06/11/2015. FR. Etna , Colima, Mauna Loa ,Ubinas .

Home / blog georges Vitton / 06/11/2015. FR. Etna , Colima, Mauna Loa ,Ubinas .

06/11/2015. FR. Etna , Colima, Mauna Loa ,Ubinas .

06/11/2015.

 

Etna, Sicile :

Dans la seconde moitié d’Octobre 2015, il y a eu un retour du magma dans le cratère de la Voragine (souvent aussi appelé « Central ») de l’Etna, qui avait montré une activité similaire encore plus intense dans la première moitié de Janvier 2015. Au cours d’une visite du site le 19 Octobre par un technicien de l’INGV-OE, il a été observé une  bouche explosive et des températures élevées qui ont produit des explosions de matériau lithiques et des bouffées de cendres chaudes  qui se sont dispersées rapidement dans le voisinage immédiat du cratère.

 

Le fond de la Voragine est rempli avec un cône de croissance, formé par l’activité strombolienne en cours depuis la semaine dernière.

 

Le 27 Octobre, la bouche intérieure de la Voragine était le site d’une activité strombolienne dynamique, qui a été observé dans la matinée par des personnels de l’ INGV-OE et le soir par des guides de l’Etna. Cette activité a continué   les jours suivants, comme l’ont révélé   les images de la caméra à haute sensibilité de la Montagnola (EMOH ) sur le flanc sud du volcan  . L’aggravation des conditions météorologiques entre le 30 Octobre et le 2 Novembre a empêché des observations directes et par les caméras de l’INGV-OE.

 

 

Explosion dans la Voragine l’après-midi du 4 Novembre 2015, vu du bord sud-ouest de la Bocca Nuova

Dans les premières heures du 3 Novembre, avec une meilleure visibilité, les images de la camera EMOH n’ont pas montré de lueurs dans la Voragine , mais le matin ont eu lieu quelques petites émissions de cendres provenant du même cratère. Dans l’après-midi nous avons  à nouveau observé une activité strombolienne modeste comme indiqué sur la photo . Cette activité, qui se composait d’explosions stromboliennes, parfois avec de petites émissions de cendres, a continué même pendant une inspection effectuée par le personnel de l’INGV-OE dans l’après-midi du 4 Novembre. Les produits de l’activité en cours  continuent de remplir la dépression interne de la Voragine  et ont commencé à construire un petit cône sur le fond du cratère.

Source : INGV / B Behncke

Photos : B Behncke

 

 

Colima, Mexique :

 

19,514 ° N, 103.62 ° W
Altitude 3850 m                                                              

 

Basé sur des images satellite, des données de vent, et les avis de Mexico MWO, le VAAC de Washington a rapporté que pendant la période du 31 Octobre au 1 er novembre, des panaches de cendres du volcan Colima se sont élevés à des altitudes de 6,6 à 7,3 km  (20000-24000 pi) d’altitude et ont dérivé de 20 à 45 km vers l’Ouest  et l’Est . Le 2 novembre , les émissions de cendres  ont dérivé vers le Nord-Nord- Est .

Le complexe volcanique du Colima est le centre volcanique le plus important  de  la ceinture volcanique de l’Ouest du Mexique. Il se compose de deux volcans , le jeune Nevado de Colima ( 4320 m le point haut du complexe) sur le nord et l’ historiquement actif  (3850 m de haut) Volcán de Colima au sud.

Un groupe de cônes de scories âgé de la fin du Pléistocène est situé sur le plancher Ouest du Graben du Colima et l’Est du complexe du Colima. Le Volcán de Colima (également connu sous le nom de Volcán Fuego) est un jeune stratovolcan construit à moins de 5 km d’une large caldeira, égueulé au sud, qui a été la source de grandes avalanches de débris.
Des fractures majeures des pentes ont eu lieu à plusieurs reprises à la fois sur les cônes du Nevado et du Colima, et ont produit une couche épaisse de dépôts de débris d’avalanche sur trois côtés du complexe. De fréquentes éruptions historiques remontent au 16ème siècle.
De grandes éruptions explosives occasionnelles (plus récemment en 1913) ont détruit le sommet et ont laissé un profond cratère, abrupt , qui a été lentement rempli par la croissance d’un dôme de lave.


