23/11/2015. FR. Telica, Chaparrastique , Karymsky.

Home / blog georges Vitton / 23/11/2015. FR. Telica, Chaparrastique , Karymsky.

23/11/2015. FR. Telica, Chaparrastique , Karymsky.

23/11/2015.

 

 

Telica, Nicaragua : 

Le volcan Telica, situé près de Leon, a enregistré une forte explosion à 08h45 ce dimanche, ont rapporté les autorités départementales.
L’activité a été accompagnée par une émission de gaz et de cendres. Un observateur a déclaré à Radio Ya que la colonne de cendres  a atteint 500 mètres.
« Avec l’explosion , ont été activés le COMUPRED et les deux brigades qui sont dans les communautés, et qui sont préparés à toutes les situations, » a déclaré Evertz Delgadillo, secrétaire politique du FSLN à Leon.
Des chutes de cendres , p
roduites par l’explosion, sont signalées dans les communautés de Quezalguaque, Chichigalpa, Posoltega, Chinandega et dans une partie de El Realejo, a indiqué une source à la Défense civile.
Les résidents des sites touchés sont couverts avec des foulards et des parasols; et les commerçants ont couvert leurs produits .

« Nous continuons au SINAPRED à gérer toute situation. Il y a eu une autre explosion. Nous espérons que cette explosion est juste pour décompresser le cratère, ceci est un volcan qui reste actif « , a déclaré Delgadillo.

 

 

Le Telica, l’un des volcans les plus actifs du Nicaragua, a éclaté fréquemment depuis le début de l’époque espagnole. Ce groupe de volcan se compose de plusieurs cônes et d’ évents imbriqués avec un alignement général  Nord-Ouest . Des éruptions au XVIe siècle ont été signalées à partir du volcan symétrique Santa Clara, à l’extrémité Sud-Ouest du groupe. Cependant, son cratère érodé et égueulé a été couvert  par des forêts au travers du temps historique, et ces éruptions peuvent provenir du Telica, dont les pentes supérieure en contraste sont sans végétation. Le cône aux parois abruptes de 1061 m de haut du Telica est tronqué par un double  cratère de 700m de large ; le cratère Sud, la source des éruptions récentes, mesure 120 m de profondeur. El Liston, immédiatement au Sud-Est du Telica, a plusieurs cratères emboîtés. Les fumerolles et mares de boues en ébullition de Hervideros de San Jacinto, au Sud-Est du Telica, forment une zone géothermique important fréquentée par les touristes, et l’exploration géothermique est produite à proximité.

 

Source :  elnuevodiario , GVP.

 

Chaparrastique ( San Miguel), El Salvador :

 

Rapport spécial n ° 96 .

Les vibrations sismiques enregistrées sous le volcan Chaparrastique restent à des valeurs faibles .
Durant la période du 13 au 20 Novembre 2015, la vibration sismique du volcan San Miguel ont fluctué entre 87 et 188 unités RSAM de moyenne par heure, avec une moyenne de 128 unités  .

Jusqu’au moment de la publication de ce rapport, il n’a pas été rapporté par les observateurs locaux d’activité anormale du volcan.

Les émissions de dioxyde de soufre montrent de légères fluctuations, mais avec une tendance à rester stables .

Les émissions de dioxyde de soufre sont restées en dessous de 500 tonnes / jour depuis le 10 Novembre 2015. La moyenne des sept derniers jours est de 387 tonnes / jour.
Le suivi des enregistrements indique qu’il y a encore une possibilité que le volcan continue de présenter une évolution de son activitée qui peut prendre la forme de petites exhalaisons avec des émissions de gaz et de cendres, de sorte que le MARN poursuit son dispositif de surveillance renforcée sur le volcan.
À cette fin, le Marn invite les journalistes et les individus à ne pas approcher le sommet du volcan, en raison du degré de danger qu’il présente .

Afficher l'image d'origine

 

Le cône symétrique du volcan San Miguel  , l’un des plus actifs du Salvador, grimpe à partir du niveau de la mer  proche pour former l’un des édifice les plus importants du pays. Le sommet sans végétation du volcan de 2130 m de haut s’ élève au-dessus des pentes drapées de plantations de café. Un large, complexe , et profond cratère qui a été souvent été modifié par les éruptions historiques (enregistrées depuis le début du 16ème siècle) coiffe le sommet tronqué, également connu localement comme Chaparrastique. Des fissures radiales sur les flancs du volcan basaltique-andesitique  ont alimenté une série de coulées de lave historiques, dont plusieurs ont été émises au cours des 17e-19e siècles et qui ont atteint au-delà de la base du volcan sur les côtés Nord, Nord-Est, et Sud-Est. Les coulées de lave du flanc Sud-Est sont  plus grandes et forment de vastes champs de lave à la végétation clairsemée traversés par des autoroutes et un chemin de fer longeant la base du volcan. L’emplacement des évents de flanc a migré vers des zones plus élevées sur l’édifice au cours du temps historique, et l’activité la plus récente a consisté en de mineures éruptions de cendres du cratère sommital.

Source : Marn, GVP

Photo : correodelorinoco

 

 

Karymsky, Kamchatka:

54.05 N, 159,44 E;
Altitude 4874 pi (1 486 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

L’ activité éruptive modérée du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu’à 19.700 pieds (6 km) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L’activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

 

Afficher l'image d'origine

Une éruption explosive modérée du volcan continue. Les données satellitaires du KVERT ont montré que des panaches de cendres ont dérivé à environ 160 km vers l’est sur la période du 16 /17 Novembre  ; le volcan était calme ou obscurci par les nuages pendant les autres jours de la semaine.

Des panaches de cendres du volcan sont à la dérive à une altitude estimée de 23.000 pieds (7 kmet ont été signalés par le VAAC de Tokyo hier.

Source : Kvert. Vaac Tokyo.

Photo : Mikhail Zelensky

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search