photographic (José María Salmerón.)

 

Alaid , Iles Kouriles :


4 mars 2016. Le volcan  Alaid a augmenté son intensité éruptive. L’Alaid, situé dans l’océan Pacifique , non loin du Kamchatka a commencé à émettre  des cendres. Les scientifiques pensent que l’activité éruptive du volcan a augmenté.
Selon le Kamchatka Group Volcanic Eruption Response (KVERT), aujourd’hui à 3:45 heure du Kamtchatka, les images satellites montrent le panache de cendres du volcan Alaid. Les émissions volcaniques se sont élevées à une hauteur d’environ trois kilomètres au-dessus du niveau de la mer, allant dans une direction Nord-Ouest.
Le code couleur Aviation a changé , passant du jaune à l’orange.

 L’image montre que les émissions étaient plus chargées de cendres Cela suggère qu’il y a une augmentation de l’activité sur l’Alaid »a déclaré  le service de surveillance du Kvert.
Avant le 21 Février de cette année, le volcan était au niveau d »activité le plus bas  – vert –  

Source : Kam24

Photo : kscnet.

 

Nevados De Chillan, Chili :

Rapport d’activité volcanique (RAV) région de Biobio
Complexe volcanique Nevados de Chillan

Le niveau d’activité du complexe volcanique est au niveau :
NIVEAU JAUNE :   changements dans le comportement de l’activité volcanique -Temps Pour une éruption probable: semaines / mois.

Sur la base de l’analyse des informations obtenues grâce aux équipements de contrôle et à la surveillance du complexe volcanique, le Servicio Nacional de Geología y Minería (SERNAGEOMIN) -Observatorio Volcanológico de Los Andes del Sur (OVDAS), communique:


Il a été enregistré cinq cent soixante-neuf (579) événements sismiques, dont soixante-cinq (65) ont été associés à des procédés de fracturation de roches, appelés séismes volcano-tectoniques (VT) avec une amplitude maximale locale (ML) de M 2.7. D’autre part ,  cinq cent dix (510) tremblements de terre liés à la dynamique des fluides au sein de l’édifice volcanique, appelés événements longue période (LP) avec une amplitude maximale locale inférieure (ML) à M 2,1 et des déplacements réduits (RDC)  à 30cm2. ont été enregistrés
En outre quatre (4)  impulsions de tremor (TR) discret , associés  également à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, avec un  déplacement  réduit  de moins de 2.0cm2  ont été enregistrés.

nevados de chillan


Les images obtenues par le réseau de caméras installées dans la zone, ont mis en évidence une activité de surface principalement caractérisée par l’émission d’un petit panache blanchâtre associée à de la vapeur d’eau qui a atteint une hauteur maximale de 300 m au-dessus du cratère.

D’après l’analyse des données fournies par deux (2) inclinomètres électronique et cinq (5) stations GNSS qui surveillent la déformation du complexe volcanique, aucunes variations attribuables à l’activité interne du volcan n’étaient évidentes au cours de cette période.

Les images publiées par le groupe OMI (Instrument de surveillance – Groupe  Dioxyde Soufre  -http://so2.gsfc.nasa.gov/) et  NESDIS (National Environmental Satellite, données, et information – http: // sateps anone.nesdis.noaa.gov) n’ ont signalé aucune anomalie dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l’atmosphère dans la zone du complexe volcanique.

Le rayonnement thermique publié par le MODVOLC (Moderate Resolution Imaging spectroradiomètre – http://modis.higp.hawaii.edu/ MODIS  ) et Mirova (Moyen InfraRed Observation de l’activité volcanique) sur son site Internet (Http://www.mirovaweb.it/) , systèmes de surveillance qui indiquent des changements significatifs dans la température de surface, les alertes thermiques n’ont signalés aucune anomalie dans la zone associée au complexe volcanique.

La surveillance des paramètres au cours de la dernière quinzaine a montré, en général une tendance à l’équilibre entre le système hydrothermal de surface et le système  magmatique  sous-jacent. Cependant, ces derniers jours, l’activité liée à la sismicité des fluides a augmenté sans affecter  le système superficiel, ce qui suggère une possible hausse lente de nouvelles masses de matériel magmatique vers la surface ou  un processus de déstabilisation par des changements thermodynamiques à l’intérieur.
Cela implique la possibilité de générer de nouvelles explosions phréatiques et / ou d’ éruptions phréatomagmatiques des cratères actuellement actifs.
Par conséquent, l’alerte volcanique reste au jaune NIVEAU, considérée comme zone à haut risque dans l’état actuel, y compris la zone à moins de 2 km des cratères actifs. Par conséquent, il est recommandé de limiter l’accès à cette zone.

Source : Sernageomin.

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search