Source: Washington Volcanic Ash Advisory Center (VAAC)

Photo : Hernando Rivera

 

 

Mauna Loa , Hawaï:


19 ° 28’30 « N 155 ° 36’29«  W,
Altitude Sommet :13681 ft (4170 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: CONSULTATIF
Code couleur actuel de l’aviation  : JAUNE


Le jeudi 17 Septembre,  le niveau d’alerte et le code couleur  aviation pour le volcan Mauna Loa a été relevé à consultatif / jaune en fonction des tendances à long terme dans les deux données de surveillance des séismes et de déformation.


Sommaire de l’activité: Le Mauna Loa n’est pas en éruption. Le taux de sismicité est élevé , au-dessus de fond, mais à un rythme inférieur à celui hebdomadaire rapporté du milieu à la fin de l’été. Les tremblements de terre ont eu lieu sous la Rift Zone Sud supérieure du Mauna Loa, à des profondeurs de moins de 13 km (8 miles). Les données de déformation sont toujours compatibles avec une inflation de réservoirs de magma sous le sommet du Mauna Loa et la Rift Zone supérieure Sud-Ouest.

http://hvo.wr.usgs.gov/gallery/maunaloa/1984/2441061_L.jpg

1984 : La lave se déverse dans un canal  bien développé à proximité des bouches en éruption (au fond). L’évent en éruption déversant le plus grand volume de lave est en haut à droite. Le 29 Mars, ce canal alimentait un flux  d’écoulement de lave AA qui atteignait 25 km depuis les évents; la largeur du canal variait de 20 à 50 m  . Dans la matinée du 29 Mars 1984 , un blocage et le débordement du canal se  produisait à environ 12 km des évents (au niveau  1800 m)

 

Pour rappel historique : le 25 mars 1984 , après 18 mois d’accroissement de la sismicité et une augmentation de l’inflation, la plus récente éruption du Mauna Loa a débuté à 01h30  , quand une fissure (à gauche) s’est ouverte dans Moku’aweoweo,   la caldera du sommet du volcan. En 4h00, l’éruption avait migré dans l’Upper East Rift Zone du Mauna Loa, des fissures actives ont finalement atteint l’altitude de 9300 pieds. Le déplacement rapide de flux de lave a – a dans les pente descendante a permis qu’ en quelques jours, la lave était à moins de 6 km (4 miles) des limites de la ville de Hilo. Heureusement, l’éruption s’est terminée le 15 Avril avant que  la lave atteigne Hilo.

Source : HVO

Photo :   R.W. Decker le 28 Mars 1984.

 

Ubinas, Perou :

Le  volcan Ubinas a enregistré une nouvelle explosion aujourd’hui et envoyé des cendres sur les communautés locales dans la région de   Moquegua. L’Observatoire volcanologique de l’Institut géologique des Mines et de la métallurgie (INGEMMET) a rapporté que l’éruption a envoyé des cendres sur les villages de Querapi, Ubiñas, Escacha, Tonohaya, Sacohaya et San Miguel.

L’explosion a été enregistrée à 12h15 aujourd’hui et a émis un panache de cendres et de gaz modéré qui a atteint environ 2.000 mètres au-dessus du cratère du volcan Ubinas.
Les cendres se sont dispersées sur une distance de 10 K vers le sud , vers les villages mentionnés. Environ 600 familles vivent près du volcan Ubinas dans un rayon de 12 kilomètres. Dans de telles situations, les autorités conseillent que les habitants  se protègent avec des masques et des lunettes et protègent l’approvisionnement en eau  de la contamination.

Source : Peruthisweek

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search