13/12/2015. FR. Bromo , White Island , Masaya .

Home / blog georges Vitton / 13/12/2015. FR. Bromo , White Island , Masaya .

13/12/2015. FR. Bromo , White Island , Masaya .

13/12/2015.

 

 

Bromo, Indonesie :

L’ activité de tremor du Mont Bromo dans l’Est de Java est encore élevé mais le statut reste à Alert III, a déclaré samedi le chef du poste de surveillance de l’Agence de volcanologie, de géologie et d’ atténuation des catastrophes (PVMBG) , Ahmad Subhan.
« L’activité volcanique du volcan de 2329 mètres de haut  est encore élevé et les tremors sont fluctuant avec une tendance croissante, » a t-il dit au poste du village de Ngadisari, Sukapura, Probolinggo.
Le 12 Décembre , de 06h00 à 12h00 heures, la secousse a été enregistrée avec un maximum d’ amplitude entre 3 et 22 millimètres mais avec une amplitude dominante   à 5 millimètres.

« Visuellement la montagne peut être vue clairement avec des nuages. Le temps est beau avec une température entre 15 et 22 degrés Celsius et une brise soufflant doucement, » a t-il dit.
Les émissions de fumée du cratère  ont été notées de couleur grise à noire avec une épaisseur maximale et une forte pression faisant monter la colonne entre 200 mètres et 400 mètres en direction Sud-Ouest  .

Visuellement , une pluie d’intensité moyenne , avec un taux de 4 millimètres de précipitations a également été observée sur la montagne, mais l’état de danger du volcan  reste toujours à un niveau d’alerte.
« La propagation de cendres volcaniques est déterminée par la direction et la vitesse du vent. Dans les six dernières heures, il est allé vers l’Ouest et le Sud-Ouest vers les régions de Pasuruan et de Malang, » a t-il dit.
Sur la base des recommandations du PVMBG , une zone d’un rayon de 2,5 kilomètres autour du cratère a été fermée pour les touristes ainsi que pour les activités des villageois.

 

« Je lance un appel aux villageois et aux touristes de ne pas procéder à des activités dans un rayon de 2,5 kilomètres autour du cratère, car l’épais nuage de soufre de la montagne   pourrait causer des problèmes respiratoires ainsi que de soudaines petites explosions du cratère, » a t-il dit.
L’activité touristique du Mont Bromo a été fermée depuis le 4 Décembre, jusqu’à nouvel ordre .
« Nous continuons à assurer la coordination avec le PVMBG , suite à l’activité du mont Bromo et en raison de l’état d’alerte III, nous avons fermé la zone touristique du Bromo pour tout type d’activité, » dit-il.

Source : Antaranews .

Photos : Øystein Lund Andersen

 

 

White Island, Nouvelle Zelande :

La surveillance de routine récente sur l’île White (Whakaari) indique que l’agitation volcanique mineur continue. En Octobre les scientifiques du GNS ont signalé une augmentation de la quantité de gaz volcanique  émise et la présence de tremors volcaniques. Cette semaine, nous avons complété les mesures de gaz au sol et fait des relevés de nivellement . Les résultats de ces enquêtes et la  surveillance continue confirme que l’activité volcanique mineure continue à White Island.

https://biomar.ulb.ac.be/wp-content/uploads/2015/10/White_Island_New_Zealand.jpg

Les volcanologues du GNS qui ont visité l’île cette semaine ont mesuré des quantités mineures de déformation du sol, allant de 20 mm à -12 mm (au cours des 3 derniers mois) et une légère augmentation dans le flux des gaz CO2 , émis du sol , à partir de 660-750 grammes par mètre carré et par jour  dans les 3 derniers mois. Il y a eu une légère augmentation de la température de la fumerolle la plus chaude (174-177 ° C) dans les 6 dernières semaines et de la température du lac (54-56 ºC). Le niveau d’eau du lac de cratère  est stabilisé avec aucun changement noté cette semaine ou par les mesures régulières dans les 3-4 dernières semaines. La production de gaz  SO2 , mesurée par les spectromètres de gaz DOAS SO2, a oscillé entre 250 à 680 tonnes  de gaz par jour  au cours du dernier mois.

 Afficher l'image d'origine

Les niveaux de tremors volcaniques continuent de varier, mais font apparaître une augmentation constante au cours des 2 derniers mois. Ils restent inférieurs à ceux observés en 2012 lorsque les troubles était plus fort et que de petites éruptions avaient eu lieu. Les mesures de gaz dans l’air montrent une augmentation de la production de CO2 depuis le 18 Novembre  (2000-2200 t / jour), tandis que le SO2 (400-340 t / jour) et l’ H2S (26-15 t / jour) ont diminué.

Le niveau d’alerte volcanique  reste au niveau 1 (de l’agitation volcanique mineur). Les changements que nous observons actuellement sont compatibles avec une activité volcanique mineure. L’activité peut continuer à augmenter ou s’arreter. Les risques de troubles volcaniques typiques persistent. Une gamme d’activités peut se produire dans ces conditions avec peu ou pas d’avertissement  .

 Informations et Volcans:
Brad Scott

Source : Geonet

Photos : Marine Biology Lab , newzealandnz.co.nz/ Danny De Heck ( 2014)

 

Masaya ,  Nicaragua :

La formation d’un lac de lave dans le cratère Santiago du volcan Masaya   a été obstrué  et il est possible de percevoir un son comme celui des vagues par le mouvement des fluides volcaniques.
Selon Rosario Murillo, porte-parole du gouvernement, « il y a une incandescence,  de petites flammes accompagnées d’onde sonore, ce qui suggère qu’il y a beaucoup de mouvement de  fluides volcaniques, de magma et de gaz à proximité de la surface ». Les experts de l’Institut nicaraguayen des études territoriales (INETER) ainsi que les experts internationaux qui sont dans le pays -suite à l’activité éruptive du volcan Momotombo- vont effectuer des évaluations sur le terrain et mesurer les gaz.

 

Afficher l'image d'origine

Le géologue Eduardo Mayorga a expliqué que la formation de lac de lave est une activité normale dans un environnement volcanique.
Mayorga dit que « peut-être il peut y avoir des projections de fragments de magma à la surface du plancher du cratère du Masaya parce que le cratère a un fond plat, et sur le fond une cavité intercraterique qui est un plus petit trou par lequel les gaz et peut être éventuellement des fragment de  lave éjectés à l’extérieur et qui  tombent dans le cratère « .


Masaya  - 11.12.2015 - photo Viva Nicaragua / Twitter
Murillo a déclaré que la formation de ce lac de lave est similaire à ce qui est arrivé en 1999. Bien que la dernière activité éruptive du cratère Santiago ait eu lieu le 23 Avril, 2001, qui avait généré une petite explosion tandis que les touristes nationaux et étrangers étaient en sur le point de vue du cratère.
Dans le cas des émissions de gaz produits, Mayorga dit ceux-ci sont déplacés sur le côté  , vers El Crucero et La Concepción, mais en cas de changements de direction du vent, la colonne peut retomber sur Piedra Quemada.
Mayorga a rappelé que le 9 Décembre, il y a eu un tremblement de terre mesuré à 3 degrés sur l’échelle de Richter et à seulement 0,3 km de profondeur dans la région de Masaya / Nindirí / Ticuantepe, comme enregistré sur les moniteurs de l’ INETER.

 Source : La Prensa .

Photo : Exploration Points , Viva Nicaragua

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search