07/12/2015. FR. Etna , Momotombo, Asosan .

Home / Asosan / 07/12/2015. FR. Etna , Momotombo, Asosan .

07/12/2015. FR. Etna , Momotombo, Asosan .

07/12/2015.

 

Etna, Sicile :

Petit flux pyroclastiques sur le volcan Etna. L’activité sur le volcan reste élevée, mais il s’est produit un changement significatif : tandis que les explosions et la haute amplitude du tremor continue dans le cratères de la Voragine , il semble que depuis quelques heures, la plupart du magma a migré vers une autre partie, en particulier vers le nouveau pit cratère qui s’est été formé, l’autre jour sur le flanc supérieur du nouveau cratère du Sud-Est (NCSE).
A cet endroit, hier matin, vers 8:00 h local, (selon l’heure de la webcam) a commencé une intense activité strombolienne avec émission de panaches de cendres dense et une petite explosion qui a résulté en une petite coulée pyroclastique qui est partie en direction de la Vallée del Bove.

 

Mise à jour INGV Etna , 07/12, 05h00.

Après les quatre paroxysmes qui ont eu lieu dans la Voragine,  ces derniers jours, l’activité éruptive a changé dans les premières heures du 6 Décembre 2015 , vers le Nouveau Cratère du Sud-Est (NCSE), affectant le pit cratère formé le 25 Novembre sur le haut du flanc Est  du cône du  NCSE (voir photo ci-dessus à gauche, prise par la caméra visuelle EMOV INGV-Osservatorio Etneo Montagnola).

 

12309936_10207996147291586_4737278115568794014_o

Dans les heures de la soirée du 5 Décembre , l’activité éruptive de la Voragine avait progressivement diminué, mais entre 02h00 et 03h00 UTC (heure locale = -1) les caméras de surveillance de l’INGV-OE ont montré le début d’une vive activité strombolienne sur le flanc oriental du NCSE. A l’aube, quelques glissements de terrain se sont produits dans un matériau instable sur le côté du cône (vieux matériel mélangé avec des fragments de lave chaude), devenant une avalanches pyroclastique, en particulier à 06h12 UTC et 06h57 UTC, qui est descendue de quelques centaines de mètres vers la Valle del Bove  .

Pendant la journée, les observations ont été partiellement entravées par la présence de nuages; avec l’amélioration des conditions de visibilité dans l’après-midi, la caméra thermique à Monte caillé (EMCT) a montré la présence d’une activité éruptive, qui a généré deux coulées de lave. Un des bras de lave a avancé vers le Nord-Est sur moins d’un kilomètre et semblait  peu nourris, l’autre, bien nourri, s’est avancé vers l’Est en direction de la Valle del Bove . Dans la soirée, l’activité strombolienne s’est poursuivi à un rythme très soutenu, et la partie active de la  coulée avait presque atteint le fond de la Valle del Bove. À l’heure actuelle, l’activité ne montre pas de variations.

Source : Avcan,

Photos : Marco Restivo , Gabriele Palma , Turi Caggegi.

 

 

Momotombo , Nicaragua :

Les émanations de lave et de cendre du volcan Momotombo se sont arrêtées , ont confirmé hier les experts de l’Institut nicaraguayen des études territoriales et certains experts indépendants, mais néanmoins notent que les tremblements de terre persistent comme les émanations de gaz du volcan.

http://dyuxf7ih99896.cloudfront.net/wp-content/uploads/2015/12/06060057/EL-lava-avanza-a-paso-lento-24-750x500.jpg

Wilfried Strauch,  sismologue et conseiller de l’ INETER , a déclaré à la presse en fin d ‘après-midi hier qu’il n’y a aucune assurance que l’éruption du Momotombo, qui n’a pas eu d’activité depuis 1905, soit complètement finie, mais « le flot de lave semble actuellement terminé.  »
Il a ajouté que l’échappement des gaz « est à un niveau faible ».
Les spécialistes indépendants qui sont sur place disent que «tout est fini» et confirment qu’il ne reste que des émanations de gaz.

Une équipe de La Prensa est arrivée, avec le guide Guillermo Beltran, Rangers de la réserve naturelle du Momotombo depuis 12 ans, à quelques mètre des coulées de lave, dont l’une se déplace lentement vers le nord-ouest, tandis qu’ une autre coulée de lave géante se déplace sur les flancs Nord-Ouest du volcan, qui ne cesse d’inquiéter les habitants d’El Papalonal une communauté située à environ huit kilomètres de la coulée.Les producteurs de sésame dans le même secteur ont planté sept cent pommiers.


Selon Beltran, la lave et les roches incandescentes se déplacent à une vitesse d’un mètre par tranche de cinq heures. « La lave émise par le volcan depuis mardi avance lentement, mais elle atteint  dangereusement la zone de Papalonal . La communauté est l’endroit où la lave se dirige », a déclaré le garde forestier.
Beltran et l’ équipe de La Prensa ont noté que les explosions constantes se sont arrêtées et que les émissions de gaz persistent dans le cratère, mais plus bas, la lave avance lentement .

Source : La Prensa .

Photos : La Prensa, Salvador Antonio Caceres Urrutia

 

Aso, Japon :

Le Mont Aso , dans la préfecture de Kumamoto  , au sud-ouest du Japon a eu une éruption à petite échelle lundi matin, sa première depuis le 23 Octobre, a déclaré l’agence météorologique  .
L’éruption a vomi de la fumée à environ 700 mètres au-dessus du cratère   Nakadake, l’un des cinq pics qui constituent le Mt Aso. Il n’a pas été signalé de blessés jusqu’ici.

Afficher l'image d'origine

L’agence a maintenu son niveau d’alerte volcanique à 2 sur une échelle de 5, avise les personnes de ne pas approcher le cratère. Des roches pourraient tomber à moins d’un kilomètre du cratère, il a dit.
« Une éruption de ce niveau peut se produire à tout moment, » a indiqué un fonctionnaire de l’administration régionale de Fukuoka.
Le niveau d’alerte pour le Mt Aso avait été porté à 3, après son éruption le 14 septembre  , ce qui met en garde contre l’approche de la montagne, mais il a été abaissé d’un cran le 24 novembre suite à une activité volcanique diminuée.

Source : Bangkokpost
Photo : Kyoto université ( 2007)

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search