06/12/2015. FR. Etna, Copahue .

Home / blog georges Vitton / 06/12/2015. FR. Etna, Copahue .

06/12/2015. FR. Etna, Copahue .

06/12/2015.

 

 

Etna, Sicile :

Mise à jour ETNA, le 5 Décembre 2015, 21:00 UTC


Durant les dernières 24 heures il y a eu deux épisodes de paroxysmes du cratère de la Voragine , une le soir du 4 Décembre 2015, entre   20h 30 et 21h 15 UTC (heure locale = -1), et le second l’après-midi du 5 Décembre , entre 14h 55 et 15h 35 GMT. Ces paroxysmes ont répété  dans presque chaque détail ceux qui ont eu lieu dans les premières heures du 3 Décembre et le matin du 4 Décembre, avec de grandes fontaines de lave et des colonnes d’éruption hautes plusieurs kilomètres.

 

 

Ce matin, le tremor est toujours important  ,et il semblerait maintenant que ce soit au tour du cratère du sud-est qui voudrait établir un nouveau paroxysme depuis son nouveau « pit cratère » en haut de son flanc oriental.

A 11 heures, le tremor à repris sa marche vers le haut, l’activité sur le nouveau « pit cratère » en haut du cone de Nouveau Cratère de Sud Est est bien marquée sur les images de caméras thermiques.

 

Source : INGV

Photo : Veronica Testa

 

Copahue, Chili :

Basé sur l’analyse des informations recueillies par l’équipement de surveillance et l’observation du volcans, le Service national de géologie et des mines (SERNAGEOMIN) et l’Observatorio Volcanológico de Los Andes del Sur (OVDAS), communique:


Durant cette période ont été enregistrés deux cent neuf (209) événements sismiques , dont , quatre-vingt-neuf (99)  ont été classés comme volcano – tectóniques (VT) , associés à des  fracturations de roches.
De même, cent dix (110) événements associés  à la dynamique des fluides à l’intérieur du volcan, dont soixante-dix (70)   identifiés comme des tremblements de terre de longue période (LP) et quarante (40) comme des événements à très longue période (VLP) ont été enregistrés .

 

Afficher l'image d'origine


Quant à la sismicité de type VT, leur magnitude locale (ML) était inférieure à M 2.3 et la localisation des épicentres présente une large distribution. L’événement d’énergie la plus élevée a été situé sur le nord-flanc (NE),  à 13,4 km du cratère El Agrio et profond de moins de 1km.-
En ce qui concerne les événements de type LP, ils ont présenté une magnitude locale maximale (ML) de 1.4 , la plupart situés autour du cratère avec des distances épicentrales de moins de 3,5 km.
-Le Tremor est resté à valeurs RDC oscillantes, généralement en dessous de 1,5cm2, avec une moyenne de 0,4 cm2 considérés faible pour ce volcan. Les fréquences dominantes sont restées concentrées entre 1,0 à 4,5 Hz.
-Les Caméras IP installées à proximité du volcan ont enregistré la présence d’émissions de cendres constantes du cratère actif accompagnées
d’ incandescence précédent les explosions.
. Ces émissions sont caractérisées la plupart du temps par  une couleur grisâtre, montrant la présence de matière particulaire.
Enfin, la colonne a atteint une hauteur de 1300m au-dessus du cratère le 29 Novembre.

 

http://static.latercera.com/20130112/1686102.jpg


 
Les informations obtenues dans le survols réalisés le 28 Novembre,  montrent un lac d’acide entièrement vidé, avec formation d’un cône de pyroclastes émergeant de l’accumulation de matière  pyroclastiques autour de lui.
sa surface, on a observé des cratères d’impact, probablement générés par des fragments balistiques éjectés lors des explosions mineures.
Les images thermiques n’ont montré aucun changement important par rapport au précédente survol, la colonne d’éruption a atteint une température maximale de 550 ° C
. Le processus semble être lié  à la remontée d’un petit volume de magma qui déstabilise progressivement le système hydrothermal, le gardant à des températures qui maintiennent une activité éruptive significative et entretenant la possibilité de petites explosions dans le cratère.

Afficher l'image d'origine
Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) enregistrées sur le volcan Copahue par les équipements DOAS (Differential spectrométrie d’absorption optique) , Station Twins, installée à 5 km à l’Est – Nord – Est du cratère actif, présentent une valeur moyenne mensuelle de 929 ± 118 t/ j , et une valeur maximale de 2076 t/j ,  le 20 Novembre.
Une anomalie de satellite a été observé le 28 Novembre.
Une alerte thermique a été observée le 29 Novembre avec une valeur de  puissance radiative volcanique (VRP) de 2 MW.
Selon les données recueillies, ce scénario correspond à une éruption faible, avec émission persistante de  matière particulaire à la surface .
Les fragments balistiques de la zone d’impact ne dépassent pas le rayon de 300 m autour du du cratère actif.

Par conséquent,   l’accès restreint à la partie proximale est  recommandé à 1,5 km autour du cratère et le niveau d’alerte technique reste à JAUNE

Source : Sernageomin

Photos : Alto Valle-Valle Medio , Latercera , archives Sernageomin .
 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search