23/02/2016. Fr. Bulusan , Momotombo , Kilauea , Alaid .

Home / Alaid / 23/02/2016. Fr. Bulusan , Momotombo , Kilauea , Alaid .

23/02/2016. Fr. Bulusan , Momotombo , Kilauea , Alaid .

23/02/2016.

 

Bulusan, Philippines :

Bulletin d’activité du volcan Bulusan ,  22 Février  2016 , 18h00.


À 05h01  aujourd’hui, le volcan Bulusan (12 ° 46.2’N, 124 ° 03’E) a éjecté une colonne de vapeur et de cendres grisâtres qui a  dérivé dans la direction Ouest-Sud-Ouest. Deux événements éruptifs mineurs successifs se sont produits sur une fissure à l’OuestNord-Ouest du sommet du  Bulusan , qui ont produit un panache de cendres grisâtres suivi  par un panache de vapeur et de cendres d’environ 500 mètres de haut. Sur la base des enregistrements sismiques, le signal de l’éruption a été composé de deux (2) événements de tremblement de terre, un événement de fracturation de roches , suivi quelques secondes plus tard par un tremblement de terre de type explosion, d’une durée totale de quatre minutes et vingt et une secondes. Avant l’éjection de cendres, le réseau sismique du Bulusan a détecté un total de douze (12) tremblements de terre volcaniques.


Le niveau d’alerte 1 reste en vigueur sur le volcan Bulusan  . On rappelle au public de ne pas se risquer l’intérieur de la Permanent Danger Zone (PDZ) de 4 kilomètre de rayon  car la zone est à risque d’explosions soudaines de vapeur et de cendres  . En raison de la direction des vents dominants, les résidents situés dans les secteurs du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du volcan sont invités à prendre des précautions contre les chutes de cendres. Les autorités de l’aviation civile doivent aussi avertir les pilotes d’éviter de voler près du sommet du volcan car les cendres et fragments volcaniques provenant d’explosions soudaines peuvent présenter des risques pour les avions. En outre, les résidents à proximité des vallées et des rivière doivent être vigilants contre les flux et les lahars chargés de sédiments  parce les cendres et autres matériaux volcaniques peuvent être remobilisés lors de fortes précipitations prolongées . Le DOST-PHIVOLCS suit de près l’activité de volcan Bulusan et tout nouveau développement significatif sera immédiatement transmis à toutes les parties concernées.

 

https://pbs.twimg.com/media/Cb0V1VlVAAAnIFx.jpg:large

BULLETIN du 23 Février 2016 , 08:00 

Le réseau de surveillance sismique du volcan Bulusan a enregistré six (6) tremblements de terre volcaniques au cours des dernières 24 heures qui ont inclus une éruption mineure à 17h01 hier. L’éruption a généré une colonne de vapeur et de cendres  d’environ 500 mètres de haut vers l’Ouest-Nord-Ouest , provenant d’une fissure volcanique du sommet du volcan et a qui été enregistrée comme un tremblement de terre à haute fréquence suivi  par un tremblement de terre de basse fréquence d’une durée de quatre minutes vingt et une secondes. Les explosions ont été accompagnées d’un grondement qui aurait été entendu à Puting Sapa, Juban et Bolos, Irosin. Avant l’éruption, le réseau sismique du Bulusan n’avait détecté aucun tremblement de terre volcanique, bien qu’une augmentation de la sismicité ait été enregistrée les 20 et 21 Février. Des traces de cendres volcaniques ont été signalées dans Brgys. Puting Sapa, Sagkayon et Caladgao dans Juban et Brgy. Bolos dans Irosin. À l’heure actuelle, une émission modérée de panaches de vapeur blanche de 50 mètres de haut en direction Sud-Ouest se produit de l’évent à l’Ouest-Nord-Ouest , et une faible émission de vapeur d’eau de l’évent Sud-Ouest du sommet peuvent être observées. Des résultats précis de l’enquête de relevés de niveau à partir des 2 /7 Décembre   2015 a indiqué de légères modifications inflationnistes du volcan par rapport à Septembre 2015, conforme aux mesures de déformation du sol à partir de données continues GPS depuis Août  2015.

Source : Phivolcs.

Photo : Thoni Huang , jaimessincioco  .

 

Momotombo, Nicaragua :

Le volcan du Nicaragua fait le show.


22 février 2016. Selon toute vraisemblance, le géant du Nicaragua anciennement endormi ne va pas retourner au lit tout de suite.
Le stratovolcan  , situé près de la ville de León a continué ses éruption dimanche matin . Le Momotombo, sur le bord Nord du lac de Managua, à environ 40 kilomètres au nord-ouest de la capitale du Nicaragua, est entré en éruption pour la première fois en 110 ans le 1er décembre 2015 . Depuis , il y a eu tant d’activité volcanique et sismique au Nicaragua dernièrement que des experts des États-Unis, du Royaume-Uni, du Nicaragua et du Costa Rica sont venus étudier et observer soigneusement  la situation.

