11/02/2016. Fr. Masaya , Fuego , Sakurajima ( Aira) .

Home / blog georges Vitton / 11/02/2016. Fr. Masaya , Fuego , Sakurajima ( Aira) .

11/02/2016. Fr. Masaya , Fuego , Sakurajima ( Aira) .

11/02/2016.

 

 

Masaya , Nicaragua :

Le volcan Masaya a augmenté , à presque doubler le mouvement de son magma et de sa sismicité, a déclaré aujourd’hui l’Institut Nicaraguayen des Études Territoriales (INET). Les signaux donnés  du niveau d’amplitude du tremor en temps réel (RSAM, pour son sigle en anglais), mesurés toutes les dix minutes,   qui dans des conditions normales varie entre 150 et 620 unités sur le Masaya, a dépassé aujourd’hui la valeur de 1000, a déclaré l’ INETER dans son rapport statistique après douze heures de surveillance. Les mesures RSAM en temps réel indiquent l’activité totale d’un volcan, du mouvement du magma, les chutes de pierres et même les tremblements de terre, et est l’un des outils des volcanologues pour évaluer une éruption possible. Le volcan a causé l’alarme parmi la population de Pacifico de Nicaragua mardi quand il a généré une série de tremblements de terre de magnitude allant jusqu’à M 4,1 sur l’échelle de Richter, sans que des dommages ou des pertes importantes aient été signalées.

 

masaya

 

Le Masaya, connu parmi les scientifiques comme le volcan le plus actif en Amérique latine a augmenté son activité en Décembre, quand un «lac de lave» est apparu dans le cratère Santiago. Son niveau a augmenté ces derniers jours, selon les informations officielles. Le Centre des opérations en cas de catastrophe (CODE) du Nicaragua a été activé hier après les tremblements . Les classes ont été suspendues pour une journée dans trois villes autour du volcan. Ces derniers jours, les autorités du parc national du Masaya Volcano ont fermé leurs portes au public,   attiré par l’endroit qui peut être atteint en voiture jusqu’au bord du cratère principal, le Santiago. Le Système national de prévention des catastrophes (SINAPRED) n’a pas exclu une activité majeure du Masaya à tout moment, et a émis des recommandations sur la façon de faire face à un éventuel tremblement de terre  originaire du volcan.

 

Communiqué de L’Ineter du 09 / 02 /2016.  :

Au cours des dernières 24 heures, avec de  faibles émissions de gaz volcaniques , ont été enregistrés  la survenue de deux tremblements de terre liés au mouvement du magma dans la Caldeira du volcan Masaya.
Le premier a eu lieu à 18h43 hier dans le nord de la caldeira du Masaya, et avait une magnitude de M3,2 degrés et a été ressenti par la population.
Le deuxième tremblement de terre a eu lieu à 22h17 hier, près du cratère Santiago, d’une magnitude de M1,2 degrés.
Le tremor volcanique de haute énergie persiste et  l’amplitude sismique en temps réel  (RSAM) est maintenue en moyenne à des valeurs élevées, comprises entre 100 et 780 unités.

Sources : hoy.com.ni , Ineter .

Photo  : C.Perez .

Video : Hoy

 

Fuego , Guatemala :

Le volcan Fuego maintien la phase éruptive qui a commencé à 19:30 h, le mardi 9 Février. Des explosions modérées et fortes ont été observées dans les premières heures de la journée et des chutes de fines particules de cendre ont été rapportées à Chimaltenango  , Antigua Guatemala, Alotenango et Ciudad Vieja . La dispersion des cendres à cause du vent  pourrait impliquer des chute de particules fines dans la ville de Guatemala.

Selon le bulletin spécial BEVFO # 26-2016 du Volcano Institut national de sismologie, volcanologie, météorologie et d’hydrologie -INSIVUMEH-, les explosions génèrent une forte incandescence de 400 mètres au-dessus du cratère et une colonne de cendres d’ une hauteur d’environ 5000 mètres au dessus du niveau de la mer, qui se déplace vers le Nord et le Nord-Est sur une distance de 25 à 30 kilomètres.
L’éruption produit des coulées de lave vers les canyons Trinidad, Las Lajas et Santa Teresa, atteignant des longueurs comprises entre 200-2000  mètres. Des écoulements pyroclastiques descendent vers les ravins El Jute et Las Lajas,  produites par l’effusion constante de haute énergie . Les explosions génèrent des grondement et des ondes de choc, ce qui provoque des vibrations dans les toits et les fenêtres à plus de 25 kilomètres du volcan.

 

 

fuego

Selon le bulletin de l’organe scientifique du système de coordination nationale de prévention des catastrophes-Conrad, l’éruption du Fuego  peut générer des écoulements pyroclastiques descendant du volcan vers les canyons Las Lajas et El Jute ainsi que d’autres canyons autour du volcan.

Le Secrétariat exécutif de la CONRED, à travers l’Unité de Prévention des volcans, maintient la communication et la surveillance avec les autorités locales, municipales et régionales, sur les changements supplémentaires que pourrait présenter le volcan. Recommandant aux personnes vivant dans les zones environnantes d’ éviter les rumeurs, de couvrir la nourriture et l’eau, et d’évacuer lorsque les autorités le jugeront nécessaire.
A la Direction générale de l’aviation civile -DGAC-, il est recommandé de prendre  des précautions pour la navigation aérienne . Le panache de cendres est mobile vers le Nord sur une distance d’environ 30 km qui peut être étendue en fonction de l’évolution de l’éruption. 

Sources : Conred , Insivumeh .

Photos : Insivumeh .

 

 Sakurajima , Caldeira Aira , Japon :

31.593°N, 130.657°E
Altitude :  1117 m

Le JMA a rapporté qu’une éruption explosive du cratère Showa   ( sur le Sakurajima , le volcan de la Caldeira Aira) a débuté à 18h56 le 5 Février et a généré un panache de cendres qui s’est élevé de 1,3 à 1,8 km au-dessus du bord du cratère. La présence de foudre a été observée dans le nuage de cendres, et des tephras incandescents ont été éjectés jusqu’à 1,8 km sur les flancs. Le niveau d’alerte a été porté à 3 (sur une échelle de 5 niveaux); elle avait été réduite à 2 le 25 Novembre 2015. Au cours d’un survol les jours suivants , les scientifiques n’ont pas noté de changements importants dans le cratère; un panache obscurcissant la vue du cratère sommital Minami Dake . Les émissions de dioxyde de soufre ont été de 100 tonnes / jour, ce qui était le même niveau mesuré le 3 Février.

 

volcan Sakurajima en éruption


Des explosions ont été détectées le 8 Février. Sur la base de rapports du JMA et des données par satellite, le VAAC de Tokyo a indiqué que pendant la période du 8 au 9 février , des panaches de cendres se sont élevés  à des altitudes de 1,5 à 3,3 km (5,000-11,000 pieds)   et ont dérivés vers l’ Est et le Sud-Est .

Sources: Japan Meteorological Agency (JMA), Tokyo Volcanic Ash Advisory Center (VAAC) , GVP .

Photo : Toolito.com

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search