11/11/2015. FR. Nevado Del Ruiz , Ubinas , Fuego .

Home / blog georges Vitton / 11/11/2015. FR. Nevado Del Ruiz , Ubinas , Fuego .

11/11/2015. FR. Nevado Del Ruiz , Ubinas , Fuego .

11/11/2015.

 

Nevado Del Ruiz, Colombie :

Bulletin d’activité  extraordinaire du volcan Nevado del Ruiz,   8 Novembre  2015.

Objet: Bulletin d’activité du volcan Nevado del Ruiz. Le niveau d’activité   Jaune ou (III) reste: des changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO à travers l’ OBSERVATORIO VULCANOLÓGICO Y SISMOLÓGICO DE MANIZALES, rapporte que:

Le 8 Novembre, 2015 à 22:48 (heure locale), un séisme volcano-tectonique, associé  à la fracturation de la roche à l’intérieur du volcan, d’une magnitude de 3,1 ML, situé dans le nord du cratère Arenas a été enregistré à une profondeur de 3,79 km. Cet événement a été signalé comme ressenti  par les habitants de la zone d’influence du volcan.

La localisation obtenue par l’OVS-Manizales est:

Latitude: 54.64 4˚ ‘N
Longueur: 75˚ 18,93 ‘W
Profondeur: 3,79 km
Magnitude: 3,1 ML

Il est recommandé  à la communauté de continuer de se tenir au courant des changements dans l’activité actuelle du volcan.
Le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO à travers l’ OBSERVATORIO VULCANOLÓGICO Y SISMOLÓGICO DE MANIZALES, suit de près l’évolution du phénomène volcanique et continuera de faire rapport en temps opportun sur les changements qui peuvent survenir.

 

Source : SGC

 

Ubinas, Perou :

Les tremblements de terre de type LP, associés à un mouvement de fluide, continuent a être enregistrés ,  cette forte sismicité tend à diminuer en particulier durant les derniers jours. Le taux de présence moyen enregistré était de 472 LP / jour. Le 04 novembre  a été le jour ou la survenance de ces événements a augmenté avec 754 LP. Les valeurs énergétiques ont augmenté le 7 Novembre atteignant 47 MJ .
En ce qui concerne l’activité sismique hybride liée à la montée du magma, ils ont continué à augmenter jusqu’au 04 Novembre, où on a enregistré  jusqu’à 64 événements. Cette activité a été accompagnée d’événements VT , dénotant une augmentation de la pression à l’intérieur du volcan. En ce qui concerne les niveaux d’énergie, ces  valeurs ont été faibles .

 

 

Afficher l'image d'origine

 

La   sismicité de type VT (tremblements de terre de type  fracturation), ont diminué jusqu’ au 06 Novembre . Toutefois, ces trois derniers jours on observe une légère augmentation. Les valeurs énergétiques ont été plus faibles; cependant, le 09 Novembre, il a été enregistré 12 MJ d’énergie .
les événements de type Tremor relatifs à l’émission de cendres ont cumulé dans cette période  22 heures de présence, en particulier les   06, 07 et 08 de ce mois  .
Le 5 Novembre une exhalaison,  suivie d’une explosion, qui a eu lieu à 17h16 pm (GMT) a été enregistrée. L’énergie de l’explosion était de 12 MJ, dûment signalé par l’OVS-IGP .

 

Ubinas

Cette dernière semaine, grâce à des images obtenues par la caméra   Campbell Scientific,  installée par l’IGP   à proximité du volcan Ubinas, il a pu être enregistré l’émission de cendres et de gaz magmatiques de ce volcan.
Comme cela a été indiqué dans le dernier rapport technique, la question des gaz magmatiques était l’un des aspects les plus importants de la période précédente. Ces émissions ont continué les  03 et 4 Novembre. Le 05, à 12h16 heure locale, les stations sismiques OVS ont enregistré une explosion modérée, qui a éjecté des cendres à une hauteur de 2200 m. Après cet événement, les cendres ont continué à être éjectées par des impulsions d’activité de tremor, ceci a été observé jusqu’au  8 novembre À partir du 9 Novembre, des nuages intenses couvraient toute la région du volcan.

 

Source : IGP.

Photos : Telemundo33 , IGP

 

Fuego, Guatemala :

Eruption intense et coulées pyroclastiques du  Fuego au Guatemala. L’évacuation des travailleurs agricoles environnants et des employés de la « finca la réunion » a lieu.

Un pic d’activité avec des fontaines  et des coulées de lave   a eu lieu sur le volcan récemment. Il semble que l’activité avec des taux d’épanchement croissant  ait commencé pendant la nuit du dimanche au lundi. L’observatoire du volcan a signalé une nouvelle coulée de lave sur le flanc sud le lendemain matin. Il s’est dirigée vers les ravines Las Lajas et El Jute et avait atteint 1 500 m de longueur  lundi matin.
Lundi soir à 21h15, la coulée avait près de 2 km de long et des explosions intermittentes stromboliennes au sommet avaient fusionné en de pulsantes fontaines de lave  , générant un panache de cendres qui s’est élevé d’environ 1,5 km et a dérivé de 20 km vers l’Ouest et le Sud.

 

En raison de l’activité accrue du Volcan de Fuego et la génération de flux pyroclastiques qui sont descendues au cours de cet après-midi, on rapporte des chutes de cendres près du volcan qui affectent les populations de Panimache I, Morelia, Hagia Sophia, Porvenir, Panimache II, Sangre de Cristo, San Pedro Yepocapa, Rochelle, Ceylan, San Andrés Osuna, El Zapote, Siquinalá, Santa Lucia Cotzumalguapa, Mazatenango, Patulul, et de Cocales.
L’ OVFGO rapporte la génération continue de  flux pyroclastiques sur le flanc Sud du volcan, vers les canyon  Las Lajas et El Jute, qui , dans leur descente lèvent une épaisse colonne de cendre grise à une hauteur de 5.300 mètres, se déplaçant vers le Sud, Sud-Ouest et vers l’Ouest du complexe volcanique.


L’émission de lave continue , formant un flux descendant au sud vers le Canyon Las Lajas , avec une longueur de 2.500 mètres.
Dans le village  de Sangre de Cristo , situé à l’ouest du complexe volcanique , il est signalé la présence de chutes de cendres et de pluie , la combinaison de ces facteurs conduit à la formation de boue.
Il est important de noter qu’à cette époque, le vent a une tendance Sud-Ouest, il est donc probable que des  chutes de cendres soient signalées dans les départements de Escuintla et Suchitepequez , comme indiqué dans le plan de dispersion possible des cendres, bien que la présence de pluie occasionnelle soit un motif de diminution de la zone de dispersion.
Les municipalités et les villes voisines doivent  protéger les sources d’eau de  la contamination à cause de la présence de cendres.

 

Source : Insivumeh, Volcanodiscovery,

Photo : Hernando Alonso Rivera Cervantes / Alerta Roja

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search