02/02/2016. Fr. Colima , Yellowstone , Lokon-Empung , Nevados de Chillan .

Home / blog georges Vitton / 02/02/2016. Fr. Colima , Yellowstone , Lokon-Empung , Nevados de Chillan .

02/02/2016. Fr. Colima , Yellowstone , Lokon-Empung , Nevados de Chillan .

02/02/2016.

 

Colima, Mexique :

Une colonne de cendres s’est élevée de 10.000 pieds dans le ciel après une violente explosion du volcan de Colima, dans le  centre du Mexique. L’événement a été capturé par les cameras Web installées par les scientifiques , afin de surveiller le volcan actif dans la province de Jalisco.
Le timelapse des images grandioses montre le volcan qui a éclaté vendredi dernier. La montagne est toujours en éruption , avec des explosions intermittentes variant de 3,000ft à 9,800ft en hauteur.

 

colima


Les images de la webcam, installée en face de la montagne pour enregistrer l’activité volcanique, sont en cours d’analyse par une équipe spécialisée à l’Université de Colima.
Le Colima est l’un des volcans les plus actifs en Amérique centrale, l’éruption n’était pas la première pour les habitants, qui ont subi la colère de la montagne aussi récemment qu’en Juillet à 2015.
Colima, un petit Etat   de l’ouest du Mexique, à environ 155 miles (250 km) de Guadalajara, a subi plus de 30 périodes d’éruptions, y compris plusieurs explosions importantes au cours des dernières années, couvrant souvent les villes dans ses dépots de cendres.

Source : rt.com

 

Yellowstone , Etats – Unis :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Altitude Sommet : 9203 pi (2 805 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: NORMAL
Aviation : actuel code couleur: vert

Comme chaque mois, l’Observatoire volcanologique de Yellowstone publie son bulletin. Yellowstone étant un volcan, il est donc normal que je publie ce bulletin.

Toutefois, il faut préciser : Le terme « niveau de fond » indique le niveau le plus bas possible d’activité. (ici , résiduelle). NON, Yellowstone n’est pas en train de se réveiller , ni demain non plus. Buvez votre bière tranquillement.

 

 yellowstone

Sismicité
Au cours du mois de Janvier 2016, l’Université de l’ Utah  , responsable de l’exploitation et l’analyse des stations sismologiques du réseau sismique de Yellowstone, rapporte que 70 tremblements de terre ont été situés dans la région du parc national de Yellowstone (ONP). Le plus grand événement était un micro séisme de magnitude M 2,5 le 30 Janvier, à 23h18  , situé à 5 miles au sud ouest du lac, WY.

La sismicité de Janvier 2016  a été caractérisée par deux essaims de tremblements de terre.

1) Un petit essaim de 16 tremblements de terre survenu le 30 janvier et le 31 Janvier, à  5 miles au sud ouest du lac . L’essaim comprenais le plus grand tremblement de terre de Janvier ,décrit  ci-dessus .
2) Un petit essaim de 10 tremblements de terre , qui a eu lieu du 25 au 27 Janvier  . Le tremblement de terre de plus grand de l’essaim (de magnitude M 2,0) est survenu le 26 Janvier à 05h59  , et a été situé à 14 miles au nord-ouest du lac .

Des séquences de tremblement de terre de ce genre sont fréquentes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.

Dans l’ensemble, l’activité sismique de Yellowstone en Janvier était à des niveaux de fond.

 

yellowstone

 

La déformation du sol :
Les stations GPS de Yellowstone continuent de ne montrer que peu ou pas de mouvement de terrain.
http://www.unavco.org/instrumentation/networks/status/pbo/data/WLWY (cliquez sur Parcelles statiques / Time Series)

L’Observatoire du volcan de Yellowstone (YVO) assure la surveillance à long terme de l’activité volcanique et des tremblement de terre dans la région de Parc national de Yellowstone. Yellowstone est le site de la plus grande et la plus diverse collection de fonctionnalités thermales naturelles dans le monde et le premier parc national. YVO est l’un des cinq observatoires de volcans USGS qui surveillent les volcans aux États-Unis pour la science et la sécurité publique.

Source : YVO

 

Lokon-Empung , Indonésie :

 

Sur la base des observations visuelles , l’activité du Lokon , au cours de la période du 13 au 19 Janvier 2016 , a été observée avec une émission de fumée blanche , mince à épaisse ,  avec une hauteur allant de 25 à 250 m. Des pluie fine se sont produites , avec une pluviométrie de 4,9 à  64 mm.

lokon

La  sismicité du Lokon est dominé par les tremors continus et des tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB). Dans la période du 13 au 20 Janvier 2016 ces tremblement de terre ont eu tendance à fluctuer. Les tremblements de terre volcaniques peu profonds (VB) ont été enregistrés avec un maximum de 28 événements par jour, ce qui montre que l’activité volcanique a été proche de la surface, une très grande éruption est susceptible de se produire si l’énergie volcanique est en augmentation. L’augmentation de l’incidence de la sismicité dans les zones peu profondes , habituellement précède une éruption. Les écart d’amplitude du tremor étant de grandeur  relativement constante , de 0,5 à 6 mm , les données SSAM ont montré une augmentation le 3 Janvier 2016 mais qui n’a pas persisté .

 

lokon

Le  potentiel d’éruption est toujours là, mais on ne sait pas quand ni avec quelle intensité elle va se produire.
Le danger de l’éruption du mont Lokon actuellement prend  la forme d’émission de cendres volcaniques qui se propagent en fonction de la direction et de la vitesse du vent .
S
ur la base des observations visuelles, de la sismicité, des données SSAM ainsi que des menaces potentielles d’éruption du mont Lokon , en date du 20 Janvier  2016  , le niveau de l’activité volcanique du Lokon reste au NIVEAU III (Siaga).

La surveillance intensive est toujours en cours afin d’évaluer l’activité du Lokon. Si il y a une diminution / augmentation de changement dans l’activité volcanique du mont Lokon de manière significative, le niveau d’activité peut être abaissé  / relevé  en conformité avec le niveau de menace .

Source : VSI.

 

 

Nevados de Chillan, Chili :

Une série de nouvelles explosions avec des  émissions de cendres petites à modérées  est survenue  sur volcan au cours de cette fin de semaine  . Cette activité , qui a formé un deuxième nouveau cratère, d’environ 25 x 30 m de large , situé sur le flanc Nord-Est du cratère Arrau, a été observée par le personnel du SERNAGEOMIN lors d’ un survol le 30 Janvier.

 


Selon les scientifiques chiliens, l’activité est causée par des explosions phréatiques (de vapeur) suite à des troubles hydrothermaux profonds. Sont ils  induits par une remontée de magma frais? Les températures dans les zones de cratère se sont révélés être relativement faible (environ 120 ° C), qui prend aussi en charge cette interprétation  .

 

 nevados de chillan

 

Il est probable que d’autres explosions se produisent dans un avenir proche et une zone d’exclusion de 2 km autour du cratère a été mis en place.

Source : Volcanodiscovery.

Photos : Patricio Arias.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search