18/02/ 2016. FR. Sakurajima , Copahue , Momotombo / Masaya / Telica , Zhupanovsky .

Home / blog georges Vitton / 18/02/ 2016. FR. Sakurajima , Copahue , Momotombo / Masaya / Telica , Zhupanovsky .

18/02/ 2016. FR. Sakurajima , Copahue , Momotombo / Masaya / Telica , Zhupanovsky .

18/02/ 2016.

 

 

Sakurajima, Japon :

Changements morphologiques dans le cratère Showa du volcan Sakurajima : depuis 2014, il a été constaté un élargissement de 9 mètres d’Est en Ouest et de 14 mètres du Nord au Sud. D’autre part, les éjectas, tels que les cendres déposées dans et autour du cratère ont augmenté de manière significative d’environ 137 millions de mètres cube. Dans le cas de fortes pluies, il a été appelé à l’attention des populations la forte possibilité que des coulées de débris se produisent. Le mur séparant le cratère Showa du cratère Minamidake ,à l’impact de l’éruption, s’est effondré de deux mètres.

sakurajima

Pendant la période du 8 au 15 Février , le JMA a rapporté que 11 explosions provenant du cratère Showa , sur le volcan Sakurajima , situé dans la caldeira Aira , ont éjecté des tephras aussi loin que 1300 m. Sur la base des rapports du JMA et des données satellite, le VAAC de Tokyo a indiqué que pendant la période du 10 au 12 février , les panaches de cendres se sont élevés à des altitudes de 1,8 à 2,4 km (6.000-8.000 pi)   et ont dérivé vers le Nord, le Nord-Ouest, L’Ouest, le Sud et le Sud-Est . Le 14 Février un pilote a observé un panache de cendres qui s’est élevé à une altitude de 2,1 km (7000 ft)   et a dérivé vers le Sud . Le niveau d’alerte est resté au niveau 3 (sur une échelle de 5 niveaux).

Sources : Sherine France /Kyt-tv , Ktstv. GVP.

Photo : M Rietze/ Le japon.fr

 

 

Copahue , Chili :


Du 01 au 15 Février 2016.
Le niveau d’activité du volcan est au niveau : JAUNE  : changements dans le comportement de l’activité volcanique probable.   

Temps pour une éruption : Semaines / mois.


Sur la base de l’analyse des informations obtenues grâce à l’équipement de surveillance et par la surveillance du volcan , le Service national de Géologie et des Mines (SERNAGEOMIN) – Observatorio Volcanológico de Los Andes del Sur (OVDAS), communique:

Au Cours de cette période ont été enregistrés vingt-huit (28)   événements sismiques, dont quinze (15) ont été classés comme volcano-tectoniques (VT) , associés à des processus de fracturation de roches.
De même, treize (13)  événements associés à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, dont douze (12) ont été identifiés comme des tremblements de terre longue période (LP) et un (1) événement très longue période ont été enregistrés (VLP).

 

copahue

Quant à la sismicité de type VT, les magnitude locale (ML) ont été plus faibles (M1.5) . L’événement le plus important en énergie a été situé sur le flanc Nord-Est (NE) , à 1,5 km du cratère El Agrio avec une profondeur d’environ 4 km.
Les événements de type Lp , ont présenté des valeurs de déplacement réduits (RDC) de moins de 8cm2, tandis que les magnitudes locales (ML) étaient inférieures à M1,7.
La sismicité de type VLP a présenté des valeurs de déplacement réduits (RDC) maximales de 10cm2, la plupart situées autour du cratère.
Durant le mois, il y a eu un signal de tremor constant, principalement associé  à l’émission de  matière particulaire (Gaz et  cendres) depuis le cratère El Agrio, qui a enregistré des valeurs de RDC oscillantes, généralement de moins de 4cm2,  valeurs considérées comme intermédiaires  pour ce volcan. Les fréquences dominantes sont concentrées dans une largeur de bande comprise entre 1,0 et 4,5 Hz.

