09/11/2015. FR . Etna , Rinjani, Cotopaxi .

Home / blog georges Vitton / 09/11/2015. FR . Etna , Rinjani, Cotopaxi .

09/11/2015. FR . Etna , Rinjani, Cotopaxi .

09/11/2015.

 

 

Etna, Sicile :

Mise à jour Etna, le 8 Novembre, 2015,   11H00 GMT

 

 

      Durant les derniers jours, l’activité strombolienne à l’intérieur  du cratère de la Voragine , l’un des quatre cratères sommitaux de l’Etna,  a continué . L’intensité et la fréquence des explosions ne montrent pas de  changements importants par rapport à l’information de la mise à jour du 5 Novembre, 2015. Quelques explosions sont accompagnées par la formation de petites bouffées de cendres qui dépassent rarement le bord du cratère pour se disperser rapidement dans l’atmosphère. S’est également poursuivi le  grand  dégazage du cratère du Nord, accompagné de grondements fréquents dans les conduits du même cratère, ainsi qu’au Nouveau Cratère du Sud-Est (NCSE), où de nombreuses fumerolles sont présentes , à la fois dans la dépression cratèrique et sur les flancs Sud et Est du cône.

 


À 00h13 UTC (heure locale = -1) le 8 Novembre 2015,  a eu lieu sur une seule et petite explosion dans le cratère du NCSE, qui a généré un panache de gaz (éventuellement avec une petite quantité de cendres volcaniques)   haut d’environ 300 m , et une brève anomalie visible sur les images du réseau de caméras thermiques (voir l’image de gauche, prise par la caméra thermique sur la Montagnola, EMOT, sur le versant sud de l’Etna  ). L’explosion a été suivie, dans les heures qui suivirent , d’une réduction du dégazage du NCSE .

Source : INGV /  B Behncke.

Photo: Salvatore Lo Giudice

 

 

Rinjani, Indonesie :

Le niveau de sismicité du G. Rinjani , après la première éruption  datée du 25 Octobre  2015 a montré une augmentation principalement dans l’amplitude du trémor. Celui ci a été enregistré  en continu du 2 Novembre 2015 à 23h00 jusqu’au 5 Novembre 2015 à 18:00. Les observations directes de terrain effectuées du 3 au 4 Novembre  2015 indiquent que les tremblements sont corrélés avec les éruptions se produisant constamment sur le cône du G. Barujari  .

 


Visuellement, l’activité de surface du G. Rinjani après l’éruption du 25 Octobre, 2015, montre une hausse observée. Une émission de fumée a été observée , sortant du cratère en continu avec une hauteur maximale de 2000 m au-dessus du G. Barujari.
Le G. Barujari produits des émissions de cendres , des retombées pyroclastiques  sur le cône du G. Barujari et des coulées de lave qui descendent vers le nord du cratère  . La menace d’un danger immédiat sous forme d’émission de coulées pyroclastiques et de lave sont toujours présentes dans la caldeira du Rinjani  .

Jusqu’à aujourd’hui, l’éruption a encore le potentiel de continuer comme indiqué par le tremor, enregistré  en continu.

 

 

Conclusion
Sur la base de l’analyse  visuelle et instrumentale ainsi que considérant la menace potentielle de danger, le 5 Novembre 2015 à 18:00, le Mont Rinjani est encore inscrit au niveau d’activité de niveau II (Alerte / Waspada ).
Une surveillance intensive est menée afin d’évaluer le niveau d’activité du G. Rinjani.

Les communautés autour du mont Rinjani et les visiteurs / touristes ne sont pas autorisés à se déplacer ou camper dans la caldeira du G. Rinjani  et dans un rayon de 3 km du cratère du G. Barujari , dans la caldeira du G. Rinjani .
En cas d’émission de cendres, les personnes doivent rester dans les maisons, et si elles sont en dehors des maisons , sont invitées à porter un masque, pour couvrir le nez et la bouche et des lunettes de protection pour éviter les infections respiratoires (IRA) et les irritation des yeux.
 

Source : PVMBG CVGHM

Photo : Ade Adrian

 

Cotopaxi, Equateur :

 

Au cours de la dernière semaine , sur le volcan Cotopaxi , il y a eu une baisse de l’activité externe, qui se caractérise principalement par des colonnes de gaz, blanches, qui ont atteint jusqu’à 2 km au-dessus du cratère. La présence de cendres était moindre que les semaines précédentes indiquant peut-être la fin de la phase qui a commencé le 3 Octobre  . Il a été enregistrés entre 50-100 séismes volcano-tectoniques (VT) par jour, ce qui représente une légère augmentation par rapport à la semaine précédente. La grande majorité de ces événements de type VT sont de faibles amplitudes. Les niveaux de gaz SO2 émis étaient à moins de 2500 tonnes / jour.  

Il y a eu des épisodes sporadiques de tremor d‘émission  et quelques petites explosions  .

 

Informe Especial Cotopaxi N. 22 - 2015

Les conditions d ‘observation visuelle ont été variables. Cependant les colonnes d’émission  , la semaine dernière  atteignaient jusqu’à 2000 m mais le plus souvent moins de 1000 m au-dessus du cratère avec de faible charge de  cendres  . La direction du vent variait entre le Nortd-Ouest et le Sud, avec une prédominance vers l’Ouest. La luminosité du cratère a également été observée pendant les nuits claires.

L’   inclinomètre VC1 montre un schéma de déformation moins prononcée par rapport aux mois précédents. La tendance des dernières semaines d’Octobre montre une légère augmentation de sa pente peut-être liée à la légère augmentation du nombre d’évènements VT enregistré.

Au cours de la dernière semaine , de petites chutes de cendres sont tombées dans le Parc National du Cotopaxi  , tandis que dans les zones les plus reculées ces chutes étaient minimes  . Aucun grand changement n’a été observé dans la taille de la cendre (très mince) ou de ses composants (matériau venant principalement du conduit, éventuellement légèrement juvenile).

Source : IGEPN

Photo : Jean-Luc Le Pennec, IRD-IGEPN

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search