 

momotombo


Selon l’AFP, citant la porte-parole du gouvernement du Nicaragua et la première dame , Rosario Murillo, les géologues de la Commission géologique des Etats-Unis et d’autres institutions ont annoncé la semaine dernière qu’ils étudient et évaluent les risques du Momotombo et d’autres volcans actifs dans le pays, y compris le Telica et le Masaya. Dans des événements inattendus et simultanés , le Momotombo, le Telica et le Masaya ont commencé leurs processus éruptifs à peu près au même moment, et un autre massif volcanique, le Cerro Negro, a connu une activité sismique continue la semaine dernière.

 

momotombo


À ce jour, le volcan Momotombo , de 1297 mètres de haut , n’a pas mis de riverains en danger, mais cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas. En 1610, une éruption du Momotombo avait forcé les habitants de la ville de León à déménager 50 km à l’ouest.
« Le danger de cette activité vient du fait que ce sont des éruptions Pliniennes, qui sont caractérisées par un niveau élevé d ‘explosivité», a déclaré le Réseau de sismologie du Nicaragua dans un communiqué. Les éruptions Pliniennes sont le plus grand de tous les types d’éruptions volcaniques. Nous allons continuer à garder un oeil sur la situation.

 

Source : TICO TIMES

Photos : Álvaro Sánchez , Jairo Cajina.

 

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Attention
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
Le volcan Kilauea continue son activité à son sommet et sur la Rift Zone Est. Les flux de surface dispersés restent actifs sur la zone  d’écoulement du 27 Juin à 6,0 km (4 mi) de Pu’u’O’o et ne menacent pas actuellement les communautés voisines. La sismicité et la déformation sont dans les limites normales sur tout le volcan.

 

kilauea


Le skylight en haut sur le flanc Nord de Pu’u ‘O’o semble avoir pris de l’ampleur  , offrant une meilleure vue dans ses profondeurs ardentes La distorsion thermique donne une idée de la quantité incroyable de chaleur qui monte à travers l’ouverture.


Observations du Sommet :
Le volcan Kilauea continue d’accueillir un lac de lave à son sommet, avec une hauteur à  environ 50 m (165 pieds) en dessous du bord du cratère Overlook. Les inclinomètres ont continué à enregistrer une inclinaison légèrement inflationniste, bien que deux « excursions  » apparentes d’ un inclinomètre tôt ce matin n’aient été enregistrées en raison du bruit instrumental. Les taux de sismicité continuent d’être normaux, avec des périodes de tremor associées aux éclaboussures dans l’évent Overlook  . Un effondrement de taille modérée de la paroi du cratère dans le lac de lave du sommet  , tôt hier , était visible sur les webcams et a envoyé une pincée de cendres sur le bord de la caldeira. La dernière fois qu’il a été mesuré par véhicule à la fin Janvier, le taux d’émission de dioxyde de soufre du sommet était en moyenne de 5.300 tonnes métriques / jour.

 

kilauea

Une évasion de lave s’enfonce dans la Wao Kele Forest Reserve de Puna.

Observations sur Pu’u’O’o :
Aucun changement significatif de l’incandescence des évents , visible sur les images de la webcam thermiques du cratère de Pu’u’O’o. Une inclinaison déflationniste mineure s’est poursuivie ces jours passés et l’activité sismique était à un taux de base. Le taux d’émission de dioxyde de soufre à partir de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 300 tonnes / jour quand il a été mesuré pour la dernière le 16 Février  2016.

Observations de la coulée du 27 Juin:
Les Webcams continuent de montrer une activité dispersée des flux de surface  sur la zone d’écoulement. Tous les flux actifs sont à moins de 6 km (4 mi) au Nord-Est de Pu’u’O’o et ne menacent pas actuellement les communautés voisines.

Source : HVO

Photos : Bruce Omori .

 

Alaid , Kouriles du Nord , Russie :

Une anomalie thermique intense a été détectée sur le volcan Alaid le 20 Février, 20h00 UTC   et le 21 Février, 00h56 UTC  . Une faible émission de cendres s’est étendue à environ 50 km à l’Est du volcan a été observée sur l’imagerie satellite  le 20 Février, 22h29 UTC.
La faible activité éruptive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 19.700 pieds (6 km) a.s.l. pourraient survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

 

alaid

 

Alaid , l’ ile volcan la plus au nord de l’archipel des Kouriles, est situé à une distance de 30 km au Nord-Ouest de Paramushir et à 70 km au Sud-Ouest du Kamtchatka. Le volcan Alaid expose à de hauts dangers potentiels  les aéronefs survolant le Kamtchatka et les îles Kouriles du Nord parce que ses nuages éruptifs peuvent atteindre une hauteur de 10 à 15 km au-dessus du cratère et s’étendre sur des centaines de kilomètres (jusqu’à 1500 km) . La durée des éruptions peut excéder quelques mois. Sa dernière éruption était en 2012.

Source : Kvert.

Photo : A. Sokorenko, IVS FEB RAS ( 2012)

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search