20/12/2015. FR. Piton de la Fournaise , Popocatepetl, Masaya .

Home / blog georges Vitton / 20/12/2015. FR. Piton de la Fournaise , Popocatepetl, Masaya .

20/12/2015. FR. Piton de la Fournaise , Popocatepetl, Masaya .

20/12/2015.

 

 

Piton de la Fournaise, La Réunion :

 

Bulletin d’activité du mardi 15 décembre 2015 à 12h00 (Heure locale)

 Point de situation :

Le 31 octobre 2015 après un peu plus de 67 jours d’activité, l’éruption qui a débuté le 24 août 2015 à 18h50 s’est arrêtée dans sa phase effusive.
L’OVPF a, au cours des jours suivants, enregistré de nombreuses manifestations géophysiques et géochimiques traduisant une poursuite « non-effusive » de l’activité du volcan
Le 17 novembre 2015, la préfecture de La Réunion a communiqué sur la fin officielle de l’éruption et le retour à la phase de vigilance.

L’OVPF a enregistré 322 séismes volcano-tectoniques (fig. 1) depuis la fin de la phase effusive dont 77 depuis le retour à la vigilance.

(©OVPF/IPGP)

 Figure 1 : Illustration de la sismicité depuis le 1er nov. 2015

(©OVPF/IPGP)

 Figure 2 : Illustration de la déformation. Sont ici représentées deux lignes de base (distance entre deux GPS) au sommet (à gauche) et à la base du cône sommitale (à droite).

 

Concernant les mesures de déformation, l’OVPF a enregistré depuis la fin de la phase effusive, dans un premier temps une reprise de l’inflation relativement rapide, puis, depuis la fin du mois de novembre un arrêt de l’inflation.

 

piton
Concernant les flux de gaz, l’OVPF enregistre également depuis la fin du mois de novembre des flux relativement faibles.
Conclusion : Depuis le début du mois de décembre, l’Observatoire Volcanologique observe un retour au calme du Piton de la Fournaise. Au regard de l’histoire éruptive de ce volcan, nous savons néanmoins que la situation peut changer à tout moment.

Source : OVPF

Photo : Fournaise info ( archives)

 

Popocatepetl, Mexique :

19 décembre 11h00 (1700 GMT 19 décembre)

Durant les dernières 24 heures,   les enregistrements sismiques du système de surveillance du volcan Popocatepetl  , ont noté 18 exhalaisons de faible intensité  . En outre, une explosion a eu lieu à 19h48  , générant une émission de  vapeur d’eau et de gaz avec une faible teneur en cendres, que les vents ont dispersé vers l’Est.
Hier après-midi et hier soir une légère mais continue émission de vapeur et de gaz qui se propageait vers l’Est  a été observée.

popocatepetl


Dès les premières heures de la matinée jusqu’à la date du présent rapport, a même émission de vapeur et de gaz, cette fois ci tournée vers l’Ouest est observée.
Le CENAPRED exhorte à ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, à cause du danger de chute de projectiles  .
Le Sémaphore d’Alerte volcanique du volcan  Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

Source : Cenapred .

Photo : Cristobal Garciaferro fotografia

 

Masaya, Nicaragua :


Le cratère Santiago du volcan Masaya  continue d’enregistrer de petites explosions de gaz, qui sont perçus par les rangers du volcan comme les sons de « vagues » forte.
L’amplitude sismique en temps réel (RSAM) du volcan reste faible à modérée, entre 70 et 1540 unités  .
À l’heure actuelle, cette activité ne représente pas le plus grand danger pour les population.

 

Le volcan Masaya est l’un des volcans les plus insolites et les plus actifs du Nicaragua. Il se trouve dans le massif de Las Sierras , champ pyroclastique , datant du Pléistocène.  C’est un volcan bouclier basaltique avec  une large caldeira (6 x 11 km) , aux parois abruptes , jusqu’à 300 m de haut. La caldeira est occupée sur son extrémité Nord-Ouest par plus d’une douzaine de bouches qui ont éclaté le long d’un système de fracture circulaire, de 4 km de diamètre. Les volcans jumeaux de Nindirí et Masaya, la source des éruptions historiques, ont été construits à l’extrémité Sud du système de fracture et contiennent de multiples cratères sommitaux, y compris le cratère Santiago actuellement actif. Un important tephra basaltique Plinien à été émis par le Masaya il y a environ 6500 ans. Des coulées de lave historiques couvrent une grande partie du plancher de la caldeira et ont confiné un lac à l’extrémité orientale de la caldeira. Une coulée de lave de l’éruption de 1670 dominait tous le rebord Nord de la caldeira  . Le Masaya a souvent été actif depuis l’époque des conquistadors espagnols, quand un lac de lave actif avait incité des tentatives pour extraire ‘l’or » en fusion du volcan . Des périodes sur de long terme d’ émissions vigoureuses de gaz   à intervalles d’environ un quart de siècle causent des dangers de santé et des dommages aux cultures.

 

Source : Ineter, Gvp.

Photo : Thisfabtreck

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search