 

copahue

D’après les données obtenues à partir des quatre (4) stations GNSS, qui cherchent à mesurer la déformation de la surface du volcan, il est noté que les composantes horizontales et verticales ont des variations oscillatoires de faible amplitude, similaires à celles enregistrées durant la période précédente. Le plus haut taux de variation des composantes horizontales est de 0,18 cm / mois, tandis que la plus grande variation dans la composante verticale est de 0,23 cm / mois, ce qui montre la stagnation générale de l’inflation observée ce mois ci .
Les émission de dioxyde de soufre (SO2) enregistrées par l’équipement DOAS (différentiel de spectrométrie d’absorption optique) de la station Triplets, installée à 5 km à l’Est-Nord-Est (ENE) du cratère actif, elles ont présenté une valeur moyenne de 753 ± 199 t /jour  et une valeur maximale observée au cours de la première quinzaine , de 2735 t /jour, enregistrée le 13 Février. Le débit moyen est considéré à de faibles niveaux pour ce volcan.
Les caméras IP installées à proximité du volcan ont enregistré des émissions constantes de matériaux du cratère actif El Agrio , accompagnées d’incandescence . Ces émissions sont caractérisées la plupart du temps par une couleur grisâtre, montrant la présence de matière particulaire.

Source : Sernageomin

Photos : los Andes .com , Carlos Di Nallo .

 

Momotombo / Masaya / Telica , Nicaragua :

Volcan Momotombo.
Au cours des dernières 24 heures , 02 explosions de gaz, avec émission de cendres et de corps incandescent, accompagnées par des tremors volcaniques  ont été enregistrées. La première explosion a eu lieu à 03h44 ,et fut la plus grande, émettant une colonne de matières
incandescentes de 800 mètres au-dessus du cratère.

Afficher l'image d'origine


Les explosions sur le Momotombo qui ont eu lieu au cours des 5 derniers jours ont produit peu ou de très faibles signaux sismiques, ce qui suggère que le conduit volcanique n’oppose qu’une faible résistance à la remontée des matières volcaniques, ce qui diminue la violence des explosions et augmente La probabilité d’un écoulement de lave.
L’activité micro-sismique du volcan se poursuit , liée au mouvement des fluides sous le volcan.
L’amplitude sismique en temps réel (MARS) est à des niveaux faibles et modérés, entre 180 et 60 unités.

Volcan Masaya.
Le lac de lave reste visible sur le plancher du cratère Santiago.

 masaya
Les valeurs RSAM sont à des niveaux élevés, entre 400 et 1100 unités , et sont produites par le fort mouvement de magma.
Actuellement, l’émission de gaz volcaniques est faible, et la possibilité d’explosions qui éjectent de grande quantité de gaz, des fragments de roches incandescentes et même de la lave persiste .

Volcan Telica.
Le Telica continue d’afficher une activité micro-sismique, mouvements principalement associés à des fluides volcaniques et, dans une moindre mesure, à de petites explosions de gaz  .

Afficher l'image d'origine

Une légère augmentation du tremor volcanique vers 02h00 aujourd’hui est enregistrée.
La possibilité d’apparition de nouvelles explosions de gaz, avec expulsion de cendres volcaniques et de  fragments de roches incandescentes de tailles différentes est maintenue.
Il est conseillé aux touristes et aux personnes de ne pas approcher le cratère du volcan.

Source : INETER.

Photos : elestimulo.com, orgullodemipais.com , nuevaya.com.

 

Zhupanovsky , Kamchatka :

53,589 ° N, 159.15 ° E
Altitude 2899 m

Le KVERT a indiqué que l’activité modérée de vapeur et de gaz sur le Zhupanovsky s’est poursuivie pendant la période du 5 au 12 Février. Des explosions , les  5, 7, et 9 Février ont généré des panaches de cendres détectées sur les images satellites , qui ont dérivés sur 545 km vers l’Est et le Nord . Une anomalie thermique a été détectée le 5 et du 9 au 11 Février. Une explosion à 09h29 le 13 Février a été enregistré par une caméra vidéo et a généré un panache de cendres qui s’est élevé à une altitude de 7 km (23.000 ft)  et a dérivé vers l’Est .

zhupanovsky

Une plus grande explosion , observée visuellement une minute plus tard, a généré un panache de cendres qui s’est élevé à une altitude de 10 km (32.800 ft)   et a dérivé de 50 km vers le Sud-Est . Le code couleur de l’aviation a été porté à ROUGE . Dans un rapport publié à 11h34, le KVERT note  que seulement des volumes modérés de gaz et de vapeur s’elèvent du volcan . Le Code couleur Aviation a été abaissé à Orange. Les explosions antérieures de cendres ont dérivé vers l’Est et le Nord-Ouest sur Kronotsky Bay  . Quelques heures plus tard, un panache de cendres a été détecté sur les images satellite , s’élevant de 1 km au-dessus du volcan et dérivant de 288 km vers l’ Est.

Sources: Kamchatkan éruption volcanique Response Team (KVERT) , GVP

Photo : S. Samoilenko, IVS FEB RAS ( 2013 )

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search